Archives de
Auteur : Die Franzoesin

L’automne chez nous

L’automne chez nous

Longtemps j’ai vécu dans une région où les saisons n’étaient pas très marquées. En automne on ne trouve pas beaucoup d’arbres rougissants sur la Côte d’azur. Alors c’est vraiment quelque chose que j’apprécie ici en Allemagne. Dans notre ville et notre région, nous pouvons observer les arbres changer au gré des saisons comme dans un livre exprès. En ce moment, le sol est couvert de feuilles jaunes, oranges, rouges, de châtaignes et de glands. Pierre en ramasse dans ses poches…

Lire la suite Lire la suite

Histoires de femmes et d’Allemagne – Culture sept. 2018

Histoires de femmes et d’Allemagne – Culture sept. 2018

Pour cette rentrée, j’ai envie de revoir le format de mes chroniques littéraires – si on peut les appeler ainsi. Je continuerai à parler de ma lecture du mois, mais j’ai aussi envie de parler d’autre chose, par exemple des spectacles que j’irai voir au théâtre de notre ville, des films que j’ai eu l’occasion de regarder… Je ne sais pas à quel point cela peut vous intéresser, j’ai souvent des retours positifs sur cette rubrique mais peu de commentaires…

Lire la suite Lire la suite

Le mois dont je n’ai pas profité – Septembre 2018

Le mois dont je n’ai pas profité – Septembre 2018

Je ne suis pas triste de le voir se terminer, ce mois de septembre. Je ne sais pas bien ce que j’en ai fait, mais je ne l’ai pas vraiment aimé.  Ce fut le mois de l’adaptation au jardin d’enfants réussie de mes deux fils. Il aurait donc pu être prometteur pourtant. Une mer de temps libre semblait s’offrir à moi. Mais en fait pas tant que ça.  Parce que pour commencer, des journées qui commencent à 10 heures et…

Lire la suite Lire la suite

Pourquoi j’ai arrêté d’utiliser Amazon et AirBnB

Pourquoi j’ai arrêté d’utiliser Amazon et AirBnB

Je ne vais pas dans cet article vous expliquer pourquoi j’ai raison, ni pourquoi je fais bien. A vrai dire je ne suis sûre ni de l’un ni de l’autre. Et je commence à faire une overdose de culpabilisation – pour sauver la planète, pour sauver des emplois, etc. Chacun fait comme il peut. Mais parfois c’est comme ça j’ai des déclics qui m’amènent à changer mes habitudes. Depuis le début de l’année environ, j’ai eu celui-là et pour l’instant je…

Lire la suite Lire la suite

Pourquoi tu dors pas ?

Pourquoi tu dors pas ?

Je suis fatiguée ce matin… Fatiguée depuis bientôt quatorze mois. J’ai l’habitude de ne pas m’en plaindre, de dire que je peux vivre sans beaucoup dormir, et c’est vrai. Il me suffit de six ou sept heures régulières pour tenir. Mais je ne les ai pas eues de la semaine. Pas depuis notre retour de vacances je crois. Depuis quatorze mois, je tiens parce que je ne travaille pas, et parce que dans les plus grands moments de fatigue, je…

Lire la suite Lire la suite

Quand l’adaptation se passe vite et bien

Quand l’adaptation se passe vite et bien

Mes plus anciennes lectrices s’en souviennent peut-être : l’adaptation de Pierre s’était faite dans la douleur. Elle reste même un de mes plus mauvais souvenirs en tant que maman. Pourtant je n’ai pas de reproches particuliers à faire à la structure dans laquelle il avait été accueillie, le taux d’encadrement était excellent (trois éducatrices pour neuf enfants), les éducatrices professionnelles et à l’écoute. Mais je l’avais très mal vécue. J’appréhendais donc nécessairement la période d’adaptation de Charles, tout en pressentant…

Lire la suite Lire la suite

Un mois de vacances

Un mois de vacances

J’ai une liste de choses à faire longue comme le bras. Nous sommes rentrés aujourd’hui de France et mes enfants font leur rentrée dans trois jours. Pourtant j’ai eu envie de vous retrouver, d’abord. J’avais peur de ce mois d’arrêt du blog. Le tout premier de son histoire, le premier en trois ans et demi. Et pourtant j’en reviens convaincue : il, vous m’avez manquée. J’ai pensé souvent à ce que je viendrai raconter. Et si je n’ai jamais vraiment…

Lire la suite Lire la suite

Charles a un an – passionnément

Charles a un an – passionnément

Parfois je m’agace de lire des odes au deuxième enfant du genre : « Merci d’avoir si parfaitement complété notre famille ». Charles n’est pas juste un complément. Il est devenu mon essentiel, mon amour fou. Cette semaine il a fêté ses un an, en couche à cause de la canicule. Cette semaine il a aussi rendu visite au jardin d’enfants qui l’accueillera à la rentrée. Et j’ai réalisé que nous ne nous étions jamais vraiment séparés. Je pourrais vous dire que…

Lire la suite Lire la suite

Lectures de printemps 2018

Lectures de printemps 2018

Je suis fidèle à mon rythme de lecture : un livre par mois, auquel viennent s’ajouter le mensuel allemand Eltern et l’hebdomadaire français Le Point. Parfois j’ai un peu du mal mais je tiens ! Aujourd’hui, je viens vous présenter trois livres très différents les uns des autres : un classique, un contemporain et un manuel pratique ! Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre, 2013, Albin Michel Lauréat du prix Goncourt, ce livre a beaucoup fait parler de lui et…

Lire la suite Lire la suite

« Impertinent, spontané, exceptionnel » – Pierre a trois ans et demi

« Impertinent, spontané, exceptionnel » – Pierre a trois ans et demi

Cela fait un peu plus d’un an que je n’ai pas écrit d’article bilan au sujet de Pierre. Plus les enfants grandissent, plus les progrès s’espacent évidemment. Plus il devient difficile de raconter leur petite vie aussi, parce qu’une partie nous échappe et que l’autre nous semble devoir rester privée. J’ai pourtant pensé que je devais le faire, tellement il a grandi ses derniers temps, tellement une page est en train de se tourner je crois. Hier nous nous sommes…

Lire la suite Lire la suite