Déménager

Déménager

Ça fait déjà plus de quatre ans qu’on en parle. Qu’on réfléchit, qu’on visite, qu’on se dispute aussi parfois. Et puis voilà nous avons rendez-vous mardi pour signer un nouveau contrat de location et devrions déménager en janvier prochain.

Nous avons emménagé dans notre appartement actuel en août 2011. Je venais d’arriver de France. Je me souviens, pendant que nous en peignions les murs m’être assise sur les toilettes et m’être dit : « C’est peut-être ici que tout va arriver ». Peut-être ici que j’allais vivre tout ce dont je rêvais alors : une demande en mariage, une grossesse, un bébé… et c’est en effet ici que tout s’est passé.

Le 27 octobre 2012, Ulrich m’a fait sa demande à la table du salon.

Le 13 novembre 2014 j’ai perdu les eaux sur le canapé.

Le 16 décembre 2016 j’ai fait un test de grossesse positif. 

J’ai passionnément aimé cet endroit. Sa luminosité, son exposition, son emplacement central, son quartier à la fois calme et animé. J’adore encore m’asseoir à la table de la cuisine le matin et voir les nuages défiler sur ce paysage sans relief. Au mois de mai, alors que nous avions candidaté pour un autre logement, j’ai cru ne jamais être capable de m’en séparer. Aujourd’hui au contraire je me sens prête. Peut-être parce notre nouveau logement me plait follement. Peut-être aussi parce que petit à petit, insidieusement, j’ai eu marre de celui-là.

Appartement parfaitement situé au nord de Wünster, 85 m2, deux balcons, trois pièces, un WC séparé. Grande cuisine, cave, place de parking et local pour machines à laver.

A Paris ou ailleurs nous aurions sans doute pu y passer notre vie, même à quatre. Mais depuis la naissance de Charles nous voulons le quitter. Alors nous n’avons jamais plus vraiment depuis cherché à améliorer son aménagement. Et nous n’avons jamais vraiment réussi à régler les problèmes de sommeil du cadet dans la chambre commune, également.

Il y a quatre ans nous voulions acheter. Une grande maison dans un village alentour pourquoi pas ! Et puis j’ai eu peur de quitter la ville, peur d’un nouveau déracinement et de trajets quotidiens fastidieux. Alors nous avons cherché une petite maison de ville que nous n’avons jamais trouvée. Parce que trop chère, parce que jamais comme on voulait, parce que mon mari pointilleux avait peur d’investir aussi. 

Il y a six mois finalement nous nous sommes résolus à rester en location. Chercher plus grand, un endroit où nous pourrions théoriquement rester longtemps, qui nous laisserait libre d’acheter un jour mais sans pression. Ça n’a pas été facile non plus, mais nous avons trouvé. Une belle chambre pour chacun de mes fils. Et un emplacement toujours aussi proche du centre ville, pour moi.

Notre nouvel appartement ressemble en fait beaucoup à l’ancien : construit la même année, en 2011, dans les mêmes matériaux, il est aussi proche du centre ville, juste un peu plus à l’ouest, tout aussi lumineux mais nettement plus grand : 128 m2 selon l’annonce. Il a un défaut : le garage est très compliqué d’accès. Mais j’ai eu mon permis sur les routes de la Côte d’Azur avec un créneau à gauche. Je devrais maîtriser le démarrage en côte.

Charles ne s’en doute pas encore, mais je rêve d’un grand plan d’action “sommeil 2020” à la manière d’un agenda politique. Je ne sais pas encore comment faire en sorte qu’il ne boive plus de lait la nuit, ni comment l’empêcher de me réveiller systématiquement entre une et cinq heures du matin mais je crois aux effets salvateurs du changement.

Mon mari stresse déjà des cartons et du rangement, pas moi. Pour le moment !


35 thoughts on “Déménager

  1. un déménagement, c’est un bel événement ! le début d’une nouvelle aventure à 4, avec de nouveaux défis… oui , il arrivera à dormir d’une traite, car tout change, ma belle amie ! <3

  2. Oh super nouvelle ! Félicitations ! J’espère voir quelques photos ici ou sur IG de votre nouveau chez vous quand vous y serez 😊. Ici aussi on a pour projet de vendre la maison, mais pas tout de suite. Ma fille adore s’amuser avec les enfants de nos voisins (l’effet du lotissement), elle n’à qu’à sortir de la maison pour avoir des copains et mon fils, qui adore être dehors, prend le même chemin et nous habitons à littéralement à 15 pas de son école. On partira sûrement quand elle rentrera au collège. Bref, on a encore le temps! Mon rêve c’est de trouver une maison de plain pied ou tout du moins une maison avec une chambre et une salle de bain au rez-de-chaussée, histoire d’assurer nos vieux jours et, luxe ultime pour moi, d’avoir une piscine. C’est mon rêve d’enfant !

  3. Tu t’en doutes certainement mais tout cela trouve vraiment un écho pour moi avec notre nouvelle situation.
    Nous aussi on s’est renseigné pour un achat, mais je n’avais pas envie de quitter mon quartier cocon. Ce luxe d’avoir une crèche, ma sœur à proximité et surtout le boulot à 15 min en bus.
    Non vraiment je crois que ça valait bien la petite concession du double salon et sa porte à galendage et d’y mettre le prix.
    Au final, on sait qu’on va y rester au moins autant de temps que dans notre ancien appart et pourquoi jusqu’à notre retraite si on a toujours pas les moyens d’acheter.
    C’est le début d’autre chose et pour y être passée avant toi je peux te le dire non seulement ça change la vie mais ça la change en vraiment mieux !!!

    1. Moi aussi je m’imagine très bien rester très longtemps dans ce nouvel appartement – même si Ulrich ne partage pas totalement mon enthousiasme je crois 😉 . Ma hantise serait que les propriétaires ne veulent un jour plus le louer mais je pense que le risque est faible.

  4. C’est une chouette nouvelle ! Ça fait toujours un peu de bien le changement. Et qui sait ton cadet enchainera peut être les nuits sans réveil 🙂
    Bon courage pour les cartons !

    1. Un jour forcément… 🙂 En attendant je ne sais pas, je songe toujours à lire ce livre que tu avais conseillé “dormir sans larmes” je crois et je m’accroche à l’idée que vers trois ans ça devrait s’arranger. Du côté de ta fille quand est-ce que ça a été mieux ?

  5. C’est une nouvelle aventure ce déménagement ! Ici nous avons acheté notre maison en 2012 et cette année nous nous sommes posés beaucoup de questions : agrandir ? réaménager ? vendre ? Notre quartier nous plait énormément, proche du centre village mais avec quand même de beaux terrains qui permettent de ne pas être les uns sur les autres, et l’école à 50m. Nous avons visité la maison d’un de nos voisin qui vend et ça a été le déclic : notre maison est chouette (et surtout son jardin) mais nous voulons de la place en plus dans le séjour, nous rêvons d’une vraie buanderie/cellier et d’une suite parentale avec un grand dressing. Alors finalement ce sera l’extension, nous allons commencer à contacter les professionnel pour obtenir quelques devis et j’espère que d’ici quelques mois les travaux commencerons !

  6. C’est une chouette nouvelle!! J’y pensais justement cette semaine en me demandant où vous en étiez dans cette quête. 2020 sera l’année de nouvelles aventures pour nous également. On a trouvé une autre maison, plus grande (pour un bébé 2 un jour j’espère), mieux exposée avec d’un peu plus belles prestations (bon la déco est à refaire ^^)… juste en face de chez nous!! Comme ça, on ne quitte pas notre cher quartier 🙂 Bon maintenant y a plus qu’à vendre la notre et j’ai un petit pincement au coeur quand même à l’idée de la quitter! Pour nous les nouvelles aventures commenceront en avril! Tu nous raconteras un peu comment ça se passe ce déménagement et cette nouvelle vie?
    D’ici là, bon courage pour les cartons même si tu as encore un peu de temps avant d’y penser 😉

    1. On mais c’est une belle opportunité que vous avez eue ! De notre côté alors que nous n’allons pas loin du tout, j’ai déjà un petit pincement au coeur à l’idée de quitter notre supérette de quartier et nos voisins.

  7. c’est super, et c’est surtout super que tu y ailles avec joie! Tu ne parles pas de tes enfants dans ton article, ils semblent contents ?

    1. Bah en fait… pas vraiment ! Je croyais que Pierre allait adorer l’idée d’avoir sa chambre mais en fait je me rends compte que pour lui c’est très abstrait, et qu’il a plutôt du mal à imaginer quitter notre appartement actuel où il a grandi. Ça me fait presque de la peine ! Je pense qu’il va falloir le rassurer un peu.

  8. Une très belle nouvelle ! Le signe d’un renouveau et de nouvelles aventures !
    Bon courage pour les cartons et le déménagement !

  9. En voilà une bonne nouvelle ! Félicitations ! Déménagement, dit carton mais dit aussi possibilité de redistriber quelques cartes 😉
    Nous, c’est prévu pour la rentrée 2020, j’avoue que je ne me sens pas de changer de nounou à 1 an de l’entrée en maternelle

  10. Chouette nouvelle et bon déménagement ! Je comprends que vous ayez abandonné ce projet de maison dans un village voisin. La localisation est tellement importante. Nous aimerions aussi acheter mais les maisons à vendre dans notre quartier sont vraiment rares et donc chères. Nous allons à pied à la crèche et à l’école et mon mari est à 10 minutes en vélo de son travail (moi, j’ai entre 40 minutes… et une heure et demie en voiture pour aller au travail sur une route souvent embouteillée). Pour l’instant, on réfléchit, on regarde les annonces… et on ne fait rien !

    1. Je me sens totalement en phase avec notre décision de rester au centre ville en location… Je sais que je ne supporterais pas d’être expatriée dans un tout petit village, sans vie culturelle et sans communauté étrangère par exemple.

  11. Félicitations, un nouvel appartement c’est l’occasion de créer de nouveaux souvenirs et bons moments en famille !
    J’espère que le sommeil de ton fils s’améliorera, le changement peut aider… En tout cas je compatis, mon fils a été un très mauvais dormeur jusqu’à deux ans et demi, et ça a changé du jour au lendemain sans qu’on puisse l’expliquer 🙂

  12. C’est une superbe nouvelle ! 128m² c’est magnifique ! ce sera l’occasion de nouvelles aventures que je vous souhaite heureuse
    J’aime beaucoup imaginer ce qu’il se passera dans un nouveau lieu qu’on investit. Que se passera t il entre ces murs ? c’est vrai que vous avez vécu de sacré beaux moments dans votre appartement !

  13. Quel beau projet! Et ne t’inquiètes pas Charles va adorer ce changement et je croise les doigts pour que ça influe de façon positive sur son sommeil.

    Je ne critiquerais pas votre choix de ne pas changer de ville car nous avons déménager l’an dernier dans la même commune (grande commune!) et quasiment le même quartier mais ça en valait la peine!

    PS : quel plaisir de lire tes articles, je suis contente que tu continues ton blog!

  14. C’est une chouette nouvelle un déménagement dans ces conditions ! Bon courage pour les cartons, c’est fastidieux mais on en vient à bout, et c’est pour la bonne cause !

  15. J’avais loupé ton article donc j’arrive nettement après la bataille mais je suis absolument ravie que vous ayez trouvé la perle rare: plus grand, mais proche du centre et un appart qui vous plaît à tous les deux. Pour le garage, je crois que c’est une question d’habitude. Chez mes parents, il fallait que je fasse mes créneaux en côte donc avec le frein à mains. Avec un permis tout neuf, c’était pas évident mais j’ai vite pris le coup de main!!

    Il faudra que tu me donnes ta nouvelle adresse pour le faire-part mais on a encore le temps!

    Bon courage pour les cartons mais déménager permet de faire beaucoup de tri ce qui est vraiment super je trouve.

    1. Oui je suis déjà en train de trier et j’adore ça, je m’en donne à coeur joie ! Je te donnerai la nouvelle adresse évidemment, le déménagement est prévu le 18 janvier, on a encore un peu le temps 🙂 .

  16. Oh, c’est une super nouvelle ça !!! L’espace, dans une maison, je trouve ça tellement important. Ici, on savoure nos plus de 250m2 (+jardin de 1500m2) qui permette aux enfants de s’ébattre sans souci, même quand il pleut (de la pluie, en bretagne, jamais).
    On est d’ailleurs en plein travaux d’aménagement de la buanderie (depuis juin …) et 2020 devrait être consacré à notre future suite parentale avec dressing 😉
    J’espère que vous vous en sortez avec les cartons et les garçons.

  17. Bonjour Madame,
    Que de bonnes nouvelles ! Ca fait plaisir a lire 😉
    Pour le sommeil de ton loulou, ma grenouille faisait pareil un bibi de lait dans la nuit, et puis je l ai dilué avec de l eau pendant 3 semaines et après il ne le demandait plus.
    Il a dormi dans un grand lit vers ses 2 ans, et il venait se coucher avec moi au milieu de la nuit mais sans me reveiller, et il le fait toujours. Par contre comme il ne me reveille pas je m en rend compte le matin, et ca devient de moins en moins souvent.
    Charles doit avoir encore besoin de sentir ta présence 😉
    Ah oui un T Shirt que tu as porté peux aider aussi
    Bisous et bon courage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *