Charles a deux ans

Charles a deux ans

J’aurais voulu revenir ici avec autre chose qu’un article bilan, parce que je sais que ce ne sont pas les articles les plus appréciés pour diverses raisons, manque d’intérêt ou comparaisons. D’un autre côté, cet article s’impose, parce que Charles va avoir deux ans dans dix jours, et que finalement, ce sont bien ces articles bilan que je relis avec le plus d’émotion souvent.

Charles va avoir deux ans, et il en fait trois, c’est en tout cas ce qu’on me dit régulièrement. 90 cm et 13 kilos au compteur, il est en effet en haut des courbes. Costaud et robuste, il a d’ailleurs une santé de fer, et sa première année en collectivité s’est étonnamment passée loin des virus.

Alimentation

Charles, vous vous en doutez, mange bien. Il est toujours curieux de goûter à tout. Il montre cependant des goûts particuliers : pour le moment il n’aime pas trop le chocolat, il y préfère de loin le raisin, les tonpotes (Pom’potes) et les petits suisses aux fruits. Il continue de boire un grand biberon de lait de croissance le matin, parfois même encore un petit la nuit. Le reste du temps il partage nos repas et ceux de son frère avec plaisir. Il mange évidemment seul (puisque j’entends les mots « tout seul » prononcés avec insistance quand ils ne sont pas hurlés à peu près cinquante fois par journée).

Sommeil

De très grosses évolutions sur ce sujet au cours des derniers mois ! Notre patience a enfin payé et j’en suis très heureuse : je n’en voyais plus la fin et j’ai souvent douté. Depuis le mois de septembre, Charles dormait dans notre chambre, souvent dans notre lit, et se réveillait une ou plusieurs fois dans la nuit. Petit à petit, nous avons réussi à supprimer le lait la nuit, puis les réveils se sont faits plus rares. Depuis dix jours, ça y est : il a réintégré la chambre d’enfants ! Il ne fait plus qu’une petite demie heure de sieste en début d’après-midi, ce qui lui suffit amplement pour recharger les batteries. Le soir il va se coucher avec son frère, vers 21 heures et se réveille le matin avec moi – puisqu’il continue quand même de me rejoindre régulièrement la nuit – vers sept heures.

Motricité

Charles continue d’être particulièrement à l’aise dans son corps et dans ses mouvements. Il emprunte sans craintes des parcours prévus pour des enfants plus grands, trouve son équilibre rapidement sur des chemins de corde ou les balançoires. Il court et saute, enchaîne les galipettes. Lors de leur dernière sortie piscine avec la crèche, son éducatrice m’a rapportée : « C’est incroyable, dans l’eau, comme il se lance ! ». Je me demande s’il sera un grand sportif plus tard, comme son papa, ou si tout ça se tassera en grandissant. En tout cas pour le moment il ne veut pas encore utiliser notre petite draisienne.

Charles veut être autonome pour tout : s’habiller et se déshabiller notamment, et lorsqu’il n’y arrive pas, c’est malheureusement souvent l’objet de grandes crises de colère. Pour éviter les conflits, je lui change toujours la couche debout et il porte désormais des couches culottes en journée. Le matin il va sur le pot, il est fier quand un pipi s’y échappe mais il me semble encore très loin de cet apprentissage (malheureusement).

Enfin, Charles adore dessiner, faire des autocollants… Il va chercher notre malette à crayons, une feuille, s’installe et peut ainsi s’occuper seul de longues minutes. C’est une activité que j’aime beaucoup partager avec lui.

Communication

Les éducatrices m’ont un peu inquiétée, m’expliquant qu’à vingt mois il ne savait dire que dix mots en allemand. Cette inquiétude n’a cependant pas duré : il savait en fait dire bien plus de mots en français.

Petit à petit, il sépare les deux langues, réclamant spontanément « Brot » et « Wasser » à son papa, « pain » et « eau » à moi. On peut aussi dire qu’il commence à parler vraiment, à faire de petites phrases comme : « veut pas moi ça » (une phrase très ouverte à la conciliation…).

Il ne prononce pas encore parfaitement, a tendance à raccourcir les mots trop longs (« cola » pour chocolat) ou contourner les sons plus compliqués (« bibehon » pour biberon) mais ses progrès sont quotidiens.

Il sait nommer tout son entourage : papa, maman, Pierre, Opa, Oma, papi, mami, ses copains de crèche (aux prénoms très courts), il dit « moi », mais ne dit pas encore son prénom (compliqué).

Il a tendance à baver encore un peu quand il se concentre sur un jeu par exemple.

Personnalité

Charles a une personnalité contrastée. Conciliant et autoritaire, indépendant et collant…

Avec son frère comme avec nous, il peut se laisser convaincre par les mots et se raisonner à laisser un jeu ou une activité. Il a cependant aussi tendance à nous donner des ordres qu’il est compliqué de refuser.

Dans ses activités, je l’ai déjà mentionné, il a une ferme volonté de faire seul, il rejette presque systématiquement toute aide pour s’habiller, manger. En promenade, il ne veut plus rester dans la poussette et préfère marcher. Et il faut beaucoup négocier voire gronder pour qu’il accepte de nous donner la main pour traverser.

Pourtant la nuit, et même parfois en journée, il conserve un intense besoin de contact physique, de câlins avec moi. Il arrive que cela me pèse un peu : j’ai la désagréable impression d’être son doudou vivant. J’essaie donc de temps en temps de lui proposer autre chose pour s’apaiser, un temps calme dans son lit avec ses peluches par exemple.

Avec son frère il est de plus en plus complice : ils s’inventent des jeux ensemble. Leur jeu préféré, c’est de crier des mots à base de « caca », « prout » et « crottes de nez ». Ils sont hilares et même moi parfois, ils me font rire avec ça. Un peu moins quand ils se lancent juste au moment de se coucher… Bien sûr ils se disputent aussi, des jouets surtout. Rien d’invivable dans l’ensemble cependant.

Charles est presque grand et parfois, quand je le prends dans mes bras, je ressens beaucoup de nostalgie à me dire que je n’ai plus de bébé. D’un autre côté, j’aime la famille que nous formons à quatre, le duo qu’il forme avec son frère, son autonomie grandissante. Je suis sûre que nous allons passer de super vacances ensemble !

42 réactions au sujet de « Charles a deux ans »

  1. Évitons donc les comparaisons 😉 Simplement, petit comm pour dire que je me réjouis pour vous que votre enfant soit un fort petit bonhomme, déjà fier et indépendant tout en restant câlin. Surtout, il doooooort, et ça n’a pas de prix pour la santé mentale de papa et maman.
    Bonnes vacances à tous les quatre

    1. Ah non mais ça m’intéresse d’avoir des nouvelles de ta fille ! Je voulais juste dire que parfois, je sais que j’ai pu blesser des lectrices dont les enfants étaient moins « avancés » à un instant T et je le regrette. Mais si ce n’est pas ton cas c’est bien 🙂 . Bonnes vacances à toi en tout cas !

      1. Lol, c’est vrai que chaque article de ce genre renvoie à des comparaisons, je l’ai fait sans le vouloir en te lisant puisque nos enfants ont très peu d’écart (la mienne a eu deux ans en avril). Or, je suis d’accord que c’est idiot, toutes les différences s’effacent au fil du temps pour laisser place aux individus.
        Mais c’est gentil de demander des nouvelles, je la retrouve beaucoup dans ton article, sauf pour l’aspect casse cou mais ça m’arrange bien.
        D’ailleurs, nous avons aussi passé un hiver relativement serein en termes de virus… ce qui me fait appréhender le prochain ! Surtout que, avec ma reprise à temps plein, nous faisons un mix crèche/nounou, je croise les doigts 😉

        De notre côté, beaucoup de changements à venir, donc on a intérêt à bien gérer le truc (rentrée maternelle sept 2020 couplée à un déménagement et à un changement de vie puisque papa a changé de boulot et qu’en le rejoignant nous mettons fin aux « aurevoir papa à vendredi » du dimanche soir).

        Encore une fois, je vous souhaite de passer un bel été

    2. Quel enfant intéressant. Ma fille a 2 ans et 2 mois. C’est étonnant à quel point Charles et elle sont bien différents. On dirait qu’ils n’ont pas choisi les mêmes priorités de développement ! En tout cas, je suis ravie pour vous que le sommeil se soit bien amélioré. Si tu as un article en projet sur ce sujet, il m’intéresse. Ah et pour le doudou vivant, je te dirais de savourer tant que ça dure, mais ça doit être mon côté tactile qui parle

        1. En effet tu as répondu au commentaire de Virg mais ce n’est pas grave du tout 🙂 . Mon aîné aussi avait des priorités de développement très différentes, c’est drôle à observer ! Je peux volontiers revenir sur le sujet du sommeil, c’est noté 🙂 .

  2. C’est vrai qu’il fait très grand ce petit bonhomme 🙂
    C’est dingue comme le temps passe vite, je te vois encore à peine enceinte… Je trouve aussi incroyable comment le bilinguisme s’installe tranquillement et sans réelle difficulté pour les enfants!
    Profitez de la jolie famille que vous formez, je suis certaine que vous devez avoir de bonnes parties de rigolades avec ces 2 garçons qui commencent à vraiment jouer ensemble!!

    1. Moi aussi ça me fait bizarre… Les souvenirs d’il y a deux ans sont encore intacts dans ma tête et pourtant j’ai devant moi un petit bonhomme qui court et parle ! C’est vrai que le bilinguisme est très naturel finalement, c’est assez fascinant 🙂 .

  3. Joyeux anniversaire en avance Charles !!! 🙂 J’aime beaucoup les articles bilan, ces « arrêts sur image » dans les progrès de nos petits loups qui changent tellement vite. C’est marrant je retrouve Malo sur plein d’aspects et notamment le « moi tout seul » et les colères de frustration ! Plein de gros bisous à tous les 4 et très belles vacances !!!

    1. Oui je sais que je suis partie pour une année complète de Terrbile two là 😉 . Normalement toi tu devrais bientôt en sortir en tout cas je te le souhaite 🙂 . Et encore de bonnes vacances à toi aussi !!

  4. Bah moi je les aime bien ces articles bilan ! Incroyable comme il y a de points communs entre Charles et P’tit Matelot. En tout cas c’est chouette que le sommeil se passe mieux, vous devez être soulagés de pouvoir enfin passer des nuits correctes. Je vous souhaite de très belles vacances tous les 4 !

  5. Je trouve ça intéressant comme article ! Par contre c’est vrai que c’est difficile de commenter sans faire de comparaison… En tout cas je compatis pour les bébés au caractère affirmé. Je viens de passer une soirée épuisante sur base de « veut pas » et « seule ». Un avant goût de terrible two ?!

    1. Un avant goût oui… Mais j’ai l’espoir que du coup, son terrible two soit moins « violent » que celui de son frère : plus long dans la durée mais moins intense 😉 .

  6. Eh bien moi je l’apprécie cet article bilan ! Surtout que je trouve que 2 ans est une étape bien spéciale, une période de transition entre l’ancien bébé qui garde des besoins que l’on a appris à apprivoiser et le petit enfant que l’on commence tout juste à découvrir.
    J’adore ce portrait que tu fais de ton petit garçon tout en contraste et à travers tes mots, on sent tout l’amour de Maman qui transparaît : je trouve ça très émouvant. J’aime aussi beaucoup l’idée d’avoir deux enfants au caractère et aux comportements si différents, et c’est quelque chose que je découvre avec bonheur avec mes deux filles aussi.

    1. C’est vrai et c’est fascinant de voir à quel point certaines tendances étaient déjà présentes très tôt, et d’autres se révèlent subitement 🙂 .

  7. J’adore les articles bilan moi :). Ce sont un peu comme des arrêts sur image de ces instants précieux. Et puis, quand la mémoire commence à nous faire défaut, ça fait toujours plaisir de les relire.

  8. J’ai du mal à réaliser que ton petit Charles a déjà 2 ans ! C’est fou…
    En tous cas je suis contente de savoir que son sommeil s’est apaisé, et surtout il a l’air très dégourdi !
    Comme toi, j’ai parfois un pincement au coeur avec la Biscotte qui fait tellement plus que son âge. Je suis presque jalouse quand je vois des petits de son âge qui font encore bébé ! (Ceci dit il y a aussi beaucoup d’autres bons côtés à avoir un enfant qui grandit vite, heureusement ).
    Je te souhaite de passer d’excellentes vacances avec tes 2 bonhommes 🙂

    1. Eh oui le temps file et encore plus quand nos enfants ont décidé de faire « grand ». Bonnes vacances à vous aussi ! (ou alors tu n’en as pas parce que tu viens de reprendre ?)

  9. Oh que de similitudes avec ma fille de 2 ans et demi et sa grande soeur de 2ans son aînée! (Caca prout à longueur de journée ;-). Je me demande à quel point le rang dans la fratrie influe sur la personnalité parce que vraiment ma fille de 2 ans rejoint en presque tout point Charles…et quand je discute autour de moi j ai l’impression que les 2emes ont ces traits de caractère dégourdi, autoritaire mais très câlin .

    1. C’est une question que je me pose aussi vraiment… J’essaie de ne pas uniquement le considérer comme « le deuxième » mais j’ai aussi l’impression que ça a une influence de toute façon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.