Une semaine à Center Parcs – et profiter autant qu’eux

Une semaine à Center Parcs – et profiter autant qu’eux

Je crois que pour la première fois, les blogs ont inspiré mes vacances. Depuis longtemps nous cherchions avec mon mari un deuxième lieu où se rendre pour les petites vacances d’avril ou d’automne. Nous sommes des gens routiniers, nous avons désormais nos habitudes en été entre la Bourgogne et la Côte d’Azur. Il nous manquait un deuxième rituel, un peu moins loin et un peu moins long. Je crois que je n’aurais jamais eu l’idée de moi-même de partir à Center Parcs, je n’en avais jamais vraiment entendu parlé avant. Et puis l’article de Miss Lune notamment m’a mis la puce à l’oreille : et si nous essayions, nous aussi ?

Je me suis d’abord intéressée aux Center Parcs hollandais. Je ne sais pas si vous le savez, mais c’est là-bas qu’a été créé le concept dans les années 80. Mais la plupart des parcs là-bas semblent vieillissants. Et puis passer des vacances hors de France reste compliqué à admettre pour moi. Finalement j’ai trouvé le Center Parcs des trois forêts en Moselle, à cinq heures de route de chez nous. Au moment de réserver, j’ai été surprise par le prix, évidemment : près du double de notre semaine estivale en Isère. Mais les activités qui me semblaient idéales pour notre famille m’ont convaincue, l’envie d’essayer aussi et nous avons réservé.

Et nous avons passé une semaine de rêve, vraiment. Combien de fois depuis notre retour, mon grand a répété : « Je suis triste que ce soit fini, je veux y retourner… ». C’est la première fois je crois qu’une destination lui plait autant. C’est sans doute à nos yeux – mon mari partageant mon enthousiasme – le premier point fort de cet endroit : il a rendu, pendant une semaine, nos enfants heureux. Il fallait voir l’excitation de Charles quand il apercevait le matin le coq et les autres animaux de la ferme pédagogique. Il fallait entendre la joie de Pierre dans les diverses aires de jeux. Et la piscine, sa pataugeoire, son bac à sable, ses toboggans et ses jets d’eau… Ils ne voyaient jamais passer les heures !

Le plus surprenant cependant, c’est que mon mari et moi aussi nous soyons autant amusés ! J’ai mis quelques jours à me prendre au jeu mais finalement, poussée par tous, j’ai redécouvert l’excitation qui précède les grands toboggans, les vagues et les courants. Au spectacle pour enfants aussi, nous avons tous dansé, les pouces en l’air et la tête en arrière. Tschitschiouah Tschitschiouah Tschitschiouah Ouah Ouah… C’est le nouvel hymne familial.

Plus généralement, et c’est sans doute paradoxal dans ce lieu peu naturel j’ai ressenti comme un appel à la méditation. Le plus souvent je n’avais ni mon téléphone ni mes livres sur moi. Les yeux, les mains et l’esprit ainsi inoccupés j’ai joué avec le sable, senti l’eau tiède qui mouillait les pieds, tout cela un peu plus intensément. J’ai redécouvert le luxe de m’ennuyer. Et puis il y avait cette osmose avec mes fils, ces petits corps contre moi agrippés dans mes bras ou enveloppés dans leur serviette.

La seule chose que j’ai regrettée, c’est cette sensation de me sentir un peu enfermée dans le parc. La voiture garée loin, en sortir n’est pas commode et prend du temps. Et puis au regard du prix payé et de leur qualité, on se dit qu’on fait mieux de profiter des activités sur place. J’avais aussi envie de visiter la région pourtant, alors un matin, pour me faire plaisir surtout, nous nous sommes rendus dans le joli petit village de Saint Quirin.

Côté pratique : J’ai survécu une semaine sans lave-linge, finalement les enfants se salissaient moins que d’habitude – ou je leur ai fait porter des habits un peu sales. Nous avions choisi l’option « cottage central » qui vaut vraiment le coup si on n’a pas emmené son vélo ni envie de louer une voiturette électrique. Nous avons fait deux fois de grosses courses dans le grand Leclerc du coin et complété par de petits achats à la supérette du parc – dont je n’ai pas trouvé les prix trop exagérés. Nous avons testé la livraison de pain le matin mais il n’était pas terrible, nous avons préféré aller acheter une baguette à la boulangerie du parc (qui, pour des raisons inexpliquées était bien meilleure et moins chère) les autres jours.

Comme toujours lorsque nous sommes en vacances un des meilleurs moments restera l’apéro. Je m’entends encore : « Les enfants dernière minute de baignade on va prendre l’apéritif ! ». Les bières aromatisées dont je me régale, les enfants qui piochent avec appétit sur la table, mon mari et moi qui prenons le temps de parler vraiment. J’espère emmener ces belles images et ce bonheur simple avec moi dans la routine qui reprend.

20 réactions au sujet de « Une semaine à Center Parcs – et profiter autant qu’eux »

  1. Du bonheur, du temps, des sourires… de belles vacances ! Tu donnes envie.
    Nous n’avons jamais testé de centres de vacances. Mes parents nous y avaient emmené avec ma soeur quand nous étions enfants. Je n’en ai pas de gros souvenirs mis à part la piscine gigantesque.

  2. Je me rappelle avoir cédé assez contrainte à la demande de mes enfants et les avoir emmenés à proximité d’Amsterdam. Le prix, en février, était assez dérisoire et la proximité d’Amsterdam m’avait convaincue.
    Et pourtant, comme toi, j’ai adoré ces vacances qui permettent un rapprochement familial, un retour aux fondamentaux.
    Le calme et l’impression de solitude paradoxale nous ont permis des vacances reposantes mais aussi sportives et culturelles. Combo gagnant. Et bien souvent nous avons songé à y retourner mais , contrairement à vous, nous adorons découvrir des nouveaux lieux et n’avons pas renouvelé l’expérience.
    Et puis, en France, les prix sont assez prohibitifs. Et seule avec les filles, le coût est insupportable.
    Je suis ravie de lire un tel enthousiasme. Voir les enfants heureux, c’est tout de même une source de bien être extraordinaire.

    1. Merci pour ton témoignage, je lis que tu as vécu une expérience similaire ! Mais en effet les prix ne sont pas négligeables…

  3. ça donne envie! On m’a parlé d’un équivalent (peut être pas aussi développé) en Allemagne, bien moins cher, qui permet aux parents de boire leur café tranquillement tandis que les petits s’éclatent aux jeux (une chaîne de parcs apparemment). ça ne te dit rien? J’y pense souvent mais je ne trouve plus le nom!

  4. J’ai beau être déjà allée 2 fois à Center Parcs, nous n’avons jamais tenté l’expérience avec Tess… Et j’avoue que tu me donnes envie de cette aventure un peu coupée du monde avec pas mal d’activités! Je crois que notre famille en a bien besoin même car c’est une période un peu compliquée en ce moment pour nous tous.
    Et puis l’apéro, on est d’accord, c’est un des meilleurs moments de la journée en vacances, que ce soit pour les parents ou les enfants ^^

    1. Je me dis que ça pourrait en effet être une très bonne idée pour vous en ce moment… en plus le parc où nous avons été n’est pas trop éloigné de chez toi !

  5. Joli article, on sent que vous en avez vraiment bien profité. Nous sommes allés à Center Parcs en Allemagne (vers Lüneburg) quand mon fils avait deux ans et il avait beaucoup aimé. Je pense qu’on y retournera quand la petite sera un peu plus grande. C’est vraiment une destination familiale. Par contre, je pense qu’un week-end me suffit car je ne suis pas une grande fan des piscines.

  6. Ca a l´air sympa comme endroit. Mais question conception un peu spectaculaire vacances clé en main, il y de quoi faire plus pres… Il y le tropical islands au sud de Berlin. Un microcosme. Une bulle. C´est un ancien hangar de la taille de la Tour Eiffel conçu à l´origine pour abriter un dirigeable et racheter par des investisseurs malaisiens qui y ont fait venir quelques bout de leur jungle. A visiter en hiver:)

    1. Oui j’en ai déjà entendu parlé et ça m’avait beaucoup tentée ! Mais figure-toi que Berlin est encore plus loin de nous que la France 😉 .

  7. J’ai passé une semaine de vacances à Center Parc quand j’étais petite, avec mon frère et mes parents. J’avais 9 ans. Je m’en rappelle encore. J’ai ressenti les mêmes choses que toi. J’ai trouvé cet endroit magique, même si je sais que les prix sont très excessifs … Du coup, il y a 2 ans, j’ai voulu faire découvrir cet endroit à mon mari, alors pour nos 3 ans de mariage, je l’ai amené là bas, juste une journée (il y en a un à 1h de chez ma mère). On a été totalement dépaysé et séduit … même si beaucoup de choses avaient changé et que je les regardais différemment, avec des yeux d’adultes … Une chose est sûre, je souhaite y amener un jour mes enfants … On économisera pour ça … Mais je souhaite les faire entrer dans cette bulle le temps d’une semaine … car là bas, le temps s’arrête !

  8. Ça fait plaisir à lire ! A travers les blogs, on voit que Center Park a changé d’image. J’ai vu beaucoup de gens en revenir content 🙂

  9. J’y songe des fois, surtout avec 3 petits, mais le prix me rebute d’autant plus avec un mari pas toujours à l’aise dans l’eau …
    Puis, bon, j’ai été élevé dans le culte du voyage itinérant fait par soit-même si mes parents avaient leurs habitudes dans un motel en Polynésie du temps de notre toute petite enfance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.