Le mois où il a eu quatre ans – Novembre 2018

Le mois où il a eu quatre ans – Novembre 2018

Je n’ai jamais particulièrement détesté le mois de novembre. Je ne suis pas sensible au manque de luminosité et je l’ai longtemps simplement associé aux ponts de la Toussaint et de l’armistice. Mais depuis la naissance de Pierre c’est devenu un mois de festivité. Et finalement je trouve qu’il a eu de la chance de naître pendant un mois « creux » comme ça, un mois sans vacances ni fête particulière. Tout le monde semble désormais content d’avoir quelque chose à célébrer dans ce mois de grisaille !

Cette année comme presque tous les ans depuis la naissance de Pierre, mes parents étaient là pendant une semaine. Pour moi cela signifie une semaine sans cuisiner, sans faire les courses, sans vraiment m’occuper de mes enfants, une semaine où ils prennent le relais. Après un mois d’octobre épuisant cela m’a fait beaucoup de bien.

Nous avons donc d’abord fêté l’anniversaire de Pierre en famille, entourés de ses quatre grands-parents. Je regrette un peu qu’il n’y ai qu’eux à chaque fois, pas d’oncles ni tantes, pas de cousins ni cousines. Ma soeur habite définitivement trop loin et est trop occupée. Ulrich est fils unique. C’est pourquoi cette année encore, cette année déjà, j’ai souhaité compléter cette fête par un anniversaire entre copains. Et je dois dire que plus que l’autre, c’est cette date qu’il attendait en particulier. Il m’a parlé de sa liste d’invités dès septembre ! Et il a compté les dodos qui le séparaient de cette fête pendant dix jours au moins.

L’année dernière l’anniversaire entre copains s’était très bien passé pourtant cette année, je redoutais un peu cette journée. Disons que je voulais vraiment que tout soit parfait – ou presque. L’année dernière Pierre était le plus grand de son groupe, il connaissait ses camarades – et moi leurs parents – depuis près de trois ans, nous étions en confiance. Cette année il a intégré un nouveau jardin d’enfants avec des camarades plus grands, qui se connaissaient déjà, j’ai senti que son intégration n’avait pas été immédiate ni facile. Alors je ne voulais pas faire de faux pas.

Nous avions invité quatre enfants, fidèles à la règle du nombre d’invités égal à l’âge :  deux enfants de la nouvelle structure et deux de l’ancienne, deux filles et deux garçons, de trois à cinq ans. J’avais prévu beaucoup d’activités et je m’étais particulièrement inspirée de celles qu’avait prévu Miss Lune pour l’anniversaire de sa fille. Je la remercie encore d’ailleurs d’avoir répondu à la foule de questions que je lui ai posées en privé suite à son article !

Niveau décoration, j’avais fait très simple et comparé à ces choses incroyablement magnifiques qu’on peut voir sur Instagram sans doute un peu trop classique. Mais j’ai retenu une chose de mon mariage : ne plus me laisser tenter par les décorations trop compliquées. Je ne crois pas être très douée pour ça et je pense que mes invités de quatre ans d’âge moyen ne s’en sont pas offusqués. Il n’y avait pas de thème non plus d’ailleurs. Si un jour Pierre en réclame un pourquoi pas mais pour cette année l’absence de thème m’offrait plus de liberté dans le choix des activités. Il y avait donc beaucoup de ballons, des ballons brillants aussi parce que c’est la mode quand même, de simples serpentins et des verres super Mario parce qu’il aime tellement ce personnage.

La chasse au trésor, même en intérieur, même en appartement, a été un grand succès. Nous avions dissimulé un indice par enfant afin de permettre à chacun de participer. A cause des écarts d’âge, il n’a malheureusement pas toujours été possible d’empêcher le plus grand de souffler les réponses aux plus petits mais j’espère malgré tout que tout le monde a apprécié.

Dans les activités pour tous j’avais aussi prévu une sorte de chamboule-tout (que j’ai malheureusement oublié de photographier). J’avais attaché avec un ruban cinq petits sachets en papier garnis de petites surprises : des bonbons, des chocolats, des sels pour le bain, une balle rebondissante, un tatouage. Chaque enfant pouvait remporter le sachet qu’il réussissait à atteindre avec une balle.

Le reste des activités était au choix ou à disposition. J’avais imprimé plusieurs coloriages, seules les petites filles ont eu envie de les essayer. Pendant ce temps les garçons jouaient au foot, hasard ou échec de l’éducation non-genrée…

J’avais acheté du maquillage et un livre de modèles et cette activité s’est avérée bien plus simple que je ne l’imaginais ! Tous les enfants ont adoré choisir leur animal ou leur personnage et se laisser maquiller. J’ai hâte de recommencer pour carnaval !

J’ai proposé un jeu de société et ce fut une fausse bonne idée. Il y a eu une gagnante et un perdant, le perdant était Pierre et en cette journée pleine d’excitation, il a eu un peu de mal à l’accepter. Si c’était à refaire je choisirais un jeu plus collaboratif.

Deux parents ont laissé leurs enfants, alors que j’avais pensé qu’ils resteraient tous. Cela m’a fait tout drôle d’avoir cette responsabilité, de devoir surveiller deux enfants en plus des miens. Mais j’ai remarqué aussi qu’en l’absence de leurs parents ils avaient tendance à être plus sages, c’est donc sans doute plutôt un avantage.

Pour le goûter j’avais préparé un gâteau au chocolat. Je voulais un gâteau au chocolat simple, tout simple, mais je rêvais de retrouver le goût du gâteau de ma grand-mère. Et tout de suite c’est moins simple. Je me suis laissée séduire par les photos de cette recette d’Amandine Cooking et j’ai bien fait : ce gâteau était parfait ! J’ai eu beaucoup de compliments de la part des parents présents, on m’a demandé la recette (mais je n’ai pas eu encore le courage de la traduire en allemand). Ce gâteau a un goût parfaitement chocolaté tout en restant léger en bouche. Je vous le conseille vraiment. Nous avions aussi prévu des crêpes mais, alors que l’année dernière elles avaient rencontré un franc succès, cette fois elles étaient de trop : personne ou presque n’en a mangé.

Je crois que Pierre a beaucoup aimé sa fête avec ses amis, il en parle encore énormément, mais j’ai aussi eu l’impression que c’était beaucoup d’émotions à gérer pour lui, davantage que l’année dernière. Il était très excité, sur la fin il a un peu pleuré. Nous aurions peut-être dû lui faire faire une sieste avant que ses amis n’arrivent. Mais je pense aussi que surtout, la composition de la liste d’invités : anciens de sa crèche et nouveaux du jardin d’enfants l’a un peu perturbé. Les duos ne se sont presque pas mélangés.

En tout cas moi je termine ce mois de novembre pleine du bonheur de le voir grandir, de le voir s’épanouir, avec cette belle personnalité forte et sensible dont je suis si fière.

23 réactions au sujet de « Le mois où il a eu quatre ans – Novembre 2018 »

  1. Quelle belle fête d’anniversaire ! Cela lui fera de beaux souvenirs ! J’appréhende un peu le jour où ma fille me demandera de lui organiser son anniversaire avec ses amis. Pour le moment, on reste en famille.

    1. Je crois qu’on se met un peu trop la pression au final ça se passe toujours bien et de mon côté je commence même à y prendre du plaisir !

  2. tu sais ce que je me dis ? quelle pression pour un anniversaire de 4 ans ! c’est en toute bienveillance, car moi aussi, je me suis mis la pression depuis qu’ils ont 5 ans. mais franchement en te lisant, je repense aux anniversaires que j’avais quand j’étais petite : quelques copines, et ma mère qui nous appelait juste pour la gâteau… pas d’activité préparées.. ( bon je crois que j’avais plutôt 8/9 ans ce qui est plus simple !!) mais tu sais à cet age je ne suis pas étonnée qu’ils ne se mélangent pas trop…
    le principal c’est qu’il se soit amusé ! bisous !

    1. Oui il a aimé sa fête et surtout je vois que depuis ça y est, il est enfin vraiment intégré dans sa nouvelle structure, ça m’a aussi rapprochée de certains parents, donc c’était vraiment bien. Je ne sais pas si les activités préparées sont nécessaires, sans doute pas, mais disons qu’elles permettent aussi de canaliser un peu leur énergie 😉 .

  3. Pont de l’ Ascension en novembre, vraiment?
    D’experience aussi j’ai constaté que les enfants de différents cercles d’ amitié ne se mélangeaient pas. Et je pense que l’ an prochain Pierre ne voudra inviter que des copains de son nouveau Kindergarten.

    1. Oh la la merci pour ton attention, j’ai vite corrigé ça 😉 . En effet une après-midi c’est déjà trop court à cet âge pour faire connaissance, et je sens déjà que désormais ses nouveaux copains seront les plus importants.

  4. Pour Alphonse, ce sera son premier anniversaire avec ses copains en janvier. Il n’a encore jamais été invité… Lui aussi s’en fait une joie et en parle déjà beaucoup !
    J’espère faire quelque chose comme ce que tu as fait : simple mais avec un peu de magie. Aucun doute que je m’inspirerai de ce billet et de celui de Louna !

    1. N’hésite pas si tu as des questions pratiques, je t’aiderai avec plaisir à préparer cette belle fête ! En fait ici aussi j’ai été la première à lancer les invitations, après c’est plus facile, on se fait inviter en retour 😉 .

  5. C’est marrant, je me faisais la même réflexion sur le fait que finalement, un anniversaire en novembre, ça m’étais un peu de baume dans ce mois de grisaille …
    FeuFolet aussi a adoré fêter son anniversaire avec des copains (et les copains aussi, c’était leur premier, ils étaient surexcité), l’an dernier ça avait cafouillé.

    1. Je ne me souviens plus, que s’était-il passé l’an passé ? J’ai cherché dans tes archives mais rien trouvé… En tout cas cette année j’ai adoré ton idée de thème chantier !

      1. L’an dernier, on avait prévu 3 copains, mais j’avais mal anticipé les vacances, je n’ai donné les invitations que le lundi avant, donc trop tard pour « rattraper » les absents … donc il y a eu juste une copine
        Cette année, j’ai donné les invitations avant les vacances et prévu 5 invitations par précaution (d’ailleurs, seul 3 ont pu venir).
        L’année dernière c’était un anniversaire thème marin, mais je crois que je l’ai publié assez tard (genre en février )

  6. Ca avait l’air d’un anniversaire très sympa, des activités adaptées à leur âge et puis la deco les enfants s’en fichent un peu je crois 😉 . Et je pense que tu as raison de limiter le nombre aussi.
    Je n’ai pas encore passé le cap d’inviter les copains-copines mais je pense le faire cette année (enfin février 2019) pour mon fils qui aura 6 ans. À mon avis je devrai commencer plus tôt pour ma fille qui verra la fête de son frère et qui me parle déjà d’inviter des copains-copines (elle aura 4 ans en janvier)… Forcément elle a vu son frère aller à des anniversaires. Par contre, par ici les parents ne restent pas ou alors il faut le préciser dans l’invitation.

    1. Je pense qu’à partir de cinq – six ans les parents ne restent plus en fait… En tout cas j’espère que tout se passera bien et que tu prendras du plaisir à organiser cette fête !

  7. Bon anniversaire à ton p’tit loup <3 4 ans déjà j'ai envie de dire 😉 à force de lire vos articles (celui de miss lune m'a bien tenté aussi) je me retrouve à avoir hâte d'en arriver aux fêtes d'anniv avec les copines ! Si je te suis bien, tu t'es lancée pour ses 3 ans, dirais-tu que c'est le bon âge ?

    1. En fait je ne sais pas s’il y a un bon âge pour commencer… Mais disons qu’avant trois ans le concept de « prêter ses jouets à l’invité » peut-être assez compliqué à appliquer donc c’est sans doute sage d’attendre au moins jusque là. D’un autre côté c’était touchant de voir, quand les petits invités son arrivés, la joie de Charles – à tout juste 16 mois ! Il les connait aussi puisqu’il est dans la même structure et il était tellement ravi !

  8. Je sais pas si je t’avais déjà raconté que mes anniversaires d’enfance (et ceux de mes soeurs) font partie de mes plus beaux souvenirs. Mes parents organisaient une après-midi avec un thème (souvent une histoire, par exemple un extra-terrestre qui s’était écrasé dans notre cour et dont on devait réparer le vaisseau spatial) et je peux dire que leur travail et implication a valu le coup puisqu’on en parle encore avec des étoiles dans les yeux. Et sinon, tu envisages maintenant de te reconvertir en Erzieherin dans une Kita? 😉

    1. Ouah ils étaient courageux tes parents de faire ça trois fois par an !! J’espère en tout cas que mes fils aussi garderont de beaux souvenirs de leurs anniversaires. Et pour la reconversion, non, une fois de temps en temps ça me suffit merci 😉 (c’est surtout une question de niveau sonore, je ne sais pas si on s’habitue mais quand les invités sont partis j’ai eu la sensation d’avoir des acouphènes !)

  9. Une belle fête d’anniversaire pour ton petit Pierre. Ca a été préparé avec beaucoup d’amour et ça se voit 🙂
    J’adore les recettes d’Amandine Cooking aussi 😉
    J’avoue avoir hâte d’organiser des anniversaires avec les copains pour Tess! Sûrement pour ses 4 ou 5 ans selon son envie et les copains qu’elle se fera lorsqu’elle entrera à l’école!

    1. Je ne connaissais pas ce site de cuisine et je suis maintenant convaincue ! Tu verras les anniversaires ça prend pas mal de temps et d’énergie mais c’est vrai que c’est sympa 🙂 .

  10. Ton article tombe à pic, je me posais la question de l’organisation de l’anniversaire de ma fille qui aura 4 ans début janvier avec ses copains d’école. L’année dernière, nous l’avions seulement fait en famille.
    Il faut que je me dépêche de réfléchir à tout ça 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.