L’automne chez nous

L’automne chez nous

Longtemps j’ai vécu dans une région où les saisons n’étaient pas très marquées. En automne on ne trouve pas beaucoup d’arbres rougissants sur la Côte d’azur. Alors c’est vraiment quelque chose que j’apprécie ici en Allemagne. Dans notre ville et notre région, nous pouvons observer les arbres changer au gré des saisons comme dans un livre exprès. En ce moment, le sol est couvert de feuilles jaunes, oranges, rouges, de châtaignes et de glands. Pierre en ramasse dans ses poches comme de petits trésors. Je découvre alors les plaisirs de cette saison particulière et Frau Pruno m’a donné envie d’y consacrer un article.

Pendant plusieurs années en automne, mon mari et moi avions pris l’habitude de nous échapper le temps d’un long week-end sur les côtes de la mer du Nord. Nous avions envie de le faire cette année encore mais ne sommes pas arrivés à l’organiser avec ma reprise. En France comme en Allemagne, si on a un peu de chance avec le temps, je trouve que c’est le bon moment pour y faire d’incroyable balades, cheveux au vent.

En automne, j’aime les gouters chauds et sucrés. Faire des crêpes ou des gaufres par exemple. Nous avons assez peu de gros appareils électroménagers mais notre crêpière et notre appareil à gaufres font partie de nos indispensables de parents, très appréciés de Pierre et de ses amis qui viennent nous rendre visite l’après-midi !

J’ai des envies de cannelle aussi. Ma recette préférée du moment, que Pierre maîtrise déjà parfaitement, sont ces muffins à la pomme. Ils restent moelleux à souhait. Et pour accompagner tout ça, du chocolat chaud évidemment ou dans une version plus légère un bon thé aux fruits rouges.

L’automne c’est aussi évidemment la saison des courges. J’en raffole ! On en mange au moins une fois par semaine en ce moment. J’adore leur texture veloutée et leur goût discret. J’ai un faible particulier pour les butternuts.

Je regarde peu de films et de séries vous savez. Mais si j’associe une série, un générique même à l’automne c’est évidemment celui d’Un village français. Parce que j’ai découvert cette série lors de mon premier alitement, en octobre 2014. Et parce que cet automne, en novembre exactement, mes parents emmèneront dans leur valise la dernière saison.

J’en profite pour refaire un peu de publicité à cette production française. C’est vraiment une occasion de découvrir la seconde guerre mondiale différemment. D’une grande précision historique, elle met en lumières toute la complexité des hommes qui ont dû traverser cette époque, avec ses héros pas toujours admirables et ses bourreaux pas toujours détestables. Elle me fait réfléchir toujours, invite au questionnement et surtout, à l’humilité.

J’aime Benabar depuis longtemps, j’ai tous ses albums sauf le dernier que j’espère découvrir bientôt. Sa chanson sur la dépression « Triste compagne » avec son si joliment simple refrain : « Ça ira mieux demain, du moins je l’espère, parce c’est déjà ce que je me suis dit hier » me vient en tête spontanément lorsque je pense à l’automne. Sans doute parce qu’un couplet est consacré aux feuilles qui tombent, ou parce que je l’écoutais en boucle à l’automne 2006.

L’automne c’est d’ailleurs le bon moment pour faire des activités avec les enfants autour des feuilles mortes ! Le week-end dernier, Pierre et Charles ont peint aux couleurs de l’automne puis collé les feuilles ramassées au parc sur leurs oeuvres. J’étais vraiment très fière de les voir si concentrés…

La semaine précédente, les châtaignes ramassées en promenade et les graines de courge que je leur avais nettoyées les avaient aussi occupés un long moment. Pierre s’est beaucoup amusé à cuisiner « pour de faux » avec.

Le mot que j’associe à l’automne ? Les listes… Parce qu’automne rime aussi avec rentrée, je fais des listes de choses à faire, de choses à acheter. Et puis je lance les listes d’idées de cadeaux, pour l’anniversaire de mon grand, pour Noël qui approche. L’automne n’est pas une saison de grande activité pour moi finalement. C’est plutôt une saison creuse : je savoure les derniers souvenirs de l’été en préparant activement l’hiver.

Une saison creuse mais une saison de souvenirs aussi : c’est en octobre qu’Ulrich m’a demandée en mariage, et c’est en octobre que nous nous sommes mariés.

En automne j’aime quand les jours raccourcissent. Oui je sais c’est bizarre, mais j’aime cette ambiance le soir. Les enfants sortent du bain et sentent bon le savon. Une soupe mijote dans ma cocotte. Dehors le ciel déjà presque noir me fait savourer le contraste, entre cet extérieur froid et sombre et mon intérieur si doux et chaleureux.

L’automne est sans doute la saison où j’aime le plus rester chez nous.

26 réactions au sujet de « L’automne chez nous »

  1. Quel article tout en poésie !
    Moi aussi j’aime l’automne. Je crois même que c’est ma saison préférée. C’est synonyme de l’hiver qui s’annonce, du retour des soupes et des multiples recettes à base de courges. Ici aussi c’est hebdomadaire et tout le monde aime. Comme toi, j’aime la nuit qui drive plus rapidement, j’aime faire un feu dans le poêle (cette année il faut attendre encore un peu vu les températures ). Et puis l’automne signifie la rencontre avec mon mari, sa demande en mariage et notre mariage.
    Cette année j’ai un peu de mal à apprécier cette période comme d’habitude, j’avais sous estimé le rythme de la rentrée avec deux enfants. Mais l’automne ne fait que commencer, il reste encore quelques semaines.

    1. Ici heureusement la rentrée s’est bien passée même si c’est vrai j’ai moi aussi du mal à reprendre le rythme de maman qui travaille !

  2. Je ne sais pas si c’est particulier à l’Allemagne, mais la première fois que j’ai vu nettement les saisons qui passent sur la végétation c’était lors de mon année Erasmus à Mainz ! 17 après le souvenir est encore très vif !!
    j’aime beaucoup cette saison également (enfin surtout la première partie), on s’est marié en octobre aussi d’ailleurs ! 😉

  3. Merci pour cet article tout en couleurs.
    Cet automne la est assez particulier. Hier, nous avons ramasse des feuilles en vetements d’ete et dimanche nous avons ete tremper nos pieds dans la mer du Nord… en plein mois d’octobre!!! Tandis que nos amis sont revenus trempes de Corse..

    1. C’est vrai qu’ici aussi les températures sont folles… Hier et aujourd’hui j’ai emmené mes enfants au jardin d’enfants avec une simple veste polaire, c’est très bizarre. Les bonnets sont encore au placard !

  4. Bonjour Mdame,
    Ton texte est égal à toi meme, positif plein de chaleur ! Tu me réconcilierais presque avec l’automne et tu m enlèverais mes peurs du mois de novembre.
    Pour nous l’automne signifie que les journées raccourcissent donc notre planning quotidien en est tout chamboulé. Comme tu le sais Grenouille rentre à la maison vers 17:30 ( en meme temps que moi) et puis depuis septembre il y a les devoirs en rentrant, et apres seulement on ressort, mais la il fait deja nuit. Se lever le matin dans le noir donne lieu à des discussions très intéressantes avec Grenouille:  » Maman pourquoi il faut que je me lève, il fait encore nuit ! Et puis un lion (son signe astro) ne se lève que quand il fait jour !  » Enfin bon tu imagines quoi 😉 .
    Cet automne est un magnifique été indien et nous en profitons un max, ce qui augmente mon angoisse de ce fichu mois de novembre. Mais bon ce n est qu un mauvais moment à passer, apres c est les préparatifs déco de noel et ca nous on adore !
    Tes idées de listes m’incitent à essayer d’en faire aussi et de ne pas me laisser surprendre comme chaque année  » Oh M…e on est déjà mis décembre et c est bientot noel » 😀
    Profites bien de ton cocon
    Olive

    1. Ma mère a aussi toujours redouté le mois de novembre et c’est drôle je ne le trouve pourtant pas si terrible. Je ne dois pas être trop sensible à la luminosité… Très bonne idée cependant d’en profiter pour lancer les préparatifs de Noël, tu peux même déjà t’entrainer à faire quelques Plätzchen pour roder tes recettes 😉 .

  5. Alors là, je te rejoins totalement, l’automne… c’est douillet 😉 Les potages aux courges et potimarron, hummmm ! Ce matin, mon presse purée/soupe m’a lâchée !
    En ce moment en région Centre, c’est 25 degrés à l’ombre l’après-midi et fenêtres ouvertes la nuit, mon jardin ne sait plus s’il doit laisser tomber ses feuilles ou pas. C’est vraiment très étrange, j’ai l’impression qu’on me vole mon automne !

    1. Je comprends, je commence moi aussi à avoir hâte que les températures descendent. En plus j’avais déjà rangé toutes les affaires d’été et je n’ai plus rien à nous mettre 🙂 !

  6. Quel joli article! L’automne est également ma deuxième saison préférée (j’aime les demi-saisons). On se sent vraiment vivants, proches du cycle des saisons et de la nature. Avec des enfants, c’est encore plus merveilleux. Quel plaisir de regarder nos chères têtes blondes jouer dans les feuilles mortes, ramasser des châtaignes, s’étonner de la nuit qui tombe plus tôt! Quelle joie d’attendre avec impatience la Saint-Martin et ses défilés de lanternes en papier coloré, d’imaginer le goût sensuel de l’oie et ses accompagnements succulents, de redécouvrir les petits plaisirs sucrés pour les goûters composés de chocolat chaud et de crêpes. Bel automne à vous

  7. Bonsoir, j’ai bien aimé ton article. J’ai répondu aussi au défi de Frau Pruno mais je suis moins enthousiasmée par l’automne. Il fait jour trop tard et nuit trop tôt. Mais c’est vrai que le dégradé de couleurs des feuilles et les marrons inspirent toutes sortes d’activités manuelles avec les enfants. Ce que j’aime le plus, c’est le Laternenlauf de la crèche : le mari d’une éducatrice accompagne les chants avec son accordéon et c’est beau de voir tous ces petits lampions lors de la promenade et ensuite, on a un petit dîner à la crèche. Vous faites aussi le Laternenlauf ?

    1. Oui bien sûr et j’adore moi aussi !! Tu as raison j’aurais du en parler. Mais il fait souvent si froid mi-novembre déjà ici que je l’associe plutôt à l’hiver.

  8. Ah ça me donne envie d’être en automne…ah ben c’est le cas (même si les journées restent très belle).
    En ce moment je rêve de ramasser des châtaignes.
    Comme toi j’adore les courges, surtout les bizarres, là on en a acheté une bleu-gris et des tous petits potirons.

  9. Un article qui fait aimer l’automne 🙂
    Moi aussi j’aime cette ambiance le soir des jours qui raccourcissent…
    Tu as un secret pour cuisiner des courges chaque semaine? J’adore ça mais je me fais une montage de la partie découpe, épluchage et j’en passe…
    Et puis, si vous décidez de revenir voir la mer du Nord d’ici l’automne prochain, n’hésite pas à me faire signe, ça me ferait très plaisir de te rencontrer 🙂

    1. C’est pour ça que souvent je privilégie les butternuts, elles sont beaucoup plus faciles à éplucher et à découper que les autres, beaucoup plus tendres. Pour les autres je suis souvent obligée de demander à mon mari de m’aider.

  10. Merci beaucoup ma Franfran, d’avoir participé à mon défi ! Je ne savais pas que tu aimais autant l’automne ! Du coup maintenant j’ai bien envie de voir des photos de ta région, car je ne connais pas trop ce coin là de l’Allemagne… Je t’embrasse et merci encore❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.