De mes envies « de luxe »

De mes envies « de luxe »

Je vous avais prévenues qu’on allait parfois parler de choses un peu plus futiles ici, et j’ai eu envie de vous parler de mes envies d’achats inavouables.

Je pense que vous le savez déjà, je ne suis pas vraiment dépensière. En matière d’habits surtout : mes fils sont habillés à la mode basiques / petits prix / lavage et séchage facile et de mon côté je suis actuellement en uniforme jean slim / blouse tous les jours. Les dites blouses ont toutes été achetées… par ma belle-mère ! Fan de mode et de shopping, elle connait ma taille, mes goûts de couleur, mes marques préférées, et se charge pour moi de l’achat – et du paiement.

Récemment j’ai même décidé de supprimer de mon téléphone une de mes rares causes de dépenses : l’application Amazon. Depuis que mon mari avait pris un abonnement Prime pour accéder à ses films et séries, j’avais tendance à y acheter compulsivement en trois clics toutes sortes de futilités à moins de quinze euros (des nouveaux biberons par exemple, j’ai un penchant pour les biberons). J’ai donc décidé de m’en passer à nouveau. Je suis en congé parental, je peux bien aller dans les magasins ! Et puis ces magasins justement qui animent mon centre-ville, je ne veux pas qu’ils disparaissent. Et puis j’ai remarqué que souvent, le simple fait de devoir attendre trois jours pour réaliser un achat (le temps d’organiser une sortie en ville) supprimait son envie. Un moyen très simple de faire encore plus d’économies !

Pourtant il m’arrive aussi d’être victime de gros craquages, ou de rêver d’objets chers ou légèrement au dessus de mes moyens. A l’époque où j’habitais Paris, juste à côté de la rue de Passy, ils étaient évidemment plus fréquents, mes envies étaient quotidiennes devant les boutiques ou les tenues élaborées de mes collègues. Je me souviens ainsi avoir déboursé un peu plus de cinq cents euros pour un sac Gerard Darel et un porte-monnaie assorti. Accessoires dont je me suis finalement assez peu servie, puisque j’ai déménagé en Allemagne peu de temps après et qu’un sac Gerard Darel sur un vélo par temps de pluie n’est pas vraiment adapté. Ils attendent désormais en bas de mon placard une occasion de se montrer, j’ai failli les jeter l’hiver dernier mais mon mari m’en a dissuadée.

Depuis que j’habite ici, ce genre d’envies est plus exceptionnel mais perdure encore. En 2012, lorsque j’ai commencé à encadrer une équipe je me suis ainsi offert un stylo de la marque ST Dupont, un roller laqué noir aux finitions or pour environ trois cents euros. A l’époque de mon premier congé parental, quand je devais me serrer la ceinture, j’ai regretté cet achat très futile. Il faut dire qu’en plus il n’écrit pas spécialement bien, la bille accroche le papier. Et puis d’un autre côté aujourd’hui je me dis que c’est un objet qui m’accompagne depuis déjà six ans, qui embellit n’importe quelle table de réunion et je l’aime bien. Sa valeur augmentera sans doute avec les années.

Dernièrement, et c’est de ça dont je voulais vous parler en fait, je me surprends à rêver d’une Apple Watch. Pas le modèle de base de la montre connectée non, le vrai grand modèle à plus de trois cents euros avec carte SIM intégrée – sur le débat Apple versus Android je n’ai pas grand chose à dire, j’aime trop mon iPhone pour risquer de passer sur un autre modèle.

Tout a commencé au mois de décembre : j’ai perdu ma montre, sans doute à la piscine, et je me suis dit qu’il faudrait que je m’en achète une nouvelle. Elle me manque énormément, j’ai toujours besoin de savoir l’heure pour prévoir les sorties, les repas… Et c’est comme ça que l’idée a germé dans ma tête. J’ai déjà le budget pour me l’acheter, j’ai reçu de l’argent pour Noël et mon anniversaire que j’ai soigneusement mis de côté. Mais je recule encore un peu, j’hésite… Et puis finalement j’ai décidé d’attendre de toute façon les nouveaux modèles de septembre. Ça me fera éventuellement un beau cadeau de reprise !

Les arguments pour :

  • L’envie, tout simplement – Je la trouve chic, j’adore les beaux objets technologiques (les ordinateurs, les téléphones), je vais adorer jouer avec comme une enfant !
  • La possibilité de me séparer de mon téléphone – Avant je sortais très souvent sans mon téléphone, une manière simple de me déconnecter, de profiter de l’instant et de sortir sans sac à main. Depuis que j’ai des enfants, c’est devenu plus difficile : la crèche m’oblige à être joignable à tout instant et quand je laisse les petits le soir à mon mari, je ne peux pas imaginer qu’il ne puisse pas m’appeler. Avec une montre à carte SIM intégrée, je pourrai à nouveau laisser mon téléphone chez moi, puisqu’elle me permettra d’emmener ses fonctions de base : appels et SMS – sans emmener le reste, les tentations chronophages : Instagram, Facebook, etc.
  • Je dois de toute façon me racheter une montre, je n’en ai trouvé encore aucune qui me plaise vraiment, et elle me coutera forcément une bonne centaine d’euros. Autant mettre cet argent dans un objet qui me fasse vraiment plaisir.
  • L’Apple Watch est étanche (sans être trop moche ni sportive), ce qui me permettra aussi de résoudre le problème du téléphone à la piscine, du lavage de mains fréquent etc.

Mon mari ne croit pas du tout à l’argument : « moins de connexion »… Pour bien vous expliquer, il est possible avec une montre Apple Watch de recevoir et de lire les notifications Facebook, WhatsApp, probablement aussi Instagram. Mais il est impossible d’écrire avec, ou bien seulement des messages pré-enregistrés. Je pense qu’avec des fonctionnalisés si limitées, je ne pourrai pas faire grand chose – il faut bien reconnaître que, lorsqu’on ne peut pas participer à une discussion, la lire perd grandement de son intérêt. Et puis déjà avec mon téléphone aujourd’hui, toutes les notifications de ce genre sont désactivées, je pourrai en faire de même ! Mon mari pense que je ne pourrai pas m’empêcher de regarder – déjà que j’ai du mal aujourd’hui avec mon téléphone – et que je me précipiterai ensuite sur mon téléphone pour écrire / répondre dès que je le retrouverai. Je ne sais vraiment pas trop quoi en penser… Est-ce que la situation actuelle, où je ne me sépare jamais de mon téléphone pour être en permanence joignable est préférable ? Pas sûr… Et puis je viens de faire une expérience : pendant une semaine mon iPhone était en réparation, j’ai du me contenter d’un vieux Smartphone sous Android avec très peu de fonctionnalités et un appareil photo ridicule. Le résultat est là : je n’ai jamais passé une semaine aussi peu connectée…

Voilà où j’en suis sur le sujet… Bon à vrai dire, il est très probable que je m’achète une Apple Watch à la rentrée : l’envie de m’acheter un nouveau doudou au moment de confier mon bébé, tout ça, tout ça…

Vous comprenez mon envie ou vous allez me brûler sur le bûcher des consommatrices déraisonnables ?

33 réactions au sujet de « De mes envies « de luxe » »

  1. Deuxième essai, j’ai envoyé un commentaire et il n’a pas marché… grr :((((
    Alors je disais que sachant que l’argent t’as été donné pour te faire plaisir et t’acheter ce que tu as envie, cela me semble tout à fait raisonnable! Tu le dis toi-même, tu dépenses très peu, et c’est même ta belle-mère qui ta paie tes tops (question: par Slim/Blouses, tu entends chemisiers? par « blouses » oui j’imagine).
    Les arguments sont +/- valides, je ne sais pas si tu vas vraiment moins passer de temps sur ton écran, ce serait effectivement super parce qu’on y passe bien trop de temps et ce n’est absolument pas le bon exemple pour nos enfants… 🙂 il est possible que finalement tu sortes avec le téléphone ET la montre un jour .. MAIS tu as besoin d’une montre, elle te plaît beaucoup, elle est pratique… Et tu ne t’offres quasiment jamais rien « de luxe », qui te fais vraiment plaisir alors cette fois n’hésites pas!
    Epargner c’est bien mais profiter aussi, on ne sait jamais de quoi est fait demain!
    PS quelles marques préférées as-tu en Allemagne? je trouve que c’est souvent trop large ou trop grand donc je galère ici, je vais en France.

    1. Désolée pour ton commentaire c’est toujours rageant ! Par blouse j’entends les chemisiers / top / tee-shirts un peu larges pour mettre en haut sur un jean moulant. C’est mon uniforme cache ventre mou 😉 . Et je m’habille énormément chez Esprit…

      1. Haha ok 🙂 Esprit moi aussi, c’est presque ma seule marque ici!! . Dommage que tu habites si loin , tu m’est familière et sympathique sans te connaître 😉
        J’ai même rajouté France info sur ma radio internet en pensant à toi!

  2. Je ne comprends pas du tout ton envie, j’adore les jolies montres (j’en ai 3 !!!) et les objets connectés ne m’attirent pas.
    Mais je comprends complètement tes envies de « craquage » 🙂
    Ce que je préfère : acheter des vêtements pour mes enfants
    Alors oui, comme tu peux te le permettre, j’aurais tendance à dire : fais-toi plaisir !

    1. Merci 🙂 La vie est faite pour ça aussi ! Et puis après une année de réflexion je crois qu’on ne pourra plus vraiment parler de craquage 🙂 .

  3. Hey,
    Je comprends d’un côté tout à fait ton envie, un cadeau pour la rentrée (le schultüte de maman quoi !) , un gadget tout ça tout ça mais je suis tout à fait Ulrich et ne crois pas une seconde que ça t’aidera à te déconnecter … Maintenant je comprends ton intérêt pour mon dernier post 😀
    (moi si tu veux tout savoir mon gros faible niveau consommation c’est les baskets et elles ne m’aident pas franchement à faire du sport mais c’est pas une raison de pas se faire plaisir non plus)

  4. Je pars complètement biaisée du coup je ne trouve pas les arguments de connexion convaincant non plus. Mais c’est parce qu’à la base je trouve que les montres connectées ne répondent à aucun vrai besoin… un peu comme les tablettes, je trouve que c’est une multiplication de gadget qui créent eux même le besoin auquel ils répondent 😉
    Cela dit l’argument de l’envie prime ! Si tu en as envie et que tu peux te le permettre, fonce ! Je viens d’acheter un bijoux « doudou » aussi pour le même budget avec zéro fonctionnalités alors je suis mal placée pour te jeter la pierre 🙂

    1. C’est bizarre cet argument… On aurait aussi pu dire ça du téléphone portable, non ? Je veux dire c’est quoi un vrai besoin ? Bref, hors toute considération philosophique en effet, je crois que l’envie va primer 😉 .

      1. Je suis complètement d’accord ! Enfin, on peut dire que c’est quand même utile d’être joignable en dehors de la maison mais peut être un peu moins d’être connectée à tout moment… C’est pour ça que je parle de multiplication, le smartphone étant déjà un gadget en soi 😉

  5. Il faut savoir se faire plaisir de temps en temps, surtout si tu peux te le permettre.
    Chez moi les craquage sont un peu moins onéreux : il s’agit surtout de livres. J’évite donc bien soigneusement Amazon et la librairie. Sinon on découlerait sous les livres chez moi.

    1. Oh la la je comprends c’est aussi une grosse source de dépenses chez moi ! Mais depuis peu j’ai appris à aller à la bibliothèque et à ne pas avoir tous les ouvrages chez moi… C’est un petit deuil mais mon mari est ravi 😉 .

  6. Je partage totalement ton envie de gros craquage et je partage tes intérêts.
    Si la montre connectée n’est pas trop mon truc je sais qu’elle serait un cadeau très apprécié de mon mari (j’y pense d’ailleurs vu que son anniv est ce we et que je n’ai rien acheté encore ☺️). Moi en ce moment je voudrais une balance connectée, un aspirateur sans fil Dyson, une orgie de tissus et surtout une machine à coudre plus évoluée que la mienne. Et je dirais pas non à une belle bague
    Bref je compatis et si tu trouves une technique je suis toute ouïe !

    1. A part gagner au loto, je n’ai pas vraiment d’idées 😉 . Ici j’ai beaucoup de chance d’avoir une famille et une belle-famille qui peuvent et veulent nous aider ce qui me laisse pas mal d’argent de poche pour ce genre d’à côté.

  7. Hihi une montre connectée pour se déconnecter, ça aurait pu être le titre de ton article. Sinon, je crois que tous les commentaires vont te dire la même chose: vas-y, fonce. Mais je te comprends, je me suis achetée un nouveau smart phone pour la naissance des jumeaux (pour pouvoir faire ma paparazzi) et j’ai beaucoup hésité.

    1. Rooooh mais je vais t’embaucher comme consultante éditoriale toi, très bonne idée de titre !! Je vais franchir le pas alors, mais juste pour vous faire plaisir 😉 !

  8. Comme pour Anna Breizh, pour moi les livres sont ma sources de craquage. Je suis incapable de ressortir d’une librairie sans rien acheter…
    Pour la montre connectée, je dois dire que je n’y vois pas trop d’utilité personnellement. Mais il faut dire que je suis déjà très peu connectée en temps normal : pas de réseaux sociaux, pas de data sur mon téléphone donc je n’utilise les applis qu’à la maison ou quand il y a du wifi gratuit (ce qui est rare en Allemagne). Comme je ne sors jamais sans sac à main, le téléphone ne me dérange pas et il me suffit largement : il me sert de montre, mais fait aussi tout le reste en plus et comme ça pas besoin d’un deuxième objet à l’utilité redondante.
    Toutefois, je comprends tout à fait le côté « craquage » et petit cadeau doudou, donc si tu as les moyens, fonce !

    1. C’est drôle pour une expatriée de ne pas utiliser ces applications, comme je l’avais expliqué pour moi elles sont indispensables pour garder le contact avec la France ! Mais j’imagine bien que du coup tu utilises assez peu ton smartphone.

      1. De manière générale, je passe pour une extra-terrestre aux yeux de beaucoup quand je dis que je n’ai pas Facebook ^^ En fait, pour prendre des nouvelles de ma famille et mes amis, je préfère appeler parce que je trouve qu’il y a toujours une différence entre ce que les gens postent sur les réseaux et la vie réelle. Quand je les appelle, j’ai les vraies nouvelles, celles qui disent quand ça va pas.
        Donc tu as raison, je suis très peu sur mon smartphone, mais ça ne m’enlève pas tous les maux : je suis beaucoup trop sur mon ordinateur…

        1. « Quand je les appelle, j’ai les vraies nouvelles, celles qui disent quand ça va pas » : c’est très bien dit et ça reflète bien ce qui se passe généralement sur les réseaux sociaux, on ne se vante généralement que du mieux 😉 .

  9. Je ne vais pas te brûler sur le bûcher 😉 , ton envie de l’Apple watch a l’air réfléchie et raisonnée alors tu peux te faire plaisir, à priori tu ne regretteras pas 😉 . En plus, c’est une bonne idée pour la reprise du travail je trouve, ça marque une étape en quelque sorte.
    Sinon je pense qu’on a tous nos tentations, nos points faibles niveau achats, même si je ne suis pas quelqu’un de dépensier non plus… Personnellement rien de luxe (d’ailleurs je n’avais aucune idée du prix de ton stylo par exemple), mais là où je craque facilement c’est, contrairement à toi, pour les vêtements enfants 🙂 . Heureusement on en trouve beaucoup en seconde main, ce qui rend les craquages moins culpabilisants (et mieux pour le budget) 😉 .

  10. les craquages… je crois qu’on en est tous victime à un moment ou à un autre 🙂 en général, je me les fait offrir, comme ça je culpabilise moins. Pour le stylo, j’adooooore tout ce qui relève de la papeterie, alors les stylos… kiff total 😉 j’en ai deux, dont un que mon mari m’a offert à la mairie lors de notre mariage civile, je te laisse imaginer que celui-là a en plus une valeur particulière 😉

    Pour en revenir à la montre connectée, je ne veux pas te décourager mais deux points essentiels m’ont toujours retenue sur ce sujet :
    – Les ondes : c’est-à-dire que là elles sont toujours sur toi alors que le téléphone, ba il t’arrive de le poser dans la journée. Si en plus tu gardes ta montre pour dormir… bim bam boum c’est le combo gagnant. J’avoue que j’étais assez peu concernée par ce type de sujet mais plus le temps passe, plus les scandales alimentaires et autres arrivent et plus je deviens méfiante. Du coup, je m’interroge beaucoup sur les ondes, sans être non plus une réfractaire de fou : quid des conséquences à long terme ? J’applique donc le principe de précaution.
    – la déconnexion : pour moi, c’est une plaisanterie carrément. Tu gardes en permanence un lien connecté sur toi, donc même si tu n’as pas les notifications ou je ne sais quoi, tu restes inconsciemment connectée, donc la vraie déconnexion est inexistante. Ton cerveau est rassuré sur son addiction, c’est comme un ancien fumeur qui garde les vapos ou un paquet de clopes dans la poche, tu vois ? Tôt ou tard, tu replonges et de plus belle.
    En plus, poser le téléphone en disant stop consciemment est un acte volontaire. Tu décides à l’instant t que tu te consacres à l’instant t sans te préoccuper du nouvel article sur tel ou tel sujet, des nouvelles du bébé de ta copine ou je ne sais quoi, tu es dans l’instant pour toi. Or, avec la montre, tu ne fais plus ça. Avec la montre, tu ne déconnecteras pas non plus lorsque tu ne seras plus obligée d’être sans cesse joignable pour la crèche.

    Dernier point et pas des moindres, oui je suis une folle de la déconnexion mais je trouve que elle m’est nécessaire (1 téléphone pro et perso chacun pour mon mari et moi), à ta place, je ne serais pas joignable tout le temps, même pour la crèche. Oh la volée de bois vert que je vais prendre ! 🙂 🙂 🙂 comment fait la crèche pour les parents qui ne peuvent pas être joignable ? Ba elle se débrouille, faut pas déconner non plus. Un salarié qui travaille en site sécurisé type seveso ou en site avec brouilleur d’onde, ou sur un site où il ne capte pas ne peut donc pas mettre son enfant en crèche ?
    Pour moi, la déconnexion faut pour tous les sujets, sinon, la charge mentale n’est pas saine. Je travaille en partie à domicile, je prends une pause déj d’une heure, 1/2h pour manger puis une micro sieste. Ba je mets mon tel sur silencieux pendant la micro sieste. Lorsque je suis en clientèle, je suis dans l’impossibilité de laisser mon tel allumer. Ba je l’éteins. C’est aussi le cas de mon mari. Du coup, la nounou a une liste de numérox à joindre en cas d’urgence, elle déroule la liste en commençant par nous et elle s’organise avec le premier qui répond. C’est tout. Et je te promets que ça ne nous empêche pas de dormir ou de bosser 😉

    Je m’aperçois que j’ai écris un roman, désolée 🙂 La déconnexion est un vaste sujet à peine abordé finalement 🙂 Quant aux craquages quels qu’ils soient, non mais franchement, si on ne peut pas se les permettre de temps en temps, à quoi ça sert de travailler x heures par semaine ? 🙂 🙂 🙂 Dans une vie frustrante à tous les points de vue (on n’a jamais le temps de faire tout ce que l’on veut), je me dis que le craquage ponctuel permet de soulager un peu cette frustration, même si c’est temporaire. On ne peut pas être raisonnable tout le temps 🙂

    1. Merci pour ton commentaire vraiment très intéressant ! Il m’a fallu du temps pour y réfléchir et te répondre 🙂 .
      Concernant les ondes je suis parfois aussi un peu inquiète. Mais l’idée c’est de ne porter cette montre qu’en journée et je dirais même en sortie, un peu comme mes bijoux. Etant donné déjà mon niveau d’exposition je ne sais pas du coup si ça change quelque chose. En tout cas les antennes de mon quartier m’inquiètent davantage je crois. Mais tu me fais réfléchir quand même !
      Concernant la déconnexion c’est plus compliqué… Tu me compares à une fumeuse et pour le coup c’est certain (je sais de quoi je parle j’ai été une fumeuse pendant 10 ans) je ne suis pas accro à ce point. D’ailleurs j’éteins mon téléphone tous les soirs. En revanche c’est vrai que cette montre risque de rendre mon statut connecté encore plus pernicieux, encore plus automatique… Est-ce que c’est vraiment ce que je veux ? Je veux être joignable pour mes enfants, c’est certain. Ce que tu dis avec la crèche est vrai finalement, alors on va dire plutôt que c’est ma décision… Mais pour le reste cela me fait davantage douter. Est-ce que j’ai envie que mes parents, mon mari puissent vraiment me joindre tout le temps ? Merci pour la réflexion que tu m’as offerte, je vais la poursuivre maintenant !

    1. Tu veux dire un truc genre KitchenAid ? Ici j’ai le Magimix, c’est moins chic mais en l’occurence je l’utilise au moins une fois par semaine… Il faut voir si ça s’intègre dans vos habitudes alimentaires en fait !

  11. J’interviens sur un tout autre point: je pense que la meilleure traduction de «  Bluse «  dans le sens dans lequel tu l.´ emploies est « corsage ». Blouse me fait immédiatement penser à blouse de chimie ou blouse de mémé .
    Fais-toi plaisir, offre toi ce qui te plaît, même si moi aussi, comme dans de nombreux commentaires ,ce n’ est pas une montre connectée que je choisirais. L’ idée d’ être joignable tout le temps m’ horripile. Et pourquoi te sens-tu obligée d’ être joignable par ton mari lorsque tu t’octroies une soirée sans enfant? Fais- lui confiance . Tes hommes peuvent survivre sans toi quelques heures|

    1. Oh mais oui tu as raison pour la traduction, merci ! Tu as raison pour mes hommes c’est sans doute moi qui ai le plus de mal à survivre quand je ne suis pas près d’eux 😉 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.