Archives de
Mois : février 2018

Du temps en congé parental

Du temps en congé parental

Parfois je me demande ce que je fais de mes journées. J’ai un gros complexe vis à vis des mamans vraiment françaises, qui reprennent le travail à temps plein quatre mois à peine après avoir accouché. Moi je suis encore à la maison six mois après et je ne vois pas les heures passer. Qu’est ce que j’en fais bon sang de tout ce temps ? Je ne fais pas la grasse matinée, oh non. En ce moment je suis…

Lire la suite Lire la suite

De places en crèche et de politique

De places en crèche et de politique

Je vous en ai parlé récemment : depuis plusieurs mois déjà, Ulrich et moi sommes partis à la recherche d’un établissement pour accueillir nos deux enfants à la rentrée. Pour rappel, en Allemagne les enfants de un à six ans sont accueillis par des éducatrices dans ce qu’on appelle une KiTa, un jardin d’enfants. Les municipalités sont tenues par une loi fédérale d’assurer la prise en charge de ces enfants, mais chacune organise comme elle l’entend l’attribution des places. Dans…

Lire la suite Lire la suite

Inspiration prénoms allemands

Inspiration prénoms allemands

Il y a en ce moment un nouveau thème d’article collaboratif qui tourne sur la toile et concerne les prénoms, Frau Pruno m’a fait l’honneur de me demander d’y participer. Ça tombe bien car, vous le savez, j’aime beaucoup les prénoms, leur histoire, leurs origines. Mais Frau Pruno est prof, et vous savez aussi que j’ai toujours été une élève un tantinet rebelle. Alors j’ai décidé de modifier le questionnaire et de l’adapter à ma sauce – ou plutôt à…

Lire la suite Lire la suite

35 ans – et comme une crise

35 ans – et comme une crise

Vendredi j’ai eu 35 ans. La même semaine j’ai réalisé que j’avais deux fois 17 ans. Un peu plus même. Et ça m’a fait vraiment bizarre. Disons plutôt : ça m’a rendue triste. 17 ans, c’est l’âge que j’idéalise. Celui que je considère comme mon plus bel âge. J’habitais encore dans le sud de la France à l’époque, mais je m’apprêtais à le quitter et cela me donnait des ailes. C’est l’année où j’ai passé le baccalauréat, les doigts dans…

Lire la suite Lire la suite