Notre premier Noël à quatre

Notre premier Noël à quatre

Ça ne vous avait pas échappé, si ? Noël approche à grand pas. Il y a un an, je découvrais au même moment qu’une petite paillette s’était logée dans mon ventre. Ca m’émeut quand j’y repense. La paillette fait désormais plusieurs kilos et me comble chaque jour de bonheur et de rires.

Je n’aurai sans doute pas d’aussi joli cadeau cette année – même si je trépigne d’impatience à l’idée de découvrir mon cadeau de naissance. Mais je serai quand même très gâtée : car cette année, nous fêtons Noël chez nous, en Westphalie ! C’est mon scénario préféré, avec tous les grands parents français et allemands à nos côtés. Et même pas de stress en cuisine : ma belle-mère amènera le repas du 24, ma maman concoctera celui du 25. Je n’ai qu’à fournir le matériel aux expertes, m’occuper de la décoration de la table et chercher les horaires de la messe. Si ce n’est pas le rêve, ça !

Cette année Pierre comprend beaucoup de choses, mais pas tout non plus ! Chaque matin ou presque il me demande angoissé si : « C’est encore Noël ? ». Difficile d’expliquer une attente qui dure un mois ! Il a son premier calendrier de l’avent cependant, dont il ne manque jamais de dévorer chaque jour le contenu chocolaté. Cette année il a aussi planté les graines de lentilles, elles le fascinent. Il a été émerveillé par la magie de Saint Nicolas, qui avait rempli ses souliers de chocolat. Et suivi l’histoire de Joseph et Marie, trop pauvres pour se payer un hôtel, voilà ce qui l’a marqué. Il n’a pas fait de liste, nous n’avons pas de catalogue de jouets – et n’y avons pas vraiment pensé. Son papa et moi avions suffisamment d’idées. Et je peux vous mettre dans la confidence : le père Noël devrait notamment apporter un garage.

Saint Nicolas… Le père Noël… Je vous avais pourtant dit ne pas vouloir en parler ! Je sais bien. Mais comme beaucoup de théories éducatives, la pratique les rend nettement plus compliquées. Inspiré par ses livres et la crèche, Pierre s’est pris au jeu, c’est un fait. Alors quand il s’est levé le matin du six décembre, a découvert les sucreries, je n’ai pas réussi à lui dire : « C’est papa qui les a déposées ». J’aurais eu l’impression de tout casser. J’ai donc convenu que Saint Nicolas était passé. J’en fais toutefois le moins possible : nous ne cachons pas les cadeaux des adultes, parlons ouvertement devant lui de ceux que ses neveux recevrons. J’essaie dès que possible de préciser : « Pour Noël on dit que… le père Noël… ». Et s’il me pose une question concrète – récemment : « Mais le Père Noël, il n’a pas froid dans le ciel ? ». Je lui réponds très concrètement : « Le père Noël n’existe pas vraiment, c’est juste une légende pour rêver et se faire des surprises ». Je sais qu’il n’a pas totalement compris cette réponse, mais je n’ai pas trouvé mieux. Je suis heureusement aidée dans mes convictions par le contexte allemand. Ici, un tiers des enfants croient au Saint Nicolas, un tiers au père Noël, les derniers imaginent que les cadeaux sont livrés par le petit Jesus lui-même (?). Face à un tel mic mac de légendes je crois que la plupart ne croient en fait à rien.

Quoiqu’il en soit, pour Charles aussi le père Noël passera ! J’ai pris un plaisir particulier à choisir ses cadeaux. Nous sommes déjà bien équipés, j’ai donc pu me concentrer sur le futile ou des objets que j’avais regretté la première fois de ne pas posséder : un chariot de marche par exemple, et quelques hochets trop mignons.

Au moment où je vous écris, il neige sur notre ville. Il n’avait pas neigé autant depuis au moins cinq ans. Cela occasionne bien sûr pas mal de difficultés sur la route notamment. Mais c’est aussi tellement magique ! Tout est plus beau en blanc.

Je regarde la télévision française parfois, j’aime voir ce qui se passe là-bas. J’avais l’impression de connaître Jean d’Ormesson, il était souvent l’invité de « On n’est pas couché ». J’avais même fini par le lire cette année. J’ai téléchargé une compilation de Johnny Hallyday. Parce que j’avais oublié tout ce que je connaissais de lui, et que j’ai eu envie de cette petite nostalgie. J’ai regardé Jean-Luc Mélenchon, comme tous ceux qui sont passés à l’Emission Politique cette année. Il a au moins eu le mérite de me faire réfléchir au format proposé.

Je repense à cette année et je me dis qu’elle a été vraiment très contrastée. J’ai toujours mal au coeur en repensant à cet été, à la naissance et aux premiers jours de Charles. C’est dommage mais c’est comme ça, un gros chagrin qui ne passe pas. Un mauvais souvenir dont j’aimerais faire un bon. J’appréhende déjà le moment où je devrai lui en parler. Tout le reste, depuis surtout, c’est tellement, tellement de joie. Je ressens de grandes vagues de gratitude parfois.

Mes parents arrivent déjà et bien sûr je veux profiter de leur présence. Alors je vous quitte sur ces quelques mots. Dans une semaine je vous ai prévu une petite critique littéraire, ça faisait bien longtemps.

On se retrouve en 2018, Joyeux Noël à toutes !

53 réactions au sujet de « Notre premier Noël à quatre »

  1. On te sent tellement heureuse ! Je suis ravie de savoir que tes parents sont avec toi au moment où je t’écris. J’en connais une qui va se faire chouchouter! (Et ses deux mini exemplaires aussi). Je vous embrasse tous les quatre et vous souhaite un merveilleux Noël.

  2. Quelle belle année et quel beau Noël tu vas passer ! Ces moments sont précieux et sont le moteur pour avancer dans la vie… les premiers jours de Charles te chagrinent et ça peut se comprendre, ça prendra du temps de les accepter comme tels. Moi aussi La première semaine de ma pucinette reste gravée pour d’autres raisons, mais ça fait partie de son histoire…. joyeux Noël à vous 4 !

  3. Et oui l’attente est longue pour nos petits, mais pas seulement, pour nous aussi. Quelle joie de voir les yeux brillant de ma fille devant le sapin ou les décorations de Noël.
    Je te souhaite un très bon Noël en famille. Chez nous aussi c’est le même format que toi. Cette année on reçoit nos deux familles.

    1. Moi je trouve que cette période de l’année passe toujours trop vite, je pourrais manger des biscuits à la cannelle toute l’année ! Je te souhaite en tout cas un joyeux noël en famille !

  4. Oh, c’est mignon Pierre qui demande si c’est « toujours Noël », nous FeuFolet est plutôt du genre à demander « c’est qu’il vient le père noël » …
    Et j’avoue, perso, j’ai choisi de ne pas avoir de ligne éducative sur le père noël : on raconte les histoires, je réponds à ses questions « selon la légende », mais en fait, on ne se cache pas et on parle ouvertement de nos tractations cadeaux … bref, il croira ce qu’il voudra, tant qu’il voudra, et quand il viendra nous poser la question fatidique, je la lui renverrai
    Bon premier noël à 4

    1. Bah finalement j’en suis un peu là aussi je nous laisse porter par l’ambiance sans en rajouter… j’ai hâte de voir comment ça va évoluer ! Et bon noël à vous !

  5. Profitez bien de ce Noël en Westphalie.
    Tu as +/- la même approche que moi concernant le père Noël et je crois que c’est vraiment du à la forte présence de Santa Nicolas qui a tendance a évincer l’autre barbu. Ici je réponds juste quand il me demande s’il existe « à toi de décider, c’est comme les fantômes (deux de ces héros de livre) ou les dragons, ils existent si tu en as envie » ^^
    (comme certains jour de ma prime adolescence où j’espérais que le monde d’Harry Potter était bel et bien vrai).

    Bref, trêve de bavardages, bonnes fêtes de fin d’année

    1. Merci ! C’est une approche pratique et pragmatique en effet 🙂 . J’ai hâte de voir comment ça va évoluer ! Et j’aime bien la comparaison que tu fais avec les mondes imaginaires qu’on peut espérer plus grand.

  6. Je vous souhaite à tous les quatre de magnifiques fêtes de fin d’années !
    J’ai moi aussi reçu le plus beau des cadeaux de noël il y a quelques jours en apprenant qu’un petit pois s’était niché donc les fêtes auront une saveur particulière !! (sans foie gras/saumon/vin/champagne haha)

  7. Saint-Nicolas est une tradition bien ancrée en Belgique et je ne me voyais pas priver mes enfants d’un peu de magie, qui ne fait de mal à personne de toute façon (n’en déplaise aux « mais tu mens à tes enfants !! » : quand je trouve le manteau d’une collègue moche, je ne lui dis pas et personne n’y trouve rien à redire, pourtant c’est le même principe. Bref.)
    Par contre, Noël dans nos familles n’est pas si « féérique » (et il n’y a pas de père Noël !) du coup je n’ai pas de petit Pierre impatient comme toi 😉 Rien qu’à lire ton article, je sens beaucoup de douceur et de chaleur !
    Joyeux Noël déjà à toi et ta famille ! Et vivement la critique littéraire 🙂

    1. Je pense que le rapport au père Noël ou ce type de « fables » dépend beaucoup de la façon dont on l’a vécu enfant. En tout cas on ne recule devant rien puisqu’en ce moment Pierre imagine les deux : Saint Nicolas ET le père Noël 🙂 ! Joyeux Noël à vous !!

  8. Dur dur de faire le tri entre nos convictions, ce qu’on aimerait et l’extérieur… Pour le père noël, je m’étais dit que je me laisserai porter… Et quand il est rentré de l’école taquet sur noël et le père noël, je ne l’ai pas détrompé. En France St Nicolas n’a pas beaucoup d’importance, mais c’était le chocolat du calendrier de l’avent alors j’ai très très succinctement raconté la légende parce que je l’aime bien…
    Pour éviter le côté trop noël = profusion de cadeau/père noël, je lui ai expliqué que c’était aussi l’anniversaire de Jésus (il a voulu mettre la petite déco de sapin avec bébé Jésus près de l’étoile alors j’ai un peu raconter les roi mages et l’étoile du berger..) Dans sa tête ça doit être le bazar! Mais ce qui est sur c’est qu’il a compris les cadeaux et que c’est bientôt noël!
    Bon noël à toute la petite famille

    1. Dans la tête du mien aussi je crois que c’est totalement le bazar ! Mais comme je disais finalement tant mieux ça leur évite sans doute d’être trop convaincus 😉 .

  9. Mais grave le coup du petit Jesus qui emmène les cadeaux, j’ai toujours pas compris 😀
    Ca m’a l’air bien chouette ton programme de Noël à la maison en tout cas (c’est vraiment l’option que je préfère aussi) … Je vous souhaite de joyeuses fêtes et une bonne glissade vers 2018 … A bientôt !

    1. Oui c’est vraiment drôle cette idée de petit jesus ! Mais c’est la version « officielle » dans la famille de mon mari ! Bonnes fêtes à toi aussi 🙂 .

  10. Une petite paillette, j’adore cette expression !
    Pour ma part, je ne peux m’empêcher de penser avec nostalgie à Noël dernier, quand on croyait encore que tout allait bien… Mais ce Noël ci est le Noël de l’espoir !!!
    Quant à Pierre qui croit au Père Noël ET à St Nicolas, ça me fait rire. Ici, on ne parle pas du Père Noël, j’ai beaucoup de mal à dire mes enfants « le Père Noël va t’apporter un cadeau »… Mais ils n’ont pas besoin de moi pour croire et je les laisse croire ce qu’ils veulent !

    1. C’est ce que j’ai compris cette année : en fait ils n’ont pas besoin du tout de nous pour y croire ! Et je comprends ton sentiment mitigé vis à vis de ce Noël 🙁 . J’espère que cette année vous pourrez le savourer après les résultats rassurants de la semaine dernière.

  11. C’est un très beau Noël qui vous attend là et je vous souhaite d’en profiter pleinement. Je suppose que ce n’est pas tous les jours que toute votre famille peut se réunir! Profite aussi de ne pas avoir à penser au repas 😉
    Concernant le Père Noël et Saint Nicolas, je trouve que ce sont de belles légendes qui font rêvées… Je crois que Tess est partie pour y croire avec toutes ces histoires dans les livres, le père noël croisé au marché de noël… J’ai parfois l’impression de lui mentir et puis je me dis que finalement moi aussi j’ai aimé y croire et que cela ne m’a pas traumatisé le jour où j’ai su que c’était les grands qui jouaient les pères noël 😉 On verra par la suite ce que ça donne.
    C’est une belle année riche en émotions qui va se clôturer pour toi! Profite en encore jusqu’au bout et passe de joyeuses fêtes de fin d’année 🙂

    1. Merci ! Je vous souhaite aussi de très jolies fêtes ! Si tu as toi-même bien vécu la découverte de la vérité j’imagine que tu sauras gérer ça aussi bien avec Tess. De mon côté j’en ai un souvenir moins bon alors bien sûr ça m’influence. Mais comme tu as pu le lire, de toute façon, que je le veuille ou non il est bien parti pour y croire quand même un peu 😉 .

  12. Passez de très belles premières (deuxièmes 😉 ) fêtes à quatre ! Désolée de ne pas commenter ces temps-ci, je cours après le temps…Profite bien de ce temps privilégié avec tes parents et beaux parents. Pierre fera sa tambouille de Noël entre toutes les légendes et ce sera très bien ainsi. Je t’embrasse !

  13. Encore un bel article !
    Une question d’ailleurs !
    Quand tu dis que tu regardes la télévision française, tu fais comment ? Via internet ?
    Moi je fais ça par internet, mais ça ne fonctionne pas toujours très bien !
    De joyeuses fêtes pour toi, et ta petite famille !

    1. Oui via YouTube malheureusement j’ai accès à très peu d’émissions… Si tu trouves un autre moyen je veux bien que tu me tiennes au courant ! Et bonnes fêtes !

      1. Alors concernent la TV française via internet, ici on passe pas un système de relais foxy et j’ai accès au replays et au direct ! Ça marche plutôt bien

      2. bonjour,***
        vous pouvez utiliser un vpn. le mien c#est cyber ghost. ca coute 4 euros par mois.* sur votre ordi.
        *
        ou installer une parabole et commander un decodeur en france*et installer le tout sur vozre tele,*
        desolee poue ce com . jai renverse mon the sur le clavier et certaines touvhes ne marchent plus comme la touche edffacer**
        *
        myriam
        *

        nstalllet i et ih

  14. Ah la question du père Noël ! Minus a 2 ans alors on a prévenu qu’on allait pas lui faire croire et c’est très bien passé dans la famille. Mais hier à la fête de la crèche ils en ont fait des tonnes avec le père Noël par contre. Du coup avec mon mari on a décidé de les laisser croire sans leur faire croire. On ne va pas dire qu’il emmène les cadeaux ni qu’il existe mais s’ils y croient et ne nous posent pas de questions on les laissera faire leur chemin. Dur dur l’éducation !

    1. Le problème c’est qu’il est difficile de faire son truc tout seul dans son coin justement… on est un peu obligé de s’adapter à l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.