Lectures de fin d’année

Lectures de fin d’année

Vous vous êtes dit peut-être : « Ah la la Die Franzoesin, fausse intello, elle n’a pas ouvert un livre depuis qu’elle a accouché ». Ce serait une excellente raison en effet, vu mon état de fatigue et mon incroyable manque de temps « productif ». Et pourtant des livres j’en ai lu, j’en ai dévoré même.

J’ai entendu récemment dans une émission la réplique suivante : « A la question « Quand lisez-vous » les gens qui aiment vraiment lire répondent « Un peu tout le temps » ». Et c’est vrai que c’est comme ça que je ressens les choses.

Les livres que j’ai lus en revanche, sont d’un genre un peu différent de ceux auxquels je vous ai habitués jusqu’à maintenant. On peut les classer en deux catégories : les livres « faciles à lire », qui m’ont accompagnée lors des biberons et tirages nocturnes notamment, parce que je n’avais alors vraiment pas le niveau de concentration nécessaire pour apprécier autre chose, et les livres traitant de mon sujet du moment : les bébés. C’est parti donc pour une petite série de critiques littéraires.

Respire, bébé, respire du Dr Annie Janvier, 2015 Quebec Amérique

Juste après la naissance de Charles, j’avais avidement besoin de lire des choses sur la prématurité. Je n’ai pas trouvé grand chose à vrai dire. Alors je suis tombée un peu par hasard sur ce récit autobiographique original. Le Dr Annie Janvier est pédiatre en néonatalogie et a elle-même accouché d’une petite fille à 24 semaines de grossesse. Evidemment nos deux histoires sont très différentes, Charles étant considéré comme « prématuré léger ». Mais j’ai quand même appris des choses dans ce livre, et me suis identifiée souvent à son auteur. Il est aussi plein de conseils à l’entourage pour aider au mieux les parents d’un enfant hospitalisé. Je le recommande donc à ceux qui pourraient être touchés de près par ce sujet.

Eux sur la photo d’Hélène Gestern, 2011 Arléa

J’ai enchainé avec ce roman qui m’a été offert par une lectrice que je remercie chaleureusement. J’ai vraiment adoré ! Il relate la rencontre entre deux inconnus sur la base d’une photo réunissant leurs aïeux. Vous trouvez ça énigmatique ? C’est normal tout le livre l’est ! Et petit à petit, une lettre après l’autre, vous avez l’impression de tirer doucement sur un fil et tout s’éclaire. Il s’agit d’un roman épistolaire très bien construit, très bien écrit aussi, qu’on n’a pas du tout envie de lâcher une fois commencé. Je ne comprends pas comment j’avais pu passer à côté et vous le recommande vraiment !

Monsieur le président : Scènes de la vie politique de Franz-Olivier Giesbert, 2011 Flammarion

Je vous ai déjà dit que j’étais passionnée de politique, non ? Alors oui, j’avoue, quand je me lève trois fois par nuit pour donner un biberon et tirer mon lait je ne trouve rien de mieux à lire que… une série de chroniques sur le mandat de Nicolas Sarkozy. Je ne peux pas vraiment vous expliquer, c’est comme ça. Sincèrement, à moins que vous partagiez cet intérêt curieux avec moi, je ne vous conseille pas ce livre. Personnellement je me suis amusée de retrouver les grands débats politiques qui ont marqué ce quinquennat et auxquels à l’époque je participais de Paris. J’ai aimé aussi relire des textes qui parlaient de Fillon avant l’affaire Fillon.

Les charmes discrets de la vie conjugale de Douglas Kennedy, 2005 Belfond

Vous avez été nombreuses à me recommander cet auteur lorsque je vous avais demandé des idées de lecture l’an passé alors j’ai enfin eu envie d’essayer, même si vous savez qu’habituellement, je ne lis jamais de traduction. Ce roman relate les aventures d’Hannah, une jeune américaine empêtrée un peu tôt dans un mariage ennuyeux. L’intrigue est très bien ficelée et m’a tenue en haleine. La nuit – toujours – il m’a été plusieurs fois impossible d’aller me recoucher une fois le biberon bu parce que je voulais lire encore ! Je me suis vraiment attachée aux personnages et à leur histoire. Je n’ai cependant pas été totalement conquise… Disons que j’ai trouvé cela divertissant comme une belle comédie. Mais j’attends aussi d’un livre qu’il me fasse réflechir ou que son style me fascine. Et puis j’ai trouvé les personnages un peu trop caricaturaux à mon goût : le prof de fac de gauche, la femme au foyer frustrée…

De la naissance aux premiers pas, Accompagner l’enfant dans ses découvertes motrices de Michèle Forestier, 2011 Erès

Ce livre m’avait aussi été recommandé par une lectrice ! Il s’agit d’un grand livre sur la motricité libre. Toutes les étapes qui conduisent le nouveau-né vers la marche y sont détaillées, avec une foule de conseils pour les accompagner au mieux – c’est-à-dire en résumé en faire le moins possible. J’ai aimé en apprendre plus sur cette évolution, sur le principe de la motricité libre également, et je crois que lire ce livre avant la naissance de Pierre m’aurait été très utile. Il permet de prendre beaucoup de recul avec la pression extérieure – « il marche ? » – et souligne au contraire la très grande importance des étapes intermédiaires comme le quatre pattes qui peuvent durer sans que cela ne soit un souci – au contraire ! J’ai un peu moins aimé la longueur de l’ouvrage. Bien sûr il n’est peut-être pas seulement adressé aux parents mais certains détails physiologiques n’étaient pas à ma portée. Par ailleurs j’ai parfois trouvé le propos un poil culpabilisant. Je suis à deux doigts de porter plainte contre mes parents désormais : je sais pourquoi j’ai toujours été nulle en sport, ils m’ont faite marcher trop tôt évidemment ! Blague à part je conseille quand même cet ouvrage à tous les parents qui s’intéressent de près à la motricité libre ou s’interrogent sur le développement moteur de leur enfant.

J’aurais difficilement faire plus éclectique comme liste, vous ne trouvez pas ? Je vous ai peut-être donné quelques idées de lecture en tout cas, et serais curieuse de savoir quel titre vous tenterait.

J’en profite pour vous souhaiter une excellente fin d’année 2017. J’ai déjà hâte de vous retrouver en 2018 !

21 réactions au sujet de « Lectures de fin d’année »

  1. Ravie que « eux sur la photo » t’ai plu. Moi avec mes enfants, mes yeux se fermaient et j’ai du lire un vrai livre vers leurs 9 mois… je t’admire.
    Très bonne année aussi,
    Charlène

  2. Merci pour cette sélection.
    Je me reconnais quand tu dis que tu lis un peu tout le temp. La première année de ma fille c’était la même chose pour moi. Désormais j’ai pris un autre rythme de lecture. Mais je pense qu’avec la naissance du deuxième, j’aurai toujours un livre pas très loin de moi.
    Bonne fin d’année 2017 à toi aussi.

  3. Alors là, tu m’epates à être suffisamment réveillée la nuit pour pouvoir lire ! Ça fait depuis la naissance de ma fille y a 1,5 mois que je n’ai pas ouvert mon livre, trop fatiguée.. alors la nuit, j’en serai bien incapable. Ma seule motivation est de vite retourner dormir ! Mais Merci. Tu m’as donné envie de lire l’échange épistolaire autour de la photo !
    Joyeux Noël également.

    1. J’espère qu’il te plaira autant qu’à moi ! Et ne sois pas épatée il y a beaucoup d’autres choses que je ne fais pas en ce moment pour cause de fatigue !

  4. Mouahaha! J’avoue que je ne partage pas ta passion pour les livres politiques et encore moins au milieu de la nuit! En revanche, je suis d’accord avec toi sur le fait que malgré tout le congé mat est propice à la lecture : quand bébé ne dort que sur toi (prévoir un poche plutôt que l’encyclopédie en douze volumes!), quand il joue sur son tapis mais réclame que tu restes à côté…
    Je vais regarder avec curiosité ta première recommandation car je n’ai malheureusement pas trouvé grande non plus sur les prémas et encore moins sur les préma « légers » ou « gentils » comme ils disaient chez moi. Le seul livre qui m’a un peu aidé c’est « la naissance d’une mère » qui consacre un chapitre à la prématurité et à l’enfant handicapé.
    De toute ta sélection je n’ai lu que « les charmes discrets de la vie conjugale » et je n’en garde aucun souvenir!
    En ce moment je retombe en enfance avec « La belle sauvage » de Philip Pulmann!

    1. J’espère que ce livre ne te fera pas remonter de trop difficiles souvenirs, et si tu le lis n’hésite pas à me dire à posteriori ce que tu en as pensé !

  5. Tu as piqué ma curiosité avec Eux sur la photo.
    J’ai lu 2-3 livres de D. Kennedy et j’avais bien aimé Cul de sac.
    Quant à la motricité libre, je l’ai découverte en Afrique : le bébé est posé sur une natte faute de transat, lit, poussette, etc 😉

    1. Bon ben tout s’explique alors en effet moi je me plains de mon manque de succès en blogging sans doute parce que je consacre trop de temps à la lecture ! (non mais je rigole pas en plus)

  6. Je suis une grande fan de Douglas Kennedy. Mais je crois que le livre que tu as lu est un des seuls que je n’ai pas eu entre les mains (avec L’homme qui voulait vivre sa vie, car j’avais vu le film avant). Si je peux t’en conseiller un de lui, c’est Cet instant-là. C’est vraiment mon préféré. J’ai commencé son nouveau livre, La symphonie du hasard. Pour le moment il est un peu trop tôt pour savoir s’il fera partie de mon top 3. Sinon l’échange épistolaire me tente bien ! Par contre j’ai beaucoup de mal à lire si je sais que je n’ai pas beaucoup de temps devant moi ou alors je lis des magazines.

    1. Je tenterai peut-être celui-là alors pour éventuellement infirmer mon avis 🙂 . L’échange épistolaire on ne peut plus le lâcher quand on l’a commencé alors prévois un peu de temps quand même 😉 .

  7. En effet quelle liste éclectique ! Mon mari adore Douglas Kennedy ^^ On en a plein du coup mais je n’ai pas encore sauté le pas.
    Et oh, j’adore les romans épistolaires ! On n’en trouve trop peu, à mon sens, est-ce que tu avais lu Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates ? C’est un de mes livres préférés. En tout cas, tu m’as trop donné envie de lire Eux sur la photo. Je fini mon Hobb et je le commande. Merci ^^

    1. Il est drôle ton mari il aime Douglas Kennedy et Claudio Capeo j’espère ne pas le / vous vexer et en plus passer (encore une fois) pour une horrible sexiste mais j’aurais imaginé que c’étaient plutôt des artistes à public féminin 🙂 . Je crois que je n’ai pas lu le roman dont tu parles mais on m’en a déjà parlé plusieurs fois alors hop je le rajoute dans ma liste à lire ! Et toi tu me diras ce que tu penses d’Eux sur la photo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.