La rentrée scolaire en Allemagne

La rentrée scolaire en Allemagne

Comme je vous l’expliquais récemment, en Allemagne, ce sont les enfants de six ans qui ont fait leur première rentrée à l’école cette année. Je ne suis pas encore concernée mais je sais que le sujet vous intéresse déjà. Alors j’ai demandé à Sunrise de vous raconter tout ça ! Il s’agit là d’un témoignage, il y a évidement des variations d’une école à l’autre, même à l’intérieur d’un Land, mais il vous donnera quand même une idée de ce qu’on appelle ici « faire sa rentrée ».

La Französin, la trentenaire version franco-allemande, c’est moi aussi. Je vis en Allemagne depuis dix ans, mon mari est allemand et ma fille aînée, appelons la Choupinette, a six ans et demi. Elle est née ici et vient de faire sa rentrée à l’école en août.

Petite explication pour vous qui ne connaissez peut-être pas le système allemand :

  • En Allemagne, il n’y a pas d’école maternelle. De trois à six ans, les enfants vont dans des “Kindergarten” (jardins d’enfants) qu’on peut comparer aux centres aérés en France: il n’y a pas de “programme” et d’horaires stricts, il y a des activités proposées mais la place est surtout aux jeux libres. Les enfants peuvent arriver et repartir à des horaires différents.
  • A partir de six ans, l’école est obligatoire: l’instruction en famille est interdite en Allemagne. L’éducation est un domaine qui relève de la compétence des “Länder” (équivalent des régions en France): on peut donc trouver des variations importantes selon les endroits où on habite.

Nous habitons dans la Hesse donc voilà mon retour d’expérience :

Le délai d’inscription pour la rentrée le 15 août 2017 était fixé du 1er mars au 30 avril 2016 et obligatoire pour les enfants ayant six ans au 30 juin 2017. Ceux allant avoir six ans après le mois de juin pouvaient attendre un an de plus avant d’aller à l’école. Ma fille étant née en avril 2011, la question ne s’est pas posée.

Les enfants sont affectés à l’école primaire la plus proche du lieu de résidence et un courrier arrive automatiquement pour nous signaler l’inscription. Celle-ci faite, elle donne lieu à un premier entretien à l’école qui a lieu au minimum un an auparavant à l’école et permet d’évaluer les capacités de l’enfant à travers des jeux et de petits exercices du style remettre une histoire dans l’ordre et sauter à pieds-joints. C’est particulièrement utile pour les enfants parlant mal allemand à qui on offrira alors des cours de langue. Le premier entretien permet aussi de déceler d’éventuels problèmes et de ré-orienter l’enfant vers un spécialiste (orthophoniste, etc) et de donner des conseils. Les deux professeurs des écoles ayant évalué ma fille m’ont conseillé de l’inscrire à la gym ou à la danse pour améliorer son équilibre. Choupinette venait de commencer des cours de piscine comme la plupart des copains-copines (ici ils apprennent tous à nager à cinq ans) et c’était vivement recommandé aussi.

Quelques mois avant l’entrée à l’école, Choupinette a été convoquée comme tous les autres enfants pour un examen médical: les médecins scolaires examinent alors surtout sa condition physique: l’ouïe, la vue, le poids, etc. Ils regardent comment elle dessine, lui font répéter des mots et confirment ainsi leur avis favorable (ou non) pour une entrée à l’école.

Tout allait bien: nous avons donc eu un joli tampon “admise” sur une feuille et Choupinette était ravie.

En juillet, elle a eu son dernier jour de Kindergarten: il y a eu une petit cérémonie avec les parents, avec un spectacle et une remise de diplôme “fin de Kindergarten”. C’était la fin et Choupinette était contente: “je vais enfin aller à l’école !”.

Après trois semaines de vacances en France, nous avons trouvé une lettre de sa maîtresse et une lettre de l’école à notre retour. Il y avait une petite présentation de la maîtresse, son nom, le nom de sa classe et le dessin de la mascotte associée : un Éléphant.

Quelques jours plus tard, la rentrée était déjà là : le 15 août, c’était la “Einschulung” pour les enfants rentrant en première classe (équivalent CP). En Allemagne, c’est un jour très attendu et très célébré: les parents, grands-parents, éventuellement parrains, marraines, oncles et tantes sont invités aussi. Il y a une grande fête dans l’école avec discours, Kaffee / Kuchen (café et gâteaux) et bien évidemment les fameuses “Schultüte”, sortes d’énormes pochettes surprises remplies de bonbons et de cadeaux par la famille et remises aux enfants après la cérémonie. En fin de matinée, la cérémonie est terminée, on fait une première photo de classe et les familles rentrent chez elles. La plupart vont au restaurant ce jour là, ce que nous avons fait en famille, avec ses frères et ses grands-parents paternels : Choupinette était ravie.

L’école primaire où elle va a trois classes par niveau, sauf la dernière année où il n’y a que deux classes. En Allemagne, sauf à Berlin, l’école primaire ne dure que quatre ans et va de la 1ère à la 4ème classe. Les enfants gardent la même classe et la même maîtresse – ou maître mais il n’y a que des femmes dans cette école – tout le primaire.

Dans la classe de Choupinette, ils sont 21 enfants, c’est assez standard. Tout le primaire, ils n’ont école que le matin, les cours ne durent que 45 mn et il y a une pause de 25 mn après deux cours.

Elle a un emploi du temps très léger et surprenant du point de vue d’un(e) français(e) car les cours ne terminent et ne commencent pas à la même heure chaque jour : elle a école le lundi de 7h55 à 12h25, le mardi de 7h55 à 11h20, le mercredi et jeudi de 8h40 à 11h20 et le vendredi de 7h55 à 11h20 dont 2h de sport et 25mn de pause!

Les enfants baptisés ont également deux heures de religion obligatoire : c’est la loi dans la région de Hesse. J’ai été surprise mais c’est le cas partout ici: il y a des cours de religion chrétienne dans les écoles publiques, et il faut faire une demande si on ne souhaite pas que notre enfant y aille. Sur 21 enfants, seuls deux n’y vont pas dont un enfant musulman et Choupinette: nous sommes athées et considérons que la religion est une affaire privée.

Le dernier jour avant chaque vacances scolaires, les enfants terminent encore plus tôt: ils n’ont classe que jusqu’à 10h35.

Choupinette a une maîtresse principale qui enseigne l’allemand (écriture et lecture), les maths et les “connaissances générales”. Il y a également une institutrice qui intervient pour deux heures de dessin et une heure de “Bewegung” (“gymnastique”, en fait exercices de détente) et une troisième pour les deux heures de sport du vendredi.

La maîtresse principale organise les heures comme elle le souhaite: on ne sait pas ce que Choupinette apprend exactement quel jour, il y a juste marqué les horaires et le nom de l’enseignante sur son emploi du temps.

Il n’y a pas de cantine à l’école mais il y en a une à la garderie, ouverte jusqu’à 16h. La garderie est payante et il n’y a pas assez de places pour tous les enfants. Nous avons eu la chance d’obtenir une place.

Passer de « je fais ce que je veux tout le temps » à « je dois m’asseoir et faire ce qu’on me dit toute la matinée » n’a pas été facile et Choupinette nous a fait remarquer que l’école ce n’est pas amusant, elle préfère la “Pause” (récréation) et la garderie! On voit qu’elle s’y sent bien quand même. Sa garderie faisant aussi office de Kindergarten, c’est un peu comme avant : il y a des petits (3-5 ans) et des grands (6-10 ans) et elle y fait ce qu’elle a envie.

Un dernier détail qui en surprendra probablement plus d’un : ici tous les enfants sont très autonomes et se rendent à l’école non accompagnés de leurs parents dès six ans. Ils y vont à pieds entre copains si possible ou prennent le bus scolaire. C’est fortement encouragé par l’école qui l’a répété aux deux réunions de pré-rentrée et c’était même écrit sur la lettre de bienvenue. Les professeurs souhaitent ainsi renforcer leur autonomie et responsabilité. C’est évidemment aussi très pratique pour les parents qui partent tôt au travail et n’ont pas de garderie le matin.

Choupinette, six ans, quitte donc de la maison tous les matins avec son gros cartable sur le dos. Elle est fière d’elle et il est hors de question à ses yeux qu’on l’accompagne, elle n’est plus un bébé (je rapporte ici ses propos). Je précise qu’on habite à maximum dix minutes à pieds mais une de ses copines marche  vingt minutes chaque matin.

Voilà notre expérience, pour le moment très positive, on est ravis !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Ça vous dirait, une rentrée de ce genre ?

45 réactions au sujet de « La rentrée scolaire en Allemagne »

  1. Whaou, c’est impressionnant je trouve, c’est vraiment différent de la France ! Déjà la rentrée semble un vrai rituel, peut-être lié aussi à l’âge de l’enfant ? C’est vraiment un événement marquant. Et les horaires totalement différent de la France aussi. Du coup c’est cinq jours par semaine ? Puis qu’ici ce sont des journées plus longues mais 4 jours semaine.
    Et pour le trajet seul à 6 ans, encouragé par l’école… Je trouva celà super et ca semble dans la culture donc normal si tout le monde le fait…ici je ne sais pas si j’oserai si tôt, ça me semble petit mais aussi sans doute parce que ca ne se fait pas beaucoup si jeune chez nous, je me sentirai plus à l’aise de commencer vers 8 ans.

    1. Salut! Oui la rentrée c’est vraiment un événement marquant, les adultes se souviennent encore de leur premier jour d’école ici mais comme tu dis, c’est l’âge aussi, ils sont beaucoup plus grands qu’en France.
      L’école c’est effectivement tous les jours, tous les matins du lundi au vendredi.
      Pour l’école à pieds, tout le monde le fait donc la question ne se pose même pas ( sinon tu passes pour un  » parent hélicoptère  » lol). Ma fille voulait aller seule à l’école dès la première semaine car elle est  » grande » 😉 et il lui tardait de pouvoir le faire.

  2. C’est intéressant cet article! Mais ça ne m’apprends rien car je n’habite pas dans le même land mais je me reconnais totalement. Avec une précision cependant: il y a des écoles qui ferment à 12h30 et ensuite il faut faire une demande d’inscription à la garderie. D’autres écoles comme la notre sont dîtes « Ganztagsshule », c’est à dire que la présence est obligatoire de 8H30 à 12h30 mais ensuite on peut choisir de payer pour y rester jusqu’à 14h ou 15h ou 16h ou 17h30. Elle propose énormément d’activités aux enfants (les sports classiques mais aussi yoga, zumba, judo, école des chiens, bibliothèque et j’en passe, il y a même français optionnel et natation). Les enfants apprennent aussi l’anglais à partir de la 3ème classe. Mon fils ira à l’école l’année prochaine. Je trouve ce système très épanouissant pour l’enfant.

    1. Tu as raison en effet et c’était pas assez détaillé de ma part ( mais je voulais éviter que ça soit trop long): ma fille va à la garderie après l’école, ça ne fait pas partie de l’école. Elle est dans un Kindergarten – Hort. C’est plus comme une Kita, il n’y a pas d’activités sportives ou autres, c’est surtout des jeux libres. Bref la  » Kita  » comme avant ou presque 🙂
      L’école de ma fille ferme effectivement après les cours mais il y a une autre garderie à l’intérieure de l’école qui propose des activités ( bricolage, judo et autres) , elle ferme à 16h chez nous donc plus tard c’est pas possible . Dans les deux cas il faut faire une demande séparée et c’est payant. Ton école a l’air sacrément géniale, c’est dans une grosse ville? Nous c’est une petite ville. Français, natation, yoga . Le rêve!! Rien de tout ça ici 🙂

      1. Il y a aussi cours de cuisine, jeux de cirque, j’en passe. C’est une ecole assez grande: 3 classes 20 eleves par niveau, sans doute la raison pour laquelle ils proposent tant d’activites. C’est dans une petite ville collee a une grande ville.

        Mon fils va beneficier des cours dont tu parles: 2 heures par jour d’allemand pendant 20 semaines. Ses phrases en allemand son structurees et son discourse fluide mais il a un defaut de vocabulaire. Nous habitons ici depuis un an et l’allemand eat sa troisieme langue. Il beneficiera aussi d’un accompagnement personalise avec un professeur la premiere annee. Je ne pouvais pas mieux.

        Une autre precision: dans mon land, les enfants vont a la « Vorshule » la derniere annee de maternelle. C’est une preparation a l’ecole une matinee par semaine, dans batiment prevu a cet effet. Ils y passent un permis pour avoir le droit de marcher dans la rue sans adulte.

        Je suis contente que mes enfants puissent beneficier d’un tel systeme educatif. Neanmoins, ce systeme « a la carte » forme un fouilli qui fait que les enfants n’ont pas tous acces a ces structures. L’ecole l’apres midi me semble importante pour la sociabilisation. Quid de ceux qui quitrent l’ecole a 12h30 pour rentrer seuls chez eux par manque de place ou parce que ca coute trop cher?

        J’avais aussi une petite question concernant les livres, les fournitures scolaires. Est- ce qu’on recoit une longue liste en debut d’annee? L’ecole prete-elle les livres? Est- ce come en France l’association des parents d’eleves qui peut s’en occuper?

        1. Les activités de ton école sont incroyables! j’avoue avoir jamais entendu ça autour de moi, seulement quelques activités proposées. En fait le budget des Ganztagbetreeung dépend en partie du Landkreis, pas que de la ville, votre Landkreis a certainement un gros budget alloué à tout ça, c’est super!
          Ma fille va dans un Kindergarten, solution de la ville pour avoir plus de places mais du coup il n’y a pas d’activités ( ça ne l’embête pas ceci dit,elle en fait 2 à l’extérieur ).

          Pour le concept de midi oui je partage ton avis, ce serait mieux pour certains enfants de passer l’après-midi avec leurs copains plutôt que de rentrer chez eux. Le concept de Ganztagbetreeung /Schule est en train d’arriver peu à peu partout, ce serait bien!!
          C’est un système qui renforce finalement les inégalités ( pas partout, dans certains endroits c’est gratuit!!)…

          La liste on l’a eu un mois avant la rentrée, environ. Ma fille a reçu une lettre de présentation et bienvenue de sa maîtresse avec la liste. Les autres instit des autres classe ont fait pareil ( elles n’ont pas les mêmes méthodes de travail et ne veulent pas forcément les mêmes choses, même en première année). Aucune idée si ça se passe comme ça partout mais la liste à l’avance c’est standard je pense.

          Pas de livres et cahiers pour nous, on a donné 20 euro à l’instit pour un  » pot commun  » et elle se débrouille pour les outils. Je ne sais pas comment ça se passe ailleurs.

  3. Cela parait tellement différent de la FRance. Rien que laisser ma fille marcher dix minutes seule pour aller à l’école me ferait peur. Et les horaires sont effectivement étonnant… Tous les parents qui travaillent finissent à 16h ? Ou ce sont des nounous qui prennent le relais ?

    Merci de ce partage hyper instructif…

    Virginie

  4. Je trouve ça très intéressant!!! Je trouve que le système français n’est pas adapté aux enfants les allemands ont l’air plus en adéquation avec un système qui favorise l’enfant! Quand à autonomisation je suis carrément pour même si 6 ans je trouve cela petit et que j’attendrai 7-8 ans

  5. Wahou, autant je trouve l’idée de la cérémonie d’entrée assez sympa pour les enfants, autant j’ai du mal à imaginer l’idée de laisser mon FeuFolet aller seul à l’école à 6 ans . Et pourtant, on habite à 10 minutes de l’école, sans route à traverser…
    J’ai hâte d’avoir ton retour dans 3 ans

    1. Mes copines françaises disent pareil, en France jamais de la vie! c’est culturel ( et peut-être pas partout mais dans ma ville et dans d’autres à côté oui). Je pense qu’il n’y a pas ce climat de peur comme en France, du style accident / pédophile,etc. Il n’y en a pas plus ou pas moins dans un pays mais on a plus peur en France j’ai l’impression. Une copine de ma fille marche carrément 20mn tous les matins, toujours avec d’autres enfants en revanche.

        1. Je dis culturel parce que ici on encourage les enfants à aller à l’école à pieds ( la police a même été invité pour montrer aux enfants comment traverser la route) , alors qu’en France on faisait ça dans les années 50 et plus maintenant. Les gens en France ont trop peur qu’il arrive quelque chose, jamais de la vie un enfant irait seul à 6-7 ans à l’école sans qu’on regarde les parents en se disant  » ils sont fous  » 😉 alors qu’ici si tu accompagnes encore ton enfant à l’école, on te regarde d’un air de dire  » lâches le un peu « . dans ma ville en tout cas, peut-être pas partout !

    1. Oui je partage ton avis, je trouve ce système super pour les enfants, déjà l’école pas avant 6 ans pour les enfants qui adorent bouger c’est top, on ne parle pas d’hyperactivité ou enfant en  » échec scolaire  » à 5 ans ( ça me paraît aberrant vu d’ici, il y a des tas d’enfants qui arrivent un peu avant leur 7 ans à l’école en allemagne , ne savent pas lire et c’est évidemment normal , avant ils jouent). J’ai l’impression qu’en France il y a énormément d’enfants avec une « étiquette » ( il est ceci, cela) , problèmes divers de comportement ou autres, des mères qui courent entre tous les rdv de type psy scolaire, etc, et je ne connais pas ça du tout ici ..Il y a beaucoup plus de pression en France pour les petits. Après c’est peut-être une fausse impression de ma part, je ne veux faire aucune généralité, c’est ma vision de ce que je vis ici et ce qu’on me dit en France. Heureusement y aussi des maîtres ou maîtresses super en France qui essaient de changer les méthodes et d’aller vers plus de jeux libres et activités ludiques , même si ce sont de longues journées avec beaucoup trop d’enfants par classe . C’est vrai en tout cas que l’école que le matin c’est vraiment bien pour les enfants et ils apprennent super vite. Quand tu penses qu’ils n’ont école que le matin à partir de 6 ans et qu’au bout de 4 ans de primaire ils ont le même niveau ou meilleur que les français, c’est intéressant 🙂
      Bon par contre pour la vie pro des parents ( mères) c’est pas top!! La garderie d’ici ferme à 16h. Si tu travailles loin et que tu as 1h de route avec les bouchons c’est pas évident 🙂

      1. Oui, c’est sûr qu’on ne peut pas tout avoir. Mais les enfants sont l’avenir et je pense que l’on devrait plus considérer les enfants comme une richesse (un peu ce qui est fait en Allemagne et dans les pays du nord) au lieu de simplement les garder pendant que les parents travaillent.
        Alors il existe des super initiatives en France, mais nous sommes extrêmement en retard et c’est loin d’être la panacée partout !
        Et puis après pour l’école, c’est un peu le loto en fonction de l’enseignant et je trouve ça dommage.

        1. Complètement d’accord avec toi, malheureusement je crois que le « pour l’école, c’est un peu le loto en fonction de l’enseignant et je trouve ça dommage » c’est pareil partout ! Et ici si le contact ne passe pas avec l’instit et que l’enfant doit la garder 4 ans c’est terrible je trouve…
          Je connais des gens – dans ma ville – qui pour cette raison ont changé leur enfant d’école, faute de pouvoir le changer de classe.

  6. Bravo pour cet article très documenté . Je voulais savoir si ta fille devait suivre des cours d’ Éthique à la place des cours de religion? C’ est proposé en Bavière , mais je ne sais plus à partir de quelle année .

    1. Non malheureusement ça n’existe pas dans l’école où elle est! A la place il n’y a rien du tout, elle a donc 2h d’école en moins que les autres. Par contre d’autres écoles de notre région le propose, c’est parfois même obligatoire pour ceux qui n’ont pas religion. Dans ma ville, c’est à partir de la 5e classe seulement . En fait à ce sujet je pourrai écrire un roman aussi car les options ne dépendent pas seulement des régions mais de l’école. La meilleure amie de ma fille, dans une autre école ( à 20km) a effectivement Ethique à la place, et dans un quartier d’une grosse ville avec beaucoup de musulmans ils proposent aussi  » islam ». Et j’ai une autre copine ils proposent  » allemand seconde langue « , ce que je trouve curieux: comme si ceux qui n’étaient pas chrétiens étaient forcément étrangers et ne parlaient pas allemand!

  7. Je trouve ce système super ! Et a priori les Allemands parviennent ensuite à être instruits et à travailler donc je ne vois pas de « contre-indication » à plus aller au rythme de l’enfant… On est tellement contraint dans nos vies d’adultes, en France on commence les contraintes dès 3 ans… et effectivement, la pression se fait sentir très tôt…
    J’espère que ta fille s’épanouira bien à l’école allemande !

    1. Oui pas seulement à priori 🙂
      Les allemands ont même de meilleurs résultats au classement de Pisa! Pour ma fille pour l’instant c’est vraiment en douceur et tout se passe bien. Elle retrouve ses petits frères dès 11h30 (12h30 le lundi) à la garderie et elle est super contente. C’est peut-être pas un modèle idéal pour tout le monde mais elle, elle est très contente et nous – ses parents – aussi.

  8. Hyper intéressant. Que de différences d’un pays à l’autre … Merci Sunrise, et merci Die Franzoesin de nous permettre de découvrir comment ça se passe chez les voisins, hâte de lire d’autres témoignages du même type !

  9. C’est vrai qu’il y a pas mal de différence avec le système français. J’avais une copine allemande qui a vécu 3 ans en France du CP au CE2. Elle y est retournée ensuite et on a gardé contact. Quand on allait chez l’une ou chez l’autre, comme nos vacances étaient souvent décalées, on allait à l’école ensemble. Et bien ça m’a fait bizarre de me retrouver dans l’école allemande… Je l’avais trouvé beaucoup plus laxiste, les enfants faisaient un peu ce qu’ils voulaient et se levaient n’importe comment. C’était aussi très amical avec le prof, bien plus qu’en France. Après l’école primaire, ça m’a moins choqué cette différence! Mais c’est vrai qu’il y a beaucoup plus d’autonomie qu’en France. J’aimais beaucoup leur rythme qui leur permettait de faire beaucoup d’activités.
    Je trouve que la préparation à l’entrée à l’école est vraiment bien organisée chez vous. Mais c’est vrai qu’à 6 ans, le changement doit sembler brusque du Kindergarten à l’école. Merci pour ce témoignage qui m’a appris plein de choses!

    1. Oui même si c’est que le matin, le changement est brusque pour certains enfants:  » comment ça je ne fais plus ce que je veux toute la journée??  » 🙂 ça dépend aussi de ce qui est mis en place l’année précédente ( certaines Kita organisent des activités spécifiques pour ceux qui ont leur dernière année, dans ma ville ce sont surtout des sorties et activités bricolage ).
      Et surtout, comme en France, l’adaptation dépend de l’instit: celle de ma fille commence très doucement, d’autres ont un rythme plus soutenu et certains enfants passent déjà trop de temps à faire des devoirs ( l’instit de ma fille trouve que c’est trop tôt et inutile).

  10. C’est marrant, ayant grandi au Luxembourg, j’ai l’impression d’avoir eu un mix des systèmes français et allemand ! C’est intéressant en tout cas, et l’école que le matin c’est quand même le top pour les enfants (pour les parents c’est une autre affaire…).

  11. Merci pour ce témoignage. Je trouve vraiment sympa de pouvoir découvrir comment ça se passe ailleurs. D’ailleurs je trouve super ce modèle d’école et ce rythme scolaire.

    1. Moi aussi. je découvre ce système scolaire en même temps que ma fille et j’aurai du mal à imaginer autre chose maintenant. Ça donne beaucoup de place aux jeux libres et activités, sans être trop fatigués.

  12. Article vraiment très intéressant. Ça me conforte dans l’idée que, quand même, la maternelle prépare bien à la « grande » école. Mais sinon, je ne vois que du positif à ce rythme ! Déjà, en tant que professeur, je trouve ça super que ce soit des professionnels qui enseignent le sport et les langues (premières matières qui « sautent » quand l’enseignant est débordé par le temps en France ; ce qui serait impossible si c’était des intervenants). Ensuite, cette histoire de n’avoir cours que le matin, c’est vraiment super. C’est ce qui a essayé d’être fait en France avec la réforme des rythmes scolaires, mais comme ça a été fait n’importe comment (et surtout à moitié), ça n’a été qu’un gros FLOP alors que ça aurait dû être vraiment super pour les enfants (les sciences cognitives ont bien montré que l’après-midi l’enfant est bcp moins réceptif aux apprentissages frontaux).
    Sinon, j’adore cette idée de laisser les enfants aller seuls à l’école. EN MARCHANT. J’avais lu je ne sais plus quelle étude qui disait que les enfants ne marchaient plus assez… On les trimballe tout le temps en voiture. Moi je trouve ça super, et pour eux aussi ça doit être top, un petit moment avec les copains avant de commencer la journée ! J’aurais adoré personnellement. Après… je ne sais pas si j’oserai le faire pour mes propres enfants… Mais j’aimerai bien y arriver !
    Merci encore pour ce super article, c’est vraiment passionnant de voir comment ça se passe dans les autres pays !

    1. Oui l’après-midi la concentration baisse, les activités et jeux libres du coup c’est bien. Et j’avais lu ça aussi, les enfants qui ne marchent pas assez. C’est plus difficile de faire ça en France, si les autres ne le font pas . Quand tout le monde fait pareil, ça va! Dans notre ville c’est quasi une obligation, la question ne se pose même pas, sauf ceux qui sont trop loin. Il y a des bus scolaires, certains les prennent déjà seuls à 6 ans, d’autres parents préfèrent attendre un peu.

      1. super article, merci!
        Je complète sur les possibilités de faire aller son enfant à l’école en marchant: après notre retour d’Allemagne (j’étais ado), mes parents s’étaient mobilisés pour organiser un « Pédibus » pour les trajets de mes plus jeunes frères et sœurs: des parents se relayaient pour escorter un petit convoi d’enfants à pied suivant un trajet prédéterminé, avec des « arrêts » pour récupérer du monde au fur et à mesure… Ça avait bien fonctionné et bien convenu aux soucis de sécurité des parents français.

        1. Oui c’est une bonne option un adulte qui accompagne une bande d’enfants , alors tu lances ça en France avec tes enfants? 🙂
          Ici même l’école avant la rentrée nous a précisé  » bientôt votre enfant ira seul ( non accompagné d’un adulte) avec ses camarades de classe à l’école!  » Ils insistent pour que ce soit sans adulte, afin de les responsabiliser. C’est vraiment amusant et intéressant ces différences d’un pays à l’autre, pourtant si proches géographiquement en plus

  13. Très chouette ce témoignage! je me sentirais chez moi en Allemagne (ah une voix me souffle dans l’oreillette que vu mes origines c’est normal).
    J’ai, du coup l’impression, que le système belge est à mi-chemin entre l’Allemagne et la France.
    c’est vraiment sympa ce format d’article!
    belle journée

    1. Oui super idée cette rubrique surtout pour les personnes comme moi qui aiment écrire et partager mais n’ont pas l’envie de créer – encore -un blog public. 🙂 merci die Französin!!!

  14. Je trouve ça très intéressant de voir les différences entre les deux système et je trouve qu’il a du bon et du moins bon des deux cotés.
    Le fait de n’aller à l’école que le matin, je pense que c’est en effet bien mieux pour le rythme des enfants. Mais effectivement il faut avoir la possibilité d’avoir une garderie après. Le fait d’avoir plusieurs intervenants en fonctions des matières me semble aussi bien plus pertinent !
    Par contre s’il n’y a pas de cantine comment se passent les repas pour ceux qui restent l’après midi ?
    Je trouve qu’en France l’école maternelle prépare plutôt bien au primaire mais c’est vrai qu’on met souvent un peu trop tôt des étiquettes au enfants de ce fait.
    Et pour le fait d’aller à l’école à pied tout seul c’est vrai qu’en France c’est très peu répandu. Dans notre village, nous habitons à 100m de l’école et le matin les mamans de notre rue accompagnent toutes les enfants à l’école !

    1. La cantine fait partie de la garderie: soit ton enfant a une place en garderie, et donc à la cantine, soit il rentre chez lui et mange en rentrant 🙂

  15. J’ai adoré cet article que j’ai trouvé vraiment éclairant! J’ignorais que les enfants avaient autant de liberté en Allemagne! J’avoue que ça me paraît fou de laisser mon petit aller à l’école tout seul, lui qui est si tête en l’air et dans la lune, mais c’est une bonne idée de les responsabiliser je trouve! Et comme tu dis, c’est une question de mentalité en fait!

    1. Oui, les petits tête en l’air apprennent vite à ne plus l’être, surtout si ils rentrent seuls à la maison! Ma fille se rend seule à la garderie ( à côté mais c’est un autre bâtiment) et j’avais peur qu’elle oublie sa veste, son cartable ou son sac de sport à l’école le vendredi mais ce n’est jamais arrivé, pourtant elle rêve aussi beaucoup 🙂
      C’est vraiment une question d’habitude et de mentalité. Une voisine allemande me faisait remarquer:  » ah bon les enfants en France ne vont pas à l’école à pieds et les français trouvent ça fou mais en revanche ils laissent leurs enfants dès 3 mois à une nounou ou crèche?!! « , elle trouvait ça incompréhensible. Même à 1 an quasi toutes les mères que je connais ici trouvent ça beaucoup trop tôt pour  » laisser son enfant « ! 🙂

  16. Le système allemand me fait rêver, tellement plus adaptés aux enfants (- même si le retour français serait « Ah oui mais comment on fait avec notre boulot qui finit à 19h? – D’ailleurs y a t-il des parents qui finissent le travail si tard en Allemagne?)
    Pour le fait d’aller à l’école seul, ça me paraît insensé pour moi la mère poule et pourtant quand j’étais petite, c’est ce que je faisais. On y allait en bande, avec les copains du quartier et on récupérait d’autres enfants au fur et à mesure. Les plus grands veillaient sur les plus petits, c’étaient très sympa!
    Merci pour ce chouette article!

    1. Salut Mathou, alors des parents qui travaillent après 19h, il y en a mais que des pères 🙂
      Autour de moi toutes les mères qui travaillent sont à temps partiel, en moyenne 20-25h par semaine au lieu de 40 à temps plein. C’est souvent mais pas toujours par choix, les structures ferment trop tôt. Ici la garderie scolaire c’est 16h max. au fur et à mesure que les enfants grandissent certaines travaillent plus mais pas toutes. par contre j’ai déjà vu sur des forums des françaises expatriées qui cherchaient des baby-sitter pour tous les jours de la semaine car elles bossent à plein temps donc y en a.. Étrangeres surtout, françaises en particulier 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *