Tombé du ciel

Tombé du ciel

Charles est né le 25 juillet à 13h25. J’ai mis du temps à annoncer cette naissance. Je n’en ai presque jamais eu envie. C’était comme un déni d’accouchement, une sidération qui dure. Je ne savais pas que ça existait vraiment. Comprendre que je ne suis plus enceinte, accepter que ce soit déjà fini, un chemin qui m’a pris une semaine.

C’est comme ça que tout a commencé d’ailleurs. J’ai compris que je perdais les eaux dans mon lit. Il était très tôt. Je n’ai pas voulu le croire. J’ai prié très fort pour que ce ne soit pas ça. Plutôt des pertes vaginales importantes. Mais je me suis levée et le doute avec moi.

À la maternité j’ai demandé la péridurale avant même d’avoir mal. Je leur ai dit : « Faites moi une anesthésie, une césarienne, ce que vous voulez. Je ne veux rien sentir, je ne veux pas accoucher ». Heureusement une sage-femme formidable était là. Heureusement elle a pris le temps de me parler.

Après tout est allé très vite peut-être justement parce que j’avais accepté. Les contractions sont devenues plus fortes, un peu plus rapprochées. J’ai réussi à les accueillir, à respirer, à chercher mes positions : debout, assise, puis allongée. Et puis soudain elles sont devenues insupportables. J’étais encore seule avec Ulrich dans la chambre. La sage-femme nous avait laissés avec un verre d’eau et le monitoring. J’ai hurlé que j’avais besoin d’elle. Et puis j’ai compris. La tête était déjà sortie. Tombé dans ma culotte aussi.

Toute l’équipe médicale est arrivée en courant. Calmes mais visiblement étonnés. La sage-femme m’a guidée pour la dernière contraction. Et il a glissé comme ça.

Je l’ai entendu pleurer avant de le voir. Et j’ai été rassurée déjà, qu’il sache faire ça. Surtout ça. Respirer.

J’ai pu le garder plusieurs minutes sur moi. Je ne l’ai pas trouvé trop petit ou différent. J’ai senti notre cordon pulser une dernière fois. Et puis les pédiatres l’ont quand même emmené. Je suis restée avec Ulrich pour le reste des soins. Des soins terriblement désagréables, plus encore que la première fois. Je n’ai pas aimé la gynécologue ni l’infirmière qui les ont pratiqués. Et puis je me suis impatientée. Mais j’ai du attendre 2h30 avant de pouvoir le retrouver. Je me suis sentie très vite en forme. Prête à me démener pour lui.

Je n’avais plus l’espoir depuis le matin, je savais qu’avec ce terme nous serions séparés. Quelques étages jusqu’à la néonatalogie. J’étais déjà contente qu’il soit seulement là et pas en réanimation, le service d’à côté. J’ai partagé ma chambre avec une autre maman séparée. Une maman de jumeaux avec un trop petit en haut. Je ne sais pas si le personnel avait fait exprès mais j’ai apprécié.

Le reste, ce sont des rencontres avec lui, ratées puis réussies. Je vous raconterai ça une autre fois.

Charles est né le 25 juillet à 35+4 SA. Trop vite, trop tôt, il m’est apparu comme tombé du ciel. Mais c’est le plus beau des oiseaux.

121 réactions au sujet de « Tombé du ciel »

  1. Encore une fois félicitations ma toute belle !
    Bien sûr que c’est le plus beau des oisillons !!!
    Bravo pour cet accouchement de compète faudra me coacher pour le prochain (pas tout de suite non plus).

    1. Je ne suis pas sûre que mes accouchements express soient très représentatifs. Mais bien sûr je te coacherai avec plaisir ! Et merci encore pour ton soutien et ta disponibilité sans failles 🙂 .

  2. Oh je suis si émue ! Toutes mes félicitations avant tout et bienvenue à Charles (magnifique prénom même si je me doute que ce n’est qu’un pseudo ). Jai l’impression qu’il va quand même bien non? J’espère que oui. Désolée que cette grossesse ne soit pas allée au terme espéré. Mais contente qu’elle ai quand même atteint ce terme là… j’espère que tu vas bien, que vous allez bien. Et que tu nous donnera des nouvelles bientôt. Pleins de douces pensées à toi et tes garçons .
    P.S le 25 juillet est une belle date. C’est la fête d’une de mes filles. 🙂

    1. Charles a toujours fait partie de mes prénoms préférés mais le papa a mis son véto alors je vais me rattraper ici 😉 . En tout cas il va bien maintenant et même si les premiers jours ont été difficiles à vivre c’est bien sûr le principal.

  3. Je finis la lecture avec des larmes qui coulent.

    Je suis mitigée entre le bonheur que je ressens pour toi d’avoir pu rencontrer ton petit Charles (et qu’il aille bien) et le reste… Nos discussions de début janvier me reviennent en tête et j’ai encore plus envie de te serrer très fort dans mes bras. Si tu savais comme je deteste avoir tort mais je crois que la c’est bien la première fois que je le déteste si fort.

    Je te souhaite de vite pouvoir bâtir votre bonheur à 4, apaisée, pour un jour pouvoir raconter cette naissance comme une histoire extraordinaire et magnifique (ce qu’elle est) et non une blessure.

    Je t’embrasse. Encore félicitations pour ta deuxième merveille.

    1. Merci pour ton gentil message et merci encore pour ton soutien début juillet aussi. Ce n’a pas été les débuts sont je rêvais c’est sûr mais ce ne sont que les débuts et j’espère bien que la suite sera merveilleuse 🙂 .

  4. Félicitations ! Ce n’est certes pas l’idéal mais dis toi que Pierre va très bien, et d’ici quelques semaines les traces de la prématurité de Charles s’estomperont aussi. Profitez bien de votre magnifique oiseau <3

    1. Je sais que tu as raison, je pense que je vais encore avoir besoin d’un peu de temps pour accepter tout ça mais j’ai déjà fait ce chemin une fois et je sais qu’il a une fin.

  5. Oh Alice, j’imagine (mal certainement) ta déception et ce sentiment d’impuissance qui ont été les tiens. J’avais tellement espéré que ce petit bonhomme reste au chaud plus longtemps. J’ai pensé à toi ce matin, me disant que cela faisait un moment que tu ne t’étais pas manifestée.
    Bienvenue à Charles, ton oisillon si pressé. J’espère que tu te remets doucement et que ce Kennenlernenzeit, même s’il est tellement différent de ce que tu aurais souhaité, se passe aussi bien que possible. Prends soin de toi. Je pense très fort à vous et espère que ce petit bonhomme pourra vite rentrer avec vous à la maison. Je t’embrasse.

  6. Je n’ai pas beaucoup de mots pour te réconforter. Car j’ai bien l’impression que tu en as besoin… Je te souhaite de tout coeur de surmonter tout ça le plus vite possible mais je me doute bien que ce sera un long chemin pour toi comme pour lui. Il va falloir digérer tout ça mais je ne doute pas qu’Ulrich, ton petit Pierre et ton tout petit Charles seront tes meilleurs alliés pour ça. En attendant je te souhaite que ces débuts de maman de deux soient le plus doux possibles et bien sûr bienvenue à ce petit bonhomme qui a coup sur sera un battant !

    1. Merci pour tes gentils mots. Je sais que je vais devoir faire encore un petit travail de deuil de plein de choses mais comme tu le dis si bien, mes trois merveilles à mes côtés, je vais forcément y arriver !

  7. Félicitations pour votre mignon petit oiseau tombé du nid.
    Je suis sûre que sa prématurité n’enlève rien à sa beauté !
    Profitez bien de ces merveilleux moments à quatre.

  8. Bienvenue petit charles. Et félicitations pour cette nouvel amour dans ta vie, même si les circonstances ne sont pas celles que tu espérais. C’est tout de même stupéfiant que les naissances viennent presque toujours avec un travail de deuil, que ce soir de la grossesse, de l’accouchement rêvé, de l’allaitement, de la bulle familiale précédente…

    1. Je suis tellement d’accord avec toi, tous ces deuils que la maternité nous oblige d’une façon ou d’une autre à faire… je pense que j’en reparlerai !

  9. Oh ces petits doigts fripés de nouveau-né <3 ! J'allais te faire tout un roman en comm sur ton dernier article puis je me suis dit … regarde d'abord où en est Krümmel et j'ai eu bien raison ! Je ne vais maintenant pas te lancer mes idées sur la maternité allemande (et puis j'ai le pressentiment qu'on aura bien l'occasion d'en reparler) et je préfère plutôt te/vous dire toutes mes félicitations, espérer que vous serez vite réunis tous les 4 et te souhaiter un bon Wochenbett. (et Charles c'est top comme surnom sur les internets, ça s'assortit drôlement mieux que Kruemmel à Pierre !)

    1. Dommage j’aurais aussi bien aimé connaître tes idées sur la maternité allemande ! Merci en tout cas pour tes félicitations 🙂 .

  10. Félicitations et bienvenue à ton fils ! Comme toujours je trouve ton article sincère, délicat, courageux. Je suis désolée de lire que les choses ne se déroulent pas comme tu l’avais souhaité. Je t’envoie plein de bonnes ondes pour ces premières semaines. À bientôt !

    1. Ça me touche beaucoup ce que tu dis sur cet article. Je l’ai écrit (à la main bien sûr) à côté de la couveuse mais les choses vont déjà mieux.

  11. Aïe aïe, que ça me rend toute chose de lire une annonce de naissance. Et celle ci est particulièrement pleine d’émotions. Bienvenue Charles, tu as atterrit dans le plus doux des nids <3

  12. Je pensais justement à toi … je me disais tiens ton terme est prévu pour fin août alors bienvenue à Charles qui a donc 3 mois d’écart pile poil avec mon asticot.

    Ton accouchement aussi imprévu soit il, aussi rapide également reste tout de même une douce (et violente) expérience puisque le cadeau de la délivrance est inestimable. Il y aura toujours des zones d’ombre c’est indéniable, des choses que nous aimerions changer mais c’est ça donner la vie : c’est cette part d’incertitude … prends bien soin de toi, et félicitations pour cette nouvelle vie à 4 🙂

    1. Merci beaucoup Sandra. J’aime beaucoup ta philosophie. Tu as raison chaque naissance est incertaine et apporte donc son lot de petits deuils à faire.

  13. Oh je n’espérais pas lire si tôt ton récit d’accouchement.
    Je sais qu’il est dure n’annoncer la naissance de son enfant prématuré. Je ne supportais pas que l’on me félicite à la naissance de mes jumeaux à 31+6. Félicitations de quoi? De les avoir mis au monde bien trop tôt et ne pas avoir pu les protéger? De leur avoir fait connaître les douleurs de la réanimation et le combat pour vivre alors qu’ils n’auraient du connaître que la douceur maternelle?
    Puis un jour une sage femme de la maternité m’a dit: « les préma lutte tout petit pour vivre, ils deviendront des battants pour le reste de leur vie, je sais j’en suis une ». Ma vision a changé petit à petit et ils me le montrent depuis leurs naissances et je suis fière d’eux.
    J’espère que le temps atténuera ta douleur et que ton petit rentrera bientôt parmi vous.
    Toutes mes pensées à vous quatre.
    c’est très courageux de venir ici nous raconter votre rencontre..et croix moi, je sais à quel point il est difficile de se confronter au monde extérieur alors que notre petit est en neonat.
    Mille bisous à ton petit combattant.

    1. Tu ne peux pas savoir comme ça me fait du bien de lire que tu as aussi connu ce sentiment. Pendant plusieurs jours je n’ai pas réussi à annoncer la naissance et quand je recevais des messages de félicitations de personnes l’ayant appris via mes parents ou mon mari, ils me mettaient en colère et je n’arrivais pas à y répondre. Je me suis sentie très bizarre et d’un autre côté j’ai essayé de respecter ce besoin que je ressentais de prendre mon temps pour accepter cet accouchement (et je ne parle pas des personnes qui réclament une photo et les mensurations alors que ton bébé est riquiqui et branché de partout… j’imagine que tu as connu ça aussi… je ne leur en veux pas car je sais que ce n’était pas fait exprès mais ça a été très difficile les premiers temps).

      1. L’indélicatesse de certaines personnes est souvent due à l’ignorance de la prématurité (et en même temps, tant mieux pour eux de ne pas avoir connu la neonat)..mon entourage m’a épargné ce type de demande mais je crois que je n’aurais pas bien réagi sur le coup non plus.
        j’espère que ton petit poussin progresse bien et que la sortie approche.
        Si tu as besoin de vider ton sac sur ces sentiments ambivalents de maman en neonat, n’hésite pas. Tu as mon adresse mail. Est ce qu’il existe une association type sos prema en Allemagne présente dans la maternité pour échanger un peu?
        milles pensées pour vous 4.

        1. Merci beaucoup de ta proposition 🙂 . Pour le moment ça va mieux, les premiers jours ont été les plus difficiles. Mais je n’hésiterai pas si besoin ! Je ne connais pas d’association de ce type ici mais le personnel de la néonat et les autres mamans ont été formidables !

  14. Ça me fait de la peine pour toi de lire ces lignes. J’espère que tu arriveras à accepter cette naissance expresse. Bienvenue à Charles, c’est un petit chanceux d’avoir une famille aussi chouette 😉

    1. Merci Camomille 🙂 j’ai souvent pensé à toi pendant mes allers-retours entre la maison et le CHU après ma sortie et j’ai essayé de m’inspirer de ton courage (même si du coup j’ai eu l’impression de ne pas t’arriver à la cheville !).

  15. Oh, zut, félicitations quand même et bienvenue à ton petit Charles.
    je blaguais sur le fait que tu accouches un an après moi, je ne pensais pas que je serai si prêt de la réalité . Donc voilà, nos aîné ont 1 (2?) jours d’écart, nos cadet ont 1 an et 2 jours …

    Bon courage pour ces premiers jours, j’espère que ce petit père sera costaud et pourra bientôt sortir pour que vous soyez bientôt réuni pour débuter votre vie à 4

    1. J’ai cru qu’ils étaient carrément nés le même jour ! C’est vrai que c’est un drôle de hasard (en revanche je te préviens je pense que de mon côté j’arrête là 😉 ). Charles semble bien costaud heureusement je pense que bientôt cette arrivée précipitée ne sera plus qu’un souvenir.

      1. T’inquiètes, on a fait la même à des copains : pour nos deux aînés, nous avons accouchées avec 4 mois moins 4 jours exactement de différence …
        Ils viennent d’annoncer un troisième pour l’année prochaine, on leur a dit que sur ce coup ci, comme on en veut 4, on ne les suit pas

  16. Je suis à la fois heureuse et triste pour toi, pour vous. Je commençait à croire dur comme fer que tu allais aller jusqu’au bout. Mais alors voilà, encore un petit oiseau trop pressé de quitter le nid. Tombé du ciel mais, passé la surprise je suis sûre que vous allez tous les deux très vite vous apprivoiser – et que tout cela ne sera bientôt plus qu’un souvenir ; je l’espère sans trop de regrets collés derrière. Maintenant il n’y a plus qu’à profiter <3 à construire doucement, à remplumer vite ce petit gars pour laisser tout ça derrière vous et kiffer la vie à 4. C'est tout ce que je vous souhaite. Je te fais plein de gros bisous (PS : serais tu ok pour m'envoyer ton adresse postale ; je voudrais envoyer un petit qqch au petit oiseau Charles ?)

    1. Merci beaucoup pour tes gentils mots. J’ai adoré ta photo sur IG hier et ce que tu disais sur la vie à 4 elle m’a fait faire de beaux rêves 🙂 . Je t’envoie l’adresse avec plaisir, c’est adorable !

  17. Félicitations pour ce petit frère 🙂 J’espère que tout va vite très bien aller et que ces quelques heures difficiles seront vite oubliées 🙂

  18. Je suis touchée de te lire.
    J’espérais que ton « absence » des derniers temps signifiait que tu profitais en famille même si je redoutais l’accouchement prématuré.
    J’espère que la tempête s’apaise peu a peu et que.les liens se tissent.
    Bienvenu à Charles! Bienvenue à toi dans le monde des multipares!

    1. J’ai beaucoup pensé à toi au cours des derniers jours. Je crois même avoir relu certains articles dans la nuit. J’ai davantage réalisé à quel point ça avait du être dur pour toi qui n’étais pas du tout préparée. Ça a au moins été ma « chance », de m’y attendre…

  19. J’en ai les larmes aux yeux de te lire ce matin.
    Pour commencer félicitation et bienvenu à Charles, ce petit si pressé de venir au monde. J’espère qu’il va bien et que toi aussi. Je te souhaite bon courage pour ces débuts que tu redoutais tellement. Je suis émue de te lire et de t’écrire, car je pensais vraiment que tu aurais été un peu plus loin dans ta grossesse. Je te souhaite de bien te remettre, que Charles prenne du poids assez rapidement pour que tu puisses rentrer chez toi, et que vous commenciez votre nouvelle vie à quatre.

  20. Ohhh ! Bienvenue à votre petit poussin ! Ce fameux bébé d’été.. Quelle émotion de te lire… Je pense très fort à toi, à vous, et je sais que même si la rencontre laisse des traces, votre lien à tous les 4 est incroyablement fort et beau. Je te souhaite plein de bonheur, entourée de tes hommes. J’adore le pseudo Charles que tu as choisi. Il va tellement bien avec Pierre 😉 et j’espère qu’un jour tu voudras bien me révéler les vrais prénoms de tes bébés, qui m’intriguent et me font rêver… (si on échange, et que je te donne celui de ma fille et le mien, c’est acceptable ? :)) #marchandage)
    Je me permets de t’envoyer toutes mes bonnes ondes et mon énergie pour affronter des premières semaines qui ne ressemblent tellement pas à ce que tu voulais…

  21. La lecture de ton billet m’a toute émue!
    Tout d’abord Félicitations et Bienvenue à Charles!
    Une arrivée en fanfare pas vraiment attendue qui t’a sûrement un peu déstabilisée. J’espère que depuis les connaissances sont faites, que vous allez tous les 2 (4) très bien et que Pierre est fier d’être grand frère!
    J’aime beaucoup Charles comme prénom et j’espère que son vrai petit prénom fait l’unanimité en Allemagne 🙂
    Prends soin de vous, de toi…
    A bientôt!

    1. Je ne suis pas sûre qu’il fasse l’unanimité, mais en tout cas il lui va bien 🙂 . Depuis, les choses se sont arrangées petit à petit, je vous raconterai.

  22. Félicitations pour la naissance, inoubliable, de ton petit poussin…Désolée de lire entre les lignes la difficulté de cette arrivée trop rapide et trop précoce, et ce deuil pas encore terminé d’une grossesse « normale ». Le temps saura t’aider à l’accepter, à faire tienne cette histoire et tu peux j’en suis sûre compter sur les autres hommes de ta vie pour t’y aider. Je te souhaite de tout coeur de te remettre rapidement, et que petit Charles t’y aide lui aussi par toutes ces merveilles que ce petit combattant a déjà à t’offrir et qui ne feront que s’accroître. La tempête va peu à peu se calmer, et vous voguerez bientôt sur de plus calmes eaux…courage d’ici là et tous mes voeux de bonheur et de sérénité retrouvée à 4!

    1. Merci beaucoup pour tes paroles pleines de sagesse je suis convaincue que tu as raison ! Il va juste me falloir un peu de temps.

  23. Félicitations et bienvenue à Charlie.
    Une étape un peu compliquée avec une arrivée un peu tôt, Il faut un peu de temps pour vous apprivoiser et vous habituer mais une belle aventure à 4 vous attends !

  24. Quelqu’un m’a dit récemment : « un accouchement, ça ne se passe jamais comme on l’avait imaginé »… Je pense que ces mots sont très vrais, même si je comprends ta frustration… Mais le plus important, c’est que ton oisillon soit dans tes bras, en bonne santé. Je suis sûre qu’il va prendre du poids, et que bientôt tout ça ne sera qu’un souvenir lointain. Tu seras dans tous les cas entourée de ta très belle petite famille, et c’est finalement ça qui compte. Un grand message de bienvenue au petit Charles (ou autre joli prénom que tu lui as donné en tout cas), et profitez bien de ces premiers jours tous les 4.

  25. Toutes mes félicitations!!! J’ai ressenti ta douleur, ton étonnement et ta tristesse à la lecture de ton billet, ca m’a bien sûr fait de la peine mais je sais que ces sentiments s’estomperont pour laisser place à plein de choses positives. J’espère ne pas être maladroite en te disant que Charles (moi aussi j’adore ce prénom) ne se souviendra pas de cette arrivée fracassante, elle n’aura aucun impact sur sa vie, que ce soit au niveau de sa santé ou psychologiquement. Tu as donné naissance à un bébé en bonne santé qui aura une vie merveilleuse dans une famille aimante.

  26. Oh FranFran, je suis tellement désolée de savoir que ça a été si dur pour toi. J’espérais vraiment que cet accouchement, quel que soit le terme, te laisserait un doux souvenir.
    Ce sera peut-être le cas dans quelques temps ?
    En tout cas, bienvenue au petit Charles. Tu es maintenant la formidable maman de deux adorables petits garçons.
    Si j’étais face à toi je te ferais un groos câlin. A la place, je t’envoie mille douces pensées.

    1. Je ne suis pas sûre que je garderai un bon souvenir de cette journée mais ce n’est pas grave comme tu le dis le principal c’est que toutes celles à venir soient jolies 🙂 .

  27. Félicitations pour l’arrivée de ce joli bébé et bienvenue à Charles (dont ce n’est pas le vrai prénom si je me souviens bien! 😉
    Gros bisous et bon début d’aventure à 4 (et tu nous diras comment se passe l’allaitement?)
    Emmanuelle

    1. Merci 🙂 et si je me souviens bien tu voulais connaître les prénoms en MP ? Je vais satisfaire ta curiosité promis 🙂 . Sur l’allaitement aussi mais j’en parlerai quand je vous raconterai son séjour en néonatalogie.

  28. Toutes mes pensées +++ pour toi et pour vous 4.
    Je te souhaite plein de bonheur en famille . Je suis sincèrement peinée que tu n’aies pas eu le scénario dont tu rêvais. (Et je mes sens très maladroite aussi). Charles a une super maman qui s’est tellement battue pour lui…
    Courage.

  29. Oh, toute mes félicitations pour la Naissance de Charles.
    Je me doute de ta déception mais le principal, c’est que vous alliez bien tous les deux. Il va surement suivre le chemin de son grand frère et t’épater et te surprendre très rapidement.
    C’est une nouvelle vie a 4 et un deuil à faire.
    Bon courage 🙂

  30. Bienvenue à ton petit Charles Et navrée de ta souffrance que l on ressent face à la prématurité de ton bebe. J espère que l avenir saura panser les plaies et que la rencontre avec Pierre s est bien passée

  31. Oh lala, je suis toute émue de lire ce récit !!! Félicitation, même si ca n’a pas eu l’air facile et que tu n’étais pas prête.
    Bienvenue au monde petit Charles. Bisous à toi, prend soin de lui et de toi aussi !

  32. Bienvenue au petit oisillon 🙂
    J’espère que malgré la déception de son arrivée prématurée tu arrives quand même à profiter de ces premiers moments avec ton tout-petit. Je croise les doigts pour que tout s’arrange rapidement pour que vous puissiez vous retrouver tous les 4 à la maison ! Bon courage

    1. Merci beaucoup de tes encouragements 🙂 . Je reste un peu déçue c’est vrai mais heureusement sa présence rattrape tout ça et je suis sûre qu’un jour je n’y penserai plus !

  33. Tout d’abord félicitations à vous et une belle et longue vie à Charles !
    Ton récit me rappelle l’arrivée de notre aînée, Camomille, à 35 SA +2. Malgré une hospitalisation et un déclenchement pour raisons médicales, j’avais moi aussi surpris toute l’équipe médicale. Ça ne sera pas pour aujourd’hui madame. Mais vous revenez déjà ? Essayez de le retenir madame…
    Je mesure la chance que Camomille ait pu rester à nos côtés et n’ait pas eu besoin de néonat. Juste une surveillance plus étroite de la sage femme une fois de retour à la maison pour notre petit bébé avec la peau sur les os… Aujourd’hui à 4 ans elle va très très bien mais j’ai toujours un pincement au cœur quand je la vois si petite et si maigre. Non les prémas ne rattrapent pas toujours tout. Et de mon côté il m’a fallu des mois pour me pardonner de l’avoir fait naître si vite. Je te souhaite plein de courage pour les semaines peut-être difficiles qui t’attendent…

    1. Merci pour ta compréhension 🙂 . Bizarrement je ne ressens pas vraiment de culpabilité. C’est mon deuxième accouchement express et trop tôt j’ai vraiment l’impression que je n’y peux rien…

  34. Félicitation et bienvenue à Charles.
    J’espère que tout va aller au mieux pour lui et pour toi.
    Prends bien soin de lui, de toi et de toute ta petite famille

  35. Oooohhh ! Félicitations ! Tout va s’apaiser tranquillement… Je suis loin ( enfin plus près de toi en fait !) mais je reviendrai prendre des nouvelles quand je serai mieux connecté… pleins de bisous à vous 4 !

  36. Ah petit Charles impatient, tu as pris de court ta maman ! Bienvenue à toi !
    Chère Alice, je suis bien désolée pour cette naissance qui laisse un vide qui ne peut se remplir que petit à petit… J’espère que chaque jour qui passe est un jour meilleur pour lui et pour toi. Et que bientôt, tu raconteras à tes fils à quel point ils ont été pressés de venir au monde… Mais n’est-ce pas compréhensible, à la promesse de tomber dans un nid aussi douillet ?
    Toutes mes pensées les plus tendres pour ces premiers jours.

    1. Merci beaucoup pour ton gentil message. Nous sommes désormais tous réunis et j’espère que petit à petit tout cela ne sera plus qu’un souvenir.

  37. Félicitations pour ton petit oiseau, j’imagine comme le cheminement doit être long pour assimiler tout ce qui s’est passé et la soudaineté de cette fin de grossesse. Prends le temps qu’il te faut et ton petit Charles et ton premier petit amour sera là pour t’accompagner dans ton cheminement. Bienvenue à ton fils et pleins de pensées à toi, à vous deux <3

    1. Merci beaucoup Flore c’est très gentil. Il me faudra en effet faire le deuil d’une grossesse idéale mais l’essentiel est devant maintenant !

  38. Le passage sur sa naissance, le fait que tu l’aies entendu avant de le voir, ça me parle tellement!! Notre aîné est né il y a 10 ans à 29sa, il pesait 840g (il a mis près d’un mois à faire 1kg) et ce que je retiens de sa naissance c’est ce petit bruit qu’il a fait quand ils l’ont sorti de mon ventre. J’ai demandé si c’était bien lui et on m’a dit oui. Je me suis dit tout de suite « donc il respire ».
    Bref, bienvenue à ce petit homme, j’espère que vous êtes de retour à la maison et que tout se passe bien. Et n’hésite pas à te faire accompagner pour parler de tout ça, ce type de naissance peut laisser des traces.

    1. Nous sommes de retour à la maison et il va bien mais ton commentaire trouve écho en moi car en effet j’ai désormais l’impression que c’est moi qui ai plus de mal à me remettre de cette naissance… j’espère que le temps m’aidera à l’accepter.

  39. Encore une fois félicitations et bienvenue à Charles Même s’il est arrivé trop tôt, ce petit bébé est déjà un champion et je suis certaine qu’il sera bientôt aussi fort que son grand frère ! Il a déjà une famille formidable et pleine d’amour à ses côtés !
    Tu as fait le maximum pour le garder au chaud mais malheureusement, nous ne sommes pas maîtres de notre corps pendant la grossesse. Je vous souhaite à tous les 4 tout le bonheur du monde

    1. Merci beaucoup Violaine ! Oui pendant la grossesse notre corps nous échappe et ce n’est pas toujours facile à accepter. J’espère que tout va bien de ton côté !!

  40. Félicitations pour ce petit bonhomme! Chaque grossesse et chaque accouchement sont différents. Je te comprends. Je suis repassée par la case césarienne d’urgence avec des complications, et cette fois on m’a fait comprendre que je n’accoucherai jamais par voie basse. Pas facile. Je me répète en boucle que l’important c’est que « le bébé et la maman » vont bien. Tu sais aussi bien que moi que c’est une phrase bateau de réconfort, mais essaye de te la répéter aussi, peut-être qu’elle finira pas nous convaincre…
    Bon départ dans la vie à ton petit ange et prenez soin de vous!

    1. Une amie est dans ta situation et je me rends compte que souvent la maternité nous oblige à faire plein de petits deuils : de la grossesse idéale, de l’accouchement idéal… j’espère que nous réussirons à accepter tout ça sereinement un jour !

  41. Félicitations, un peu en retard !! Si ton accouchement et la fin de grossesse n’ont pas été à la hauteur de ce que tu avais rêvé, je suis sûre que ton fils lui, au contraire, est un milliard de fois mieux. Et au final, tu conviendras qu’il faut mieux ca que l’inverse ! Pour des raisons très differentes, j’avais trouvé dur en fin de accouchant de me dire que mes fils seraient mieux dehors que dedans, alors je veux veux bien croire que cette sortie en prématurée est compliquée, car elle interroge sur soi. Bref, j’ai du mal à developper du tel alors je vais juste te faire de gros gros bisous, et je pense bien fort à vous 4. J’ai d’ailleurs bien pensé à toi aujourd’hui en passant a côté de chez toi, sur notre route entre l’Italie et le Var.

    1. Oh vous partez en vacances en Italie ou vous êtes déjà de retour ? Je suis désolée pour cette annonce de naissance un peu non conventionnelle mais je n’avais pas vraiment le coeur à faire un grand message quand il était encore en néonat’… Cela dit il va déjà un milliard de fois mieux comme tu dis, il est à la maison et grandit à vue d’oeil !

      1. On revient de 10 jours passés tous les 4 en Ombrie, c’etait genial ! Et on fait un stop dans le Var chez ma belle mère sur le chemin du retour.
        Tu n’as pas à t’excuser, cette naissance vous appartient, à vous, c’est normal que tu n’en parles que quand tu es prête et que tu en as envie, et comme tu en as envie. Je suis vraiment heureuse pour toi s’il a déjà pu vous rejoindre a la maison, je souhaite qu’il puisse t’apporter la sérénité necessaire pour depasser avec le temps les difficultés de sa naissance et vous souhaite vraiment une belle fin d’été à 4

  42. bonjour !!!
    je suis une lectrice « de l’ombre  » très fidèle 🙂
    félicitations pour ce deuxième bébé, je suis tellement contente pour toi!
    si jamais tu souhaites partager le prénom du petit Charles grâce à mon mail ce serait avec grand plaisir, mais sinon ce n’est pas grave je comprends aussi le besoin d’intimité (

  43. Bonjour,
    Toutes mes félicitations, j’espère que le petit Charles se porte bien 🙂 J’espère que le passage en néonat aura été court et que vous allez pouvoir mettre en place votre allaitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *