De si belles journées

De si belles journées

En ce moment le printemps est en Allemagne, les journées sont enfin longues et ensoleillées. Profitant du congé d’Ulrich, nous passons de bien jolis moments en famille. Je savoure finalement ce rythme plus détendu, de partager avec lui le temps passé avec Pierre aussi.

Mardi matin était le jour du goûter des parents à la crèche. C’est une fois par mois – pendant les horaires de travail évidemment. Les parents sont invités à rester avec le groupe jusqu’au goûter. Pierre et moi avions cuisiné la veille un gâteau roulé au chocolat pour l’occasion. Il était très fier de m’emmener avec lui, de me montrer tous ses jouets sur place. Une fois tous les enfants présents, les éducatrices ont commencé leur cercle de chansons. C’est leur tradition chaque matin, tous les enfants s’assoient en cercle et chantent pour se dire bonjour. Cette fois Pierre était sur mes genoux et j’étais si fière de le voir activement participer. Lors du goûter, comme toujours, Pierre a pris soin de me traduire en gros l’objet des conversations. C’est une adorable attention. Il était très fier aussi d’offrir notre gâteau, qui a fait son effet. En tant que français en Allemagne, on a toujours un petit niveau à relever en cuisine.

Ce matin là je ne travaillais pas. J’avais rendez-vous pour la première fois avec la sage-femme qui va me suivre un peu avant et surtout après l’accouchement, à domicile. C’est le système allemand. J’ai attendu le dernier moment pour organiser ce rendez-vous, elle a trouvé ça un peu bizarre. C’est parce qu’on a parlé allaitement, forcément. J’ai commencé par lui dire que je ne voulais pas allaiter, elle l’a noté. Et puis elle m’a posé des questions, sur mon premier enfant, mes débuts de maman. Alors je lui ai raconté le traumatisme, le poids qui dégringole, les seins en sang, les mastites. Elle m’a dit qu’elle n’avait jamais vu une courbe de poids aussi catastrophique et paradoxalement ça m’a rassurée. Je me suis dit que ce n’était pas moi qui exagérais. Et puis elle m’a dit que l’histoire ne se reproduirait pas forcément, que peut-être cette fois mon bébé naîtrait à terme, avec un kilo de plus, que ça changeait tout. Et puis finalement elle m’a proposé l’allaitement mixte dès le premier jour et je crois que c’est exactement ce que j’espérais. Je sais que les puristes sont contre, je sais ! Mais c’est la seule chose que je sois en mesure d’essayer. Quand elle est repartie j’ai ressenti un immense soulagement. Parce que ce sujet, c’était un peu le tabou de cette deuxième grossesse, celui que je ne voulais absolument plus aborder. Et je crois que cette solution est exactement celle que j’attendais. Ne pas renoncer trop vite, essayer malgré tout. Mais avec l’assurance, cette fois, de ne pas laisser mon bébé mourir de faim.

Parfois, quand le soleil est vraiment là, avec Ulrich et Pierre, on va au parc après la crèche. Pierre aime faire des châteaux de sable avec moi, de la balançoire et du toboggan avec son papa. Il a fait de gros progrès, pour diriger son tricycle, pour grimper à l’échelle, il a de plus en plus confiance en lui je crois. Et on passe vraiment de bons moments comme ça. Parfois il y a d’autres enfants et Pierre joue toujours volontiers avec eux. Je suis fière de lui aussi pour ça : il ne rechigne jamais à prêter sa pelle ou à faire de la place pour jouer avec eux. Je me dis qu’il est un bon camarade, pas comme moi. Et puis Ulrich prends son appareil photo et ça nous permet d’immortaliser tout ça. La seule difficulté c’est finalement toujours au moment de rentrer.

Un jour j’ai pris rendez-vous chez le coiffeur, et un autre chez l’esthéticienne. Et comme j’étais seule en ville j’en ai profité pour faire du shopping. Je ne sais pas ce qui m’ a pris ce n’est pas du tout mon genre normalement de faire ça. Surtout pas enceinte. La première fois j’avais laissé neuf mois mon corps à l’abandon. Et puis là j’avais envie, envie d’être jolie, envie que mon bonheur se voie. C’est dingue les compliments que j’ai depuis, les gens qui me disent que je suis belle, que j’ai l’air épanouie, que cette nouvelle coupe de cheveux me rajeunit, que mes nouveaux habits sont sympas. Je me demande presque si j’étais vraiment si moche avant ! Non, en vrai, je suis ravie, je crois que je me suis rarement sentie aussi bien dans ma vie en fait.

Et puis mercredi je suis allée chez la gynécologue pour mon rendez-vous de suivi mensuel. Je me demandais si cette fois on verrait enfin quelque chose et si ce serait sûr, si je saurais le sexe. Dès qu’elle a allumé la sonde, nous sommes tombées sur les jambes. Je me suis dit que ça se présentait plutôt bien. Elle m’a dit « bon je vais en profiter pour mesurer le fémur déjà ». Et puis là le bébé a bougé et j’ai vu un zizi, impossible de me tromper. Elle m’a dit : « Vous avez déjà un garçon c’est ça ? » et je lui ai répondu : « Oui et je crois bien que je vois le deuxième ». Elle a confirmé d’un « eindeutig » (« très clairement ») que j’ai juste adoré. Je ne saurais jamais, comment ça aurait été si j’avais vu une fille. Mais je peux vous dire qu’un immense sourire s’est dessiné sur ma bouche à ce moment-là, et qu’il me quitte rarement depuis. Tout me semble tellement plus concret désormais, je l’imagine déjà, j’ai hâte de le rencontrer !

Voilà c’est tout ce que je voulais vous raconter je crois. Aujourd’hui nous nous envolons vers le sud de la France avec une bonne dose de bonheur dans nos valises en tout cas !

76 réactions au sujet de « De si belles journées »

  1. Félicitations pour ce deuxième petit garçon ! Je suis sûre que Pierre sera très content de jouer avec lui dans quelque temps. Profitez bien de vos vacances et du soleil du sud ! Et si jamais vous passez vers Aix-en-Provence, on n’est pas loin !

    1. Merci pour l’invitation ce serait avec plaisir !! Mais nous sommes quand même à plus de deux heures de route… en tout cas je vais profiter à fond de ton climat 🙂 !

  2. Ça fait plaisir de lire toutes ces bonnes nouvelles ! Profitez bien des vacances !
    C’est marrant parce que suite à ton article de la semaine dernière, je me suis fait la réflexion que j’ai du mal à m’imaginer avec un garçon et une fille. Non pas que je n’aimerais pas avoir une fille, mais je suis assez convaincue que je finirai avec deux garçons comme toi. On verra bien !
    En tout cas tu as l’air ravie de la nouvelle 🙂 et pour le coup de voir très clairement le zizi, on a connu ça aussi, ça nous avait bien fait rire !!

    1. Oui j’ai bien aimé le découvrir moi même cette fois et pas que quelqu’un me le dise, c’était agréable et rigolo 🙂 .

  3. Félicitation pour ce deuxième petit garçon !! C’est chouette, je crois que c’est ce que tu souhaitais plus ou moins même si tun’avais pas vraiment de préférence.
    Dans cet article on sent que tu rayonnes, on sent ton sourire derrière chaque mot. Profite de ta famille, profite de ta grossesse !!
    Pour l’allaitement, c’est bien que la sage-femme t’ai bien rassuré. Je te souhaite d’être plus sereine dans tes choix. Je suis sûre que tu trouveras une solution qui te conviendra ainsi qu’à ton bébé. Et puis chaque enfant est différent. Tu verras au moment venu.
    Bonnes vacances !!

    1. Merci pour ton gentil message et tes souhaits 🙂 . Oui pour l’allaitement on verra bien la seule chose que j’espère au fond c’est que je ne me mettrai pas la pression et que je resterai détendue quoiqu’il en soit.

  4. Un petit gars !!! Trop trop chouette ! Je suis (presque) jalouse ! En tout cas tu as bien raison de profiter à fond et prendre du temps pour toi ! Ici aussi le temps est idyllique et j’ai hâte que Béryl soit en vacances lui aussi pour profiter un maximum de ce magnifique printemps, de ces journées toutes douces, prendre le temps et oublier les horaires tous les 3 – même si on ne part pas cette année.
    Profitez bien de vos vacances dans le sud <3

    1. Cette année ce sera aussi notre seul voyage et j’ai un petit pincement au cœur à l’idée de ne pas passer nos trois semaines traditionnelles en France. Mais c’est pour la bonne cause 🙂 . J’espère que tu pourras bientôt profiter du printemps en famille !

    1. C’est drôle oui comme nous sommes toutes différentes enceintes et pour chaque grossesse. De mon côté ça a encore le temps de se gâter mais pour le moment c’est le pied et j’en profite ! Bientôt le bout du tunnel pour toi je crois je commence à avoir hâte de rencontrer virtuellement tous ces bébés 2017 🙂 .

  5. Ton bonheur fait si plaisir à lire! Un peu ce que je disais dans mon article – pour le deuxième on se sent plus à l’aise, on sait un peu plus à quoi s’attendre, on s’écoute plus. Et ça nous rend plus sereines! C’est bien aussi d’être une ‘vieille’ maman 😉

    1. Aaaaah merci pour ce commentaire 🙂 . Ton superbe article m’a rendue toute nostalgique mais Tu as raison c’est bien aussi d’être une vieille maman, ça a quelques avantages 😉 !

  6. Oh, ton article est tellement doux et serein, ce fait plaisir de lire tout celà ! Et puis, la nouvelle finale d’un petit garcon à venir, c’est super 🙂 !
    bravo pour avoir vu celà à l’écho par toi-même, perso je ne vois jamais rien sur les échos, même si on me montre ahah.
    Pour l’allaitement, je trouve celà super de tenter le mixte. C’est ce que j’ai fait pour mes enfants, certes pas au début, mais à partir de la reprise du travail, et c’était super, les bon côtés des deux en somme. Et puis tu verras bien comment ça se passe.

    1. J’ai découvert l’allaitement mixte via les blogs en fait et effectivement cela m’a rassurée ! On verra j’essaierai surtout de ne pas me mettre la pression 🙂 . Lors des échographies souvent je ne vois rien non plus mais j’ai l’impression que ça dépend beaucoup du positionnement du bébé. Parfois même les pro ont du mal !

  7. je sens la sérénité dans ton récit, et tu m’as mis le sourire aux lèvres … ton bien-être, ton soulagement, ton épanouissement … tout ça transparait clairement !!!
    je te souhaite un bon séjour dans le Sud, nous aussi on profite du soleil et des journées qui rallongent, ça fait du bien sur le moral !
    et bravo pour ce 2ème petit mec !!! ça te va si bien 🙂

    1. Merci pour ton adorable message 🙂 . Le printemps améliore clairement naturellement le moral, c’est génial, il faut en profiter 🙂 .

  8. Il est drôle cet article, il change. C’est sympa de te découvrir sur un mode plus descriptif que thématique ! Même si une thématique ressort tout de même : les jolies journées 🙂

    Même si je savais déjà pas mal de choses parmi tout cela, ça m’a vraiment fait plaisir de lire tous ces petits bonheurs cumulés. Et j’espère que plein d’autres s’ajouteront à la liste pendant votre séjour en France 🙂

    1. Je sais que tu me comprends : enceinte j’ai un peu rapidement tendance à la dramatisation à la moindre contrariété. Mais ce mois-ci a cependant été ponctué de « si jolies journées » que je voulais absolument en témoigner, pour ne pas l’oublier lors des jours de pluie 🙂 .

  9. Comme c’est agréable à lire un article avec une telle dose de bonheur ! Pour l’allaitement, tant mieux si ta sage-femme a su t’apaiser. Et elle a raison, ce n’est pas parce que ça s’est passé comme ça avec Pierre que ça se passera comme ça avec Krümmel ! Et félicitations pour ce 2 ème petit garçon 🙂 Profitez bien du Sud de la France, bonnes vacances !

    1. Je suis contente que cet article te plaise 🙂 . Nous sommes déjà dans le sud et je peux te dire que je profite à 100% de ce soleil de rêve !!

  10. Comme ça me fait plaisir de lire ton billet, tu n’imagines pas (au milieu de mes hauts et bas…)
    « je crois que je me suis rarement sentie aussi bien dans ma vie en fait », ça se sent à chaque paragraphe, comme une mosaïque de petits éclats de bonheur qui tous ensemble forment le plus joli des dessins.
    La joie des moments en famille, la fierté de voir ton fils fier, le soulagement d’une angoisse profonde, la bonne nouvelle du sexe du bébé (qui je n’en doute pas a aussi de très beaux fémurs pile à la bonne taille – pour mémoire, c’est quand les deux pieds touchent bien par terre), l’envie de prendre soin de toi…
    Au milieu de la douceur que le monde t’apporte, on perçoit la douceur que tu t’accordes enfin (pour une fois ?), et c’est à la fois la conséquence et la cause du bonheur, parce que dans la vie il y a aussi des spirales ascendantes et des cercles vertueux !
    Profite (et profitez) de cette douceur, vis la à fond et en même temps presse la précieusement dans un papier buvard pour la garder avec toi même les jours de pluie (le blog, c’est une merveille pour ça)

    1. Ton commentaire est magnifique et plein de poésie, je l’aime beaucoup 🙂 . J’ai choisi de témoigner de ces jolies journées justement un peu pour ça, pour ne pas les oublier les jours de moins bien. Et je vais essayer d’en grappiller quelques unes encore pendant nos vacances en France, ça semble bien parti pour le moment 🙂 .

  11. Félicitations pour le garçon. Et c’est super d’avoir trouvé une sage femme qui te comprenne. Le principal c’est de ne pas se mettre la pression et que tu aies trouvé une solution qui t’apporte un peu de sérénité mais pas facile ici en Allemagne en ce qui concerne l’allaitement.

    1. Oh oui je suis bien d’accord avec toi en Allemagne ce n’est pas évident ! Mais j’espère que, aguerrie par ma première expérience, je ne me mettrai plus autant la pression cette fois.

  12. l’article d’un certain bonheur. C’est chouette à lire! Félicitations pour ce deuxième petit gars (j’avais eu aussi cette sensation de sourire permanent, ça me fait tout chaud à me rappeler). Et bonne chance avec ton allaitement, j’espère que tu arriveras à une solution qui convient à tout le monde pour ce nouveau petit garçon.

    1. Merci 🙂 . Pour l’allaitement je n’ai pas d’autre ambition que de ne pas trop me prendre la tête et nourrir mon fils, j’espère vraiment y arriver !

  13. Oh je suis contente pour toi!!! un autre ptit loup!! c’est super!!! pour la grossesse de crapulette j’étais comme toi : j’ai laissé mon corps à l’abandon, je me disais « 9 mois et basta », j’ai détestée être enceinte la première fois…(résultat j’ai pris 35kg) et là enceinte de numérobis, je fais tout le contraire : j’adore ma grossesse (qui passe trop vite!! déjà le 3éme trimestre), je fais attention à comment je m’habille, je me maquille, je prends soin de moi (autant que peux le faire une maman d’une petite fille de 18 mois!), chaque grossesse est différente! je t’en souhaite une merveilleuse!

    1. Je suis désolée de ma réponse tardive ton message s’était perdu ! C’est drôle que tu vives les choses comme moi pour cette deuxième fois peut-être que, étant mieux préparées, nous vivons les choses différemment dans notre tête ! J’espère que ton troisième trimestre se passera tout aussi bien que les deux premiers 🙂 .

  14. Félicitations pour ce petit garçon en bonne santé et pour cette sage-femme bienveillante qui a su t’écouter et comprendre tes angoisses. La solution trouvée semble t’apaiser, c’est bien plus important que ce que les puristes en disent. C’est toi la maman, c’est toi qui sait ce qui est bon pour toi et tes enfants. Bonne grossesse, prends soin de toi et bonnes vacances!

  15. Bonjour,

    C’est un joli texte qui va avec le printemps. Je comprends le « souci » de l’allaitement. La version mixte nous a été bénéfique dés la naissance de ma fille. Petit poids à la naissance, puis descente en deçà de ce que disaient les sage femme, et un poids de 3 kilos atteints prés de 3,5 semaines après sa naissance, c’était un mixte particulier : au début lait en poudre + lait maternel, puis sein + lait tiré, puis de nouveau lait en poudre + tétée. Les premiers temps le lait maternisé ou tiré était donné à la seringue/pipette ( pour éviter l’accoutumance à la tétine et la perte du réflexe de succion), avec une tentative au sein dés que c’était moi qui donnait le repas. En tout cas de notre côté une expérience unique. A la PMI les auxiliaires de puériculture étaient étonné de me voir donner du lait avec le petit doigt et la pipette à ma fille : la directrice avait déjà vu ça et donc leur a expliqué …. peut être que ça aura aidé d’autres mamans.
    Bon j’arrête de m’étaler sur le sujet.
    Profitez bien du printemps en Allemagne ou en France ;).

    Isabelle

    1. Merci pour ton expérience je vais chercher des informations sur l’allaitement mixte car je vois qu’il existe 1000 façons de le pratiquer j’espère que je trouverai celle qui me convient 🙂 .

  16. Qu’il est beau cet article <3 il respire le bonheur comme toi quoi :-).
    Je suis très heureuse pour toi et vive les mamans de deux garçons 😉

    Profite bien de tes vacances et de ces moments en famille.

  17. Quel bel article ! On sent le bonheur à travers chaque mot. Je suis très heureuse pour toi. Et un deuxième garçon, quelle bonne nouvelle !

  18. Quel post agréable à lire. C’est comme si tut coulait, s’il y avait des nœuds qui se dénouait tout naturellement et puis du soleil, de la douceur, de la bienveillance. Je vais me laisser contaminé tiens 😉
    C’est drôle pour l’allaitement (oui, c’est mon obsession du moment), je pensais que tu avais à cœur de retenter. Mais je me suis fait un film, je ne connais ton histoire. Ca me rassure presque d’ailleurs que tu appréhende, toi qui parait si solide 😉
    Par contre ta photo! Purée mais il est vachement haut sur sa balançoire Pierre! Bande de foufous!
    Et puis pour le garçon, je ne peux que te féliciter, ça aurait été la même chose pour une fille, on s’en fiche de toutes façons 😉

    1. Tu m’as faite rire avec ton idée de solidité je ne suis pas sûre que ça me corresponde vraiment 🙂 . Souvent ici je vous confie les choses a posteriori quand les angoisses se sont apaisées mais j’en ai aussi et cette histoire d’alimentation du nourrisson en fait partie… Pour la balançoire euh mais c’est lui qui dit toujours « encore plus haut » !

  19. Ton article irradie de bonheur et rien n’est plus beau qu’une femme enceinte heureuse et épanouie… C’est super que tu aies trouvé du temps pour toi, pour te faire du bien et te sentir bien. Le fait d’attendre ce deuxième garçon tant espéré et la proposition de la sage-femme qui répond à ton besoin du moment, viennent sans doute t’apaiser et t’apporter cette sérénité qui te va si bien.
    Profitez pleinement de ces quelques jours de vacances dans le sud.

  20. Oh ton article fait plaisir à lire 🙂
    J’ai bien l’impression que tu es ravie de ce nouveau petit bonhomme qui arrive, c’est chouette de sentir ton enthousiasme à travers tes mots. J’espère que ta sage femme saura t’accompagner avec bienveillance pour tenter un nouvel allaitement.
    En attendant profite bien de ton petit Pierre qui a l’air de devenir un vrai petit acrobate <3 et passez de bonnes vacances au soleil (je crois que la semaine s'annonce belle du coté de la météo)

  21. Ton article respire la joie et la sérénité. Je suis vraiment ravie de le lire. Pour l’allaitement, c’est vraiment super que tu ai trouvé une solution qui te conviennes et puis, tu verras le moment venu, reste zen 😉
    Félicitation pour le deuxième petit garçon au moins, tu n’auras pas à changer la garde robe et surtout profite bien de tes vacances en France et en famille.

    1. Rester zen sur le sujet ne sera sans doute pas facile étant donné comme déjà il m’angoisse un peu mais c’est en effet mon objectif premier 🙂 . Et pour la garde-robe en effet c’est une bonne nouvelle ! Il y a tellement de choses que je serai ravie de ressortir !

  22. Que je suis heureuse pour toi! Heureuse que le poids de l’allaitement t’ai été délésté . Tu as raison d’afficher ta volonté dès le début. Personne ne doit te dire ce que tu as à faire. J’espère que ton mari te soutient aussi et qu’il t’aidera à te faire entendre en cas de besoin. Mais je suis sûre que tout va bien se passer ! Ravie du deuxième petit zizi! Vous avez déjà commencé à réfléchir au prénom ?

    1. Nous sommes en train d’y réfléchir haaaaa c’est dur ! Mon mari me soutient à fond pour que mes choix soient respectés sur l’allaitement, c’est pour moi que c’est plus compliqué. Ça fait partie de mes « petits deuils de la maternité » dont tu avais si bien parle 🙂 .

  23. Quel bel article, j’adore! Je trouve ca super que tu te donnes une chance pour l’allaitement, pas tellement parce que c’est « mieux que le biberon » (je trouve cet argument bête pour plein de raisons), mais surtout parce que finalement, ca veut dire que tu vas construire une nouvelle relation avec un nouvel être humain. L’histoire ne se repête pas toujours 🙂

    1. C’est vrai qu’on va changer 50% des participants, mes seins en revanche sont toujours les mêmes et je ne leur fais pas vraiment confiance mais bon, on verra bien 😉 . Le principal finalement c’est qu’il ait à manger.

  24. Félicitations pour ce petit garçon et bienvenue dans les Clubs des mamans à garçons Comme toi, la deuxième fois, j’avais vu le sexe, c’était très eindeutig aussi On distingue mieux les choses pour une deuxième grossesse
    Concernant L’allaitement, ne tracasse pas, l’important c’est que tu sois en accord avec toi-même ! Si L’allaitement mixte te convient, c’est parfait, si tu biberonnes ou si tu allaites au sein, ça l’est également. La plupart des mamans de mon groupe de préparation à la naissance ont pratiqué L’allaitement mixte dès les Premiers jours et elles étaient satisfaites. Et tu verras que pour un deuxième, on est quand même plus décontractée à tous les niveaux
    Profitez bien de ces beaux jours !

    1. Je suis rassurée de lire que d’autres pratiquent l’allaitement mixte j’espère que ce sera la solution qui me convient et que je serai plus décontractée en effet 🙂 .

  25. Félicitations pour ce petit bonhomme! Nous c est une 2eme petite fille que nous attendons pour fin août.
    Pour ma 1ère, allaitement mixte des le départ car elle etait en petit poids donc supplémentée. Ca a tres bien marché. On est meme passé à un allaitement exclusif au bout d un mois puis revenu au mixte à ma reprise du travail. Je n alternais pas sein et biberon mais plutôt apres une tétée (que j écourtais Parfois pour qu elle ne se fatigue pas), on finissais avec un biberon. Ca me permettait d avoir une stimulation des seins quand meme.
    En tout cas je te souhaite de mettre en place le meilleur choix pour vous et de venir ensuite nous le raconter 🙂

    1. Oh merci pour ton témoignage qui me rassure beaucoup !! C’est aussi comme ça que m’a proposé de faire la sage-femme. Tu utilisais quels biberons ? Tu faisais comme ça après chaque tétée ou un certain nombre de fois par jour ?

      1. Au debut supplément à la seringue puis biberon mam au bout de qq jours. Je le faisais à chaque tetee ou je sentais qu elle n avait pas assez (tetee longue, succion mais pas de lait… ). La j arrêtais le sein et passais au biberon vite pour ne pas qu elle gaspille ses forces.
        Par contre les tétées qui se passaient bien oú elle s endormait paisiblement au sein, la je n ajoutais rien.

        1. Bonjour,

          Comme Cricri2j, j’ai utilisé les biberons Mam. La seringue chez a duré quelques temps. Pour éviter une grosse fatigue pour moi ( on a déménagé alors que ma puce n’avait que 15 jours), on alternait avec mon chéri, lui faisait uniquement la seringue, et quand c’était moi c’était tétée au sein puis seringue. On alternait lait maternel et lait industriel jusqu’à ce que les 3 kg soient atteints ensuite, ayant pas mal de lait, je tirais et elle a été en exclusif quelques temps. Je suis contente de voir qu’il n’y a pas que moi qui ai procédé comme moi. 😉

          Isabelle

          1. Merci pour ton témoignage !! Et du coup à quel moment tu es passée de la seringue au biberon ?

          2. Re,

            Je suis passée au biberon au bout de 3 semaines environ. Je craignais que ma puce ne veuille plus du sein et finalement elle a tété au sein jusqu’à 7 mois.
            Si tu as des questions n’hésite pas à me les envoyer même par mail si tu veux.
            ;).

            Isabelle

  26. Tout ce bonheur et ce bien-être dans cet article… je suis très contente pour toi, et pour vous !
    Et un deuxième garçon, génial ! Toutes mes félicitations !

  27. Avec un peu de retard félicitations via ton blog pour votre 2 e petit garçon, et ton épanouissement !
    Si mon humble expérience peut servir ma fille n’a su téter au sein qu’à 1 mois, avant je la complétait au biberon (pas le choix car la seringue trop long). Avantage : elle a tjs accepté le biberon (mais pas le lait en poudre ). J’ai une amie qui a fait deux allaitement mixte (lait maternel et artificiel ) des naissance jusqu’à plus d’un an. Donc oui c’est possible et c’est important que cela te rende plus sereine ! (Néanmoins je stresse aussi de repasser par les même galères d’allaitement même si ça c’est « bien fini » , les débuts étaient vraiment pénibles )

    1. Oh ton expérience m’intéresse beaucoup ! Tu utilisais quelle marque de biberon ? Tu complétait en fin de tétée ou indépendamment ? Tu tirais ton lait en parallèle pour maintenir ta lactation ? J’ai beaucoup de questions sur le sujet comme tu vois 🙂 . Et si tu peux avoir les réponses de ton amie je prends aussi !

      1. Ma fille a pris tous les biberons, les tous prêts à la maternité , puis les mam et avent à la maison. Je lui proposais toujours le sein en 1er (avec bouts de seins en silicone , que j’ai gardé un mois et donc elle s’est sevrée contrairement à tout ce qu’on lit). Dès qu’elle s’endormait (au bout de 3 secondes au début , téter la fatiguant bcp,)on la restimulait puis on lui donnait un bib (de mon lait la plus part du temps mais du coup il fallait avoir une tétée d’avance. ) je tirais donc mon lait du sein à peine pris qui servait au bib suivant. Je prenais des tisanes + tirait mon lait pour garder ma lactation. Au bout de qques temps j’ai compris qu’elle tetais mieux et j’ai peu à peu sur les conseils de mon médecin arrêtée de la compléter, vu qu’elle prenait du poids. Ça c’est vraiment fait petit à petit, une fois par jour au début. ..
        Mon amie à carrément assumé le mixte des le départ : un bib de LA par jour des la naissance donné par le papa – c’était leur moment- jusqu’au sevrage. Cela na pas impacté sa lactation.
        N’hésite pas si tu veux plus d’informations je lui demanderai plus de détail .

  28. Toutes mes félicitations ! #mumofboys Bon courage pour le choix du prénom maintenant 😉 Pour l’allaitement, j’espère que tu réussiras à mener ton projet comme tu le souhaites. Pour les garçons, je fais « un peu » du mixte vu qu’ils ont un biberon/jour en gros, même si je dois augmenter un peu là pour l’un pour qu’il profite plus. C’est une situation qui m’est à la fois un peu imposée, et en même temps ça me convient car j’estime que c’est quand même un allaitement presque exclusif et je n’aurais pas cru tenir. Au final, il n’y a pas de bonnes manières de faire pour allaiter, il faut y trouver son compte avant tout !

    1. J’avais beaucoup aimé ton article sur l’allaitement et ton histoire. Et c’est drôle car nos deux histoires se rejoignent un peu. Moi j’ai un peu laissé mourir de faim mon premier à cause de mon allaitement raté alors je veux absolument voir que mon bébé boit. Toi tu préfère ne pas connaître les quantités 🙂 . Quoiqu’il en soit pour le moment je suis détendue sur le sujet, on verra bien !

  29. Bonjour!
    J’ai envie de laisser un petit mot sur l’allaitement. Moi aussi j’habite en Allemagne, et je voulais essayer d’allaiter pour mon premier bébé. Son poids n’était pas top et j’étais dans un sale état à force de l’avoir au sein si souvent. Ma sage-femme nous a donc proposé, 8 jours après l’accouchement, de donner le biberon après chaque tétée pour voir ce que le bébé buvait encore. Et ça n’était pas rien! Je couvrais seulement la moitié de ses besoins environ. Avec divers thés et bières de malt, ça n’a pas trop augmenté. J’ai vite abandonné le tire – lait parce que ça me stressait plus qu’autre chose.
    Au fil du temps, on a essayé plusieurs configurations avec ma SF: seulement un côté par tétée, les 2 pendant 15 minutes puis 20, toujours suivi d’un biberon. Aujourd’hui à 6 mois mon bébé tête encore avec un biberon après pour les repas sans « Brei ». Je suis contente qu’elle ait bien grossi et qu’on partage encore ces moments, mais ça prend beaucoup de temps et je ne sais pas si je pourrais le refaire pour un deuxième..
    Je te souhaite de trouver un fonctionnement qui vous convient bien!

    1. Merci pour ton message, c’est très intéressant que tu aies ainsi réussi un allaitement mixte sur la durée ! La méthode dont tu parles (compléter avec un biberon après le sein) est aussi celui que m’a proposé la sage-femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *