La reine Margot

La reine Margot

Ce livre m’avait été conseillé par l’adorable chroniqueuse Claire lorsque je vous avais demandé des idées de lecture l’été dernier. Je n’avais encore jamais lu de roman d’Alexandre Dumas et me suis dit qu’elle avait raison, que je devais absolument combler ce manque.

  • Titre : La reine Margot
  • Auteur : Alexandre Dumas
  • Edition : Le livre de poche
  • Année : 1845

Quelques informations de contexte…

Alexandre Dumas fut un auteur à succès du milieu du 19ème siècle. La plupart de ses romans les plus connus (les trois mousquetaires, le comte de Monte-Cristo) sont des romans historiques et ont été publiés sous la forme de feuilletons dans les journaux (c’est-à-dire découpés en petits morceaux, ce qui pourrait être les ancêtres de nos séries populaires actuelles).

Alexandre Dumas était fils de métisse (à l’époque appelés mulâtres) et avait des origines haïtiennes. Il fut de ce fait parfois victime d’un certain racisme. Il semblerait qu’il se soit fait aider par des « prête-plumes » pour l’écriture de ces romans. Sa dépouille a été transférée au Panthéon lors du bicentenaire de sa naissance en 2002.

Résumé

La reine Margot relate une partie de la vie de Marguerite de Valois, soeur du roi Charles IX et épouse du roi Henri de Navarre, celui qui deviendra Henri IV. L’action se situe entre 1572 et 1574, années du mariage de Marguerite (catholique) avec le roi Henri IV (protestant) et de la Saint Barthélémy (massacre des protestants par les catholiques).

Le roman n’est pas du tout structuré comme une biographie historique mais plutôt comme un roman d’aventure. Deux personnages font irruption autour de la famille royale au début du récit (le comte de La Môle et le comte Annibal de Coconnas) et c’est en suivant leurs péripéties que l’histoire progresse.

Des parallèles entre ce livre et ma vie

Je vous ai expliqué récemment qu’avec l’âge ma grande minceur était de moins en moins un atout. Alors j’ai beaucoup aimé ce petit passage sur la reine Catherine de Médicis qui confirme mon sentiment : « C’était à cette époque une femme de cinquante-deux à cinquante-trois ans à peu près, qui conservait, grâce à son embonpoint plein de fraîcheur, les traits de sa première beauté ».

J’ai aimé ?

J’ai aimé la dimension historique du roman. Je sais qu’il comprend de nombreuses inexactitudes et qu’il n’est qu’une version romancée de l’Histoire. Mais il m’a donné envie d’en savoir davantage sur les guerres de religion et les monarques de cette époque en France.

J’ai aimé aussi me plonger dans cette époque éloignée. J’ai du mal à imaginer, parfois, concrètement, ce qu’était la France il y a seulement quelques siècles. Notre époque peut sembler violente mais ce n’est tellement rien à côté de ce qu’était la vie à cette époque ! La mortalité infantile était galopante, les survivants mourraient incroyablement jeunes, les guerres, la torture et les empoisonnements étaient quotidiens… En finissant ce roman, j’étais finalement bien contente d’être née à la fin du vingtième siècle, même si bien sûr, il y a toujours des progrès à espérer.

J’ai adoré me promener dans ce Paris historique avec les personnages, essayer de deviner les endroits où ils se trouvaient, les monuments que je reconnaissais.

Enfin j’ai trouvé très intéressant de lire l’importance donnée aux liens du sang, à la naissance, à cette époque, ce que cela pouvait dire alors « avoir du sang royal » ou « être un gentilhomme ». Mine de rien, et même si là encore, évidemment, des progrès pourraient être faits, je me suis rendue compte en miroir que nous vivions dans une société tellement plus égalitaire ! Il ne nous viendrait plus à l’idée, je pense, de seulement respecter particulièrement une personne pour son sang, non ?

Le style est très prenant et bien que le livre soit très long (624 pages au format poche) je n’ai presque jamais eu l’impression de m’ennuyer. Je me suis rapidement laissée entraînée par le rythme et la succession des actions. On remarque assez rapidement d’ailleurs, que le roman a été publié sous la forme de feuilleton. Chaque chapitre ou presque se termine en point d’interrogation et donne envie de lire encore.

Ce qui m’a manqué, c’est une analyse un peu plus fine et poussée de la psychologie des personnages. J’aurais aimé en savoir plus sur leurs réflexions intimes et leurs sentiments. Cet aspect est délaissé et le récit privilégie davantage l’enchaînement rapide des évènements.

Pour finir je dirais que je recommande ce roman à des personnes qui ont du temps : de grands voyageurs ou des futures mamans alitées par exemple ! Elles passeront un moment divertissant mais aussi enrichissant sur l’Histoire de notre pays.

30 réactions au sujet de « La reine Margot »

  1. Voilà une lecture qui date d’il y a fort longtemps pour moi (quasi le moyen-age : je devais avoir à peine 20 ans), mais j’en ai gardé un très bon souvenir. Ces événements historiques sont une vraie trame de roman tant ils sont dramatiques, et quel éclairage intéressant sur la question des guerres de religion en France alors qu’aujourd’hui personne ne voit plus pourquoi un protestant et un catholique pourraient ne serait-ce que se mettre une claque au motif qu’ils n’auraient pas la même religion…

    1. Hi Hi 20 ans c’est le moyen-âge pour moi aussi 🙂 ! Je suis d’accord avec toi sur l’aspect très intéressant de ces guerres de religion.

  2. J’adore Dumas. Je me souviens effectivement avoir passe de tres bon moments devant la Reine Margot. Si ce roman t’as plu, tu devrais lire le Comte de Monte-Cristo, un jour ou tu auras le temps… (Quand tes enfants seront ados peut-etre…)
    Dans mon souvenir, les personnages avaient un peu plus d’epaisseur. Je les avais du moins trouves plus attachants. Et surtout, les intrigues et les rebondissements m’avaient gardee en haleine tout du long! J’y avais passe quelques nuits blanches 😉

    1. Super tu me donnes envie ! Si ma deuxième grossesse se passe comme la première (deux mois d’alitement) je devrais très bientôt avoir le temps de m’y mettre 😉 .

  3. C’est marrant, je projetais justement de mettre Alexandre Dumas sur ma to-read-list de cet été. Un classique par an, souviens-toi 😉 mais je penche plus pour le Comte de Monte Cristo car j’avais adoré la série télévisée en quatre épisodes qui était passée il y a un bon nombre d’années , avec Gérard Depardieu, Ornella Muti, Jean Rochefort et tout le gratin.
    Le contexte historique de la Reine Margot m’attire beaucoup. C’est une période moins connue et médiatisée que la Révolution Française par exemple, et pourtant, elle est toute aussi intéressante!

    1. J’avais aussi vu et adoré cette série !! Je pense aussi que ce sera le prochain sur ma liste, si tu lis les autres commentaires mes lectrices ont l’air convaincu 🙂 .

  4. Merci pour cette critique de livre. J’aime beaucoup ta façon d’analyser ta lecture.Je n’ai pas du tout la même approche. Quand je lis je me plonge entièrement dans mon livre. Aucune analyse en sort ensuite mais un réel bien-être. Je vais essayer de faire différement, car j’aime beaucoup ton approche.
    Le 19e siècle, ma période préféré en littérature. J’aime les descriptions qui sont faites de la vie à cette époque, leur façon de vivre, les costumes, j’aime apprendre sur la vie à cette époque. Mon auteur préféré est Emile Zola. Ces romans sont une parfaite description de la société française durant la deuxième moitié du 19e siècle.
    Je n’ai pas lu ce roman, mais tu m’a donné envie. Il est noté dans ma liste à lire. De Dumas j’ai lu Le Comte de Monté-Cristo.

    1. J’aime aussi beaucoup Émile Zola tu me donnes envie de le lire encore ! Et j’aime aussi beaucoup ce siècle qui me fait rêver…

  5. Ah je n’ai jamais lu Alexandre Dumas mais tu me donnes envie ! Surtout que j’adore les romans historiques. D’ailleurs si tu as d’autres suggestions je suis preneuse !

    1. En termes de romans historiques j’avais surtout lu des biographies jusqu’à maintenant, j’adore ! Si tu ne l’as pas déjà lue je te conseille vivement celle de Marie Antoinette par Stefan Zweig.

  6. Bonjour,
    Tout d’abord, félicitations pour ta grossesse!J’ai découvert ton blog il y a quelques mois de cela et j’apprécie beaucoup les sujets variés que tu abordes ainsi que ton authenticité! Comme toi, j’ai un petit garçon et pour ainsi dire un pied de chaque côté du Rhin, je me retrouve donc dans pas mal de tes sujets!
    Ce que tu nous racontes sur ce livre donne envie de le lire! Personnellement, je n’ai jamais eu de doute sur le fait que nous avons beaucoup de chance d’être nés à notre époque (et sur notre continent)! Au cours des derniers siècles, la vie devait être terriblement dure (inégalités, violence, mortalité…)
    Ton parallèle avec Catherine de Medicis me parle également. Je me trouve aussi un peu trop mince, et c’est vrai qu’avec les années, c’est de moins en moins joli… Au cours de ma grossesse, j’avais apprécié de voir mon visage s’arrondir quelque peu. Coco Chanel avait d’ailleurs dit qu’à partir de trente ans, il fallait choisir entre son derrière ou ses fesses! Malheureusement dans mon cas, ce n’est pas un choix !

  7. Ce que tu dis de ce roman me donne envie de m’y plonger ! J’ai lu les Trois mousquetaires l’an dernier et j’ai adoré. Le style m’avait vraiment tenu en haleine et je me suis jurée de lire un autre de ses romans rapidement. Alors pourquoi pas celui-là… C’est une période de l’histoire que l’on a tendance à oublier et qui pourtant est passionnante ! J’essaie d’alterner lecture de classique et lecture de romans plus modernes (et celui que je suis en train de lire, m’ennuie au possible, il est très intéressant mais ça manque d’action !).

    1. J’espère que tu trouveras le temps de le lire bientôt et de me dire ce que tu en penses ! Je pense de mon côté que je tenterai un de ces jours le comte de Monte Cristo 🙂 .

  8. Oh ben je suis justement en train de lire « La malédiction des Valois – D’or et de sang », qui porte exactement sur cette période 😉
    Je n’ai jamais lu la Reine Margot mais je trouve que c’est un personnage historique particulièrement intéressant.
    Je n’ai lu que les Trois Mousquetaires de Dumas, que j’ai adoré, vraiment. J’aime son style vif, presque emporté. Mais c’est vrai qu’il ne creuse pas la psychologie de ses personnages…

    1. Oh c’est drôle est-ce que ton livre est plus exact historiquement parlant ? En tout cas je suis de ton avis concernant Alexandre Dumas. Je me laisserai peut-être tenter par le comte de Monte-Cristo prochainement 🙂 .

      1. Vous en dites toutes tellement de bien que je me laisserais bien tenter aussi ! Je suis en tout cas intriguée 🙂
        Concernant mon roman, oui il est très exact ! L’auteur est historienne, en fait. Je dirais même qu’il est presque TROP historique : le style littéraire est du coup assez plat et narratif.

  9. Je suis en train de me demander si j’ai déjà lu du Dumas et lequel… C’était peut-être celui-ci, mais je suis plus sûre… J’ai vraiment une mémoire pourrie (ça craint pour une libraire de formation, hein ?). Si, je crois que c’était celui-ci.

    Mais en tout cas c’est le seul et c’est dommage. Boudé par les littéraires parce que trop populaire et boudé par les populaires parce que trop littéraire, c’est finalement assez facile de passer à côté de Dumas, même quand on a fait des études littéraires et qu’on aime lire. Mais tu me donnes envie de fouiller ma (trop grande) bibliothèque pendant mon congé (ouaaais) pour en essayer un autre 🙂 (mais c’est pas gagné, j’ai au moins cinq livres qu’on m’a offerts de retard)

    1. Je fais exactement partie de cette catégorie de personnes qui était jusque là passée à côté, heureusement que Claire m’a donné l’occasion de me rattraper ! Je te souhaite bon courage pour rattraper ton retard j’espère que tu retrouveras le plaisir de lire ! (Je finis par me dire que j’ai bien fait de ne pas étudier les lettres, presque toutes les personnes de mon entourage qui l’ont fait ne lisent plus ! 🙂 )

  10. Très intéressant! Voilà plusieurs mois que je souhaite me lancer dans la lecture du compte de Monte Cristo, mais avez-vous vu cette brique? Avec les cours et mon blog, j’ai de la difficulté à trouver un bon mois pour lire ce bouquin qui me tente pourtant énormément.

    1. Je comprends c’est vrai que la longueur est un peu décourageante c’est pourquoi je conseillais ce livre a des personnes qui ont du temps « à perdre » 😉 .

  11. Je n’ai jamais lu Dumas mais vous me donnez envie !
    Ah mais serais tu en train de dire qu’il y a des avantages à être grosse ?! Bon bah espérons que j’aurais mes années de gloire dans 20 ans alors 🙂

    1. Sincèrement oui il y a des avantages à être ronde en vieillissant ! C’est assez logique, les rides se creusent moins… Regarde par exemple des femmes comme Michèle Bernier ou Murielle Robin on a l’impression qu’elles ne changent pas !

  12. Aie aie commentaire précédent effacé donc je vais faire plus court… l’idée générale était que je suis aussi fan de romans historiques mais que je en lis que des romans d’auteurs récents car cela me fait bizzare de me replonger dans la littérature du 19e, ça me rappelle le lycée !
    Je me questionne aussi sur la vision 19e siècle du 16e siècle forcément influencée par les enjeux de l’époque .
    Enfin pour conclure une idée de lecture qui m’a beaucoup touché pendant cette grossesse et qui restera le roman que j’associerai à cette période de ma vie : « l’élégance des veuves « d’Alice Ferney  » qui m’a laissé la même impression que toi sur : Comment un roman (qui se déroule pourtant sur le 20e siècle ) peut il me laisser cette impression étrange que nous sommes à des années lumières de ces problématiques aujourd’hui notemment sur la condition des femmes? Et à la fois si proches car comme eux on naît, on aime, on donne la vie, on meurt?

    1. Merci pour ton conseil de lecture il me semble d’ailleurs que ce livre fait déjà partie de mes livres « à lire » 🙂 . Tu as raison il faut être prudent quand il s’agit du regard d’un auteur du 19ème siècle sur les siècles précédents mais pour voyager dans le temps ça reste intéressant 🙂 .

  13. J’adore Alexandre Dumas. Surtout les Trois Mousquetaires. Ce que j’aime c’est justement ce rythme, on est pris dans l’action. Et puis le contexte historique me plaît aussi, même si, comme tu le soulignes, il est romancé, je trouve que ça fait une bonne introduction à l’histoire, surtout quand on est jeune (je les ai lu la première fois assez jeune). Et puis la Reine Margot, c’est Adjani aussi qui est magnifique dans ce rôle (mais je crois que tu n’aimes pas trop les adaptations au cinéma). Voilà, je suis contente que ça t’aie plu aussi (et continue tes critiques, c’est intéressant pour nous)!

    1. Lire ce livre m’a donné envie d’en voir l’adaptation cinématographique mais j’ai peur qu’elle soit trop violente pour mon petit cœur sensible…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *