Enfin grosse (1)

Enfin grosse (1)

J’aurais aimé vous le dire avant. Je trouvais ce tabou sur les trois premiers mois superflu avec vous. J’aurais aimé vous confier en toute sincérité, au moment où je les vivais, les joies et les difficultés de ces premières semaines. J’ai écrit deux brouillons d’article en ce sens, presque prêts à être publiés. Et puis je ne l’ai pas fait, pour deux raisons principalement.

La première, c’est la crainte d’être lue par des proches ou des collègues sans le savoir. La plupart du temps, j’assume ce risque. Mais cette fois, je me suis demandée ce que ça leur ferait, d’apprendre une telle nouvelle comme ça, s’ils pourraient comprendre que vous passiez avant eux. Je me suis dit que je ne pouvais pas faire ça aux membres de mon équipe, que cette nouvelle regarde forcément, ni à mes proches, qui pourraient y voir comme un signe de défiance.

La seconde, c’est évidemment la crainte que ça tourne mal, de faire une fausse couche. Je sais que je m’étais promis de savourer cette seconde grossesse sans trop y penser. Mais j’ai quand même eu peur d’un excès de confiance. Si l’évènement s’était produit, je vous en aurais sans doute de toute façon parlé. Mais au moment de mon choix. Or à partir du moment où la grossesse est dite, j’ai l’impression de devoir vous informer de son déroulement. Cela me rajoutait une peur supplémentaire.

C’est donc de façon non originale que je vous annonce aujourd’hui ma grossesse, après une échographie du premier trimestre qui s’est bien déroulée. Le terme est prévu pour la toute fin août, c’est donc in extrémis que j’ai réalisé mon rêve de bébé d’été.

Je vous laisse calculer : je suis tombée enceinte lors du cycle qui a suivi mon article sur les essais bébé. Forcément, du coup, je m’en veux presque d’avoir osé me plaindre. Cinq mois d’attente, je le sais bien, ne sont rien. Et d’un autre côté c’est toute la valeur de ces articles écrits sur le moment : à l’époque je ne savais pas si ces essais dureraient cinq mois ou douze, et c’était bien toute la difficulté.

Je pense beaucoup à toutes celles qui m’ont accompagnée dans cette attente et que la vie n’a pas encore exaucées. J’imagine comme chaque annonce peut être difficile. Je ne vous demande pas de vous réjouir pour moi vous savez, je comprends trop bien votre envie. J’envoie toutes mes pensées au ciel pour que vous me rejoigniez au plus vite dans cette belle aventure. Vous serez toutes des mamans qui déchirent, j’en suis sincèrement convaincue. L’attente, c’est chiant, il n’y a presque rien d’autre à en dire.

Bon bon bon, mais venons-en aux faits alors ! J’avais souvent lu ou entendu des mamans enceintes de leur deuxième enfant regretter que ce soit différent, d’avoir moins eu le temps de célébrer la nouvelle. C’est peut-être le côté positif de notre petite attente : mon mari et moi avons appris cette nouvelle avec la même intensité et la même joie que la première fois. J’ai fait le test le vendredi 16 décembre au matin, le jour de ma fête que je n’oublierai pas. Je me suis réveillée vers quatre heures du matin pour aller aux toilettes, comme presque toujours, et je me suis dit que c’était le bon moment. Etant donné que je prenais de la progestérone en fin de cycle, je faisais des tests chaque mois – afin de savoir si je devais poursuivre le traitement ou l’arrêter. Je n’ai donc pas connu d’attente ni d’excitation particulière au moment de le faire. Je me disais juste que j’avais au moins une petite chance ce mois-ci, puisque je n’avais pas commencé à saigner avant même l’arrêt du traitement (ce qui est arrivé fréquemment – « la goutte de sang fatale » comme l’appelle une copine). J’ai fait pipi dans un gobelet (j’ai du mal à viser), j’ai plongé le bâtonnet dans le pipi (je vous dis tout), puis je l’ai retourné immédiatement et ai enclenché le chronomètre de mon téléphone pour deux minutes. Je n’avais pas aimé les fois précédentes attendre les yeux rivés sur ce petit carré qu’une ligne, même toute pâle, même toute fine, veuille bien apparaître. Je me suis dit : « Je regarde quand ça sonne et c’est fini ». Quand ça a sonné j’ai retourné et j’ai vu une croix. Le même test, le même symbole que la première fois. Et la même joie.

Comme il était alors quatre heures du matin – et quelques minutes. J’ai eu le temps de peaufiner mon annonce. Mon mari dormait profondément et n’avait rien entendu, il avait travaillé le soir précédent et allait donc normalement se lever après le départ de Pierre et moi. Je me suis prise en photo souriante avec le test à la main, j’ai imprimé puis mis la photo dans une petite enveloppe et je lui ai écrit un petit mot. J’ai laissé le tout en évidence sur la table de la cuisine – comme la première fois. Il m’a raconté que, lorsqu’il l’avait vu, il ne pouvait pas y croire, c’était une vraie surprise pour lui ! Vous auriez vu notre joie, nos sourires, le week-end qui a suivi… C’est ainsi que je me suis rendue compte, je crois, à quel point nous le désirions, ce deuxième bébé, à quel point il nous avait manqué quelques mois.

Les jours qui ont suivi j’ai commencé à calculer, 15% de risques de fausse couches en moyenne, tout ça… Et d’un autre côté au fond de moi j’ai eu très vite une volonté, une intuition ?, une voix qui me disait : « Profite ! C’est sans doute la dernière fois que tu vis ça. ».

125 réactions au sujet de « Enfin grosse (1) »

  1. Quelle belle nouvelle! Je n’avais pas connaissance de ton blog, alors j’aurais directement les points positifs… Félicitations et profites bien de ces beaux moments en espérant que tu vas bien!

  2. Oh félicitations pour ce second bébé. C’est mignon la façon dont tu as annoncé ta grossesse à ton mari. J’ai hâte de lire tes futurs articles sur ta grossesse ^^.

  3. Félicitation !!! C’est une vraiment chouette nouvelle!!! Je suis très contente pour toi. J’adore les annonces de grossesse, je trouve ça magique.
    Il pointe déjà bien le bout de son nez ce bébé, sur la photo tu as déjà un beau petit ventre.
    Je crois que tu n’as pas à t’excuser de nous avoir fait attendre pour nous l’annoncer. C’est tout à fait légitime. Et puis cinq mois d’attente ce n’est pas rien, cela reste de l’attente et c’est toujours très long d’attendre, et puis tu avais besoin de réconfort. Pas besoin d’excuse non plus pour demander du réconfort.
    Bref je suis super contente pour toi et cette nouvelle aventure. Savoure !!!

  4. Tu le sais je te l’ai déjà dit je suis très très contente pour toi! Encore plus de partager une grossesse presque en même temps que toi ;-).
    L’annonce à ton mari m’a mis les larmes aux yeux. Quelle jolie façon de l’annoncer!
    Je n’ai rien d’autre à dire qu’encore une fois Félicitations!!! C’est une super nouvelle!

  5. On ne se connaît pas et c’est la première fois que je commente ici. Je suis tombée enceinte quelques semaines après ton article et ai souvent pensé à toi de ma belle ville de Dresde. Et ta nouvelle me fait vraiment plaisir pour toi, ton mari et votre Pierre! Moi, dpa pour le 18 août. J’ai vécu la fin des 12 semaines avec un immense soulagement et ne peux que comprendre ta décision d’annoncer la jolie nouvelle à tes proches avant qu’à tes lectrices! Profite des beaux moments…

  6. Oh qu’il est beau cet article ! 🙂
    Merci de partager tous ces petits moments intimes : imaginer la joie de ton mari, à voir ton petit mot, vos sourires ravis tout le week-end suivant, etc…. Ca me ramène, forcément, 6 mois en arrière, en ce fameux vendredi de septembre où j’ai moi aussi eu le bonheur de connaître ce deuxième petite croix et toutes ces deuxièmes fois aussi émouvantes que les premières. <3
    Bon et puis, après coup, c'est facile à dire, je le sais bien, mais moi, j'en étais sûre que c'était TON mois, ce mois-ci, ce mois qui suivait l'anniversaire de Pierre, comme celui qui a suivi l'anniversaire de Poupette était le mien ! 😉
    Bref, bravo, encore et encore !
    Et oui, on va bien en profiter, de ces deuxièmes grossesses (ou au moins essayer au mieux !). <3

    1. Je sais que tu savais, tu me l’avais dit, bravo 🙂 . Je me souviens aussi de ce que tu nous avais confié en septembre et je crois en effet que ça y ressemblait 🙂 . Profiter, c’est presque un défi parfois mais je compte sur nous pour le relever 😉 !

  7. Félicitations ! Je te souhaite une belle grossesse. J’avais justement découvert que j’étais enceinte juste après ton article, et puis j’ai fait parti des 15 %… du coup pas de bébé d’été pour moi, mais j’ai hâte de suivre la suite de tes aventures !

    1. Oh je suis sincèrement désolée j’espère que mon récit ne réveille pas de souvenirs trop douloureux… Merci pour tes félicitations en tout cas !

  8. Super félicitations ! Je peux comprendre que tu aies voulu attendre j’aurais fait pareil… profites et ne pense pas à tout ce qui pourrait arriver.. « la peur n’évite pas le danger  » profites à fond ! Fin août, très bon choix hihi ! ( la pucinette est du 23 août ! ) finalement c’est arrivé plutôt vite mais comme tu le dis on ne le sait pas à l’avance… profites ! ( je crois que je l’ai déjà dit ça non ? )

  9. Félicitations ma belle! Je suis heureuse pour vous!
    Et puis on se suit de près 😉 Je me réjouis de suivre tes aventures de grossesse en parallèle de la mienne!
    Je te souhaite d’ores et déjà une belle grossesse, sans trop de petits tracas, et avec un premier petit gars conciliant qui ménagera et prendra soin de sa maman.
    Grosses bises

  10. Ouiiiiiiiiiii
    Je suis tellement contente pour vous
    Après des garçons de quelques jours d’écart, des bébé avec à peine plus d’un an d’écart !
    je te souhaite beaucoup de bonheur pour cette deuxième grossesse
    Et rassure toi, si j’ai regretté d’avoir moins de temps pour me centrer sur cette grossesse, je crois avoir eu le même sourire lors du teste les deux fois. Et j’espère l’avoir encore à chaque test, quelques soit le temps d’attente.

    1. Oui en effet nous sommes presque raccord sur les mois de naissance 🙂 ! J’imagine que certaines sensations, certains bonheurs restent les mêmes quelles que soient les circonstances 🙂 .

    1. Aaaaah le prénom ! On attend de savoir le sexe pour s’y mettre hein autant ne pas perdre de temps en débats inutiles 🙂 . Je vais essayer de profiter au mieux, promis !

      1. Tout à fait d’accord pour les débats inutiles, c’est déjà suffisement compliqué comme ça C’est bien pour ça que mon mari s’est décidé quelques heures avant J’ai hâte de lire la suite Prends soin de toi !

  11. Oh! Super!! Je suis très contente pour vous! Je sais que tu l’attendais avec impatience, cette grossesse, alors félicitations, profites un maximum et reposes-toi un max aussi!! 😉
    (ps : moi aussi je ne sais pas viser et je fais pipi dans un gobelet pour les tests :p)

  12. Coucou,
    Je te lis depuis longtemps et je me dis que cet article est une belle occasion pour te laisser un petit mot pour la première fois 😉
    Félicitations ! Ton annonce est simple, c’est vrai mais très agréable à lire. J’aime beaucoup ton paragraphe dédié aux futures mamans dans l’attente.
    Je te souhaite de profiter à fond de tous ces moments à venir 🙂

    1. Oh la la j’ai l’impression d’avoir un commentaire de VIP sur mon blog me voilà toute troublée ! Je suis touchée de savoir que tu me lis (c’est réciproque 😉 ) et merci pour tes félicitations !

  13. Oh, je ne m’attendais pas à une si jolie nouvelle, felicitation, je suis contente pour toi et ta famille 🙂 ! Heureuse aussi que votre vœu soit exaucé. Tu me donne le sourire et ça me fait du bien après une journée difficile 😉 !
    Sinon ça doit être chouette un bébé d’été, je n’ai que des bébés d’hiver moi 😉

    1. Merci !! Oui je suis ravie de me préparer à accueillir un bébé d’été, ce n’est pas si important au final mais ça va me changer et j’aime bien le changement 🙂 .

    1. Merciiiii ! Nos bébés n’auront donc que quelques mois d’écart finalement (au début ça parait énorme mais petit à petit ça se ressent moins 😉 ).

    1. Je ne crois sincèrement pas… ou alors il a dû sentir que j’étais déjà un peu contrariée ou ailleurs depuis un moment, puisque depuis les début des essais cette idée m’obsédait.

  14. Waouh super je suis très très heureuse pour toi ! Je me rapelle bien de ton article sur l’attente que je n’avais pas commenté car l’attente je n’ai pas connu ça et du coup que dire pour te reconforter? (même si j’ai fait une fausse couche avant ce bébé 2 et que du coup cela a reporté mes projets je suis tjs tombé enceinte facilement ). Mais à l’époque ton article m’avais beaucoup touchée et jespérais pour toi rapidement une bonne nouvelle!
    Moi aussi jai ressentie cette grande joie du 2e, aussi grande que pour la 1ère surtout après une cette fameuse fausse couche.
    Bref je suis très heureuse de cette belle nouvelle
    (Et j’ai le même haut et le même bola :))

    1. C’est rigolo pour le haut et le bola ça aurait donc pu être une photo de toi 🙂 ! C’est gentil d’avoir croisé les doigts pour moi, et je suis ravie que ça ait fonctionné pour toutes les deux finalement 🙂 .

  15. Félicitations !
    C’est difficile de trouver les mots justes parce qu’évidemment je suis très contente pour vous mais d’un autre côté (et très égoïstement) je suis un peu (beaucoup) jalouse…
    Bref je trouve que tes mots sont très beaux et je te trouve très belle sur la photo !
    Profite !

    1. Je comprends tout à fait ma belle et j’ai juste envie de t’envoyer une montagne de câlins… J’espère très fort que ton tour viendra vite.

  16. Ce n’est facile n’est-ce pas, de le dire avant 3 mois ? 😉 Surtout quand on est beaucoup lue, qu’on sait qu’on va avoir des réactions, et qu’il faudra le dire à tout le monde si ça tourne mal, et rapidement, pour éviter les « et alors, ta grossesse, tu en es où ? » qui seraient particulièrement douloureux. Et vraiment en ça, même si je sais que beaucoup de gens n’ont pas forcément bien vécu que je le cache (surtout étant donné que j’étais malade), je suis vraiment contente de la façon dont j’ai géré mes annonces cette fois-ci (par rapport à la dernière fois où j’avais mis le monde entier au courant à moins d’1 mois de grossesse).

    Après c’est vrai aussi que je n’ai pas abordé cette grossesse dans le même état d’esprit que la précédente. C’est horrible à dire, mais ce n’était pas une grossesse précieuse. Comme je sais que tu as lu mon précédent blog, tu sais peut-être ce que j’en disais, de ce terme de « grossesse précieuse » qu’on appliquait généralement aux couples qui étaient passés par la PMA ou avaient subi plusieurs fausses-couches. Je disais que c’était ridicule, que toutes les grossesses étaient précieuses. Je me suis rendu compte en comparant mon état pour Choupie et pour ce bébé-là que ce n’était pas vrai. Que la fausse-couche qui aurait été un drame absolu pour Choupie devenait acceptable avec cette grossesse-là. Et c’est d’ailleurs pour ça je crois que j’ai pu (et voulu) garder le silence aussi longtemps, parce que je savais que si ça devait arriver, j’arriverais à ne rien en montrer (ce qui est quand même le principal intérêt de ce tabou des 3 mois, faire comme s’il ne s’était rien passé en cas de malheur pour éviter qu’on remue le couteau dans la plaie… alors que si tu es déjà à l’agonie, on peut bien remuer le couteau dans la plaie, ça ne changera pas grand-chose).

    Bon, là c’était le paragraphe mère indigne, mais je précise quand même que ce n’est plus vrai aujourd’hui. J’aime ma seconde fille presque autant que Choupie, et sa perte serait une catastrophe absolue, qui me glace rien que d’y penser. (Wouhou haut les cœurs… je fais un tir groupé avec Moi Pas Poule, c’est le jour où je déballe toutes mes angoisses.)

    Bref, tout ça pour dire quoi ? Ah oui, que du coup je trouvais ça beau ta façon d’aborder cette deuxième grossesse, et ça m’a émue de lire ça, que l’émotion était intacte, que tu avais éprouvé la même joie et les mêmes peurs, d’autant plus émue que ce n’est pas ce que moi j’ai ressenti au début. Et même si je le savais un peu, je découvre ici les détails de cette découverte, et je trouve ça particulièrement beau <3

    1. Merci pour tes gentils mots 🙂 . Je ne sais pas si c’est grave, le fait qu’une grossesse soit moins précieuse qu’une autre. J’ai longtemps tellement angoissé pour Pierre, dès la grossesse, que je me suis souvent demandée si ce « trop » ne risquait pas de lui nuire. Alors peut-être que ton mini-chat est ravie d’avoir pu se développer avec un peu moins d’angoisse et d’attente 🙂 . Et puis comme tu le dis si bien cela ne préjuge en rien de ton amour pour elle. Et puis mes parents ont attendu deux ans ma soeur, pas moi, et je maintiens que j’ai la meilleure place alors tu vois 😉 .

  17. Bon, je ne sais pas si mon commentaire s’est bien envoyé. Généralement j’ai une « preview » avant la validation et là rien… Mais quand je reposte, on me dit « présence d’un doublon ». Alors bon, j’ai copié le texte sur un doc Word (pas folle la guêpe, surtout que c’est la troisième fois que ça me fait ça depuis hier), si ça ne marche pas, je reposte demain (persévérance !).

  18. Je n’ai absolument plus le temps de faire un petit tour sur Hellocoton ces derniers temps mais au cours d’une tétée nocturne je me dis « tiens si j’allais faire une tour sur le blog de ma copine Die Franzoesin » et bim : un article du jour meme !!! Et quel article !!!
    Toutes mes félicitations pour cette nouvelle grossesse, je suis vraiment très heureuse pour vous. Une belle année en perspective !!

  19. Encore une fois, toutes mes plus sincères félicitations.
    Ton article m’a beaucoup ému, je l’ai trouvé juste, pudique et à la fois incroyablement plein d’optimisme.
    J’aime beaucoup la manière dont tu l’as annoncé à ton mari.
    Je suis contente que nous puissions avoir un bébé de la même année

  20. Félicitations !
    Je suis sincèrement super contente pour toi ! J’espère pouvoir te rejoindre bientôt aussi c’est sûr, mais cette nouvelle fait vraiment plaisir 🙂
    Je me souviens comment un commentaire plein de peine de ta part chez Chat-mille m’avait mis les larmes aux yeux, alors c’est super que ton tour soit arrivé.
    Très belle grossesse à toi, profite à fond 😉

  21. Bon, ben, comme je l’ai déjà dit, plein de petites paillettes pour cette bonne nouvelle !
    C’est vrai qu’il a décidé de ne pas se faire trop discret on dirait, je suppose que tu n’a pas pu le cacher trop longtemps à tes collègues 😉
    On attend la suite alors, des « raaah j’ai la nausée », quelques « Pierre est trop lourd », pas trop de « je fliiiippe », peut-être un « C’est un(e)… », des « j’en ai marre de rester comme une baleine sur mon canapé » seulement à partir du 8ème mois (qu’il soit bien prévenu !), et surtout plein de « youhou, c’est trop magique on va être 4 ! » 😉
    Bises !

    1. Je ferai de mon mieux pour les citations mais je peux déjà te révéler encore un secret : a priori je ne me plaindrai pas trop de nausées 😉 . Finalement j’ai changé d’avis comme d’habitude et mes collègues ne sont toujours pas au courant… C’est un peu compliqué mais bref on va dire qu’avec des habits amples et un gilet j’espère que ça passe encore…

  22. Félicitations !
    Les bébés 2 pleuvent sur la blogosphère que je suis régulièrement, j’en suis presque étonnée (car je ne me vois ABSOLUMENT pas du tout avec un deuxième bébé pour l’instant, je trouve ma petite de deux ans et des brouettes tellement petite, peu autonome, et je n’ai tellement pas envie de briser cet équilibre que nous peinons à maintenir…
    Comme quoi, son ressenti n’est pas universel !
    En tout cas, j’ai hâte de suivre cette grossesse en lisant tes mots, peut-être me donneras-tu envie… 😉
    Marine

    1. C’est tout à ton honneur d’écouter ton ressenti et pas seulement la « tendance générale ». C’est un choix très personnel et je pense que chacun doit le faire comme il le sent ! Je n’ai aucun a priori sur une espèce « d’écart d’âge idéal ». Tu me diras si je te donne envie un peu plus tard… ou pas 😉 .

  23. Lire ton article ce matin en me réveillant m’a donné le sourire ! Félicitations pour ce bébé d’été (je crois que pour un deuxième j’aimerai bien un bébé d’été aussi 🙂 )
    Depuis ton article sur l’attente je m’étais dit que ça faisait longtemps que tu n’avais pas parlé de vos essais et je suis ravie de voir que mon pressentiment d’une bonne nouvelle était le bon !
    Je comprends tout à fait que tu n’ai pas voulu en parler trop tôt, c’est bien normal de donner la priorité à tes proches.
    Je suis donc impatiente de lire tes articles sur cette deuxième grossesse !

    1. Merci pour ta compréhension et pour tes félicitations !! Oui c’est un peu bête mais je suis contente de changer de saison cette fois, le seul désavantage si c’en est un c’est que je vais devoir acheter de tous petits habits d’été pour la toute première fois 😉 .

  24. Encore une fois, je suis vraiment très heureuse pour toi. Je suis heureuse pour toutes nos copines tribulettes mais je ne sais pas pourquoi, je le suis encore plus pour toi !
    Félicitations, n’angoisse pas trop et profitez bien de cette félicité.

  25. Super nouvelle! Félicitations!!! Tu as bien gardé le secret (je ne sais pas si je pourrais le faire aussi longtemps! lol). Je te souhaite une belle grossesse et un beau bébé en pleine santé! Vivement que tu nous racontes tout ça (j’attends notamment l’annonce à Pierre, ça m’intéresse beaucoup!). Comme tu le sais, j’espère te rejoindre bientôt dans la team gros bidon ! ps: mais pourquoi ce titre???????lol

    1. Merci Elo !! Je n’ai pas réussi à commenter ton dernier article encore tu vois, ça devenait quand même un peu compliqué à cacher, surtout vis-à-vis de blogueuses-copines comme toi 🙂 . En tout cas je croise les doigts pour que tu me rejoignes très vite ! Le titre je l’expliquerai dans ma partie (2) promis !! Mais en fait il est surtout humoristique 😉 .

  26. Toutes mes félicitations.
    Quelle belle annonce! Je te comprends tout à fait sur tes raisons d’attendre, je pense que je ferais de même.

    C’est la première fois que je poste, je scrute ton blog depuis quelques temps. J’aime ta façon de parler et partager. Je me sens proche de l’Allemagne car étant plus jeune, une de mes meilleures amies était allemande et j’y allais souvent. Continue à partager ainsi. Tu me donnes d’ailleurs envie de commencer mon blog. J’y réfléchis sérieusement, peut-être me lancerai-je grâce à toi.

    Profite à fond de cette (peut-être) dernière grossesse!

  27. Félicitations ! !!! Je suis si si si heureuse pour toi !!! C’est fou, c’est comme si une amie proche m’avait annoncé la nouvelle, alors qu’on ne se connaît même pas, ton annonce me met la pêche et je me réjouis pour toi ! C’est tellement bon quand l’attente prend fin. Je te souhaite une magnifique grossesse. Les bébés de fin août c’est trop chouette. Félicitations encore <3

    1. Merci beaucoup ma belle ! J’ai souvent repensé au commentaire que tu m’avais laissé sur mon article sur les essais, à ton passage à vide suite à ta fausse couche et tu m’as inspiré beaucoup de courage ! Je suis contente que nous vivions cette aventure presqu’en même temps 🙂 .

  28. Ouh ça fait un moment que je ne t’ai pas laissé de commentaires, mais là, quelle bonne nouvelle ! Toutes mes félicitations !
    C’est l’enchainement des paradoxes : l’attente si longue parce qu’on ne sait pas si elle va l’être horriblement, puis l’ambivalence de révéler un secret qu’on sait fragile… En tous cas, ne te mets pas trop la pression sur le mode « c’est la dernière fois, il faut absolument que je savoure chaque moment ». Tu vivras cette grossesse différemment, mais ça ne veut pas dire que tu la vivras moins intensément ! Très contente pour toi en tous cas, et j’espère que tu vas nous inonder d’articles pour qu’on la vive avec toi, c’est toujours tellement un plaisir de te lire !
    Du coup, si tu permets, je t’embrasse !
    (DPA pour le 2/09 ici, donc tu comprends mon enthousiasme ! c’est les hormones !)

    1. Oh la la mais quelle nouvelle !! Figure toi qu’en Allemagne la DPA est calculée différemment mais si j’étais en France la mienne serait aussi le 2 septembre c’est trooooooop génial 🙂 . Bon ben je sens que nous allons avoir pas mal de choses en commun les semaines à venir 😉 .

  29. C’est marrant, je savais que tu allais poster une annonce de grossesse dans les jours à venir (je l’attendais pour la semaine dernière à vrai dire). Du coup je partage ma prémonition pour la deuxième partie de ton annonce: tu attends des jumeaux! C’est super, je suis très contente pour toi et j’espère de tout coeur que cette grossesse se passera bien! Une toute petite critique, si je peux me permettre (mais après tout, les blogs sont là pour ca aussi): l’utilisation de « enfin » dans le titre, risque d’en blesser certaines qui ont des parcours difficiles. Je sais que tu as trouvé cette attente longue, mais objectivement et statistiquement, 5 mois, c’est plutôt rapide (ou du moins dans la norme).
    En tout cas, j’espère que tu sauras en profiter à fond!

    1. Bravo pour ta première prémonition, pour la deuxième en revanche je vais te décevoir de suite : a priori il n’y en a bien qu’un 😉 . Le titre était plutôt humoristique, et plutôt en référence à ma maigreur habituelle en fait, je voulais l’expliquer dans la partie (2) de l’article. J’espère avoir bien expliqué dans mon texte que a posteriori je ne jugeais pas cette attente longue justement 🙂 (j’ai même écrit : « Cinq mois d’attente, je le sais bien, ne sont rien. »).

      1. Haha, zut, j’aurais aimé avoir raison (même si j’imagine que tu es plutôt contente qu’il n’y en ait qu’un). En tout cas j’attends avec impatience la partie 2 😉 Et vu que je ne risque pas d’être lue ou reconnue par des collègues ou ma famille: si tout se passe bien (Daumen drücken usw), je devrais aussi accueillir un petit franco-allemand en fin d’année.

        1. Haaaaaan génial je suis si heureuse pour vous !! Fin d’année c’est à dire, octobre, novembre ? C’est super qu’on se suive de si près 🙂 .

    1. Merci !!! J’ai suivi aussi ton début de grossesse en sous-marin et compris que nous nous suivions d’assez près 😉 . Oui c’est drôle cet effet sur la blogosphère, on ne devrait pas se sentir seules 🙂 .

  30. Oh félicitations, c’est merveilleux! Quelle jolie nouvelle!

    Et je voulais te dire, il ne faut pas t’excuser : je fais partie de ces femmes pour qui le + se fait long long long (mais je sais pourquoi : en gros j’ai des cycles très longs car je n’ovule pas tous les mois, ni même tous les 2 mois, ni même tous les 3 mois d’ailleurs…). Nous attendons une bonne nouvelle depuis 10 mois, et que le temps me semble long…
    Alors je t’avoue que chaque nouvelle de grossesse autour de moi me fait un petit coup au moral. Mais ça ne veut pas dire que je ne suis pas contente pour les femmes qui connaissent ce bonheur. Au contraire, j’imagine bien à quel point c’est merveilleux. C’est juste que cette situation me renvoie à la mienne, et j’ai un peu l’impression de vivre une injustice (du genre, mais pourquoi elle et pas moi?). Mais la vie est ainsi, pas toujours très juste.
    Tout ça pour te dire que je me réjouis très très sincèrement pour toi (même si j’ai eu un petit pincement au cœur en lisant le titre de ton article…mais c’est juste que j’aurais TRÈS TRÈS envie de pouvoir écrire la même chose vois-tu). Et j’ai hâte de lire la suite! 🙂

    1. Je comprends tout à fait tes sentiments en demie-teinte, c’est bien normal, l’infertilité, la fertilité, la durée des essais de chacun et chacune, tout cela est bien sûr d’une grande injustice… Je te souhaite de tout coeur une issue favorable et rapide !

  31. Tu m’as mis les larmes aux yeux…
    Je suis sincèrement contente pour toi – même si oui, ça me touche aussi différemment mais j’apprécie que tu penses à « nous » dans cet article – et le bonheur des autres ne doit rien ajouter à mon / notre malheur… J’espère juste te rejoindre bientôt dans la fabrication de bilingue 😉

    1. Oh ma poulette ça me touche tellement ce que tu écris ! J’espère vraiment de tout coeur que vous nous rejoindrez très vite dans cette aventure, et même pourquoi pas que nos bébés se rencontreront un jour 🙂 . Je pense fort à vous.

  32. Bonjour ! Je suis tombée sur ton blog par ton article d’essais bébé et je suis ravie de voir que ton attente fut récompensée d’une belle nouvelle. L’attente qu elle soit courte ou longue est une épreuve pour nos nerfs! J’écris sur le sujet pour en parler de ce que l’on peut ressentir ; si tu veux y jeter un coup d’œil ce serait un plaisir

    1. Oui attendre n’est jamais bon finalement même si j’imagine qu’il y a des degrés de difficulté et que j’ai bien conscience finalement de ma chance…Je vais aller jeter un oeil, promis 😉 .

  33. Bon, je t’ai déjà félicité mais encore une fois félicitations ! Je pensais beaucoup à toi ces derniers temps et je suis vraiment très heureuse que ce projet se soit concrétisé 🙂

  34. Je viens m’ajouter à cette longue liste de félicitations; de tout cœur FÉLICITATIONS.
    Au fait, tu es sur qu’il n’y en a qu’un?….
    (désolée, c’est une blague nulle de maman de twins…).

    1. Merci pour les félicitations 🙂 ! Hi hi oui a priori c’est sûr, même si mon ventre fait déjà de la place, il n’y a qu’un asticot à l’intérieur 😉 .

  35. Félicitations!!
    Ma dpa est le 30 août et nous savons déjà que c est une petite fille (bb2 deja une adorable petite fille de 2 ans). Je vais pouvoir te suivre en projetant ma propre grossesse .

    1. Oh félicitations à toi aussi alors ! C’est tôt pour savoir le sexe, je pense que nous ne le saurons pas avant mi-avril.

  36. j’en ai les larmes aux yeux à te lire à lire la façon dont tu l’as annoncé à ton mari. c’est un peu ce que je regrette avec la PMA … il sait quand je dois faire ma prise de sang … et je me vois pas lui mentir ne serait-ce que dix minutes, pour lui apprendre d’une plus jolie façon que « c’est bon j’ai XX taux de BHCG » …
    en tout cas je vous félicite tous les deux, tu as déjà un joli petit bidon … le même que ma collègue enceinte tout comme toi à 2 semaines prêt 🙂
    profites en bien, savoure. Je sais qu’il est difficile de ne pas penser à tous les malheurs qui pourraient arriver mais je crois vraiment qu’il faut se rattacher à « la peur n’évite pas le danger » et vivre pleinement … la douleur s’il doit y avoir douleur … sera là; que tu te sois réjouis avec insouciance ou pas …

    quand allez vous le dire à votre lapin numéro 1 qui va prendre du grade 🙂 ???

    1. Nous lui avons dit après la première échographie mais depuis il n’en parle plus je crois que ça reste très abstrait et lointain dans son esprit 🙂 . Je suis sûre que malgré la PMA ce jour-là sera magique pour vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *