Du Sud et des résolutions

Du Sud et des résolutions

Alors voilà je suis rentrée de mes vacances dans dans le sud. Elles n’étaient pas trop mal ces vacances, pas incroyables non plus. J’ai adoré passer du temps avec les miens, savouré leur plaisir de me voir aussi. J’ai trouvé adorable la relation qui s’est nouée entre Pierre et sa cousine presque jumelle d’un mois. J’ai retrouvé avec un immense plaisir des amies de lycée que je n’avais pas vues pour certaines depuis près de dix ans, rencontré leurs enfants trop mignons, me suis émue de les voir jouer avec le mien. J’ai eu une dose presque une overdose de câlins de la part de mon fils. J’ai réussi à être le moins connectée possible et comme souvent me suis rendue compte que cela me faisait vraiment du bien. J’ai cueilli ce soleil et cette lumière incroyablement purs de l’hiver sur la Côte d’Azur.

Mais nous avons été malades, longtemps, la plupart du temps. Pierre a eu une grosse otite avec une fièvre qui est grimpée à plus de 41 en plein Noël. J’ai enchainé avec une vilaine gastro – la deuxième de l’année déjà, mais de loin la pire. Je me suis encore fait du souci pour nos projets de bébé. Et puis le soir de la messe de minuit, j’ai été stupéfaite de voir la taille du dispositif de sécurité mis en place devant notre petite église. Contrôle des entrées, trois véhicules de police autour, je suis partie avant la fin parce que Pierre commençait à s’agiter et parce que j’avais peur, je dois bien l’avouer.

Je suis donc de retour au pied de cette nouvelle année. 2017 Je ne sais pas pourquoi ça ne sonne pas très bien à mes oreilles. Peut être parce que ça me rappelle 2007 ? J’espère que ce n’est qu’un délit de sale sonorité et qu’elle sera bien quand même, cette année. Je manque un peu d’optimisme en ce moment mais j’espère vite le retrouver. L’année dernière je ne crois pas que j’avais pris de bonnes résolutions. Sûrement parce qu’à l’époque mon quotidien me satisfaisait suffisamment, je n’avais pas goût à trop l’améliorer. Cette année c’est différent j’y pense déjà depuis un petit moment, à tout ce que j’aimerais changer. Même si mon quotidien est resté très agréable quand même, et qu’il faudrait d’ailleurs que j’apprenne davantage à le savourer.

La première de mes résolutions, paradoxale ou pas pour une blogueuse, est d’être moins connectée. Je ne renierai jamais tout ce que m’apporte et m’a apporté internet au quotidien mais je me rends aussi compte que parfois c’est trop, trop pour correctement me concentrer sur ce qu’il faudrait. Dans les faits je suis déjà relativement raisonnable mais je souhaiterais le devenir encore davantage. En plus de mes restrictions en termes d’horaires, j’aimerais notamment apprendre à me séparer physiquement de mon smartphone, à ne plus l’emmener systématiquement dans chaque pièce avec moi. En contrepartie j’aimerais améliorer toujours plus mon petit carnet, mon « BuJo » dont j’essaierai de vous reparler.

J’aimerais aussi continuer à lire, au moins autant sinon plus. J’aimerais ici peut-être publier de vraies critiques comme des articles, et ne plus les cacher à moitié sur une page annexe, qu’en pensez-vous ? J’aimerais plus généralement continuer à suivre l’actualité de près, qui risque d’être assez riche cette année avec des élections nationales en France et en Allemagne. A ce sujet je suis toujours à la recherche d’un bon magazine. « Psychologies » reste mon classique mais si vous en avez d’autres à me proposer qui ne parlent ni de régimes ni de mode, restent assez légers tout en permettant un minimum de réflexion ? J’ai essayé « Flow Magazine », j’ai apprécié mais trouvé l’influence hollandaise trop présente – beaucoup d’articles sont traduits du néerlandais.

J’aimerais… attention révélation… être plus gentille. Ce n’est pas que je sois hyper méchante en temps normal je vous rassure. Dans le fonds, sur la durée – et donc le plus souvent à l’écrit, je pense même être plutôt une bonne personne, honnête et tolérante. Mais j’ai une espèce de dureté en moi, d’égoïsme spontané, d’exigence intransigeante envers les autres que seul mon fils a été capable de modérer. Pour vous donner un exemple concret je suis très correcte en voiture, je respecte toujours les règles. Mais je deviens immédiatement furieuse si en face de moi une personne ne se comporte pas exactement comme je l’aurais souhaité. Je pourrais être alors un peu plus bienveillante, me dire que si cette voiture est mal garée, c’est peut-être « juste » parce que le conducteur avait un problème urgent à régler.

J’aimerais enfin prendre davantage soin de mon corps et de mon apparence. Depuis que je suis devenue maman, je me néglige un peu. Je me maquille toujours et suis suffisamment apprêtée pour aller travailler, j’ai même la chance d’être spontanément mince, mais il n’y plus ce grain de fantaisie ou de recherche dans mes tenues ou mes bijoux. J’ai endossé une espèce d’uniforme qui vieillit et rapetisse chaque année parce que j’ai cessé de le renouveler. Mon étonnante résolution est donc de dépenser chaque mois un peu d’argent pour moi, mon look ou mes soins beauté. J’ai la surprenante étrangeté d’être très économe dans ces domaines, cela sera donc plus compliqué qu’il n’y parait !

Voilà… et c’est tout. J’ai longtemps hésité à ajouter une résolution en termes d’engagement politique ou auprès des réfugiés. J’y pense beaucoup mais me sens encore trop préoccupée par mes enjeux personnels – agrandir notre petite famille et lui donner un toit stable – pour m’y dédier vraiment en ce moment. Cela viendra peut être cette année… ou pas. Ca ne me dérange pas de garder des idées pour les années à venir. Un pas après l’autre comme disent les allemands.

Belle année à vous qui m’êtes si chères en tout cas !

87 réactions au sujet de « Du Sud et des résolutions »

  1. Super ces résolutions ! Changer de pièces sans son smart phone, il faut que j’y arrive aussi…
    Ça sera une super année,
    Avec des gentils conducteurs qui vont apprendre a se garer et qui ne mettrons pas ta gentillesse a l’épreuve !
    (Et il s’est passé quoi en 2007 ?)
    Bonne année !

    1. Pour tout te dire je l’emmène même aux toilettes généralement et ça c’est trop la honte, non ? Sinon en 2007 je me suis faite quitter du jour au lendemain par le garçon avec lequel je vivais et que je pensais épouser. Je vous raconterai ça un de ces jours 😉 .

  2. C’est jolie ment dit ce que tu écrit.
    J’avoue que j’aimerais avoir ta volonté. Je ne pense pas être capable de lâcher mon smartphone. Par contre je le suis plein de petites résolutions pour mon congé mat.
    En tout cas je suis optimiste je suis sur que tout se passera bien pour toi cette année !!!

    1. Ah c’est cool j’aimerais que tu me transmettes un peu de ton énergie positive !! Et tes bonnes résolutions pour ton congé maternité tu nous en parleras sur DMT j’espère ?

  3. Belle année 2017 ! Que cette nouvelle année exauce tes souhaits (un beau petit bébé, notamment…) et soit remplie de beaux projets !
    Tes résolutions sont assez censées et semblent bien te correspondre ! Le problème de l’hyperconnexion : dur, dur de lâcher nos PC et autres smartphones… J’essaie de me contenir, mais honnêtement j’ai du mal… Ca pourrait être une résolution pour cette année !
    Des articles dédiés à la lecture : si tu en as envie, ce sera avec plaisir que je les lirai… J’ai un peu de mal à trouver des nouveaux auteurs ou des titres qui me conviennent, alors cela permettrai d’ouvrir mes horizons !

    1. Bonne année à toi aussi ! Je suis sûre qu’elle sera exceptionnelle pour toi avec l’arrivée de ton petit bout 🙂 . Merci pour ton retour sur les critiques de livre je vais m’y mettre !

  4. Coucou,

    Moi je suis partante pour que tu publie tes critiques de livres sur la même page que tes billets, car je t’avoue que sans celà je ne vais pas les lire alors que ca m’intéresserait sans doute et me donnerait des idees de lectures. Pourquoi pas le faire parfois entre tes « mardi » de publication ?
    J’essaie aussi de lire plus et je me force à arrêter l’ordi à 22h pour lire un peu, ça marche plus ou moins selon les périodes, en ce moment je lis pas mal et je suis contente.
    Je te rejoins sur prendre soin de son apparence, depuis la naissance de mes enfants, je fais aussi beaucoup moins attention, j’ai l’impression de toujours m’habiller pareil, si je vais dans les magasins (je ne suis déjà pas très shopping à la base) je le retrouve vite au rayon enfant où là j’ai du mal à résister… Et pour moi je ne trouve rien ! Je ne sais pas trop comment lutter contre ca, j’essaie de faire des efforts et puis ça passe et je reviens vite avec les mêmes deux-trois tenues…ennuyantes 🙁 !!! Bref, problèmes un peu futiles mais au fond pas tant que ça, car personnellement ça rejoint l’image que je souhaite donner aux autres et la façon dont j’ose faire ressortir ma personalité…

    1. Je trouve aussi que la question du style n’est pas si futile et je commence sérieusement à me lasser de mes tenues qui s’usent. J’espère arriver à m’y mettre ! Et pour les critiques de livre ne t’inquiète pas, Je pense qu’elles ne prendront pas la place de mes articles du mardi ou alors elles seront plus riches que celles qui je publie actuellement 😉 .

  5. Une très bonne année 2017! Même si j’ai décidé de ne pas prendre de résolutions cette année, je te rejoins dans le fait qu’il faudrait vraiment que je prenne plus soin de moi. Ma mère m’a d’ailleurs acheté plein de crèmes de beauté ainsi qu’un soin en institut. Message bien reçu maman! 😉

    1. Hi Hi moi c’est l’enthousiasme de mon mari quand je lui ai parlé de cette résolution qui m’a fait prendre conscience de quelque chose 😉 .

  6. Je suis pas une fille à résolutions, tous les jours un chiffre de la date change donc pourquoi me tournebouler avec celui de l’année ?! Mais la fin 2016 a pas été douce et je traine encore mon spleen. Aussi je me recentre un peu sur moi le temps d’aller mieux et de retrouver une estime de moi minimum.
    Je laisse facilement le smartphone dans un coin de la maison (et après je perd du temps à le rechercher) mais primo Lu fait toujours les trucs deôles quand je suis sans mon tel et ça me frustre et par contre secundo jamais aux toilettes sans mon téléphone ! Autrement une fois les magazines finis je m’ennuies !

    Je lis Sciences et Vie, Historia et Causette pour ma part.

    Ps: bonne année et surtout que votre attente soit récompensée pour le numéro 2 que vous souhaitez !

    1. Oh je suis désolée de lire cela et j’espère que tu retrouveras vite toute ton énergie. Historia et Causette sont peut-être des pistes à creuser pour moi, merci de ces idées ! Et merci pour tes voeux, je les prends volontiers 🙂 . Bonne année à toi aussi !

  7. Très bonne année à toi ! J’espère que les désagréments médicaux sont terminés et que tu as pu commencer 2017 avec la forme.
    Je me permets de commencer par une suggestion de magazine, clin d’oeil à ton article polémiexplosif de Sous notre toit : Causette. C’est un journal féminin féministe, ( leur slogan : « plus féminin du cerveau que du capiton »), qui a(vait, ça fait un moment que je ne l’achète plus pour faire des économies de bouts de chandelle) un ton drôle, des sujets intéressants et variés, un engagement réel mais pas lourdingue. Je te conseille d’essayer un numéro pour voir et peut-être te laisser séduire.
    Ensuite, au sujet de la gentillesse et de la bienveillance, ce que tu dis me parle parce que j’ai l’impression d’être duale aussi : souvent très gentille et compréhensive, mais avec une première impulsion de dureté qui prend parfois le dessus lorsque je suis fatiguée (seulement dans ma tête heureusement). Et je me suis rendue compte que c’était souvent le manque de respect qui me mettait hors de moi, donc ce n’est pas vraiment de l’égoïsme, mais l’énervement de voir que les autres ne font pas autant d’effort que moi pour être respectueux et bienveillant. Du coup je m’en veux un peu moins… Je pense qu’il faut chercher d’où vient cette dureté pour pouvoir travailler dessus sans se mortifier.
    Enfin, le soin de soi, ça me semble fondamental pour l’équilibre et pour envisager de prendre soin des autres…
    Je te réponds très vite chez moi aussi (hou la honte du retard !!)

    1. Je vais sans doute essayer Causette car malgrè mon article que tu décris si bien 😉 le solgan me parle beaucoup à vrai dire ! Je ne supporte pas les magazines qui publient un régime par mois. Tu me rassures beaucoup sur le sujet de la gentillesse car je me trouve si dure parfois… Mais tu as vu juste : je suis très exigeante avec les autres car je le suis avant tout envers moi aussi. Mais je pense que dans les deux cas, je dois apprendre à baisser mon niveau d’intransigeance : tout le monde a le droit d’avoir des jours « sans ».

  8. Meilleurs vœux ma belle… Et ce ne sont pas des mots en l’air, j’espère que 2017 te traitera bien <3

    Pour le magazine, mes parents sont abonnés à L'obs et j'aime beaucoup, les articles de fond, bien écrits en général (après, c'est un "magazine de gauche" donc je sais pas si ça te conviendrait).

    Pour la déconnexion, je compte y travailler aussi… Mais surtout du boulot : parler à mon associée sur whatsapp avant d'aller se coucher, vérifier mes mails après le repas, je crois que ça joue vraiment sur mon sommeil…
    Et je veux aussi lire plus… Je réfléchis vraiment à l'achat d'une liseuse car depuis la fermeture de l'institut, j'ai perdu ma bibliothèque en français et vraiment, c'est la langue dans laquelle j'ai envie de lire.

    Enfin, j'espère en 2017 que nous aurons l'opportunité de discuter de nos nouveaux-nés bilingues en puissance donc croisons les doigts pour que dame Nature ne nous oublie pas.
    (Oui, ceci est un peu une annonce, après un an à garder jalousement le secret et à ne pas être exaucée, j'ai décidé de suivre ton exemple et de cesser de cacher nos espoirs… 😉 )

    1. Tu m’as faite sourire avec ton histoire de « magazine de gauche » je me dis que ça y est je suis épinglée blogueuse de droite 🙂 . Plus sérieusement figure-toi que j’ai aussi déjà été abonnée à l’Obs ! Mais c’est un hebdomadaire et je n’arrive pas à avoir un tel rythme de lecture. Je pensais plutôt à un mensuel.
      Oh quelle annonce !! C’est un magnifique projet alors bien sûr je suis très entousiasthe ! Un an d’attente déjà pour toi, comment le vis-tu ? En tout cas je suis heureuse si j’ai pu t’encourager à en parler car de mon côté je ne l’ai encore jamais regretté, au contraire !

      1. Ahah Fran-fran, pas de droite, je te mets une étiquette « n’a pas d’étiquette politique et navigue à vue  » mais comme on m’a pas mal « reproché » d’être « une intellectuelle de gauche qui est allé à la fac » (et a fait lettres et est marié avec un mec qui a fait socio – je cumule… Bon, maintenant que je suis chef d’entreprise, on m’a dit « on ne peut pas être de gauche et chef d’entreprise », ça rééquilibre lol), je prends les devants maintenant 😉

    2. Oh oui une copine d’essais en plus ! J’avais cru comprendre ça je ne sais plus où mais tu disais ne pas vouloir en parler. Je croise les doigts pour vous ! (pas de jalousie FranFran c’est déjà le cas pour vous aussi 😉 )

      1. Flora <3
        En fait comme mon identité pro et Gezillig sont un peu liés et que je veux pas vraiment que mes clients / nos employés le sachent, je ne sais pas où mettre la limite…
        Mais ça me pèse de ne pas en parler, surtout en vous suivant les copines et puis 1 an, ça commence à faire surtout qu'on commence les "recherches" pour savoir si tout va bien.
        Bref, je vais pas en faire un article DMT (je vais déjà commencer par finir celui sur le bilinguisme des enfants) mais j'ai décidé que je pouvais en parler dans les commentaires chez les copines 😉

        1. J’imagine que tu y as déjà pensé mais tu pourrais aussi te créer un profil dédié (et nous tenir au courant évidemment du pseudo retenu 😉 ) y compris pour tes chroniques DMT (tu dois savoir que certaines chroniqueuses le font déjà et publient parfois sous différents pseudos). C’est juste une idée car je trouve que sur ce type de thèmes parfois compliqués à aborder « dans la vraie vie », le soutien qu’on peut trouver sur la blogosphère est hyper encourageant et chaleureux. Quoiqu’il en soit tu peux compter sur moi, y compris en MP si tu as besoin d’en parler.

          1. J’y ai pensé bien sûr mais j’ai bien envie que les ex-lectrices de Mlle Dentelle me reconnaissent.
            Après, j’ai aussi pensé à un blog dédié spécialement pour moi – oui, c’est contradictoire puisque dans ce cas là, je ne ferai pas le lien avec Gezillig. Mais comme j’ai le temps de faire ni l’un, ni l’autre pour le moment, je m’abstiens (et viens m’épancher dans les commentaires chez les autres lol)

        2. Je plussoie les commentaires. Et tu peux venir en discuter en privé ou sur les blogs quand tu veux. J’imagine que cela doit être pesant de justement se retenir d’en parler
          Je te souhaite également un beau bidon bien rond pour 2017 alors.

  9. Je ne prends jamais de bonnes résolutions, personnellement ça me semble tellement voué à l’échec, mais j’espère que l’élan de cette nouvelle année te mettra sur la voie de tes défis personnels. Oui à des critiques de livres (pourtant nos n’aimons à priori pas du tout les mêmes styles mais ça m’intéresse toujours de savoir ce que les gens de mon entourage -même numériques-lisent et ça peut ouvrir des perspectives). Et oui à plus de bienveillance, c’est un challenge, mais en fait je crois que c’est un coup à prendre, c’est un vrai mécanisme de pensée qui peut être changé. Belle année à toi

    1. Ca m’intrigue ce que tu me dis sur nos styles littéraires, tu es plutôt quel genre ? Policiers ? Tu as raison concernant la bienveillance et j’essaie désormais de m’y entrainer chaque jour !

  10. Bonne année à toi FranFran ! J’espère que tu arriveras à concrétiser ces projets et à te recentrer sur ce qui compte pour toi, que cela passe par la déconnexion ou des dépenses rien qu’à toi !

    1. Merci et bonne année à toi aussi ! Concernant les dépenses ton article sur ta gestion du budget m’a inspirée même si dans mon cas il ne s’agit pas d’économiser 🙂 .

  11. C’est bien de profiter de sa famille et de ses racines.
    Concernant mon smartphone, il se trouve dans l’entrée et je n’ai pas accès à mes mails. J’allume internet seulement quand je souhaite m’en servir et le coupe ensuite. Sinon internet, c’est sur l’ordi que j’allume en règle général pendant la sieste de ma fille et le soir. Mais c’est vrai que c’est vite addictif.
    Et pour tes voeux, je te souhaite d’être compatissante et gentille envers toi même avant tout. Prend bien soin de toi.

    1. Merci pour tes voeux, tu as raison, je devrais peut-être commencer par être plus bienveillante avec moi-même 🙂 . Je suis admirative de ta gestion du net, j’espère arriver au même résultat très bientôt !

  12. Aaah la gentillesse en voiture… Je ne peux pas te jeter la première pierre parce que c’est bien un domaine où j’ai tendance à perdre mon sang froid aussi… Si tu trouves des trucs qui marchent, ça m’intéresse 😉
    Je te suis pour la déconnexion. Mon premier objectif est de réussir à me déconnecter pendant les heures de bureau.
    Je te souhaite une bonne et fructueuse année 2017 !

    1. Ton objectif de déconnexion est carrément plus ambitieux que le mien ! J’ai trop besoin de ces petites pauses au travail. Concernant la gentillesse en voiture, le fait d’avoir deux petites oreilles qui m’écoutent à l’arrière me motive beaucoup je dois dire 😉 .

  13. Je suis pas forcément toujours positive mais j’ai de l’espoir quand même sur l’avenir. J’espère que tu trouveras vite du positif pour égayer ce début d’année.
    Concernant ton intransigeance… et bien je me suis tellement reconnue. Mais je ne m’en rends pas toujours compte. C’est quand maman me dit que je suis dure parfois que je me rends compte que même si je suis ouverte etc, je reste très tranchée lorsque les choses me tiennent à coeur (comme le respect des lois ou de la politesse…). Je ne sais pas si on peut vraiment être autrement ?

    1. Bien sûr c’est très ambitieux de vouloir changer et ce trait de ma personallité perdurera sans doute toujours un peu. Mais de temps en temps, avec un peu d auto-critique, j’aimerais quand même changer de petites choses ou attitudes.

  14. Je te souhaite également une excellente année 2017 !

    En ce qui concerne nos vies connectées, j’ai moi-même fait le tri par la force des choses. Mon mari joue en ligne, a des horaires tordus et mon portable est aussi une ligne pro. Du coup, j’ai hurlé pour qu’il coupe la webcam, que, passer 20h30 /21heures dans mes bons jours, son téléphone ne sonne plus de messages qui peuvent laaaargement attendre le lendemain et mon portable… hum.. il a fini par me sortir par les yeux, du coup, il m’arrive même de ne pas savoir où il est. Quant au fait que le téléphone soit sur la table au moment de manger, je n’ai jamais apprécié et j’ai convaincu mon mari que les messages/appels qui arrivent à ce moment-là sont rarement urgents. Ils peuvent donc attendre d’être consultés à la fin du repas. Après tout, quand c’est une urgence, les gens insistent en général.
    Très sincèrement, je te souhaite d’arriver au même résultat car ça fait vraiment du bien de se recentrer sur le réel plutôt que le virtuel. ça ouvre la discussion pendant le repas et permet même d’apprécier de regarder tout simplement un film avachis sur le canapé avec ton mari, lumière éteinte et téléphones loiiiiin.
    Quant à la gentillesse en règle générale, du coup, je me demande si tu ne parles pas plutôt de bienveillance. C’est-à-dire regarder les agissements d’autrui en admettant leurs défauts mais sans pour autant le prendre systématiquement mal, plutôt avec un regard bienveillant. ça, j’avoue que c’est compliqué et ça demande beaucoup d’empathie 😉

    1. J’espère aussi que j’arriverai au même résultat que vous concernant la déconnexion. Si pour les repas c’est déjà le cas chez nous (ouf), devant la télé c’est déjá plus compliqué pour moi ! Tu as raison je parle sans doute plutôt de bienveillance et d’empathie mais j’espère quand même y arriver par petites touches 🙂 .

  15. Bonne année 2017 !! Qu’elle t’apporte ce que tu désires.
    Chez moi pas de résolution, je sais que je ne les tiendrais pas. Et ce n’est pas faute de vouloir et d’essayer. Cela doit faire au moins 3 ans que je dis que je dois travailler mon laché-prise, ralentir le rythme et être moins exigente envers moi-même, être moins stressée. Mon mari (très gentil) me dit que ça va mieux, mais je sais que ce n’est pas encore ça. Donc cette année ce sera prendre soin de ma famille et profiter des petits bonheurs du quotidien.
    Je suis d’accord pour que tu publies tes critiques de livres. Je vais voir de temps en temps sur ta page annexe, mais je reste sur ma faim. J’adorerai découvrir de nouveaux auteurs. Je savais que tu avais lu un livre d’A. Ledig. Cela fait quelque temps que je voulais en lire un. J’ai trouvé à la médiathèque de ma commune « Juste avant le bonheur ». Je ne savais plus que c’est celui que tu avais lu (moi tête en l’air ?). Etant très sensible, j’avoue avoir pleuré, pleuré presque tout le livre.

    1. Oh mon commentaire est parti trop vite !
      Bref vive la lecture, chez moi cette année aussi ce sera toujours avec un livre.
      J’espère que tu retrouveras bien vite ton optimisme, car le ton de ton billet est tout tristounet. Je t’envoie plein de soleil pour éclairer et réchauffer ton quotidien.

      1. Oui je suis désolée je ne suis pas au top du top de l’optimisme en ce moment mais j’espère vite retrouver la forme. J’essaie aussi de l’accepter, ça fait partie de la vie 🙂 .

        1. Je te conseille de lire « La bibliothèque des coeurs cabossés » de Katarina Bivald. Je ne sais pas si tu aimes ce genre de littérature, mais c’est un livre qui remonte le moral. Il parle de livres, d’entraide et de partage et puis un peu d’amour aussi car l’amour ça fait toujours du bien.

    2. Oui c’est celui-là et je ne l’avais pas vriament recommandé justement parce qu’il m’a rendue troooooop triste ! Il est peut-être plus sage de ne pas se fixer de grands objectifs mais les miens sont assez petits et bien réfléchis j’espère quand même y arriver (d’un autre coté on est le 4 janvier 😉 ).

  16. Je te souhaite que des bonnes choses pour 2017 !!! ^^
    Chez nous 2016 n’a pas été une mauvaise année mais je sais pas il n’y a pas eu d’étincelles ou de changements majeurs. J’espère que 2017 rattrapera tout ça !!!

  17. Merci pour ce message si sympathique.
    C e n’est pas simple .
    On idéalise là où on a vécu et lorsqu’on y retourne on est parfois un peu déçu et on « rentre » volontiers .
    Je pense parfois à une phrase d’une chanson de Michel Sardou « ce n’est pas du sang qui coule dans nos veines ,mais la rivière de notre enfance « !
    Un peu de « Wellness  » c’est « super » Non pour le moral.
    A propos Je viens de finir Riquet à la houppe d’Amelie Nothomb un bon livre .encore bonne année luc

    1. Merci pour tes conseils de lecture ! Eh oui les retours sont parfois en demie-teinte, il faut sans doute être expatriée pour savoir ce que ça fait 🙂 .

  18. Avant tout je te souhaite une belle année 2017, j’espère que tes vœux se réaliseront, agrandir sa famille est un si beau projet !
    Coté résolutions, c’est vrai que décrocher de son smartphone n’est pas si facile mais finalement nous fait gagner du temps.
    Je crois que prendre plus soin de soi est une résolution que vais te piquer…
    Pour la gentillesse, je te trouve un peu dure avec toi même, mais c’est une belle résolution !
    Et la lecture… c’est une résolution que j’aimerais beaucoup prendre, mais je ne suis pas sûre d’arriver à la tenir ! Il y a quelques années je lisais énormément mais le quotidien a peu à peu raboté mon temps de lecture. Il faudrait vraiment que je me trouve des moments à moi pour m’y remettre, et je serais ravie de lire tes critiques, cela me donnera des idées de lecture !

    1. Je suis contente de voir que tu te retrouves dans mes résolutions, j’espère vraiment les tenir cette fois ! Belle année à toi et merci pour tes vœux !

  19. Bonne année à toi aussi ! C’est drôle parce que tu parles de déconnexion, moi je trouve que je n’arrive pas à être suffisamment connectée. Mon téléphone ? Je l’oublie régulièrement quand je choisis de ne pas le prendre. Internet au travail ? En théorie je n’y ai pas droit donc je n’y vais presque pas… On pourrait s’équilibrer toutes les deux ?! (enfin, maintenant que je suis arrêtée, je traîne bcp plus sur internet !!) Je rejoins les commentaires précédents sur Causette, que je trouve assez fourni. Après le problème de ces magazines trop bien fait, c’est que ça prend du temps à lire et ça empiète sur le temps de lecture de romans… J’ai personnellement beaucoup de mal à trouver mon équilibre. Et enfin, je te souhaite évidemment une belle grossesse pour 2017 et un petit Pierre en pleine forme qui continue à s’épanouir ! (et pester sur les voitures mal garées… on le fait tous, non ? Je regrette régulièrement de ne pas avoir de gros couteaux pour crever les pneus de ceux qui empêchent les poussettes de passer sur les trottoirs :D)

    1. Je comprends bien ce que tu dis sur cette équilibre roman / magazine je trouve aussi qu’il n’est pas facile à trouver quand on a un temps limité ! Tu m’as fait rire avec ton histoire de couteaux je vois que toi aussi tu es vite agacée 😉 . Profite bien de ton arrêt !!

  20. Je suis à la fois heureuse de te lire, mais aussi peinée de ce ton en demi-teinte. Pourtant, je te rejoins entièrement dans cet état d’esprit : ici aussi, les vacances ont été à la fois une parenthèse bienvenue, mais aussi usantes et source de stress, entachées par les maladies plus ou moins graves de plus ou moins proches.
    Du coup, ce début d’année est aussi en demi-teinte pour moi. Au contraire de toi, je n’ai même pas (encore ?) eu le courage de prendre quelques résolutions. Non pas que je tienne vraiment à cette habitude, mais je trouve que c’est surtout l’occasion de faire le point sur sa vie, à un moment donné, et de déterminer quelles seraient les possibilités pour changer ce qui nous chagrine. J’y viendrais peut-être un peu plus tard, quand toutes mes émotions se seront un peu calmées. Pour l’instant, je n’arrive à gérer que l’urgence de quotidien.

    Sinon, pour en revenir à tes résolutions, je salue ta première : essayer de limiter son temps de connexion. C’est déjà toi qui m’a ouvert les yeux à ce sujet, il y a 1 an et demi (déjà !), et même si j’essaie de me limiter, j’ai l’impression de « rechuter » régulièrement (comme toi, non ?). Pourtant oui, ça fait du bien, de prendre le temps de se concentrer sur autre chose, sur toutes ces choses souvent plus essentielles.

    Je t’encourage également pour ta deuxième résolution : j’ai honte à te l’avouer, mais moi non plus je ne passe pas souvent sur ta page annexe, alors que je sais pertinemment que j’apprécierais beaucoup de lire tes critiques et de suivre tes conseils littéraires. Les livres prennent beaucoup de place dans ma vie, mais bizarrement, ce n’est pas un sujet que je trouve facile à aborder : souvent, je ne sens pas mon interlocuteur sur le même niveau que moi, et ça me frustre plus qu’autre chose.

    J’aime aussi beaucoup ta troisième résolution, qui montre, encore une fois, l’honnêteté avec laquelle tu te vois. Mais je rejoindrais Claire en te proposant de commencer par toi-même, avec un peu de bienveillance vis-à-vis de toi ! 😉 Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, hein, mais ce que tu me décris ne me paraît pas être « méchant ». Et puis bon, ce n’est pas toujours facile de se contrôler, alors autant que ça sorte comme ça, dans l’intimité de ta voiture, sans avoir d’autre impact que de te soulager dans l’immédiat. Pour moi, l’essentiel reste d’être attentif à son entourage plus ou moins proche, et sensible (au sens large) au monde qui nous entoure. Et ça, ma Fran-Fran, tu le fais déjà !

    Prendre soin de soi n’est finalement pas si futile, comme tu le dis toi-même. Ça veut dire aussi s’autoriser à mettre en pause sa vie à 100 à l’heure, ça veut dire prendre le temps de s’aimer, de se regarder et de penser à soi. Je le fais peu, au quotidien, mais les rares fois où j’y arrive, cela me fait un bien fou. Alors ce n’est pas moi qui vais te contredire là-dessus !

    Quant à cette histoire d’engagement, l’idée me taraude depuis quelques temps, avec de plus en plus de précisions, ces derniers mois. Comme toi, je ne me sens pas assez mûre, mais j’essaie de rester indulgente en me disant, comme tu le fais si bien, qu’il faut avancer pas à pas.

    Ah, et pour finir, je vais aller à l’encontre des copines : j’ai du mal avec le magazine « Causette ». Ça m’est arrivé de l’acheter pendant les vacances, par exemple, mais je ne me vois pas le lire tous les mois. Je suis curieuse de voir ce que tu en penses !
    Du coup, moi, je te conseille plutôt « Le Monde Diplomatique » : c’est un mensuel qui prend le temps de traiter de sujets d’actualité de manière moins passionnée que les infos quotidiennes dont on nous rabâche les oreilles. Certains numéros spéciaux sur des thématiques particulières sont très intéressants (celui sur l’éducation nationale, par exemple, ou plus récemment sur…. l’inégalité homme/femme ! 😉 ). Bref, pour moi c’est un excellent compromis entre une information de qualité, documentée et variée.

    Merci pour cet article de rentrée, et en espérant que le moral revienne doucement à la normale. Je te souhaite plein de bonheurs pour 2017, des gros, des immenses, mais aussi tout un tas de petits, au quotidien.

    1. J’espère que, lorsque la tempête se sera calmée pour toi, tu réussiras à te pencher sur tes petites améliorations de début d’année ça m’intéresserait en tout cas de les lire 🙂 . Concernant internet tu m’as fait rire en effet je rechute régulièrement d’ailleurs Ulrich s’est moqué de moi de me fixer encore des objectifs en la matière ! Pourtant je me suis quand même déjà améliorée 🙂 . Je comprends ce que tu veux dire sur les critiques de livre je trouve cela aussi très difficile à rédiger. On verra si j’arrive à t’intéresser ! Concernant la bienveillance oui promis je commencerai par moi c’est en effet le plus sage 🙂 . Cela dit dans ma voiture quelqu’un m’écoute généralement ce qui est quand même une motivation 😉 . Merci pour ton conseil de magazine je le note aussi je pense qu’il pourrait me plaire… Plein de bises à toi et plein de bonnes choses pour cette nouvelle année !

      1. Le commentaire de Louna qui conseille le monde me fait penser à courrier international que j’aime bien (mais je lis en ligne et je sais même pas si c’est hebdomadaire, quotidien ou mensuel lol)

        1. C’est vrai que je n’ai pas parlé de magazine non plus mais chez nous c’est le monde formule we que nous avons (2 numéros par semaine) et en effet j’aime beaucoup le recul pris par rapport à l’actualité. Par contre c’est vrai que 2 par semaine on a un peu du mal à tenir le rythme donc une formule mensuelle serait peut être plus adaptée pour toi si tu manques un peu de temps.

  21. très belle année a toi ! je te trouve trop dure avec toi même ! et si tu as du mal avec les gens qui conduisent mal, reste en Allemagne surtout… parce qu’en France, on est loin d’être au top ! c’est tout a ton honneur de te dire que les gens mal garés étaient peut être pressés, mais honnêtement, il y a quand même des gens qui ne font pas attention, tout simplement… mais bon je commence mal, moi qui ait décidé que cette année je ne verrai que le positif… c’est tout un tas d’automatismes à inverser ! continue à écrire en tout cas !

    1. Promis je continuerai à écrire et pour la bienveillante j’ai peut être pris un exemple qui m’avantage mais dans l’ensemble être un peu moins intransigeante ne me fera pas de mal 😉 . Courage pour toi pour voir le positif, ce n’est pas toujours facile, j’ai cru comprendre que ta fin d’année avait été compliquée j’espère que tout rentrera vite dans l’ordre !

  22. Ce sont des résolutions réalisables et saines, je trouve ! Surtout pour le smartphone ! j’essaye aussi pour ma part … pas facile quand il est greffé à notre main ! mais on y arrivera !
    je te souhaite un joli + très rapidement, pour encore + d’amour en famille !

    1. C’est exactement ça une espèce de greffe 🙂 ! Mais depuis quatre jours j’arrive à m’en séparer pourvu que ça dure !! Je te souhaite aussi de tout cœur un + bientôt, peut être même plus qu’à moi-même et ce n’est pas peu dire 😉 .

  23. Je crois que c’est la première fois que je commente ici mais je lis ton blog avec assiduité et j’apprécie beaucoup tes articles 🙂

    Tout d’abord, je te souhaite une très belle année 2017, qu’elle exauce tous tes vœux les plus chers !

    Ensuite, c’est « drôle » mais je garde moi aussi un mauvais souvenir de 2007, avec une difficile rupture sentimentale, et même si je suis aujourd’hui très heureuse, j’ai mis du temps à la digérer et il arrive parfois que ce souvenir remonte à la surface.

    Enfin parfois, je me dis moi aussi qu’il faudrait que je réduise mon temps de connexion sur les réseaux sociaux. Surtout Instagram, qui renvoie une image tellement faussée de la réalité et qui me fait souvent jalouser. Après, je pense que c’est aussi une source d’inspiration, quand on sait trouver le recul nécessaire.

    Pour conclure sur une note positive, je te souhaite de tomber rapidement enceinte et de vivre une merveilleuse grossesse 😉
    Pour ma part, les essais bébé commenceront au printemps et je n’en peux plus d’attendre (et comme tu peux t’en douter, Instagram n’arrange rien à la chose !)

    A bientôt !

    Lorraine

    1. Merci de ton premier commentaire ! Tu fais partie des instagrameuses dont je me demande parfois : mais au fait, elle sait que j’ai un blog, elle 😉 ? C’est fou cette histoire de 2007 décidément quelle année ! Concernant Instagram justement moi souvent tu me fais rêver avec tes sorties, tes jolies tenues et ton joli sourire 🙂 . J’espère que de mon coté je ne te fais pas trop rêver avec mon fils systématiquement mal habillé 😉 . J’espère que nous serons enceintes toutes les deux cette année en tout cas ce serait super !

      1. Ahah oui, je suis ton blog depuis un certain temps maintenant !

        En fait, je suis une grande fan de blogs mais je les lis depuis mon téléphone et je ne trouve pas ça pratique pour commenter. Mais j’ai décidé qu’à partir de maintenant, je commenterai depuis mon ordinateur 🙂

        Ça me fait plaisir pour Instagram, c’est super gentil. Mais je te rassure, je ne montre que ce que j’ai bien envie de montrer 😀
        Si c’était complètement représentatif de la vraie vie, il y aurait aussi les disputes avec mon chéri, ma sale tête du matin, les plats ratés, les jambes pas bien épilées, mes cheveux sales, la tristesse d’avoir ma famille loin de moi…(liste non exhaustive !)

        Mais en fait je trouve ça sympa de mettre l’accent sur les côtés positifs. Et puis je ne suis pas certaine que cela plairait aux autres de voir mes jambes pas toujours bien épilées 😀

        Sinon, tu plaisantes, ton fils est trop craquant !!!

        1. Je suis d’accord avec toi : commenter avec le téléphone c’est galère ! Mais je suis quand même contente que tu t’y mettes 😉 . Et pour IG je te suis : moi non plus je ne montre jamais mes jambes non épilées, mes pyjamas centenaires etc. 😉 .

  24. Bonne année à toi et ta famille !
    Ça m’a fait sourire ta résolution de faire plus attention à toi et ton apparence. C’est une belle résolution, mais dans laquelle je ne me retrouve pas. D’une part, accorder ma tenue et des bijoux, ça ne m’intéresse pas particulièrement. Et d’autre part, mon travail fait que je ne peux pas être apprêtée pour le faire. Donc la question ne se pose pas en semaine, et le weekend, j’avoue que j’ai d’autres priorités.
    Mais j’admire parfois les femmes qui sont toujours bien habillées/coiffées/maquillées ! Mais clairement, ça me convient parfaitement de ne pas devoir être toujours bien apprêtée pour partir travailler, je crois que ça me déplairait vraiment.
    Quant aux critiques de livres, je les suivrai avec plaisir par ici ! Je me disais justement qu’il faudrait que je retourne voir ta page dédiée aux lectures 🙂

    1. Je suis contente que mes critiques littéraires t’intéressent ! Concernant les tenues et les bijoux figure-toi que parfois je préfèrerais avoir un travail en uniforme qui ne me demande rien de ce côté-là car je pense que je serais alors plus motivée pour mon temps libre ! Bonne année à vous 🙂 .

  25. J’ai pour habitude de ne pas prendre de résolutions, et cette année, je n’en prends pas plus que les précédentes 😉

    Mais j’avoue que tes deux premières me parlent bien, même si je ne pense pas réussir à les tenir (parce qu’en vrai, ça fait des mois/des années que je me dis qu’il faudrait que je sois moins sur Internet et que je lise plus : je suis donc très admirative de voir que tu y arrives !).

    Et les deux dernières… ben là je suis beaucoup plus modérée. Ma résolution « mode » serait plutôt de ne pas m’habiller en jogging par flemme de mettre un jean « dans mon état » (de baleine ou de jeune accouchée). Mais je ne me mets pas trop la pression non plus : je sais que quand je me sentirai mieux dans ma peau, je reviendrai à des vêtements plus conventionnels, même si pas foufous.

    Et je ne me trouve pas méchante. J’ai un côté bitch, soyons clairs, il m’arrive (régulièrement) de médire dans le dos des gens, mais je considère qu’on ne peut pas s’empêcher d’avoir de mauvaises pensées, et que le tout, c’est de ne pas le dire à la personne concernée. Publiquement et intrinsèquement, je me trouve globalement gentille (je ne dis pas des méchancetés aux gens, j’ai une morale assez développée et je suis plutôt empathique) 😉 Par contre, être un peu moins hypersensible, arrêter de partir au quart de tour pour des broutilles, ça oui, ce serait utile, mais je ne suis pas sûre de réussir !

    Bref, tout ça pour dire que si j’approuve plutôt tes résolutions, ça ne m’encourage pas à en prendre, je suis soit désespérée à l’avance, soit relativement satisfaite de moi pour celles que tu cites 😀 Et j’ai la flemme de réfléchir à d’autres (en 2017, avoir un peu moins la flemme, ça pourrait être un début ? :p) (si, je pourrais plus bloguer aussi, mais c’est pareil : à quoi bon prendre une résolution si on sait d’avance qu’on ne va pas réussir à s’y tenir ?).

    Je te souhaite en tout cas une belle année, et plein de bonnes choses pour 2017 ! Moi je suis sûre qu’elle sera exceptionnelle, cette année 😉

    1. Ah, et puis pour la partie « Du Sud », j’ai vraiment aimé le début de ton article, avant la photo, je trouve ça beau et reposant ce que tu dis (tu vois, tu serais une blogueuse #mamanépanouie, tu mettrais juste ça et plein de photos, et ça ferait la blague) (c’est pas une revendication, c’est juste que je viens de lire les vacances d’une blogueuse justement #mamanépanouie, et que j’ai trouvé que le début de ton article y ressemblait un peu : ça a eu le même effet apaisant sur moi) (comme quoi finalement, ces mamans ne nous mentent pas, elles omettent juste de mentionner la partie gastro/otite/soucis personnels) (bref, c’était juste pour l’anecdote) 😉

      1. J’ai adoré cette deuxième partie de commentaire !! Je crois que définitivement je suis une blogueuse trash 🙂 . Avec moi il y a du vomi, du sang et de la fièvre, les jolies photos ne sont qu’anecdotiques 😉 .

    2. Je vois que je n’ai pas réussi à te convaincre à me suivre dans mes super résolutions, tant pis 😉 . Je suis quand même admirative de voir que tu te connais assez bien pour savoir que tu ne tiendras pas, moi j’ai toujours cet espoir un peu fou d’y arriver, comme à chaque fois que j’ai arrêté de fumer (genre 1000 fois avant la bonne et pour le coup je n’ai pas réussi seule…). Bref, j’espère surtout que tu as raison avec ta dernière phrase, ça me suffirait amplement !

  26. Je te souhaite beaucoup de réussite dans tes résolutions. 2017 rime avec « bullet » (journal) : ça, c’est un bon signe, non ?
    Je m’arrête sur une de tes résolutions, la dernière. Elle est en contradiction avec le concept de garde-robe capsule, que j’avais découvert grâce à toi et que je commence à appliquer. Tu y as finalement renoncé ? Pourquoi ?

    1. Tu as raison pour la rime 🙂 . Concernant la garde-robe capsule non je n’y ai pas du tout renoncé ! Mais figure-toi que ma garde-robe actuelle est encore plus microscopique qu’une capsule 🙂 . Donc mes prochains achats je prévois de les faire sur des basiques et des couleurs adaptées comme convenu mais je dois quand même acheter (en fait une raison de tout cela est que, si mon poids n’a pas changé après grossesse, je ne rentre cependant plus dans mes pantalons / jupes d’avant… Et comme je n’ai quasiment rien racheté je n ai quasiment rien…).

  27. Je prends enfin le temps de commenter et de te souhaiter une très belle année.
    C’est drôle parce que je crois faire partie du club des filles qui ont connu une grosse déception amoureuse en 2007.
    Cela devait être une mauvaise année
    Bien sûr je te souhaite de t’arranger doucement mais sûrement et je serais ravie de lire tes critiques littéraires !
    Pour le reste je t’encourage à prendre plus soin de toi, cela fait vraiment du bien au moral et c’est vraiment une parenthèse dans la vie de tous les jours.

    1. C’est fou ça décidément 2007 a été la grande année des déceptions amoureuses ! J’espère alors pour nous toutes que 2017 sera celle des gros bidons en pleine forme pour compenser 🙂 . Tu as raison pour le fait de prendre soin de moi il faut que je me l’autorise plus souvent !

  28. Hey !! Banannéeee !!! Je te souhaite aussi de tenir ces résolutions… ou de les adapter 🙂
    Pour ma part, j’espère que 2017 sera chouette (facile !!) et que la petite promesse qui grandit dans mon bidon se blottira dans nos bras fin mai en pleine forme. Et je t’en souhaite tout autant (mais pas fin mai, ce serait bien trop tôt ^^)
    Hâte de lire tes critiques de livres. Et aussi de magazines, si j’ai bien suivi !! Ici, je suis abonnée à Que Choisir, mais je ne suis pas sûre que ce soit ce que tu recherches 🙂 Quoi qu’il en soit c’est vraiment bien pour savoir qui nous prend pour des jambons (marques, entreprises, organisations…) et comment ne pas finir en consommateur-victime ! Bref, si 100% des tests-produits ne me concernent pas, certains m’intéressent, et je suis toujours ravie de lire les articles et encarts.

    1. Merci pour tes souhaits ! Figure-toi que nous avons abonné mes BP à un magazine de ce type en allemand et que nous leur piquons à chaque visite avec plaisir ! C’est en effet souvent très intéressant !

  29. Très belle année à toi. Je te souhaite plein de joie et de projets!!! Niveau magazine, j’ai découvert psychologie positive, qui est top, avec des cahiers d’activité, et autres trucs sympa!

  30. Bonne année à toi !
    Je te souhaite de réaliser tes projets (et bien sûr le plus doux d’entre eux !) et de parvenir à prendre soin de toi, car c’est ce qu’on néglige le plus facilement quand on est maman !

  31. Bonne année 2017 à toi et merci pour cette année de blog hautement intéressant 🙂 Je croise tous mes petits doigts pour qu’un petit puceron vienne vous rejoindre cette année, je crois que c’est le plus important !
    Je dis OUI à ta résolution littéraire !! Pas plus tard que la semaine passée, j’ai passé en revue toute ta liste à la recherche d’idées de lecture et je suis un peu restée sur ma faim concernant le contenu (d’ailleurs, au passage : tu n’avais jamais lu d’Astérix ?! Incroyable !) Je serais vraiment ravie de pouvoir découvrir plus en détails ton avis sur chaque livre 🙂
    Ca fait d’ailleurs un peu partie de mes « résolutions » récentes, de lire plus. La littérature est mon domaine d’études et une de mes premières amours et je ne lui consacre pas assez de temps, c’est certain !

    1. Oh puceron c’est mignon c’est comme ça que m’a toujours appelée mon père 😉 . Je suis ravie de votre enthousiasme concernant les critiques littéraires, il n y’a plus qu’à m’y mettre ! Mais ce n’est vraiment pas facile à écrire je trouve ! J’espère ne pas vous décevoir 🙂 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *