Nos vacances de Noël

Nos vacances de Noël

Ca y est déjà pour beaucoup d’entre vous je pense : ce sont les vacances de Noël ! Des vacances qui ont vraiment une saveur toute particulière pour moi aussi. Lorsque j’étais enfant, les fêtes de fin d’année étaient toujours un moment magique. Nous avions beaucoup de traditions que nous avons respectées scrupuleusement pendant près de 30 ans. Mi-décembre, mes parents achetaient un sapin et décoraient la maison. J’ai toujours trouvé qu’ils faisaient cela avec énormément de goût. Je me souviens notamment de mon papa qui suspendait plein de boules au plafond avec un fil de pêche, cela me semblait presque magique. Mes parents avaient également une magnifique crèche fabriquée par mon grand-père et remplie de très jolis santons provençaux traditionnels (des santons Carbonel). Nous mangions un repas de fête entre nous le 24 au soir puis nous rendions à la messe de minuit. Nous ouvrions les cadeaux le 25 au matin avant de nous rendre chez ma grand-mère pour un festin le midi. Le soir de la Saint Sylvestre, mes parents organisaient une grande fête dansante avec toute la famille éloignée. Ce soir là je voyais tous nos proches légèrement éméchés danser sur nos chansons de jeunes jusqu’au bout de la nuit. C’était un moment tellement festif, tous ceux qui ont participé à ces fêtes s’en souviennent encore et en restent nostalgiques.

Et puis nous avons grandi, mes grands-parents ont vieilli, certains sont partis, il y a eu de petites brouilles… J’ai fini par aller habiter loin et fonder ma propre famille, ma soeur aussi. Je sais que je ne pourrai pas offrir à Pierre les mêmes traditions incontournables, chaque année le même Noël. Il faudra au contraire à chaque fois décider, négocier, si nous le passons en France ou en Allemagne, chez nous ou chez ses grands-parents. Je ne sais pas si c’est dommage, je trouve ça bien aussi, de garder une certaine flexibilité. Et puis cela ne nous empêche pas d’avoir nos petites traditions : acheter un vrai sapin qui sent bon, allumer les bougies de notre couronne de l’avent…

Ulrich tient particulièrement à confectionner de petits sablés de Noël. Je ne connaissais pas vraiment cette tradition mais pour lui c’est indispensable. Depuis trois semaines donc chaque dimanche il sort ses ustensiles – dont certains appartenaient à sa grand-mère ! – et se met au travail. Cette année, Pierre le seconde en cuisine, il est assez adroit pour transvaser les ingrédients et casser les oeufs et c’est très mignon de les observer (je tremble quand même pour chaque oeuf mais bon vous savez ce que c’est, quand il décide de faire « tout seul »…).

De mon côté je suis restée amoureuse des crèches provençales. Il y a quelques années mon grand-père m’en a également offerte une et je l’adore vraiment. J’ai donc été très touchée cette année de voir Pierre s’intéresser aux personnages et en apprendre les noms. J’ai pris la décision de mettre la crèche à son niveau, c’est évidemment un risque quand on sait que chaque santon coûte environs 20 euros. Mais pour le moment j’ai eu raison de lui faire confiance : il manipule les personnages avec beaucoup de précaution et a bien compris qu’il s’agissait du jouet de maman.

Tout ça pour vous dire que cette année, Noël se passera de façon très particulière et sans doute unique : en France pour Pierre et moi, en Allemagne pour Ulrich. Ca fait un peu bizarre et je vous rassure ça l’est beaucoup pour nous. Mais nous avons tourné la question dans tous les sens et n’avons pas trouvé d’autre solution. Ulrich n’a jamais de vacances pour les fêtes à l’hôpital, les congés sont interdits sur cette période. Par ailleurs en tant que fils unique d’une famille minuscule il n’envisage pas de laisser ses parents seuls pour les fêtes. De mon côté je n’avais plus passé Noël en France depuis quatre ans, mes grands-parents sont vieux, et cette année exceptionnellement ma soeur a décidé de passer Noël auprès d’eux. Il était évident que pour mes parents comme pour eux le bonheur aurait été total de nous voir toutes les deux réunies. Alors nous avons décidé qu’il en serait ainsi.

Maintenant que la date approche, très sincèrement, cela me rend un peu triste. Il faut dire que j’adore passer Noël en Allemagne, les allemands vivent cette fête à 200%, les marchés de Noël et les décorations sont splendides… Et puis passer Noël sans mon mari me fait vraiment tout drôle. D’un autre côté quand j’entends la joie de mes parents qui préparent la fête au téléphone je me dis que c’était quand même la meilleure chose à faire. En plus ma soeur sera seule sur place aussi (son mari travaille également pour Noël, décidément !), ce sera donc quand même très rigolo de nous retrouver à l’ancienne, chacune dans sa chambre – juste avec nos enfants. Enfin j’aime quand même profondément ma région, ma ville, mon pays – et la cuisine de ma mère, rien que l’idée de les retrouver suffit donc à mon bonheur.

Je décollerai ainsi seule avec Pierre le 23 décembre en direction du sud de la France  et espère que le vol se passera bien. J’ai l’impression que ce genre de choses devient plus compliqué en grandissant mais espère toujours me tromper. Nous serons de retour le 30 pour fêter le nouvel an, rien qu’à trois cette fois. Je n’écrirai sans doute pas d’ici là alors je vous souhaite de tout coeur une belle fin d’année, une overdose de champagne, d’huitres, de dinde et de chocolat et surtout de jolis moments partagés. Et si vraiment je vous manque trop vous pouvez toujours venir me suivre sur Instagram, je vous ouvrirai volontiers un accès.

A l’année prochaine !

63 réactions au sujet de « Nos vacances de Noël »

  1. Je comprends ce « jonglage » pour les fêtes de fin d’année ! Chez nous aussi c’est toujours compliqué moi réunionnaise et mon mari métropolitain alors nous avons décidé de « tourner  » et l’année prochaine je passe les fêtes dans île chose que je n’ai pas fait depuis 10 ans si tout se passe bien au niveau de mon bébé puisque j’accouche au printemps!

    Je te souhaite de joyeuses fêtes et je voulais te dire que ton blog a été une belle découverte cette année surtout dans mon état de grossesse et qui m’a aussi donné l’envie d’ouvrir mon propre blog 😉

    Bien à toi.

    1. Oh oui chez vous l’éloignement géographique est encore plus important, pas facile à gérer ! Mais au moins vous n’avez qu’une seule langue 😉 . Merci infiniment pour tes compliments sur mon blog ça me touche beaucoup. Je vais aller voir par chez toi !
      Edit: Oh la la mais je viens de réaliser que tu une chroniqueuse Dentelle !! Tu sais que je suis chroniqueuse chez DMT aussi ? Le monde est petit 🙂 . A très vite !!

  2. Ici aussi Noël a toujours eu une saveur particulière et même si nous n’avons pas toujours eu les mêmes routines, j’ai des souvenirs merveilleux de mes Noël. tout comme ton mari, il est indispensable de faire des sablés de Noël ! je vais d’ailleurs m’y atteler vendredi, dès que je serai ENFIN en vacances !
    J’imagine comme ça doit vous faire bizarre de passer Noël séparés … mais je suis sûre que vous passerez malgré tout un moment magique !
    J’ai appris à passer des Noël un peu décousus d’une part quand mes parents ont divorcé, et ensuite quand je me suis mise en couple avec mon mari … Apprendre à se partager …
    Du coup, chez nous, on fête Noël sur plusieurs jours, on fait la tournée des familles (parce que pour faciliter les choses, les parents de mon mari sont eux aussi divorcés !!!)
    Je te souhaite un bon voyage et de belles fêtes de fin d’année !

    1. Je me rends compte que nous avons déjà de la chance, malgré l’éloignement, de n’avoir « que deux » familles. J’espère que tes sablés de Noël seront réussi, n’hésite pas à nous donner la recette sur ton blog (je le lis toujours même si je je suis un peu fainéante en commentaires parfois 😉 ).

  3. Ça va sans doute te faire bizarre mais je pense que c’est la meilleure solution.. moi aussi je ne fais plus les Noël comme il y a quelques années mais c’est comme ça.. je vais voir ma famille par petits bouts sans qu’on se voit tous ensemble. Je te souhaite de très belles fêtes ! Avec des petits coucous sur insta ces prochains jours !

  4. Oui ,
    J’ai connu cela ,
    Il y a bien longtemps.
    Le jour où mes fils ont été scolarisés,fini le Noël de Maman .Trop loin et trop différent le Noël provençal ! Ce n’est pas facile à accepter ….

    1. Je comprends… Après c’est drôle, autant je suis très à cheval pour le faire parler français, maintenir une part de France chez nos, autant j’avoue que moi-même, je suis plus attirée par les Noëls allemands. Ils font ça tellement en grand !

  5. Chez nous, on a tranché : on alterne un année dans sa famille, une année dans la mienne. Chez lui, les rituels aussi sont précis (plats spécifique, messe de minuit, cadeaux le 25), chez moi, on tourne
    La crèche en faïence qui nous faisait rêver ne se fait plus … je pense me tourner vers une crèche en santon de chez mes parents
    Par contre, dur Noël sans ton mari … je crois que je le vivrait mal

      1. Une crèche en faïence ? Je n’en ai jamais entendu parler ! Mais j’adore les crèches en général lorsque je serai à la retraite je ferai peut-être une collection 🙂 . Vous allez où et quand en Allemagne ?

        1. La faïencerie de Quimper faisait une crèche magnifique, mais lors du rachat, elle a été jugée non rentable :'(
          On va à Kehl, c’est presque encore l’Alsace et on fait un séjour express : 24 & 25 … mais j’espère pouvoir aller faire un tour au marché de Noël de Strasbourg samedi ^^

  6. C’est toujours sympa d’instaurer des traditions qu’on a eu étant enfant. J’adore la période de Noël qui me rappelle d’excellents souvenirs et j’essaie de les respecter chaque année comme faire le sapin à la St Nicolas ainsi que fabriquer des brioches St Nicolas. Cette année à une signification encore plus belle vue que ce sera le premier Noël de mon fils et je souhaite lui transmettre la joie de cette période de l’année. Je te souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année auprès de ta famille . Joyeuses fêtes

    1. Oui avec un enfant c’est vrai que Noël retrouve une dimension magique c’est super ! Je crois que nous avons aussi les brioches Saint Nicolas ici, elles sont en forme de bonhommes avec une pipe 🙂 .

  7. C’est compliqué adulte Noël, mais quelles rêves pour les enfants. Ce sont de beaux souvenirs que tu as reçus et tu crées ceux de Pierre maintenant.
    Mon premier Noël chez les Chtis j’avais le coeur gros loin de ma famille, je me rappelle encore !

  8. Un petit pavé… euh, morceau de ma vie pour te réconforter (peut-être) un peu…
    Avec mon mari, on a l’habitude de ne pas être ensemble à Noël, à cause du grand bazar d’organisation qui associe 2 familles nombreuses (avec de nombreuses belles familles), des parents divorcés et éloignés avec une nouvelle compagne pour mon père (donc une autre famille à intégrer à l’équation), une maman veuve très réservée pour mon mari et des problèmes de pure logistique pour accueillir tout le monde. Du coup, depuis bien longtemps, on ne se formalise plus de la date exacte (c’est plus facile car il y a peu de pratiquants donc pas de messe de minuit) et on s’attache surtout à passer de bons moments avec ceux qui sont là, sachant qu’il m’arrive de ne pas être avec la famille de mon mari autant que lui et qu’il lui arrive de ne pas être avec mes familles (ben oui, au moins 3 avec les recompositions) autant que moi, voire de ne pas voir tout le monde. Chaque année, c’est un calvaire de caler des dates qui conviennent à tous, sachant que ma soeur est à l’étranger, le reste de nos fratries éparpillées en France, et leurs belles familles encore plus compliquées à gérer… Du coup, on a peu de traditions fixes, mais des petits rituels (faire un sapin même si c’est pour 2 jours, décorer soigneusement la table avec des marque-places faits main et des serviettes en origami, ouvrir les cadeaux un par un chacun son tour pour faire durer le plaisir, fabriquer des bredele…) et de plus en plus d’aisance pour ne pas se prendre la tête. Je me demande quand même vraiment comment les choses se passeront quand on aura un bébé, car il faudra épurer le planning…
    En tout cas, sache que malgré le côté imprévisible de chaque année, les difficultés à réunir tout le monde et les kilomètres à avaler en 2 semaines , j’ai toujours adoré Noël, depuis mes premiers souvenirs, parce que pour moi, la magie vient plus de ces petites choses (les lumières, l’odeur de sapin et de cannelle, le plaisir de retrouver ceux qu’on aime, de cuisiner ensemble, d’emballer les paquets…) que de dates ou de lieux, donc je pense que ton petit bonhomme ne sera pas malheureux de ne pas avoir les traditions que tu as connues… Et je trouve que l’Épiphanie est une belle occasion de refaire la fête avec ceux qui n’étaient pas là, qui peut même prendre sens religieusement puisque les rois mages ont apporté leurs présents à ce moment-là.
    Je vous souhaite de très belles fêtes, à l’année prochaine alors 🙂

    1. Merci de me réconforter 🙂 . Je crois que finalement c’est plutôt la régularité de mes Noëls d’enfant qui était exceptionnelle. Et puis tu as raison la période des fêtes est longue et permet pas mal d’arrangements. D’ailleurs avec mon mari nous allons nous faire notre petit repas en amoureux avec cadeaux le soir de la Saint Sylvestre. Avoir un bébé les deux premières années en fait ça ne change pas trop de mon point de vue parce que le principal intéressé ne comprends pas encore vraiment l’importance de la date 😉 .

  9. Ma petite Lea qui a deux ans et demi n’a encore jamais connu de « vrai Noel » sous la neige car cela va faire 3 années consécutives qu’on va le fêter au soleil, cette fois aux Maldives… J’ai aussi de très bons souvenirs d’avoir passé Noel en famille avec mes soeurs quand nous étions petites, j’aimerai aussi que ma petite puisse vivre la magie de Noel. Vivement que nous emménagions l’année prochaine en Allemagne, c’est prévu en fevrier prochain à Düsseldorf et j’ai hate de faire les marchés de Noel la-bas mais il me faudra attendre encore un an 🙂
    Toutes bonnes fetes de fin d’année à vous!! Et à bientôt, Darakobe

      1. Oui je suis française 🙂 mais d’origine asiatique née en France 🙂 On a vécu 3 ans au Japon, en ce moment en Suisse, et donc bientôt l’ Allemagne! On se réjouit d’avance!!

  10. Je suis sûre que tu vas passer un très bon Noël, même si même si tu es triste que ton mari ne soit pas auprès de toi. Profite de bons moments auprès de tes parents. Je pense que c’est une bonne solution celle que tu as choisi, car c’est important aussi de voir sa famille. J’aurai quelques difficultés de ne pas voir mes parents durant cette période.
    Je trouve difficle de reproduire les Noëls de notre enfance, car il faut se partager entre les deux familles. Nous avons la chance que nos parents ne soient qu’à une heure et demi de route les uns des autres. Avant la naissance de Miss E, nous faisions généralement le 24 chez mes beaux-parents, on restait dormir chez eux et ensuite nous allions chez mes parents pour le repas du 25. Mais désormais, avec Miss E, surtout cette année, Noël a une autre saveur, j’ai envie de lui donner de la magie (chez nous c’est chants de Noël, sapin mis en pplace début décembre et lait de poule tous les week-ends). Du coup on fait pareil, mais on revient dormir chez nous, pour partager un moment rien que nous trois le 25 au matin. Cette année, j’ai un réel besoin de me retrouver qu’avec mon mari et ma fille.
    Passe de bonnes vacances.

    1. Je comprends tout à fait ton besoin et je trouve votre solution super ! L’année dernière nous avions passé le réveillon du 24 rien que tous les trois et le 25 chez mes beaux-parents c’était vraiment bien. Mais je pense que cette année aussi je vais en profiter malgré tout, je suis contente de retrouver ma famille.

  11. Je n’ose jamais laisser un commentaire parce que « sans enfant », je ne me sens pas légitime. Mais là c’est un sujet universel, alors j’ose !

    Ici, Noël est un peu compliqué. Déjà parce que si pour moi, c’est un moment toujours spécial (le sapin, la décoration, les sablés, les cadeaux, les chants, la messe de minuit), pour mon chéri, Noël ne signifie rien. Il fait des cadeaux, mais le sapin, l’avent, tout ça, ça lui passe au dessus de la tête. Il ne l’associe à aucun souvenir d’enfance. Du coup, ça me « gâche » un peu ma joie.

    La question des repas est aussi compliqué. enfant unique tout les deux, il faut faire des choix. Mais laisser mes parents seuls le 25 me fend le coeur, alors cette année, on va tous chez sa maman. Et ça m’angoisse terriblement ! J’espère que tout ce passera bien, car ma mère n’est pas très bien en ce moment et honnêtement elle est parfois invivable.

    J’imagine que Noël quand on a un petit, ça revêt une autre dimension, surtout en Allemagne où c’est une tradition très ancrée j’ai l’impression (Mon meilleur ami est expatrié à Dusseldorf). Au moins vous partager des valeurs autour de cette fête. J’imagine que ce sera dur d’être loin de lui lors du jour de Noël, mais redevenir pour quelques temps la fille de ses parents c’est aussi la perspective de bons moments, privilégiés avec eux.

    Je vous souhaite de très belles fêtes.

    1. Tu peux commenter quand tu veux même si tu n’as pas d’enfants ça me fait toujours très plaisir ! C’est dommage pour ton chéri, peut-être que tu vas réussir à l’emporter dans cette magie avec le temps ? Nous avons aussi déjà organisé un Noël avec nos quatre parents et ça s’était super bien passé malgré la barrière de la langue alors je vous souhaite la même chose ! Je te souhaite de belles fêtes en tout cas à toi aussi.

  12. Oh la la j’ai l’impression que tu décris les Noëls de mon enfance ! Je suis également du sud et mes parents ont toujours décoré la maison avec les étoiles, des flocons et des pères Noëls suspendus, on avait également une crèche avec des santons Carbonel que nous décorions avec de la mousse et des végétaux ramassés en garrigue avec mon frère 🙂 Et bien sûr ,un sapin et un calendrier de l’avent en chocolat !
    En général le soir du 24 nous étions juste tous les 4 et le 25 c’était repas de famille, une année chez mes grands parents paternels et l’année d’après chez mes grands parents maternels. Et le 26 on échangeait !
    Aujourd’hui mes beaux parents sont aux Antilles, mon mari a une sœur aux Antilles et l’autre en région parisienne. Moi, mes parents et mon frère sont dans le sud donc c’est difficile de rassembler tout le monde chaque année.
    Cette année ma belle famille sera aux Antilles, et pour nous ce sera à la maison avec mes parents et mon frère.
    Mais pour ma fille (et un peu pour moi aussi ^^) nous avons décoré la maison, fait un grand sapin, un calendrier de l’avent, une petite crèche avec les santons prêtés par mes parents et nous ferons un bon repas le 24 au soir avec ouverture des cadeaux pour les adultes à minuit et le lendemain, pour son premier Noël ma Biscotte aura tous ses cadeaux au pied du sapin, avec un bon repas le 25 à midi !
    Comme toi, je trouve que ce n’est pas facile de jongler entre tout le monde.
    Je te souhaite de très bonnes fêtes dans ta famille et un bon voyage avec Pierre ! A l’année prochaine 🙂 (et désolée pour le pavé !)

    1. C’est drôle en effet nos familles avaient donc des traditions très proches c’est peut-être dû à la région (maintenant que j’y pense le pseudo « lavande » aurait dû me mettre la puce à l’oreille 😉 ). Maintenant que nous sommes adultes, c’est vrai, nous avons un peu l’impression de jongler entre les familles mais je suis sûre qu’avec de petites choses nous transmettrons quand même la magie de Noël à nos enfants 🙂 . En tout cas votre planning cette année me semble super ! Bonnes fêtes à toi aussi 🙂 .

  13. Pas facile de contenter tout le monde à Noël. Et comme nos maris sont tous deux fils uniques, je ne comprends que trop bien la problématique annuelle.
    Je pense que tes parents doivent être aux anges de vous avoir ta soeur et toi comme avant, et avec vos enfants en plus. Je suis certaine que tu passeras un merveilleux Noël. Profites en bien surtout.

    1. Oui je pense aussi que je vais passer un bon moment, c’est toujours le moment de la séparation qui est le plus difficile une fois que je suis « chez moi » face à la mer tout va toujours bien normalement 🙂 .

  14. De très belles fêtes de Noël! 🙂 On se retrouve en 2017 pour une année pleine de bonnes nouvelles! (j’espère!).
    Ps: Je t’envie, j’adorerais passer Noël sans ma belle-famille (bon, pas sans mon mari, le pauvre!) mais nous ne sommes pas assez éloignés pour ça. Je vais peut-être m’expatrier en Allemagne moi! lol

    1. Oh oui moi aussi j’espère pour 2017 (à vrai dire je suis plutôt en train de désespérer mais bon 😉 ). Et sinon ton commentaire sur ta belle-famille m’a fait mourir de rire ! Vous êtes les bienvenus en Allemagne si vous avez envie de tenter l’expatriation 😉 !

  15. Joyeuses fêtes chère copine (on est copine hein?) !
    On fait les deux familles pour le moment mais ça veut dire réveillon de noël en Belgique et repas du lendemain en Alsace. Je crois bien que c’est la dernière fois que j’accepte de faire ça parce que c’est fatiguant même si ce n’est « que » 4h de routes… Je vais essayer d’instaurer un système d’alternance dès l’année prochaine.
    Je vous souhaite un bon vol et de supers retrouvailles 😉

    1. Bien sûr qu’on est copines, quelle question 🙂 ! Le système d’alternance, mon mari le refuse sous prétexte que mes parents ne sont pas seuls alors que les siens si. Je ne sais pas si c’est un bon argument ou pas mais pour la paix de notre couple je l’accepte… D’autant plus que, comme je l’ai expliqué, j’aime quand même fichtrement bien passer Noël en Allemagne.

      1. Je comprends son raisonnement mais c’est un peu dommage… Tant mieux si ça te plait de le faire en Allemagne ! J’aime bien noël dans ma belle famille, ils sont très nombreux et c’est vraiment gai. Mais j’aime noël dans la mienne aussi même si c’est moins grosse réunion de famille. J’ai du mal à convaincre mon mari aussi et c’est pour ça qu’on fait les 2 pour le moment. Mais j’espère secrètement qu’un petit bébé à déplacer changera la donne (il ne reste plus qu’à faire le dit bébé d’ici noël 2017).

        1. C’est vrai qu’un bébé change la donne ! De mon côté il m’a davantage donné envie de fêter cela à trois, de me centrer sur nous en fait.

  16. Passes de très très bonnes fêtes de fin d’année, et profite bien de ta famille !
    (un peu hors sujet, mais lors d’une de tes prochaines descentes dans le sud, faudra que tu fasses un stop en Rhône Alpes, les ex dijonnais commencent à y être nombreux !).

    1. Oui j’ai appris ça c’est super 🙂 !! Et j’y ai pensé aussi, la prochaine fois qu’on descend en voiture il faudra absolument organiser un « regroupement » !

  17. C’est vrai qu’il n’est pas toujours facile aussi pour nous de savoir avec qui nous passons le réveillon et le midi de noël. Heureusement, nos familles habitent à proximité mais il faut aussi jongler avec les autres membres de la famille. Cette famille s’est c’est super bien goupillé. Le frère de mon mari étant dans sa belle famille pour noël, nous avons fêter noël ce week end. Nous serons donc dans ma famille pour le réveillon et le midi ce qui me plait beaucoup car c’est le moment ou ma grande famille se réuni, c’est un moment un peu sacré pour moi. Or pour ma belle famille noël n’a pas une saveur si particulière.
    Je te souhaite alors de joyeuses fêtes de fin d’année en famille 🙂

    1. Merci et toi aussi ! Je suis contente que pour toi cette année tout se goupille bien. D’ailleurs je réalise que je ne sais pas dans quelle région tu habites… Encore un mystère à lever 😉 !

    1. J’ai l’impression que beaucoup de copines m’envient en fait 😉 . C’est vrai que ce sera un moment particulier même si en 2010 déjà nous avions fêté Noël comme ça, « à l’ancienne » chez mes parents. C’est l’avantage d’avoir des maris avec des métiers d’urgence !

  18. Pas évident d’organiser les fêtes… Surtout quand les familles sont éloignées géographiquement !
    Je te souhaite de passer de bons moments en famille et de belles fêtes de fin d’année ! (

  19. Nous, on a réglé la question :
    – Saint Nicolas et Pâques avec la famille de l’amoureux
    – Noël dans la mienne.
    C’est facile parce qu’ici Noël c’est moins grand que la Saint Nicolas, la plupart des familles n’ont pas le rituel des cadeaux pour Noël, y a pas de veillée le 24, et on fait juste un bon repas le 25 et on va voir ses proches le 26. On a testé une fois de le fêter ici et j’ai passé un bon moment mais ça faisait pas du tout Noël de mon point de vue… Et l’amoureux a vite été convaincu par le Noël français. (Et moi par la Saint Nicolas ici que j’adore avec ses poèmes et ses petits cadeaux).
    Bref, notre biculturalisme nous arrange sur ce coup-là 🙂

    Bonnes fêtes à vous en tout cas <3

    1. Vous avez de la chance d’avoir trouvé si facilement un point d’accord ! De notre côté chaque année on relance les dés mais finalement je ne trouve pas ça trop grave pour le moment, toutes les années ne se ressemblent pas.

  20. J’adore aussi Noël et la préparation de ce temps (sapin, crèche, pâtisserie, emballer les cadeaux…). Ici on fait une année sur deux dans ma famille, une année sur deux dans celle de mon mari, sachant qu’on se réunit avec la famille qu’on a pas vu le 25 quelques jours plus tard pour fêter quand même Noël ensemble.
    Même si j’aime beaucoup ma belle-famille (vraiment, j’ai de la chance), pour noël je préfère quand ça tombe dans ma famille, sans doute parce que nous vivons plus la magie de Noel que dans ma belle-famille, nous avons nos petites traditions et habitudes, alors que chez eux c’est presque un jour de fête comme un autre.
    Et dans ma famille, nous sommes nombreux, j’ai beaucoup de frères et soeurs, alors que dans ma belle-famille on se retrouve à 6 adultes, c’est moins animé je trouve mais c’est parce que je suis habituée aux familles nombreuses.
    Je te souhaite de belles fêtes de Noël, je trouve celà chouette aussi que vous vous retrouviez ta soeur et toi, avec maintenant vos enfants ! vous vivrez les choses différemment mais la magie de noël sera là à travers leurs yeux 🙂 . Et bon courage à ton mari qui travaille alors.

    1. Merci et bon Noël à toi ! Je comprends ce que tu dis sur les familles nombreuses, dans ma famille nous étions chaque année une bonne quinzaine au moins. Dans la famille de mon mari il y a… ses parents et nous et c’est tout. L’ambiance est forcément différente !

  21. Je comprends ton mélange de joie et d’appréhension.
    Ici c’est assez simple : mes parents ont préféré aller fêter Noël sans nous (tu sais qu’avec ma mère ce n’est pas le grand amour), alors pour la troisième année consécutive, je vais fêter Noël dans la belle-famille.
    Ca me rend un peu triste de voir que mes parents ne veulent pas fêter Noël avec leur seule petite fille, mais je me suis faite à l’idée.
    Quand j’étais enfant, on faisait un grand Noël chez mes grands parents avec tous mes oncles et tantes et ma douzaine de cousins, c’était féérique !
    Les Noël chez la belle famille sont en plus petit comité mais très bien quand même.
    Mon rêve est d’organiser de grands Noëls comme dans mon enfance, où j’inviterai tous les membres de ma famille qui me sont chers et pour qui je cuisinerais. Mais cela devra attendre que nous ayons une maison…

    1. Nous avons déjà organisé Noël chez nous et même si c’était en petit comité (seulement nos quatre parents étaient là) c’était super ! J’espère alors que tu pourras réaliser ton rêve bientôt 🙂 .

  22. Je vous souhaite de très belles fêtes et bravo pour votre capacité d’adaptation! Le plus important au final c’est que vous ayez un moment privilégié autour de Noël que vous puissiez passer tous les 3, même si ce n’est pas le jour même de Noël.
    Avec les familles qui s’agrandissent et les contraintes de chacun c’est ce qui se passe dans de plus en plus de familles je crois.
    Belles fêtes à toi!

  23. Bonnes fêtes et bon envol pour la France demain ! Je suis persuadée que le vol avec Pierre se passera bien et que passer Noël avec ta famille dans ta région d’origine te réchauffera le cœur, même si Ulrich n’est pas là. Profite autant que possible, et reviens-nous vite <3

    1. Aloooors Pierre étant fiévreux, hurlant et reniflant le vol n’était pas hyper facile mais on va dire que j’ai survécu 😉 . Et maintenant oui je profite bien !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *