Une rentrée studieuse

Une rentrée studieuse

Après la rentrée éducative de Pierre, la rentrée studieuse de sa maman, vous allez vous dire qu’on ne rigole plus beaucoup chez les Franzose ! Mais c’est finalement le mot qui me semble le mieux qualifier le mois qui vient de s’écouler.

illu_rentree

Un grand changement s’est produit dans mon travail. Vous vous souvenez peut-être que je me plaignais au printemps de ne plus avoir de dossiers intéressants à gérer, voire même de m’ennuyer. Après un long congé parental et une demande de temps partiel, j’ai longtemps accepté tout cela sans broncher. Je me disais que je devais patienter, au moins jusqu’à notre second bébé. Mais c’était mal connaître ma nature bouillonnante et rebelle. Avant les vacances j’ai eu un entretien tendu avec mon responsable et lui ai demandé fermement de nouvelles responsabilités. Cela a eu un véritable effet. Dès notre retour de France, deux projets m’attendaient sur ma table. Depuis les demandes s’enchaînent, je cours d’une réunion à l’autre, ai trois notes en cours à rédiger, bref, je revis professionnellement, vraiment. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, la réorganisation de ma direction – qui était annoncée depuis deux ans – a enfin été adoptée. J’accueille ainsi dans mon équipe deux nouvelles collaboratrices aux profils très intéressants et leur encadrement est une motivation supplémentaire. Je dois être honnête jusqu’au bout : je ne crois toujours pas que mon poste actuel me satisfera pour le reste de ma carrière. Mais il est redevenu stimulant pour moi au quotidien et c’est déjà très bien.

A mes nouvelles responsabilités professionnelles se sont ajoutées d’autres responsabilités plus inattendues. Chaque année sont élus des représentants de parents dans la crèche de Pierre. Ils doivent être concertés pour toutes les décisions importantes liées à la vie de l’établissement. Un jour, alors que je venais récupérer Pierre, les éducatrices m’ont demandée si je voulais me présenter. Le lendemain j’ai été élue « représentante principale » à l’unanimité des voix (les trois autres candidats n’en ayant chacun recueillie qu’une seule – la leur j’imagine). Je ne vous cacherai pas que j’ai été très touchée. D’une part d’avoir été le choix des éducatrices : c’est donc qu’elles ont un peu d’estime pour moi ? Elles m’ont dit : « Nous avons besoin de quelqu’un qui partage nos valeurs ». Ouah ! D’autre part d’avoir été le choix de tous ces parents. Je n’oublie jamais que je suis étrangère ici. J’étais face à des candidats allemands et pourtant c’est à moi qu’ils ont donné leur voix. Enfin je dois dire que, même si c’est bien sûr à une échelle minuscule, je suis ravie de renouer avec une forme d’engagement. La situation de l’accueil de la petite enfance est tendue en Allemagne, les éducatrices ont déjà été en grève, la ville impose des taux d’encadrement toujours moins satisfaisants… Je vais donc désormais pouvoir contribuer au débat.

Bien sûr ces changements de rythme professionnel et personnel ne sont pas sans impact sur mes activités d’à côté, notamment sur ma présence sur internet. Je dois désormais être pleinement là quand je travaille, et ne peux plus m’accorder qu’une pause succincte pour déjeuner. Mes après-midis de maman restent inchangés, mes soirées ne sont pas plus longues. Et je dois faire une place à ce nouveau rôle de représentante des parents. J’ai ainsi dû revoir mes priorités. Je vous rassure immédiatement : ce blog et vous faites clairement partie de ces priorités. J’ai seulement choisi de m’investir différemment : je suis toujours aussi présente ici par exemple, mais moins sur les réseaux sociaux. Je suis par ailleurs moins connectée le soir. Mes journées sont si chargées que, une fois Pierre au lit, je n’ai parfois plus l’énergie de me concentrer derrière un écran, j’ai besoin d’autres choses. Deux éléments m’ont aidée dans ce sens. Le premier, c’est mon changement d’ordinateur. J’ai craqué au début du mois et me suis offert mon tout premier MacBook. Il est magnifique, vraiment. Mais vous ne me croirez peut-être pas, pour le moment je rencontre vraiment de grosses difficultés pour l’utiliser. Je tâtonne beaucoup et regrette parfois, je l’avoue, mon bon vieux PC. Le deuxième, c’est que nous avons de gros problèmes de connexion dans notre logement. Des travaux sont en cours et la situation devrait perdurer jusque mi-novembre. Si vous cherchiez comment moins vous connecter, vous connaissez désormais mes secrets !

C’est là qu’intervient mon petit plaisir du mois : mon tout nouveau carnet « Bullet Journal ». J’ai toujours utilisé des carnets, j’ai découvert ceux de la marque Leuchtturm 1917 il y a un peu plus d’un an et ils ne me quittent plus depuis. A ce niveau là rien de nouveau à l’horizon. La technique du « Bullet Journal » est juste un moyen original d’organiser ces notes prises à la volées. La petite communauté – principalement féminine – qui s’est créée autour a eu l’idée d’agrémenter la méthode de petits dessins, de couleurs ou de calligraphies. C’est donc à la fois une façon de s’organiser mais aussi de cultiver sa créativité. J’ai lu beaucoup d’articles de blogs à ce sujet et ne saurai pas faire aussi bien qu’eux. Si le sujet vous intéresse et que vous avez envie d’en savoir plus, je vous conseille particulièrement celui-ci : un invincible été. Quoiqu’il en soit je m’y suis mise, et y prends pour le moment beaucoup de plaisir. M’installer à une table au milieu de mes crayons, allumer une bougie, mettre la radio parfois, ce sont de menus plaisirs que j’avais oubliés.

Cet article ne serait pas complet sans vous parler de nos essais bébés que nous avons enfin lancés. Parfois je me demande si c’était vraiment une bonne idée, d’en parler si ouvertement. J’ai peut-être généré une attente qui s’ajoute à la mienne ? D’un autre côté je n’aime pas le tabou qui entoure cette période. Je vais donc vous dire ce que je dis à tous ceux qui me posent la question désormais – et ils sont nombreux, malheureusement : nous mettons tout en œuvre pour, et je vous tiendrai au courant le moment venu ! Je ne suis pour le moment ni pressée ni stressée mais cela reste une période particulière que celle où on attend un si grand bouleversement sans savoir ni si ni quand celui-ci va se produire.

En tout cas vous l’avez compris, je suis bien occupée par ailleurs heureusement. Je retourne d’ailleurs de ce pas à mes petits dessins, il faut que je me couche tôt. Demain le grand tourbillon recommence.

55 réactions au sujet de « Une rentrée studieuse »

  1. Je me retrouve beaucoup dans ce que tu écris. Moi aussi j’ai de plus en plus d’autonomie et de responsabilités, ce qui fait que je suis aussi un peu débordée. Et le soir, je n’ai pas toujours envie de me connecter alors que je l’ai été toute la journée. Je suis contente que tu t’epanouisse et aussi pour ton élection. Pour le reste tu sais ce que j’en pense.

  2. Hé beh c’est du costaud ta rentrée ! Plein de choses hyper positives pour toi en tout cas. Félicitations pour ton boulot et ton élection à la crèche, ça doit être vraiment gratifiant de voir ces résultats 🙂
    Pour le MacBook, c’est comme pour toute nouvelle « technologie » (bon heu ça reste un ordi, je sais), il faut forcément un peu de temps pour s’habituer. Puis au moins : tu oses ! J’ai littéralement grandi avec des PC (papa informaticien) et je ne peux pas concevoir passer un jour sur Mac, ça me semble complètement contre-intuitif !
    Pour les essais bébés, j’avoue que je trouve ça très délicat d’avoir annoncé ça. Je n’aurais pas osé, justement pour la raison que tu invoques. J’ai le sentiment que ça rajoute une pression supplémentaire, dont vraiment on n’a pas besoin pendant cette période… Bon si tu le vis bien pour l’instant, tant mieux 🙂
    Merci d’avoir enfin fourni une explication sur le bullet journal via l’autre article !! Ca fait des semaines que je vois passer ça et j’avais l’énorme flemme de chercher ce que c’était (…) Autant j’ai toujours un agenda sur moi qui me sert de bloc-notes/calendrier/to-do list, autant je constate que le bullet journal ne me convient pas du tout. Pourtant ce que j’en voyais à droite à gauche avait l’air sexy et attrayant 😉 J’ai besoin de plus de place dans mes agendas mais pas de revoir mon organisation, qui est déjà au point. Du coup un carnet physique aussi structuré que le bullet journal ne m’est pas forcément utile (puis mes RDV sont annulés/modifiés tout le temps, ça deviendrait vite un vrai b*rdel). En fait, ça me prendrait bien plus de temps que mon système actuel, je pense…
    Par contre, ce serait chouette que tu nous montres le tien ! Avec ton soin et ta diligence, je mettrais ma main à couper qu’il doit être super 😉

    1. Oh tu me surestimes ! Je vois passer de véritables œuvres d art sur IG ou ailleurs et mon bullet journal est très sobre en comparaison. D’un autre coté je ne comprends pas trop comment on peut faire des choses si jolies avec un outil du quotidien mais bon… Je vais continuer à pratiquer quelques semaines et songerai peut-être alors à vous montrer quand même 😉 .

  3. Je te comprends pour le mac book. Ça fait des années que j’hésite mais je me dis que je n’ai pas envie de tout réapprendre ! Après c’est un plaisir il paraît
    Félicitations pour ton boulot et la crèche ! Si tu es contente pour le moment c’est déjà beaucoup.
    Bonne rentrée

    1. Pour le moment je dois dire que je regrette un peu mon choix concernant le MacBook (et si en plus je pense au prix qu’il m’a couté…) mais bon je ne l’ai que depuis un mois ça va peut-être s’arranger…

  4. mais quelle femme ! tu m’impressionnes ! tout mener de front comme ça… chapeau ! je ne suis pas surprise pour les responsabilités à la crèche, tu es une personne qui inspire confiance, et qui semble calme mais déterminée, elles ont eu raison de te choisir pour les représenter !

    1. Oh la la trop de compliments ça me touche beaucoup !! Merci 🙂 (en vrai je te rassure je sais aussi être très chiante / nulle / énervante 😉 ).

  5. Que de belles nouvelles!
    je suis contente pour toi, pour vous!
    le renouveau professionnel fait souvent un plus grand bien! J’ai enfin quitté mon poste de serveuse que j’exerçais depuis mes 17 ans et des (8 ans et des poussières donc) pour payer mes études, mon loyer, bref : vivre.
    Maintenant rédactrice web je me sens 10 x plus épanouie et ça se ressent déjà sur ma vie familiale, amoureuse et sociale 🙂
    Nous avons envie du deuxième depuis un an déjà et nous … n’essayons pas par manque de temps actuellement (enfin on a le temps de faire des câlins je te rassure hi hi mais pas d’élever un second enfant).
    Bref, encore une fois je suis contente pour toi.

    1. C’est vrai que l’épanouissement au travail a vraiment une influence sur tout le reste ! J’espère que vous trouverez bientôt le temps de concrétiser tous vos projets 🙂 .

    1. Oh ben que se passe-t-il ? Il me semble que tu as aussi la pêche en général, non ? En tout cas tu sais, chez moi comme chez tous je pense, il y a aussi des hauts et des bas, je ne suis pas toujours à fond comme ça 😉 .

      1. Non, non, ça va , ne t’inquiète pas… J’ai dû écrire ça un soir de faiblesse… Il faut dire que l’attente est longue pour avoir les résultats du transfert d’embryon… Et je ne suis définitivement pas quelqu’un de patient. Encore moi quand je suis plus bourrée aux hormones qu’un poulet premier prix!^^

        1. Je ne peux pas dire que j’imagine mais un peu quand même… (sachant que je n’aime pas trop en parler mais je dois aussi malheureusement me transformer en mini-poulet aux hormones en ce moment – et je sais à quel point c’est désagréable…)

  6. Dis-donc, une rentrée chargée ! Je suis contente de lire que tu t’épanouis plus dans ton travail et que tu t’y sentes stimulée.
    Bravo pour l’élection de parent représentant ! Cela demande un engagement important ? Tu as des réunions régulières ?
    Le « Bullet Journal » je m’y suis mise aussi avant les vacances, d’abord attirée par le côté graphique de l’objet, puis finalement séduite par le côté pratique… Le mien est très simple en terme de charte graphique. Mais j’envisage de le rendre un peu plus joli dans les semaines à venir (j’ai un peu plus temps à y consacrer). J’aime prendre le temps d’organiser ma journée du lendemain et de poser des objectifs mensuels.
    Je croise les doigts pour vos essais !

    1. Nous avons une réunion par mois et y abordons des thèmes aussi variés que les critères d’admission ou l’achat de l’eau distribuée aux enfants 🙂 . Pour le moment j’apprécie aussi la concentration quotidienne que demande le Bullet Journal, on verra si je tiens sur la durée 😉 .

  7. Je suis ravie pour toi pour tes nouvelles responsabilités, il est certain que c’est plus stimulant! Merci pour le bullet journal, je ne connaissait pas et je trouve que c’est une super idée, j’ai toujours pleins de feuilles volante partout.
    Et concernant les essais bébé, je suis d’accord avec toi concernant le tabou mais il est aussi vrai que parfois, certaines personnes s’avèrent un peu trop insistante. Mais c’est vrai que c’est une période toute particulière. Profitez en bien car c’est un moment ou on ne contrôle vraiment rien 😉

        1. Super ! Pour le moment je suis ravie de m’être lancée, meme si j’ai un peu aménagé la méthode de base. Tu as raison je connais ce lien aussi, il est bien fait 😉 . Tu nous feras un petit article après quelques semaines d’utilisation ? Ca m’intéresserait !

  8. Bravo pour tes nouvelles responsabilités! Tu as eu raison de taper du poing sur la table à ton boulot. C’est tellement important de s’épanouir dans ce qu’on fait! Et tu peux effectivement être fière d’avoir été choisie par les autres parents de la crèche! En tout cas ce n’est pas plus mal d’être très occupée pendant les essais bébé, comme ça pas le temps de stresser! Je compte d’ailleurs écrire mon prochain billet sur garder ou non le secret sur ses essais bébé 😉

  9. Et ben quelle rentrée ! Je ne sais pas si j’aurais réussi à tout mener de front comme ça !
    Super pour les responsabilités au boulot, l’élection à la crèche (ça me stresser ait moi XD) et surtout pour le lancement des essais
    J’espère que tout va se passer comme tu veux, tu gères

  10. J’ai essayé avec tes explications et celles de l’article en lien de comprendre le bujo, et j’adore le côté artistique de la chose, mais je crois que je vais y rester hermétique 😉 C’est à la fois trop compliqué et pas assez logique pour moi :p (ou alors j’ai pas compris le concept et la logique, c’est aussi possible)

    En tout cas, ça a l’air d’avoir été une rentrée très riche pour toute la famille 🙂 C’est évidemment super que ton souhait ait été écouté au boulot et c’est chouette aussi que tu te sois trouvée de nouveaux hobbys, engagements (je savais pas pour ton élection dans ta crèche !!) et objectifs. C’est bien aussi de déconnecter un peu (moi j’essaie, mais c’est dur ;)).

    1. Du coup ça m’intéresserait beaucoup de savoir comment tu organises ton travail et tes notes ! Pour la déconnexion c’est bien sûr plus facile quand on ne travaille pas sur / pour internet 😉 .

      1. Principalement avec ma tête :p Peut-être que je n’ai pas un travail très complexe, mais jusqu’ici j’arrive à gérer juste comme ça, même s’il arrive qu’il y ait des loupés 😉 Et puis j’ai aussi la chance d’avoir des horaires extensibles presque à l’infini, donc je reporte peu de choses au lendemain, je règle les problèmes dans la journée… et si un jour je travaille beaucoup, le lendemain je travaille moins. Enfin, pour tous les mots de passe, adresses et autres informations que je ne me sens pas de retenir, j’ai un carnet fourre-tout (et pour ce qui est perso, les rendez-vous, les horaires de mon mari et ceux de la nounou, on a un agenda classique pour toute la famille). Voilà, tu sais tout 😉

        1. D’un autre coté si tu m’avais dit que tu avais une énorme base de données Excel sur laquelle tu notais tout pour faire des tableaux croisés dynamiques ensuite, j’aurais sans doute été un peu surprise 🙂 . Moi je t’admire de savoir faire comme ça, au jour le jour ! Parfois mon « organisationite » me fatigue.

  11. Je suis admirative. Un travail où tu te sens mieux, une élection à la crèche, de nouveaux projets. C’est ce qu’on appelle une rentrée sur les chapeaux de roue !! Félicitation !!
    J’avoue que je ne connaissais pas le « Bullet Journal ». Je vais lire l’article que tu mets en liens pour en savoir un peu plus.

    1. Merci !!! Le Bullet Journal est assez connu sur la blogosphère mais pas encore beaucoup en dehors 🙂 … Ca te plaira peut-être !

  12. Eh bien, ton assiette a l’air bien remplie !
    Pour les Mac, ça viendra, j’ai été obligée d’y passer à l’occasion d’un emploi, et c’est venu assez vite, mais après, le problème quand on connait les deux système, c’est qu’on passe son temps à regretter ce que celui qu’on utilise en ce moment n’a pas (les e dans l’o sur mac, les majuscules accentuées sur les claviers PC pour parler des trucs les plus triviaux 😉 ).
    Quant aux essais, je trouve qu’il faut du courage pour en parler car certains sont lourdingues, mais d’un autre côté, ça permet aussi de lâcher la pression des autres. « Alors, ce bébé, c’est pour quand ? » « Ben on y travaille, justement », et d’avoir du soutien si ça ne marche pas. J’espère que ça se passera bien pour vous, bon courage avec toutes tes occupations 🙂 !

    1. Oh la la je ne sais pas si tu me rassures pour le Mac 😉 . Je suis d’accord avec toi pour les essais, finalement en parler ouvertement ça évite aussi certaines relances.

  13. ça en fait des changements ! En même temps, j’imagine que c’est hyper gratifiant/vivifiant, les nouveaux projets donnent de l’entrain.
    Pour ce qui est du bullet journal, j’en avais entendu parler et avais trouvé cela idiot… je révise mon jugement 🙂 je voulais tenir un carnet de grossesse, hum, du coup j’hésite entre un mixte carnet de grossesse/bullet journal…
    Pour ce qui est des essais, je comprends que tu n’aimes pas cette période. Elle est tellement bizarre en réalité. Il faut bien le dire, c’est une décision majeure, donc une fois qu’on l’a prise, on a vite envie de s’y mettre ! C’est vraiment un chamboulement d’émotions entre « vite vite vite » « on a le temps » « on est décidé » « on a le temps », raison et émotion, quand ça vous tient 😉

    1. Tu traduis assez bien les émotions qui me traversent en ce moment ! Concernant le journal de grossesse, j’en ai eu un pour Pierre. Il est très intime et je ne pense pas que je lui donnerai un jour mais j’adore m’y replonger, c’est très émouvant a posteriori !

      1. J’ai toujours aimé écrire, je trouve qu’on dit plus de choses de cette manière et plus facilement. Du coup, je voulais carrément faire un journal de grossesse + un journal tout au long de la vie de mon p’tit loup (première écho hier et tout va bien 🙂 🙂 ) dans l’idée d’imprimer le tout dans des beaux livres photos et lui remettre à 18 ans « voici ton histoire ». ça m’a manqué, mes parents ne sont pas de ce genre là, donc premier mot, premiers pas, toussa toussa, avoir une trace écrite, une date, des photos, j’aime assez l’idée. Après, ça l’intéressera.. ou pas ! j’imagine que tu as écrit ton carnet de grossesse à ton intention et non pas à la sienne, du coup, effectivement, l’objet n’est pas le même et je comprends bien qu’il puisse être délicat de le lui remettre un jour 😉

        1. Je pense aussi lui écrire un petit carnet, peut-être à couper en deux dizaine reprenant les faits marquants et ce que j’aime chez lui ^^
          Par contre, on fait des albums photos annuel et dedans je glisse de petites notes avec les dates, les premiers mots, ect.qui retrace non seulement leur histoires, mais aussi celle de notre famille 😉

  14. Je ne connaissais pas le bullet jornal mais je me laisserai bien tenter même si me connaissant, je doute de mon assiduité ! En tout cas, merci pour la découverte.
    Quant au reste… quand on a autant de projets et aussi variés… ça ne peut que bien se passer 🙂

  15. C’est chouette que tu puisses retrouver un peu d’intérêt professionnel.
    Pour le Mac, ça viendra. J’ai eu des MAc entre les mains à deux occasions. La première fois, lorsque mon PC m’a lâchée en pleine rédaction de mon mémoire de fin d’étude TT Heureusement on m’a prêté un mc book. Et puis j’ai bossé trois mois dans un endroit où ils fonctionnaient avec Apple. Donc la moitié de la semaine, j’avais un mac, et l’autre moitié, dans un autre endroit, j’avais un PC. Bon ben on finit par s’y faire et par trouver comment faire les choses qu’on fait même sans réfléchir.
    Sinon, le concept de bullet journal, je l’ai croisé et recroisé plusieurs fois. Mais là , j’ai lu ton article dans le train et comme il y a des travaux, ça m’a laissé le temps de m’y plonger un peu plus et je saute le pas (enfin à ma sauce évidement) pour voir comment c’est exploitable dans mon quotidien.

  16. Oh la la, une avalanche de bonnes nouvelles comme ça, ça fait beaucoup de bien à lire ! C’est vraiment bien que tu aies retrouvé une motivation au quotidien dans ton travail. Ce sont ces petits défis qui nous portent chaque jour, il font partie je pense d’un équilibre nécessaire pour profiter des autres parties de notre vie, enfants/mari/amis/Famille. Je dis ça parce que je suis en « reconversion professionnelle » pour ma part et comme ce côté là ne se passe pas bien, j’ai l’impression qu’il impacte le reste. De la même manière qu’une maman qui choisit de ne pas travailler (oui parce que sinon, j’ai l’impression que mon message signifie que le travail est obligatoire à l’équilibre, or je ne le pense pas) doit se sentir bien dans son activité de mère au foyer (je ne reviens pas sur le débat vrai travail/pas vrai travail).
    Pour le Mac, je te rassure tout de suite ! Quand je suis passée de mon adorable PC rose fluo à mon magnifique mac, j’ai du mettre bien un mois avant de me sentir à l’aise ! Ca viendra 😉
    C’est vrai, la période des essais est taboue. Je ne te cache pas que je te trouve courageuse de nous en parler, j’aurai trop peur d’une « pression » supplémentaire. Alors j’attends la bonne nouvelle, mais je ne t’en reparlerai pas, promis 😉 !
    Merci pour ce post plein de positivité et d’entrain ! Et vive madame la représentante !

    1. Merci à toi pour ton enthousiasme qui fait plaisir à lire ! Malgré tout, je me sens un peu nulle car même un mois après son acquisition je ne suis toujours pas parfaitement à l’aise avec mon Mac. Mais on va dire que je garde espoir 🙂 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *