Ne t’promène donc pas tout nu !

Ne t’promène donc pas tout nu !

Les allemands aiment la nudité, vous connaissez sûrement ce cliché, et il n’est pas totalement faux. La « freikörperkultur » (littéralement culture du corps libre ou naturisme) a connu son essor outre-Rhin dans les années 70. Et aujourd’hui encore, c’est un fait : les allemands se mettent toujours nus volontiers.

Avant même que nous ne songions à devenir parents, cela a été un de nos premiers chocs culturels avec mon grand chéri. En octobre 2008, lors de notre premier week-end en amoureux sur une île de la Frise-Orientale, ce dernier m’a proposé d’aller au sauna. Naïve, je m’imaginais suant en maillot de bain avec quelques Frida. Je n’y étais pas du tout ! En Allemagne les saunas sont mixes et la nudité y est obligatoire. Tout le monde ou presque y va, c’est une activité classique du weekend. Il m’a fallu un peu de temps pour accepter d’essayer et finalement je ne l’ai fait qu’une fois, au cours de vacances éloignées de notre lieu de résidence. Impensable pour moi de prendre le risque de me retrouver nez à nez avec mon chef en tenue d’Adam ! Ce que j’ai retenu de cette expérience ? Que pour moi la nudité n’est pas neutre. Elle m’intrigue au moins, m’excite parfois. Et ne fait décidément pas partie de ma culture.

Un peu plus tard, lorsque nous avons emménagé ensemble, le thème est revenu de façon plus critique. Je ne supportais pas que mon mari entre à tout bout de champ dans la salle de bain quand je prenais ma douche – et il était incapable de comprendre en quoi cela pouvait bien me gêner. Son argument : « Mais je t’ai déjà vue toute nue ?! » Le mien : « Je tiens justement à ce que ça reste rare et particulier – dédié à la sexualité ». Mon mari a fini par flancher.

Depuis nous avons fait un bébé (nus ! mais bon ça, vous vous en doutiez 😉 ) et désormais la question se repose déjà, différemment.

Jusqu’à six ans au moins, dix ans parfois, un enfant allemand se montre régulièrement nu en public, et cela semble tout à fait normal. Dès la petite enfance, comme j’en avais parlé ici, sont organisés des groupes de PEKiP. Le principe, entre autres, est de réunir des nourrissons de trois à dix mois dans une salle très chauffée pour les laisser se mouvoir nus au sol. Plus tard, à la piscine ou au bord des lacs, les enfants allemands sont souvent laissés nus pour jouer. J’ai ainsi déjà vu la plupart des enfants de mes amis gambader nus autour de nous. Les allemands justifient souvent leur conviction par la liberté de mouvement procurée. Elle serait particulièrement bénéfique au développement moteur des enfants.

Version 2

Mon avis sur la question est assez mitigé.

Bien sûr je ne suis pas neutre et emporte avec moi tout mon bagage culturel sur la question. Comme vous le savez, je viens d’une famille catholique très traditionnelle sur ce type de sujet. Je n’ai donc jamais vu aucun des membres de ma famille nu (à part ma soeur). Je me souviens parfaitement à huit ans avoir demandé à ma mère après avoir entendu à la radio « le chanteur » de Daniel Balavoine : « C’est quoi la vertu ? ». Elle m’avait donné cette définition toute personnelle (à sa décharge la question n’était pas facile) : « C’est quand personne ne t’a jamais vue nue ». Pour autant j’ai toujours été très épanouie dans mon corps comme dans ma vie intime, ce qui me laisse croire que cela ne m’a en rien « gâchée ».

Bref, pour tout vous dire, dans un lieu privé et clos, je ne suis jamais gênée de voir une petite fille nue jouer à mes côtés. Peut-être parce que je suis moi-même une fille. Peut-être aussi parce que chez une petite fille, la plupart du temps (je veux dire si elle ne se met pas soudainement à faire le poirier) il n’y a pas grand chose à voir. Vis-à-vis des petits garçons je suis moins enthousiaste. Beaucoup plus rapidement que vous ne l’imaginez la taille voire la forme de leur pénis diffèrent et ils commencent à avoir des érections… C’est donc beaucoup moins « neutre ». En lieu public comme autour des piscines et des lacs, je suis très réticente et n’accepterai sans doute jamais de mettre Pierre nu. J’ai vraiment trop peur des pervers et des photos volées. Finalement le seul endroit où mon fils a la possibilité de jouer nu parfois est notre balcon – sans autre spectateur que ses parents donc. Et je ne me sens pas prête à aller au delà.

Mais la question ne s’arrête pas là : qu’en est-il de notre nudité à nous, celle de ses parents ? Je vous ai dit que je n’avais jamais vu mes parents nus, ce n’est évidemment pas le cas de mon mari qui encore aujourd’hui, lorsqu’il passe une nuit chez ses parents, n’est jamais choqué de les voir sous la douche (ôtez-moi vite cette image de la tête). Force est de constater que lui non plus, ça ne l’a pas « gâché » : il est au moins aussi à l’aise avec son corps que moi… Alors avec Pierre, on fait quoi ?

Pour le moment Pierre continue de nous accompagner obstinément aux toilettes et dans la salle de bains. Dès que je peux j’y vais sans lui (bien sûr) mais ce n’est pas toujours possible et dans ces cas là je préfère laisser la porte ouverte que l’entendre hurler à la mort devant. J’ai lu que le sentiment de pudeur apparaissait vers trois ans. J’imagine que je m’en rendrai compte mais je sais déjà que, dès qu’il sera en mesure de l’accepter, je ferai en sorte qu’il ne me voie plus nue. J’imagine que mon mari sera toujours plus permissif sur le sujet, mais finalement, étant donné qu’ils sont pour le moment « entre hommes » cela ne me dérange pas vraiment. Je serais peut-être moins tolérante si nous avions une fille un jour.

Voilà vous savez tout de ce cruel différend franco-allemand. Maintenant c’est à vous de me dire, vous jouez dans quel camp ? Pudeur quasi-puritaine ou « freikörperkultur » ? Et avec vos enfants, ça donne quoi ?

85 réactions au sujet de « Ne t’promène donc pas tout nu ! »

  1. Nous en avons déjà discuté mais chez moi il y a beaucoup moins de pudeur (du moins entre filles et entre mon mari et moi) mais pourtant je ne suis pas si à l’aise que ça avec mon corps mais c’est un autre débat.
    J’avoue, je n’accepterai pas de prendre un bain avec mon fils quelque soit son âge mais cela ne me dérange pas avec une fille.
    Je suis toujours un peu gêné quelque soit l’enfant qui se met nu devant moi (fille ou garçon) car pour moi cela ne se fait pas.
    En tous les cas, c’est en effet une question qui se pose.

  2. Oh, débat très intéressant !
    J’évite aussi que Chucky me voie toute nue, il va avoir quatre ans. J’essaie de lui apprendre la pudeur.
    Mais s’il vient dans la salle de bain pendant que je prends mon bain et qu’il veut venir avec moi, j’ai encore du mal à lui dire non.
    Je me souviens avoir pris longtemps desbbains avec ma mère. Je ne suis d’ailleurs pas du tout pudique avec elle.
    Pas très logique tout ça !
    Par contre, il tient à aller aux toilettes tout seul et ferme la porte derrière lui sans qu’on lui ait forcément dit de le faire.
    Je trouve ça bien.
    Je suis absolument contre le fait de le voir jouer nu sur la plage sous le regard de tout le monde. Comme toi, je tiens absolument à le protéger d’éventuels regards vicieux…

    1. Oui bien sûr il y a une grosse différence entre la nudité en public et dans l’enceinte familiale. Tu connaissais cet aspect culturel allemand j’imagine ?

    2. Je suis aussi contre le laisser jouer nu en public ! En dehors de la pudeur qui reste toute personnelle à chacun, je ne trouve pas ça hyper hygiénique ! 😉

  3. Moi je serai plus version française. ..
    Je n’ai jamais pris de bain avec mes enfants mais depuis quelques temps ils entrent aussi dans la salle de bains ou les toilettes avec moi par curiosité. ..ce que je n’aurais pas cru de moi avant (qu est ce que l’on ne ferait pas pour avoir 5 minutes de paix…)
    Sur ce point nous sommes sur la même longueur d’onde avec mon mari:être pudique.
    C’est un article intéressant notamment sur les différences culturelles.
    Quelle place laisser à la culture de l’autre sans renier ses propres principes? Quelles sont nos limites?
    Merci de nous avoir amener à cette réflexion car même de même culture, nous avons tous reçu une éducation plus ou moins différente qui ressort sur nos choix parentaux.

    1. Oui finalement c’est ça, élever un enfant à deux c’est aussi faire des compromis et accepter parfois des comportements différents du sien 🙂 .

  4. Je ne me suis jamais posée la question. Mes filles me voient nue quand je prends ma douche mais aujourd’hui ça me gêne. Quant à leur propre nudité, on évite, surtout en public. Il leur a pris parfois l’idée de jouer toute nues à la maison mais ca a été exceptionnel. Dehors je leur dirais de s’habiller (elles ont 6 et 8 ans); et plus petites, je n’ai jamais été adepte

  5. Hmm difficile… Mes parents étaient très libérés à ce sujet et ça m’a toujours dérangée. Je déteste la nudité en public comme toi : ces parties de mon corps sont privées et intimes, et je n’ai vraiment pas envie de voir celles des autres pour cette même raison. C’est différent vis à vis de mon mari, avec qui je partage tout au fond. L’expérience avec mes parents me fait dire que je préfère ne pas montrer notre nudité à Croquette sur le long-terme. Je pense que ta solution aux 3 ans de l’enfant correspond assez bien à ce que je voudrais voir en place donc. Déjà maintenant ça me met légèrement mal à l’aise, je ne peux qu’imaginer que ce sentiment grandira au fur et à mesure qu’elle grandira 😉
    Je ne savais pas que l’Allemagne était plus « libertine » que nos pays ! C’est intéressant de voir à quel point ça s’est développé. Est-ce que tu sais pourquoi ils ont adopté cette culture de la nudité ? 🙂
    Par contre, je ne comprends pas l’argument du « on est plus libre de ses mouvements » : un maillot de bain ou à poil, il n’y a pas de différence, faut arrêter de fumer la moquette ! :p

    1. Une de mes amies a eu une expérience similaire à la tienne, c’est pourquoi je ne tiens pas à confronter Pierre à ma nudité – enfin plus d’ici quelques années. La culture de la nudité allemande, de ce que je sais, a notamment été favorisée dans les années 70 en réaction aux régimes autoritaires (nazis puis communistes), comme un symbole de liberté et d’égalité, une provocation aussi un peu. Par ailleurs les enfants allemands après la guerre manquaient de vitamine D qui est activée par le soleil alors on avait tendance à les exposer beaucoup et nus 🙂 .

  6. Bon, je suis contente de lire que les petites filles de tes amis qui se baladent toutes nues ne te gênent pas :p (d’ailleurs, je veux les photos !) A ma décharge, j’ai essayé de lui faire enfiler un maillot de bain, tu en as été témoin, mais pour l’instant, je crois que l’eau, pour elle, c’est synonyme de « tous à poil ».

    D’ailleurs, pour le coup, elle nous voit « souvent » tout nus aussi, parce qu’elle ne se gêne pas pour ouvrir la porte des wc ou de la salle de bain. Et puis des fois, pour des raisons de simplicité, on se douche avec elle (j’espère ne choquer personne).

    Dans ma famille, la pudeur de mes parents est arrivée assez tardivement. Je me souviens que petite, on les voyait souvent nus (enfin, surtout – et essentiellement – ma mère, en fait). Et je me rends compte que ça m’a fait bizarre de constater à l’adolescence qu’elle se cachait (comme nous on a commencé à se cacher). Je crois que pour moi, voir ses parents nus, c’est pas choquant. Et tant mieux, parce que j’aime bien me balader à poil chez moi (plus précisément, j’aime pas m’habiller mouillée, alors généralement, je sors de la douche pour me sécher dans ma chambre, et je peux mettre longtemps avant d’enfiler des vêtements) (tout tout, vous saurez tout).

    Bon, c’est pas tout ça, mais j’ai pas réussi à caser le mot « couille », moi (ah ben si). Je m’imaginais un article bien plus chaud que celui-ci (oui, clairement, la nudité en famille, voire entre amis, ça me laisse complètement de marbre) (mais je comprends pour la sauna, par contre, je serais très mal à l’aise aussi) 😉

    1. Promis pour les photos je n’ai pas osé t’embêter avec ça avant 😉 . Donc si je comprends bien tu es pour la nudité entre proches mais contre avec des inconnus ? C’est aussi un positionnement, pourquoi pas 🙂 !

  7. Ici pour l’instant on est pas pudique entre nous. On se ballade souvent nu dans la maison et ca ne nous pose pour le moment pas de problème. AprèS mon fils a tendance à être attiré par nos parties intimes et ca je ne le laisse pas toucher .
    Je pense que quand il aura atteint l’âge de comprendre on aura un peu plus de pudeur histoire de garder chacun notre intimité.
    C’est vrai que c’est une question délicate et chacun a un avis bien tranché.
    Dans mon enfance hors de question de voir qui que ce soit nu, et encore moins de parler de sexualité !
    Va savoir pourquoi ce sujet ne me pose aucun pb aujourd’hui !

    1. J’en déduis donc que nous avons eu une enfance et une évolution semblable 🙂 . Et je pense que je ferai pareil avec mon fils (le mien n’essaie pas de toucher en revanche mais je sens qu’il commence à se demander où est mon pénis 😉 ).

  8. A poil, à poil, à poil! XD
    Dis donc les sujets polémique, c’est vraiment intéressant.
    Alors moi je ne sais pas si c’est parce que je suis alsacienne ou que ma mère est issue d’une famille nombreuse de la campagne, mais clairement j’ai pris des bains avec mes parents et même avec mon beau père (mes parents ont dû divorcer vers mes 6ans). Avec ma cousine qui a 10ans de moins quand elle était bébé (et j’aime lui rappeler la fois où elle a fait caca dans le bain). Quant à mon père, je l’ai souvent vu nu dans le bain aussi jusqu’à ce que je ne vive plus à la maison. Il m’a habillée très tard aussi, je me rappelle qu’un jour en primaire je me suis rendu compte qu’il avait oublié de me mettre une culotte en allant aux toilettes, je crois qu’après je me suis débrouillée seule.
    Ado et jeune adulte, je logeais l’été chez une tante que ça ne dérangeait pas de rentrer pendant que t’étais dans le bain pour aller faire pipi (moi je suis un peu plus gênée)
    Et un jour que je partageais une chambre d’hôtel avec une collègue, je l’ai trouvé torse nu sans pudeur la porte ouverte de la salle de bain (j’ai dit à la collègue suivante, pas de ça entre nous XD).
    Bon cela dit je ne vois plus mes parents tout nus et je suis très mal à l’aise par le simple fait de penser faire la bise à mon père (mais on n’a pas une relation facile). Ma mère est gênée de me prendre dans les bras depuis que je suis ado et que j’ai de la poitrine.
    Nous on se baigne tout nus avec le fiston. Le chéri dit qu’il ne le fera pas avec une fille. Et en ce moment je suis assez facilement toute nue parce qu’il fait une chaleur horrible et que tout mes vêtements me serrent (mais pas trop parce que j’ai beaucoup de vis à vis).
    Et je fais pipi la porte ouverte quand le papa n’est pas là (mais j’ai longtemps fait pipi la porte ouverte pour m’enfuir plus vite au cas où un monstre sortirait des toilettes, d’ailleurs mon père devait souvent m’accompagner et m’attendre devant)

  9. En effet c’est un vaste sujet/débat et pour connaître la culture allemande, j’avais moi aussi été choquée par certaines habitudes.
    Pour ma part, la nudité ne me pose aucun problème avec mon mari. J’ai également déjà vu ma mère nue, mais jamais mon père, et jamais mon frère depuis sa puberté.
    Je pense qu’il faut respecter un certain cercle d’intimité qui est délimité par nos propres limites.
    Quand nous aurons des enfants, je pense les préserver de cela, car en effet on vit aussi dans une société avec de la perversité et de la pédophilie et je ne laisserai pas mes enfants nus en public …

    1. Ah je serais curieuse de savoir ce qui t’avait choquée en Allemagne ! Ils ne se rendent pas compte parfois que tout le monde n’est pas aussi libéré qu’eux 😉 .

  10. C’est amusant, parce que mes parents ne sont pas allemand, mais chez moi la nuditė n’a jamais été un tabou : la porte des toilettes ou de la salle de bain n’est jamais fermée à clef, mes parents se promenaient nous en sortant de la douche, etc.
    Donc, je me promène facilement nuée devant FeuFolet. Par contre, j’ai arrêté les bains avec lui, pour le coup, son intérêt pour mes soins me mettant mal à l’aise.
    Mon mari a plutôt était élevé comme toi et il a beaucoup de mal avec la nudité.

    De la même manière, jusqu’à 5/6 ans, les enfants nus au bord de l’eau ne me choque pas, ils auront bien le temps d’être pudique plus tard.
    Par contre, je suis tout à fait prête à respecter leur désire d’intimité dès qu’ils en feront la demande

    Donc moi, je suis dans le camp de la nudité bien vécue

    1. Tu es sûre que tu ne veux pas déménager en Allemagne du coup ? Il y a du travail et on pourra s’épauler avec les petits pendant que nos maris sauvent le monde 😉 .

      1. Ahah, mon allemand est très mauvais malgré toutes les années où j’ai essayé de l’apprendre et mes 4 cousins allemand …
        Et pour le coup, pas sûr que mon Breton veuille quitter son rocher à bernique

  11. Effectivement la nudité est très personnelle.
    Pour ma part, ma fille est très régulièrement nue à la maison et ça depuis un moment dû à ses érythèmes fessiers. Et elle y a pris goût. Elle préfère vraiment être toute nue. Et cela ne me dérange pas du tout. Quand nous avons du monde qui vient à la maison et qu’elle est nue, cela ne me dérange pas non plus.
    Mais je l’habille quand on sort quand même 😉
    En ce qui me concerne, avant mon accouchement j’étais un peu pudique. Mais cela ne m’a jamais dérangé que mon mari me voie nue. Et en été je suis régulièrement en culotte à la maison. Mais il est vrai que depuis mon accouchement et mon allaitement, je suis moins pudique. Je ne perçoit plus mon corps de la même façon.
    Mais de là à faire du naturisme, je sais pas …

    1. C’est intéressant parce que moi à l’inverse je suis beaucoup plus pudique encore depuis mon accouchement et mon allaitement, parce que j’ai du mal à accepter les traces qui restent sur mon corps…

  12. C’est hyper intéressant cet article.
    Je suis la fille qui a découvert les spa nl et leur nudité mixte au moment où tout le monde se met à poil dans les vestiaires, bon, ben on peut plus reculer…

    Mais pour le coup, c’est drôle parce que moi, j’aime me balader à poil chez moi (coucou Chat-mille, je rejoins ta team), et au spa, les premiers instants de gros mal à l’aise passer, j’ai ADORÉ… Le sauna habillé, c’est beurk (il est tard, mon voc est limité) et la sensation de liberté de nager à poil…
    De manière générale, j’aime cette idée de corps pas spécialement sexualisé.

    Je trouve d’ailleurs que quelques morceaux de tissu place le corps dans le domaine de la sexualité beaucoup plus que la nudité et moi, ce qui me met mal à l’aise, c’est de voir une toute petite fille en bikini… Genre y a des seins à cacher…

    Après, enfant, j’ai pris des bains avec mes parents (petite, j’ai un souvenir flou) et avec mon frère et ma sœur. Avec ma sœur plus longtemps qu’avec mon frère… Mais même aujourd’hui, ça nous arrive quand on est chez nos parents que l’une prend un bain et que l’autre se pose dans la salle de bain pour lui faire la convers’.
    Et sinon, je me rappelle que petite, j’ai du quelques fois me baigner toute nue à la plage même si mes parents essayaient d’éviter (après, j’ai grandi sur les plages du sud-ouest, là où y a plein de nudistes hors baignade surveillée). Et je me souviens qu’à 13 ans, une fois, j’étais allée à la mer en culotte… (parce qu’on avait pas prévu le maillot)

    Il y a bien une histoire de culture familiale pour ce qu’on fait à la maison. Après, il est clair pour moi que la culture française sexualise le corps alors que les néerlandais et les allemands beaucoup moins (et on peut ainsi sortir habillées comme on veut sans avoir des regards et des commentaires). Après, je ne me suis pas posée la question pour mes enfants par contre… C’est une bonne question – mais faut déjà faire des enfants lol

    1. Malgrè ton vocabulaire limité de fin de soirée 😉 je trouve que tu mets le doigts sur la vraie question finalement : la sexualisation du corps (ou pas). J ai hate de savoir comment feront les petits Gezillig 😉 .

  13. C’est rigolo, chez nous on va à contre-courant des stéréotypes: je ne suis pas pudique du tout (je dois faire pipi pendant une conversation avec des copines/mes soeurs/mon copain? Pas de souci, je laisse la porte ouverte. Le sauna version allemande? Aucune gêne). Mon allemand par contre, est un peu plus pudique (mais pas beaucoup). Pour nous deux (on est assez d’accord là dessus), un enfant n’est pas un être sexuel et sa nudité n’est elle non-plus pas sexuelle, il peut donc se ballader nu, tant que le contexte est approprié.

      1. Hahah oui. Mais je me demande en effet à partir de quel âge ca devient gênant (pour les enfants de voir leurs parents nus mais aussi pour les parents de laisser leurs enfants se ballader nus). Mais ayant uns soeur lesbienne, je trouve que la question du sexe et/ou genre est un faux problème en fait. Bref, c’est passionant 🙂

  14. C’est marrant cette histoire de nudité… Je suis très pudique, mon copain l’est pas mal aussi, mais entre nous ça ne nous dérange pas du tout d’être nus au quotidien (on se voit quasiment tous les jours nus sous la douche, on se douche même ensemble sans forcément de finalité sexuelle). J’ai vu mes parents nus quand j’étais petite, pour des bains de minuit par exemple. Mais en fait personne n’en a jamais fait une histoire, comme s’il n’y avait pas lieu d’en parler. Et aujourd’hui, dans la sphère intime, je suis un peu pareil. Un peu par hasard, cet été, alors que nous n’avions jamais pris de bain avec Poupette, nous avons pris un ou deux bains tous les trois. C’était naturel (bon, elle a en effet voulu jouer avec le truc rigolo qui pendait de son papa, mais on lui a dit non !). On ne la met pas nue devant d’autres personnes, sauf si, après un moment à la plage, il faut la rincer dans la mer pour virer tout le sable accumulé dans son maillot.
    En fait, je l’imagine autant mal à poil devant d’autres personnes que moi à poil devant d’autres personnes. Mais entre nous, je n’y accorde aucune importance. Jusqu’à quand, la question reste en suspens 😉
    Bonne soirée !
    Marine

    1. A leur âge je trouve encore que ce n’est pas gênant en famille en effet… Et je me demande aussi quand le changement aura lieu. Etant donné ma sensibilité je pense que chez nous ça ne durera pas longtemps 😉 .

  15. Bonjour Die Franzoesin,

    je n’interviens jamais sur les sujets liés aux enfants en général, mais là, un sujet sur la pudeur, je pense avoir mon grain de sel à mettre 🙂

    Deux choses : tu as parfaitement le droit d’avoir envie qu’on respecte ta pudeur, que cela vienne de ton mari ou de ton fils quand il sera en âge de comprendre. Si tu ne veux pas que ton enfant te voie nue, ou soit nu en ta présence, c’est d’ailleurs l’occasion rêvée de lui apprendre tout doucement le consentement non ? De mettre des barrières quant au corps des autres, pour ne pas imposer son regard ou sa nudité si elle te gêne.

    Deuxièmement : il y a des familles où tout le monde se balade nu et ça ne pose aucun problème. Et c’est génial ! Mais il y a aussi des familles où les parents se baladent à poil malgré la gêne des enfants (comme chez Miss Chat… ou chez moi), au motif que les enfants n’ont pas à interférer avec le droit à la nudité des parents ou je ne sais quoi. Et là on franchit très clairement une limite. Si la nudité des parents est sexualisée ou si l’enfant est mal à l’aise et semble choqué même devant quelque chose qui semble inoffensif (se brosser les dents nu en sortant de la douche, par exemple), il faut vraiment se rendre compte que ça laisse des traces à vie (chercher « incestuel » pour se rendre compte de la gravité de la chose).

    Je ne veux faire peur à personne (et je ne vise personne ici avec ce commentaire !) mais je pense que l’idée « si tout le monde est à poil, ça ne peut pas faire de mal aux enfants » peut être fausse. C’était ma modeste contribution.

    1. Tu peux intervenir quand tu veux sur ces sujets, je ne suis pas de celles qui pensent que les « sans enfant » n’ont pas le droit à la parole en termes d’éducation 🙂 . Ta réflexion sur le consentement est très juste. Et ton témoignage fait écho à d’autres que j’ai déjà entendus sur ce thème, c’est aussi ce qui me fait apprécier à sa juste valeur la réserve de mes parents sur ces sujets. Elle m’a en tout cas permis de développer un rapport à mon corps et à ma sexualité que je juge tout à fait épanouissant, et c’est déjà pas mal !

      1. Merci 🙂
        J’ajouterais aussi qu’on parle souvent de protéger les enfants des « pervers » alors que selon une étude de l’UNICEF, entre 85 % et 98 % des agressions sexuelles sur mineurs sont le fait de proches de l’enfant. Il y aurait finalement beaucoup moins de risques à laisser son gamin nu en présence d’inconnus à la piscine ou au sauna que de la famille… ça donne matière à réfléchir.

  16. Ouhh! Ca c’est un débat passionnant! Alors moi je suis plutôt freikor.. freikor-koi? ‘fin… Le truc allemand quoi!
    Je prends des bains avec ma fille (et son papa aussi) comme je le faisais petite avec ma maman (et avec mon papa aussi^^). Ma fille est très souvent cul-nu dans le jardin (c’est beaucoup plus rare à l’extérieur… Peut être à cause de l’éventualité d’un pervers, même si je ne me suis jamais vraiment posée la question comme ça). Bébou nous voit souvent nus aussi, quand on se douche ou qu’on s’habille, ou ( ô malheur!) qu’elle squate les wc lorsqu’on y est (va falloir qu’on mette un verrou). Mes parents se sont baladés nus devant nous (mes soeurs et moi) et nous devant eux, jusque vers la pré-adolescence. On en a jamais parlé, je crois. Ca c’est arrêté naturellement. Alors j’imagine que ça fera pareil ici.
    Bref. C’était le commentaire le plus décousu de toute l’histoire des commentaires, mais j’ai carrément la flemme de le ré-écrire alors go! Je publie!

  17. A la maison on ne se cache pas mais on ne ballade pas tout nu non plus. Si les enfants entrent dans la salle de bain pendant ma douche ça ne me gène pas. Ils le font d’ailleurs de moins en moins en grandissant.
    On leur apprend à ne pas se balader nu devant les personnes autres que notre cercle familial, devant les fenêtres (on a du vis à vis)… Et si plus tard ils demandent plus d’intimité on le respectera bien sûr.

  18. C’est vraiment etonnant, les differences d’une culture a l’autre. Ici, en Thailande, la nounou ne laisse jamais mes garcons (3 et 5 ans) se promener torse nu… meme pas dans la maison!
    A l’oppose, je « sors » de cinq mois de bains avec les enfants… enceinte c’est tellement reposant de ne pas se plier en quatre pour les nettoyer! En revanche, personne ne s’est jamais soucie de l’anatomie des autres…

  19. Oh c’est un sujet très intéressant et qui sort de l’ordinaire : bravo !
    J’ai été élevée un peu comme toi je pense, et la nudité a toujours été quelque chose d’un peu « tabou » chez nous. A tel point que je suis complètement incapable de prendre une douche collective après un sport : je me souviens qu’après avoir couru le Paris-Versailles on est allé aux douches, mon chéri et la copine qui nous accompagnait ont pris la leur (vestiaires séparés hein !) mais moi je suis restée bloquée devant la porte : impossible d’entrer. J’ai préféré rester pleine de sueur séchée pendant le reste de la journée !
    Je ne savais pas pour les allemands, mais il me semble que les anglais sont comme ça aussi. Et pour avoir discuté avec une anglaise, elle trouvait ça bizarre qu’en France, à la douche des piscines personne ne se met tout nu pour se laver, alors que sur la plage plein de femmes font du sein nu (alors que pour elle le sein nu était choquant).
    Je pense être moins « stricte » que mes parents sur ce sujet. En ce moment je prend ma douche avec Crapouillou. Mais ça ne durera qu’un temps, ça c’est sûr ! Je le laisse facilement tout nu dans notre jardin, mais c’est vrai que j’ai eu un peu de mal à le mettre tout nu à la plage cet été – j’ai préféré lui mettre une couche.
    Sinon, comme Claire, depuis mon accouchement et mon allaitement je suis moins pudique. Je suis moins gênée pour me changer dans un vestiaire collectif par exemple. Mais de là à aller faire du naturisme, faut pas exagérer non plus !!

  20. Très intéressant comme question ! Je ne suis pas pudique, les sauna toute nue ça ne me dérange pas, ni même les centre de spa à ciel ouvert. Mais seulement parce que je trouve que quand tout le monde est nu il n’y a rien de sexuel.
    Pour les enfants ça ne me dérange pas non plus de les voir gambader nus mais je dois dire que la nudité des parents c’est un peu plus gênant à mon avis. La nièce de mon mari de 4 ans lui a demandé comment est son zizi parce qu’elle avait pris une douche avec son papa. Pour une raison que je ne peux pas expliquer ça m’à choqué ! On verra quand on aura des enfants mais je ne me vois pas me doucher avec.

    1. Le zizi est clairement une partie du corps très sexualisée donc je comprends ta gêne… Je n’ai jamais pris de douche non plus avec mon fils et je pense qu’il grandira trés bien sans cette expérience 🙂 .

  21. En famille je ne suis pas trop pudique mais par contre hors de question de me mettre nue devant des inconnus même dans un sauna.
    Je ne prend jamais de bain avec le choupi mais mon mari l’a déjà fait.
    Tant que cela reste dans le milieu familial, je ne suis pas contre le fait que le choupi se trimballe nu (surtout quand il fait chaud) mais à l’extérieur, il a toujours au moins la couche ou le maillot.

  22. Je crois que chacun doit faire comme il le ressent ( bonjour je suis la suisse) .. chez nous il arrive régulièrement que après la douche on se promène nus, en particulier les enfants. Ils nous ont vu nus aussi, et pour le moment ça ne pose de problèmes à personne. Je veux qu’ils soient à l’aise avec leur corps. Par contre en public, je préfère qu’ils soient habillés. Bon quand il faut se changer sur la plage je ne me prends pas trop la tête, mais de là à y rester nus, non. si on est pas sur une plage naturiste, on reste en maillot ( je précise on ne va pas sur les plages naturistes ) moi-même je ne me montre qu’à mes enfants et mon mari… ma mère était très pudique et elle était gênée, d’ailleurs je ne l’ai pratiquement jamais vue nue, sauf quand petite je m’incrustais dans la salle de bain pour être avec elle quand elle prenait son bain ( la pauvre quand j’y repense, elle pouvait même pas prend un bain tranquille !!) je n’étais pas avec elle dans le bain, mais j’étais juste contente d’être avec elle.. pour le moment mes enfants se sont pas gênés par leur nudité réciproque, mais je pense que l’arrivée prochaine de l’adolescence risque de changer la donne. En tout cas ils feront comme ils le sentiront. Dans un sens ou dans l’autre, je les laisserai faire à leur convenance ( dans la maison ) donc en gros la nudité ok, mais dans l’enceinte de la famille. Ça me fait penser que lorsque j’ai allaité, j’ai pris sur moi car mes parents et mes beaux-parents m’ont vu allaiter.. mais au final j’ai réussi à gérer ça ..

    1. Mais non il est là !! Il fallait juste me laisser le temps de le traiter 🙂 . Et comme tu es une super copine-blogueuse et que je voulais prendre le temps de te répondre j’ai un peu tardé voilà voilà 🙂 . Je ne me suis pas posée la question des fratries mixtes en effet je serais curieuse de savoir comment les choses vont évoluer chez vous. Avec ma soeur je n’ai jamais eu aucune pudeur, nous avons partagé la salle de bain jusqu’à 18 ans !

      1. ha !! comme je voyais des coms plus récents je croyais que le mien avait été mangé ! et bien pour ce qui est des fratries mixtes, je peux déjà te donner mon point de vue de petite sœur !!! mon frère a 2 ans 1/2 de plus que moi.. on a pris des bains ensemble enfants, je ne sais plus trop jusqu’à quel âge, mais je pense justement qu’on a arrêté un peu avant l’adolescence… et après terminé, on ne s’est plus vu tout nu ! on est devenu pudique tous les 2, mais c’est un peu normal non ? je te dirai pour mes enfants, quand ça arrivera..

  23. Chez moi, nous avons toujours été très très très pudiques, trop mêmes, puisque ça ne m’a pas vraiment permis d’être épanouie. J’aime beaucoup ta description très réaliste du système allemand, ayant habité jusqu’à mes 18 ans sur la frontière allemande (près du Saarland). Mais ça n’a aucunement influencé l’éducation très ( trop?) stricte sur ce sujet. C’est pour ça que j’essaye d’être moins tatillonne sur ce sujet avec mon fils. Mon mari est très pudique lui aussi, donc mon fils n’a jamais pris de bain ou de douche avec nous (il a 8 mois). Parfois, je me dis qu’on pourrait se détendre un peu, mais il faut croire que les réflexes de l’éducation sont tenaces!

      1. Je trouve que le rapport avec le corps était trop « déifié », pas assez réaliste. Du coup, j’ai toujours été mal à l’aise avec mon corps, et plus tard, dans ma relation charnelle avec mon mari, ça a été assez difficile. Peut-être est-ce juste moi? Mes soeurs ne paraissent pas plus gênées que ça. En tout cas, la nudité, c’était nada chez moi, et tout autant chez mon mari! C’est amusant de voir la différence entre deux sociétés, pourtant géographiquement très proches!

  24. C’est intéressant comme réflexion et je ne connaissais pas cet aspect de la culture allemande.
    J’ai été élevé dans une famille où se promener nu entre la salle de bains et la chambre ne posait pas vraiment souci… Mais je ne pense pas reproduire ce schéma… Jusqu’à 3-4 ans, ça ne me dérange pas de voir un enfant se promener nu chez lui. Qu’il soit confronté à la nudité de ses parents parce qu’il ouvre la porte des toilettes ou celle de la salle de bains ne pose pose pas plus de souci que ça non plus. Par contre, en dehors de la maison (extensible au jardin -sans vis à vis- et au balcon) je suis un peu plus gênée…

    1. Oui le passage à la nudité « publique » est une espèce de cap. En revanche c’est drole me concernant ce n’est pas le plus dur : je préfère tenter un sauna allemand avec des inconnus que des amis !

  25. Alors là ! Je ne m’étais jamais posé la question ! Non pas parce que je pense que tout le monde fait comme moi mais parce que ça relève tellement de la sphère du privé que je fais comme il me semble naturel de le faire et que je ne regarde pas comment font les autres. Après, je conçois que dans un couple franco-allemand la question ait toute sa place. Je me rappelle du choc que j’avais eu lors d’un voyage scolaire en allemagne quand j’avais vu toutes les allemandes enlever leur maillot de bain dans les douches de la piscine… Concernant mes enfants, leur nudité ne me dérange pas quand le contexte le veut (faire pipi, se laver…) quelque soit le lieu. En dehors de ces contextes, ils sont toujours habillés (au moins une couche à la plage !). Au delà des pervers et vicieux, je trouve que c’est important de leur apprendre que l’autre n’a pas forcément envie de les voir nus et s’habiller, c’est le respecter.

    1. Je trouve ta vision du respect très juste en effet. Car finalement moi, ça me dérange de voir ces grands garcons nus parfois à la piscine par exemple… Hors contexte franco-allemand je ne me serais peut-être pas posé la question 🙂 .

  26. Je ne suis pas allemande mais je viens d’une île et dans mon enfance j’ai toujours eu l’habitude d’être toute nue. Cela me choque pas, je ne suis pas du tout pudique mais quand cela reste dans le domaine privée ou sur la plage.
    Je n’ai aucun problème à me balader chez moi nue et si mon mari rentre dans la salle de bain cela ne me dérange pas ! Par contre, lui c’est l’inverse, il ne voit pas l’intérêt de ce voir nu à part en toute intimité, je ne l’ai JAMAIS vu nu dans la douche ou autre. Au début, j’ai eu dû mal à comprendre car pour moi c’était logique de le voir tout nu dans toutes les circonstances (c’est un peu bizarre écrit comme ça mais bon) mais après discussions j’ai respecté son intimité et tant qu’il respecté aussi ma nudité. Maintenant que j’attends un enfant, je ne me suis pas encore posée la question, c’est sûr que je ne me baladerai pas toute nue devant lui mais je ne souhaite pas que cela « le gêne » non plus, il y a des moments (et des endroits) où la nudité n’a pas sa place et c’est comme ça. Après tout, il ne va pas naître habillé à la naissance 🙂

    1. Ta dernière phrase m’a faite sourire, c’est tout à fait vrai 🙂 . Pour le reste, ton témoignage est très intéressant vous êtes finalement dans la même situation que nous mais inversée 🙂 .

  27. (je n’ai pas pris le temps de lire les commentaires, s’cusez!)

    Ici, je suis un peu au milieu. En effet ca me semble étrange d’etre tous mélangés et à poil, entre adultes, dans quel que lieu que ce soit. Par contre, prendre la douche avec une amie, sortir mes seins pour allaiter quel que soit le public, ou me promener en culotte chez moi, c’est SANS PROBLEMES!!! Ici, depuis le quasi début de notre histoire avec Mr Loup, toutes les portes étaient ouvertes. On n’en a jamais parlé, mais la douche, les toilettes, y a pas vraiment de secrets… on pourrait dire que ça « désacralise »… mais ca marche dans les deux sens: mon corps n’est aps juste un « objet sexuel », c’est aussi mon « moyen de transport ». En y étant exposé chaque jour, dans toutes sortes de situations, mon mari en voit l’évolution et accepte en même temps que moi toutes les petites modifications qu’il subit (et qui ne me plaisent pas toujours). Alors oui, je pense qu’il connait mieux mes vergetures que ce grain de beauté sur mon sein droit, mais après tout, c’est moi en entier qu’il aime, non? 😉

    Pour la Lueur du coup, l’accouchement s’est fait de façon très impudique aussi (et en meme temps, la pudeur et la PMA…), mon mari était quasi à coté de la sage femme sans que ca ne nous gène le moins du monde! La Lueur est rarement nue parce que bon, la couche au moins quoi, mais sinon on ne s’habille pas exprès pour aller la récupérer dans son lit (et je l’ai souvent amenée dans la salle de bain pendant que Mr était sous la douche.

    pour ce qui est de cette « manie » allemande de laisser les enfants nus, n’est-ce pas aussi une forme de premiers pas vers la propreté?

    1. Je ne pense pas que ça ait un lien avec l’apprentissage du pot puisque souvent les enfants laissés nus sont déjà « propres ». Concernant la gestion de la nudité au sein d’un couple pour le coup je pense que c’est très personnel et vu que a priori, les protagonistes sont des adultes libres et capables d’exprimer leur volonté, chacun fait bien comme il veut 🙂 . Avec les enfants je n’ai aucune certitude non plus mais ce qui est délicat c’est qu’on a pas trop les moyens de savoir ce qui les gêne ou pas…

  28. Comme Camomille, je ne me suis jamais vraiment posée la question jusqu’à ce que je lise ton article et tous les commentaires. Je pense que chez soi chacun fait comme il veut. Cela reste dans la spère familiale et tant que c’est en accord chacun avec les autres pour ne pas se géner. A l’extérieur, c’est par respect our les autres. La nudité peut déranger. Moi je ne suis pas très à l’aise avec l’idée de voir les autres nus. Chez nous, nous sommes très pudique. Ma fille n’est jamais nue, hormis le bain, les changements de couches … Le seul moment où je n’ai pas été très pudique (du moins pas vraiment fait attention), c’était à l’accouchement, mais la sage-femme a su être très professionnelle et et préservé mon intimité, je n’ai pas ressenti de malaise.

    1. Je n’avais pas la place d’en parler dans cet article mais malheureusement de mon côté ce besoin de pudeur n’a pas été respecté pendant mon suivi de grossesse et j’en garde un assez mauvais souvenir du coup 🙁 .

  29. Je ne me suis jamais posée la question tiens… Mais je pense que je ne serais pas gênée par la nudité. Je ne suis pas très pudique, je n’ai jamais été gênée par les vestiaires en communs ou ce genre de choses. Le souvenir d’années de sport je suppose ! Dans ma famille, j’ai vu régulièrement mes parents nus, encore aujourd’hui, je trouve ça tout à fait « normal » et pas gênant. J’imagine donc que je reproduirais la même chose avec mes enfants.

    1. Souvent en commentaire des gens me disent qu’ils ne se posent pas les questions que je me pose j’en finis par penser que je suis bizarre 🙂 ! Heureusement que j’ai l’excuse du bi-culturalisme hi hi hi 🙂 ! Et pour être plus sérieuse en effet je pense que le sport ou d’autres activités désinhibent forcément.

  30. J’ai grandi dans une famille peu pudique, il m’est arrivé de voir mes parents nus dans la salle de bain à de nombreuses reprises.
    Mon mari et moi-même passons beaucoup de temps nus chez nous, la nudité n’y est pas forcément sexualisée.
    Trois mois après mon accouchement, nous sommes allés en Allemagne dans des thermes nudistes. Et bien, ça m’a fait un bien fou ! Cela m’a permis d’accepter plus facilement mon corps post-grossesse et aujourd’hui je suis à nouveau en accord avec mon corps, même s’il ne me convient quand même pas tous les jours.
    Petite Fleur nous voit nus tous les jours et prend sa douche avec son père. La seule chose, c’est qu’on lui interdit de toucher les attributs sexuels de l’un et de l’autre.
    Mon mari est pour continuer comme ça pendant des années. Moi, je suis plus mitigée. Je pense qu’en grandissant, si elle nous voit nus, ça ne sera pas grave du tout mais je préférerait que nos parties intimes soient cachées, et si elle voit mes seins, ça ne me gênerait pas du tout.
    Mais si un jour nous avons un fils, je pense que je serais plus gênée qu’il voit mes seins (sexualisation quand tu nous tiens).
    En conclusion : nous vivons nus mais nous allons adapter avec le temps !

    1. Ton retour d’expérience sur les thermes allemands est très intéressant ! Je ne l’ai pas précisé dans l’article mais j’admire par certains côtés le rapport des allemands (et surtout des allemandes) à leur corps. Ils en acceptent beaucoup plus les « imperfections » que nous et c’est vrai que c’est agréable.

  31. Bonjour,
    Je suis tombé par hasard sur cet article et j’aimerais bien donner mon point de vue, car je viens d’une culture différente … ni française, ni allemande pour le coup 😛 (mais roumaine – pas très loin, pas très différente )

    J’ai toujours vu ma mère nue, mais jamais mon père. Pareil chez mes grands parents maternels. Ma grand-mère avait même l’habitude de rester toute nue dans la maison en été. Par contre mon grand-père était toujours bien habillé. Bref, culturellement c’est les filles à poils entre filles, et les mecs bien habillé. Cela a commencé a me déranger lorsque la puberté est arrivé et j’ai découvert qu’un corps est bien plus qu’un truc qui nous sert à aller du point A au point B. Aujourd’hui le fait de voir ma mère à poil me derange beaucoup. Même le fait de voir une femme allaiter me gene et je regarde ailleurs (oui, je sais c’est pas pareil … mais bon, mon cerveau fonctionne comme ca).
    Donc pour moi il est tout à fait acceptable que les filles voient leurs mères nues et que les garcons voient leurs pères nus jusqu’à la puberté. Je pense qu’en quelque sorte ils ont besoin de ca justement pour construire leur identité et se projeter plus facilement dans l’avenir. Pour moi c’est comme leur expliquer d’où viennent les bébés.
    En ce qui concerne les enfants nus sur la plage ou autour de la piscine, là aussi je pense que jusqu’à 5-6 ans ils peuvent se baigner nus. En tout cas moi ca me gene pas de voir un garcon ou une fille de 5 ans nus sur la plage. Par contre je ne suis pas du tout d’accord avec les maillots de bain 2 pièces pour les filles qui n’ont pas de seins. J’ai souvent vu ici en France des mini puces de 3-4-5 ans avec des maillots de bain 2 pièces … Et je trouve qu’on sexualise du coup un corp qui est neutre pour l’instant. Et c’est dommage.

    Et sinon, comme les autres messages ont témoigné, moi aussi je suis beaucoup moins pudique après mon accouchement 😉

    1. Merci Ona pour ton long témoignage c’est très intéressant ! Je ne m’étais jamais interrogée sur les maillots de bain deux pièces pour les petites filles mais c’est vrai que finalement pour le coup ça va à contre-sens…

  32. Ha c’est une question qu’on s’est posée récemment à cause de petit habitant.
    Moi je suis plus pudique que mon mari. Il se promène très souvent tout nu (le sport en collectivité à aidé je pense) alors que moi j’étais assez mal à l’aise rien qu’à l’idée de traverser une piscine publique en maillot de bain.
    Du coup dans notre couple monsieur a poussé les limites et c’est moi qui de temps en temps lui rappelle ce qui me gène (parce que lui il est très ouvert au fait de débarquer dans les toilettes quand j’y suis ce qui a tendance à me faire très très fortement râler).
    Et récemment on s’est demandé à partir de quand se pointer tout nu devant bébé allait poser problème… parce qu’on ne veut pas lui imposer quelque chose. Comment savoir si ça le gène ou pas?

    1. C’est évidemment LA question difficile… C’est pour ça que personnellement je préfère ne pas attendre que ça le gêne. Ce que j’ai retenu de mes lectures sur le sujet c’est qu’il existe une première étape vers trois ans. Donc je pense que d’ici là je lui ferai comprendre que je préfère aller aux toilettes et sous la douche seule… J’ai convaincu mon mari de le faire aussi même si je sais qu’il restera toujours plus permissif sur le sujet. Comme Pierre est un garçon, ça ne me dérange pas « trop ».

  33. Super ton article! J’ai été élevé dans une famille d’essence allemande je crois. J’en ai meme discuté en famille hier soir. ( Dans l’espoir de culpabiliser mes parents lol!) un grand merci à toi du coup! Ma mère m’a toujours dit ce qu’on cache c’est ce qui est ambigu, et entre nous y a rien d’ambigu.
    Je suis ravie de me rendre compte qu’avecl’homme on est quasi d’accord la dessus meme si il a plus de limites que moi. Par contre avec la meme education, on se rend compte qu’une de mes soeurs a eu plus de mal à s’adapter ( bon en meme temps c’est la bizarre de base lol!). Du coup de facon involontaire j’ai deja vu mon pere, ou mon frere nu sans que ca ne m’ait vraiment marqué.
    Autre chose, mes amies proches sont comme la famille et la copine de mon meilleur ami avait mal vécu de savoir que j’ai pu me changer dans la meme piece que son amoureux. Moi je n’ai aucun probleme avec les gens dont le corps est indifférencié. Mon meilleur ami, mon frere, mon père, mon beau frère, ont des corps de gens que je n’arrive pas à sexualiser. Par contre un inconnu, vu que je sais pas dans quel catégorie il va, je pense que je serais plus pudique. Tout ca pour dire qu’a la maison je ne pense pas me balader à poil mais je ne me cacherais pas. Si ca arrive tant pis,

    1. Je suis très fière d’avoir occasionné une discussion de famille sur ce point 🙂 . Et je pense en effet que la « clé » de la réflexion est de savoir à quel point on sexualise le corps ou pas. A partir de là finalement tout s’explique… Et finalement méthode « allemande » ou « francaise » le principal, c’est que chacun le vive bien 🙂 .

  34. Bonjour tout le monde !
    Alors pour ma part, je dirai que je suis plus « detendue » sur le sujet depuis que je vis en Allemagne justement .
    Avant de rencontrer mon mari (allemand), c’etait deja difficile de n’avoir que des vestaires collectifs à la piscine, et il aurait été inconcevable pour moi d’aller au sauna avec plein d’inconnus. J’etais assez stressée la 1ere fois que nous y sommes allé ensemble. Je n’arretais pas de lancer des regards agressifs à tout le monde, de peur d’etre « matée ». Et en fait tout s’est bien passé et j’ai meme appris à apprécier depuis ces visites au sauna.
    J’ai eu une education tout à fait normale et standard, et je n’ai jamais eu de problème avec la nudité, mais bon, je n’ai par exemple jamais pu faire de seins nus sur la plage .

    C’est vrai qu’en Allemagne on voit beaucoup plus souvent les enfants gambader tout nus, ça ne me derange pas. Mais je pense que lorsque nous aurons nous mêmes des enfants, je leur mettrai un maillot de bain 😉
    Je suis dailleurs du meme avis que Ona concernant les maillots 2 pieces pour les petites filles !
    En general, c’est assez bizarre, je suis maintenant plus pudique avec des personnes que je connais , plutot qu’avec des inconnus.
    Aller au sauna et etre entourés d’inconnus ne me pose plus de probleme, par contre ça serait hors de questions d’y aller avec des amis ou ma belle famille. Et c’est exactement la meme chose pour mon mari !
    Au final , et comme d’habitude, on fait un petit mix sur mesure de nos 2 cultures, pour que chacun garde sa zone de confort malgré certaines differences culturelles.

    Bonne journée !

    1. Merci pour ton témoignage intéressant ! Je m’y retrouve en fait sur certains aspects : pour moi aussi, il est plus facile d’être nue face à des inconnus. Et comme tu dis au final dans un couple franco-allemand on trouve toujours un mix culturel qui nous convient 😉 .

  35. Je ne saurais te dire ô combien je me retrouve dans cet article.
    Seul différence, je ne viens absolument pas d’une famille catholique et encore moins traditionnelle, mais qu’importe. Et je me balade tous les jours à poil chez moi. Je n´ai pas encore de petits franco-allemands au passage.
    Le fait est que, à mon installation en Allemagne bien que non pudique il m’est arrivée d’être gênée à mon tour.
    Je me souviens de mes premiers pas à la salle de sport ici. Je m’attendais à avoir des cabines séparées où je pourrais me changer en toute tranquillité sans avoir des paires dyeux bloqués sur moi. Comme dans ma salle en France en fait ! Et bien non ! J’ai dû me déshabiller au milieu de ces demoiselles qui n’hésitent pas à se taper la causette à moitié à poil, parfois assises les jambes écartées … Moi quand quelqu´un me parle, si il est tout nu, c’est automatique, mes yeux vont se baisser sur la chose que je n’ai pourtant pas envie de voir … Et en plus, sans vouloir paraitre un brin méchante, il y a des corps qui ne sont pas agréables à regarder … Et que je n’ai pas envie de voir !
    Mais cela n’est pas spécifique à la salle de sport, comme tu le dis si bien, c’est un état d’esprit la bas … Mon premier sauna en Allemagne alors que je n’étais qu’en vacances et pas encore expatriée je devais avoir une douzaine d’années, et jetais déjà gênée que mon cher paternel me voit à oilp …
    Sans parler de mes premières vacances au ski avec la famille de ma meilleure moitié, où ils sont tous allés au sauna, moi comprise, à la seule différence qu’ils étaient tous nus. Toute la famille était nue dans le sauna. Pauvre française pleine de principes que je suis, je suis restée en bikini … Et pourtant je suis loin de ne pas assumer mon corps. J’ai juste pas envie qu’on me regarder la truc machin chouette alors que je prends du bon temps sur un banc en bois à transpirer comme un bœuf … Bref, maintenant je connais l’anatomie de toute la famille …

  36. salut!
    Autant je suis pudique avec mes parents (depuis la puberté), autant je ne le suis pas avec ma fille (3,5 ans). Elle me voit nue quand je me déshabille pour prendre ma douche et quand j’en sors. Ca ne me pose pas de problème de prendre mon bain avec elle et elle a déjà vu son papa tout nu (avec quelques questions sur la chose) mais pas souvent, questions d’horaire pour la douche. Après, on ne se balade pas à poil à la maison et je n’ai pas l’intention de le faire. Et je ne vais pas me cacher pour prendre ma douche. Si elle me voit, c’est pas grave. Au parc (on habite à côté d’un parc avec Wasserspielplatz) et là je vois des tas d’enfants nus et ça ne me choque pas du tout, surtout quand il fait super chaud. Mais je pense que ça dépend de l’âge de l’enfant. À partir de 7/8 ans ce serait plus gênant.
    COmme je le disais, je suis par contre pas du tout à l’aise avec mes parents pour ce genre de choses, même pour l’allaitement alors que ma belle-soeur le faisait sans problème devant tout le monde. Ma mère a souvent fait pipi la porte ouverte, n’a aucun problème si je vais dans la SDB quand elle va prendre sa douche et le fait qu’elle se sente à l’aise avec ca me met mal à l’aise… Bizarre. Elle a toujours été du genre à vouloir montrer/affirmer sa féminité en disant presque chaque mois à qui voulait l’entendre que « les anglais ont débarqué » et ça m’a tellement bloquée que je ne lui ai plus rien dit du genre, et qu’on ne parle pas de ce genre de choses (ou plutôt elle si, mais moi non, je ne réponds pas quand elle m’en parle). Bref, désolée, mais finalement ça fait du bien de parler de ça ! Il faut absolument respecter la pudeur et les sentiments de l’autre, à commencer par les enfants.
    à bientôt!

    1. C’est en effet une réflexion intéressante et pas si évidente finalement… Comment savoir qu’un enfant est gené ? Comment le déceler ? Et si on ne se montre jamais, est-ce que c’est trop sacraliser le corps ? Je trouve que c’est difficile de trouver le juste milieu.

  37. J’arrive un peu après la bataille, mais je trouve ton article vraiment intéressant. Autant ça ne me pose aucun problème que des bébés puissent se baigner nus à la maison ou avec des cousins, autant en public, ou pour des enfants plus vieux, je ne le ferais pas. Et dans la mesure où je pense qu’il est aussi important d’apprendre à ses enfants, quand ils sont un peu plus vieux, que leur corps leur appartient, et que personne ne peut les obliger à le montrer s’ils n’ont pas envie (et que de la même manière eux ne peuvent rien imposer aux autres), je me demandais si ce n’était pas un message un peu plus compliqué à faire passer dans un pays où il est plutôt bien vu de se balader à poil.

    1. C’est une très bonne question à laquelle je n’ai pas encore été confrontée en fait… Mais finalement tu as raison puisque dans les saunas par exemple la nudité est obligatoire c’est donc que quelque part on peut te forcer à le faire… Ou alors tu renonces au Sauna 😉 .

      1. Moi, dans les saunas et piscines françaises, on me force à mettre un maillot.
        Alors, je renonce au sauna (et souvent à la piscine) en France.

        On parle souvent des enfants que les parents naturistes « forceraient » à être nus. Mais on ne parle pas des enfants que les parents forcent à mettre un maillot.
        Je peux vous assurer qu’à l’adolescence, après mon séjour en Allemagne, ça m’était devenu difficile d’aller à la plage avec mes parents, parce que je n’avais qu’une envie, c’est de tomber ce maillot qui m’empêchait de profiter du plaisir de la baignade et de la détente.

  38. Les Allemands m’ont libérée!

    Enfant, j’étais pudique, j’avais peur qu’on voie mes fesses, ma terreur quand je me changeais sur la plage était que la serviette glisse et qu’on voie mes fesses.

    A l’adolescence, je vais en Allemagne, en échange.
    Et là, je vois la famille chez qui j’étais nus, nus dans la cuisine alors qu’ils prenaient leur petit-déjeuner.
    Puis nous allons à la piscine; je demande où sont les cabines pour se changer: il n’y en a pas.
    Et après, dans le bassin, que vois-je? Pas mal de gens qui nagent nus.
    Un autre jour, nous allons au lac à vélo. Il fait très chaud, mais zut, je n’ai pas pris de maillot de bain.
    Wieso, eine Badehose? mais tu n’en as pas besoin!

    Eh oui, je n’en ai pas eu besoin, et j’ai trouvé en plus ça extrêmement agréable.
    Le sauna aussi, je l’ai découvert en Allemagne.
    En France, je n’y vais jamais, parce que soit c’est non mixte, soit c’est en maillot, et ça, c’est plus que désagréable, soit ce sont des lieux de drague voire échangistes, et ce n’est pas mon truc.

    Aussi, vive l’Allemagne, qui m’a ôté cette pudeur qui me pourrissait la vie, vive l’Allemagne qui m’a appris à être à l’aise avec mon corps.

    Chez moi, nos enfants nous voient nus tous les jours, le plus simplement du monde, sans curiosité malsaine, c’est tout ce qu’il y a de plus naturel. Et je crois pouvoir dire que nos enfants sont très bien dans leur corps et très bien dans leur tête.

    Cette peur et cette honte qu’on voie nos fesses ou nos seins, quand on y réfléchit, elle est complètement débile, et elle peut nous pourrir la vie et pourrir celle de notre entourage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *