Sa gourmette

Sa gourmette

C’est revenu dans ma tête vendredi soir au moment d’enlever mes bijoux. C’est drôle comme ce genre de pensée peut s’effacer toute une semaine, puis revenir bruyamment quand on ne s’y attend pas. Au moment d’enlever mes bijoux donc j’ai vu mon beau bracelet en or, celui que j’ai fait faire, et j’ai pensé « Tiens, c’est le bracelet que je montre toujours à Pierre quand sa gourmette l’agace ». Je m’en sers comme exemple : « Regarde, maman a un bracelet aussi, c’est joli ! ». Et alors là soudain j’ai réalisé : « Sa gourmette… Sa gourmette… Bon sang, je l’ai oubliée. »

IMG_4827_L

Ça s’était produit en début de semaine, lundi exactement. J’étais chez une amie, Pierre jouait avec ses enfants et sa gourmette semblait le gêner justement. Je n’avais pas envie sur le moment d’expliquer, de négocier. J’avais envie, pour une fois, de discuter avec cette amie, de terminer ma phrase. Alors je lui avais enlevé sa gourmette. Qu’est-ce que j’en avais fait après ? Je ne savais plus. Trou noir. J’étais juste à peu près persuadée de ne l’avoir rangée nulle part – mais plutôt de l’avoir posée négligemment sur une table ou une commode.

J’ai téléphoné sur le champ à mon amie. Elle n’a d’abord pas répondu. Et puis, quand enfin elle a décroché : « Non, désolée, pas de gourmette à l’horizon. »

J’étais dévastée. Dévastée à un point que je n’aurais pas imaginé. J’avais beau essayer de me raisonner, comme je l’ai déjà fait mille fois – lorsque j’ai perdu mes clés, mon appareil photo, mon téléphone au choix (oui je suis une extrême étourdie) cette fois ça ne marchait pas. J’avais beau me dire : « Ce n’est que du matériel, voyons, quel que soit le prix », j’avais beau argumenter : « Ça devait arriver, un bracelet si fragile au poignet d’un enfant », rien ne pouvait me consoler. Toute la soirée j’ai eu des larmes dans le cœur sur le point de déborder.

Je n’arrivais pas à me pardonner mon erreur. Car ce n’était pas Pierre qui avait perdu sa gourmette, justement. C’était moi qui lui avais retiré, je revoyais si bien la scène. Et sa gourmette avait disparu désormais.

Le moral en berne qui gâchait ma soirée j’ai un peu réfléchi. Il représentait quoi ce bracelet au fond pour moi ? Tellement de choses…

C’est une fine gourmette en or 18 carat. Du bel or français comme il est devenu difficile d’en trouver. Mes parents l’ont achetée dans cette petite bijouterie de ma ville natale, celle à coté du manège et du marchand de glace. Ce magasin, je le connais depuis mon enfance, c’est là d’où viennent aussi ma chaîne de communion et mon joli bracelet. Mes parents l’ont offert à Pierre pour son baptême, et ils ont offert ce cadeau à chacun de leurs petits enfants pour l’occasion. C’est un symbole familial, un lien, une transmission. D’un coté est inscrit son prénom, de l’autre sa date de naissance, ce qui en fait un objet presque unique.

Et puis c’est une gourmette que Pierre porte nuit et jour depuis le 28 mars 2015. Le seul objet avec lequel il a grandi depuis. Je n’imagine presque plus son petit poignet sans. Je le revois bébé, cet objet si brillant sur son bras. Je le revois à 4 pattes, le bracelet coincé dans son poignet. Je le connais maintenant montrant, mimant, dansant avec sa belle gourmette. Et je crois que c’est ça, le point clé. Cette gourmette, c’est le seul objet que je puisse avec autant de certitude associer à mon fils. Tout le reste a déjà tellement changé depuis ses premiers mois : ses jouets préférés, ses habits, son doudou même qu’il a choisi plus tard. Sa gourmette, c’est tout ce qui le ramène, me ramène encore à sa vie de bébé.

Je ne suis pas particulièrement « pour » les bijoux pour enfants. Si j’avais une fille je ne suis pas sûre que je lui ferais percer les oreilles par exemple. Depuis peu Pierre remarque son bracelet et je ne voudrais vraiment pas qu’il le gêne. Mais cet objet j’y tiens énormément, et j’aime aussi qu’il le porte.

IMG_4800_L

Vendredi, samedi, je suis restée très contrariée. Mon mari à court d’idées m’a proposé de racheter une gourmette identique. Mais je ne voulais pas payer si cher un objet auquel il manquerait ces si précieuses premières rayures.

Dimanche mon amie m’a rappellée. Un objet brillait bizarrement sur son tapis à poils. Et elle l’a retrouvée.

Depuis la petite gourmette est revenue sur le poignet de Pierre. Je sais qu’il risque de la perdre, définitivement cette fois peut-être. Mais je suis comme ça dans la vie, une jouisseuse. Ranger un objet dans le tiroir par peur d’en profiter, ça ne me ressemble pas. Et puis c’est bien son usure, ce temps passé au poignet de mon fils, le fait qu’elle soit portée qui fait toute sa valeur. Alors on verra bien. Je rêve qu’elle accompagne Pierre pendant encore quelques mois. Puis de la ranger un jour délicatement dans ma boîte à souvenirs de maman…

38 réactions au sujet de « Sa gourmette »

  1. Mo dieur comme je te comprends. Si tu savais le nombre de fois où j’ai piqué une crise et fondue en larme pkur un bijou perdu. Peu importe que ce soit du toc ou de l’or, au final ce qui comptais c’était le souvenir associé et l’histoire du bijou.
    Donc je comprends et je suis bien contente que tu l’aies retrouvé !!!

    1. Ah toi aussi tu as tendance à égarer tes affaires ou c’était juste pas de chance ? En tout cas oui, on se rend compte de la valeur de certains objets quand on les perd…

  2. Ahhhhhhhhh, le stress !!!!
    FeuFolet aussi a une gourmette et une médaille de baptême, mais je n’ose pas lui mettre … j’ai peur que ça le gène ou qu’il se fasse mal avec. La dernière fois, il a d’ailleurs refusé de mettre sa gourmette (je n’essaye même pas la médaille avant qu’il ai un certain âge) … je ne sais pas à partir de quel âge lui mettre et lui laisser :-S
    Et si tu veux des anecdotes de veinards :
    – Ma mère a perdu les saphirs de sa bague le jour des fiançailles, 15 invités à 4 pattes dans l’allée plus tard, ils ont été retrouvé !!!
    – J’ai perdu une breloque en émail d’un collier ayant appartenu à mon arrière grand-mère (imagine mon chagrin), impossible de savoir quand dans et où dans la journée … j’ai supplié mes beaux-parents de retourner leur maison, rappelé toutes les boutiques faites ce jour là, le resto, rien … un an plus tard, on a changer de chambre à cause de FeuFolet et sur quoi je marche, ma breloque !!!! Bon, le collier ne sort plus que pour les belles occasions …
    – Et une amie a réussi à perdre sa bague de fiançailles, qu’elle avait ôter à cause de sa taille, dans un aéroport … elle a appelé et la miracle, elle était aux objets trouvés !!!!
    Comme quoi, des fois, ça tien à peu de choses ^^

    1. C’est vrai que ces objets se perdent vite mais se retrouvent parfois ! Pour le fait de ne pas oser lui mettre si c’est pour la sécurité dans le cas de cette gourmette je me dis qu’elle est trop fine pour poser problème. S’il s’accroche, le bracelet va casser et ne pas lui arracher la main. En revanche si un jour j’ai une fille je serai très vigilante sur les bagues…

      1. Ben déjà, il l’a eu tard, pour son baptême vers ses 7/8 mois et comme c’est interdit à la crèche et chez les nounous en France, ben on ne lui met pas …
        Et je ne sais pas pourquoi, j’aurais tendance à ne pas la lui laisser au lit, donc devoir penser à la mettre chaque matin … euh …

  3. Je comprends ton attachement et la symbolique ! Pour le moment, je n’ai rien mis à Petit Prince (je ne me suis pas trop posée la question en fait et je crois que c’est interdit en crèche). Par contre, il a reçu une boîte à dents gravée de son parrain et j’avoue que j’y suis très attachée. Je suis contente en tout cas qu’elle soit retrouvée, car je peux très bien comprendre ton ressenti et le crève-coeur que cela peut faire !

    1. Oui il y a des objets comme ça qui ont une grande valeur symbolique… Comme mon alliance, ma bague de fiançailles ou le pendentif que m’a offert mon mari à la naissance de Pierre.

  4. C’est vrai qu’on a tendance à dire: ce n’est que du matériel.. Mais c’est bien là tout le paradoxe: le matériel nous relie au sentimental et donc à l’immatériel… Bien contente que tu aies retrouvé sa gourmette 🙂

    1. On sent de suite que tu as passé l’agrégation . Sans blague, c’est vrai ce que tu dis sur ce lien matériel / immatériel.

        1. Concernant ton commentaire oui c’était une blague 😉 mais d’un autre côté à moitié seulement car figure toi que j’admire beaucoup les profs (et ça ce n’est pas une blague !).

  5. C’est marrant parce que j’avais remarqué cette gourmette 🙂 Il faut dire que Pierre aussi a la sienne 🙂 Pour le moment, Il ne veut plus la porter snif snif 🙁 Elle a été offerte par ma soeur, sa marraine. Comme toi, c’est un objet symbolique, on a tous la notre dans ma famille. Dans un mois, c’est le baptème de Marceau et Il aura 2 marraines allemandes. Je ne pense pas qu’elles auront l’idée de lui en offrir une 🙁 Donc je pense que ça sera notre cadeau … Chez nous, il y a aussi la médaille offerte par mes grands-parents. J’aime cette tradition et j’imagine ton chagrin ! Heureusement, ton amie l’a retrouvée !!!

    1. À partir de quel âge il n’a plus voulu ? Je me prépare à ce que ça arrive ici aussi un jour… Et tu as raison c’est typiquement français !

  6. C’est un article tout bête (désolée du terme, mais je ne sais pas comment le dire autrement :p), mais il m’a beaucoup émue 😉 Choupie a aussi porté une gourmette pendant quelques longs mois (5 à 11, je dirais). On l’a enlevée quand elle est allée chez sa nounou, et pas remise depuis (faut dire qu’elle n’a jamais cessé d’y aller). J’avais effectivement trop peur de la perdre, et c’est bête, parce que du coup on ne la met pas, cette jolie gourmette qui lui faisait un poignet si mignon !

    C’est ma grand-mère qui lui a offert, et y’a une petite histoire derrière : elle est allée chez le bijoutier en lui demandant de graver le prénom de ma fille, et en lui disant (à tort, donc) que ça venait du conte d’Hansel et Gretel. Et le bijoutier l’a rappelée peu après en lui demandant s’il n’y avait pas une faute dans le prénom qu’elle lui avait donné, parce qu’Hansel ne s’écrivait pas comme ça 😀

    Sinon on en a une autre très jolie avec des perles, offerte par son parrain à son baptême, mais taille enfant. Mais pareil, je ne sais pas quand on pourra lui mettre. Mettre un objet si précieux au quotidien un enfant qui va partout et bouge tout le temps, ça me stresse (mais je suis aussi cette fille qui a plein de bagues en or et pierres précieuses et qui les met jamais parce que c’est à des années lumière de sa vie).

    Mais je suis contente que vous l’ayez retrouvée, et soulagée pour vous (vraiment, je me suis inquiétée, moi aussi ça m’aurait tuée) (d’ailleurs j’ai perdu des bijoux à moi comme ça, et des années plus tard, j’en suis toujours aussi dépitée) !

    1. Oui il m’arrive de publier des articles plus simples et je veux que ça reste comme ça parce qu’ici c’est aussi ma boîte à souvenirs 🙂 . L’anecdote est rigolote en plus je connais une petite Hansel née cette année ! Moi qui aime beaucoup les bijoux je n’arrive pas à imaginer que tu ne portes pas les tiens 😉 . Mais je comprends tes raisons bien sur et puis tu fais un peu ce que tu veux 🙂 .

  7. Ici elle a reçu une médaille en bracelet mais avec une croix catholique donc elle dort dans un coin ! Mais je me vois pas lui mettre de bijou, elle chipote déjà pour un pansement ou un pull… Pour les oreilles percées on my dead body !!! Elle a le temps !!!!
    Je suis super soigneuse de mes quelques bijoux, mais le Chti m’a fait de belles grosses frayeurs en perdant plusieurs fois sa boucle d’oreille qu’il porte depuis la 6e. Je retournerai la planète pour la retrouver… Ce sont pas des objets matériels, ce sont des objets sentimentaux. C’est eux qui sont le plus durs à perdre lors d’un cambriolage.

    1. Oui tu as raison d’évoquer le cambriolage c’est aussi la raison pour laquelle je porte toujours les bijoux. Notre maison a été cambriolée quand j’étais ado et depuis je ne les considère pas moins en sécurité quand ils sont portés !

  8. J’ai imagine et ressenti si fort ta detresse en te lisant que j’en ai les larmes aux yeux. C’est vrai que ces objets si symbolique ont un poids et une importance phenomenale… et les perdre…
    Heureusement tout se finit bien, a un poil de tapis… et j’adhere a ta conclusion: oui, il faut en profiter et la porter… ces objets sont fait pour vivre, accumuler une histoire, et c’est ce qui fait leur vraie valeur 🙂

  9. Comme toi régulièrement je pose des choses quelque part et je ne me souviens pas toujours où ! Je m’énerve très souvent quand je perd quelque chose non pas parce que c’est un objet cher mais juste parce que je tiens aux objets que je conserve.
    Je suis contente que tu l’ais retrouvée.

    1. Encore un point commun Hermy ! Chez nous c’est toujours mon mari qui garde les choses à ne pas perdre : les tickets de parking, les pièces d’identité en voyage etc.

  10. Je comprend ton désarroi de perdre la gourmette de ton fils car c’est clair que c’est sentimentale et rempli de souvenirs avant d’être un bijou. Ça m’est arrivé avec plusieurs bijoux offerts par ma famille ou mon mari qui ont été cassés ou perdus par inadvertance ou volés et j’en ai été malade pendant des jours car c’est le sentimentale qui a pris le dessus. Ceux qui ont été volés me peinent encore aujourd’hui de ne plus les posséder surtout qu’ils ont été offerts par des membres de ma famille qui ne sont plus de ce monde et même si je peux me racheter ces objets, ils n’ont pas la même signification à mes yeux.

    1. Ce genre d’objets sont malheureusement irremplaçables… 🙁
      Et à part ça : bienvenue sur la blogosphère ! La candidate allemande à l’eurovision cette année a du te plaire, non ?

      1. Merci pour ton accueil. Ah ah, elle avait un look très « kawaii « la candidate allemande mais malheureusement sa chanson ne m’a pas transporté (j’ai préféré celle de la France! ). Sinon pour les bijoux, en effet certains objets sont irremplaçables et je me pose la question si oui ou non mon bébé qui doit pas tarder à venir portera un bijou car j’ai peur qu’il le perde ou casse. Ah oui, je suis Madame Nounours sur les blogs de « Sous notre Toit », »Mademoiselle Dentelle « et « Dans ma tribu »^^.

  11. Le stress ! Le dénouement m’a soulagé ! Perdre un bijou si symbolique, je comprends les sentiments par lesquels tu es passée…
    J’ai perdu ma gourmette enfant (lors du baptême d’un de mes cousins) et cela a beaucoup marqué ma maman (elle était aussi très attachée à ce bijou)…
    Récemment, j’ai perdu la pierre de la bague que ma grand-mère m’a offerte ! C’est rageant !

  12. Oh que je suis heureuse de ce dénouement !
    Je comprends tout à fait ton désarroi car même si Poupette ne porte pas de bijoux, j’ai un tas de petits objets du quotidien qui symbolisent le temps qui passe et me rappellent combien elle a déjà grandi : chez nous ce sont plutôt les premiers petits gilets tricotés par ma mère et ma grand-mère, ou ses premières chaussures. Ce n’est pas tout à fait comparable, mais ça me permet de me mettre à ta place et de comprendre à quel point ton petit cœur de maman en demande de souvenirs à stocker a dû se serrer.
    Et moi aussi, je perds régulièrement mes bijoux : le dernier en date, c’est une de mes perles adorées, que je portais à mes oreilles le jour de mon mariage. J’essaie de ne pas y penser souvent, parce que ça me met les larmes aux yeux….

    1. Je comprends bien ta tristesse je pense que l’objet auquel je tiens le plus de tous est ma bague de fiançailles… Et sinon tu as une boîte à souvenirs pour ta fille ? J’aimerais en faire une avec un gros cartons mais je suis nulle en DIY 😉 .

  13. Quelle (mal)chance tu as eu ! Malchance d’avoir cette détresse, chance d’avoir retrouvé la gourmette… Comme beaucoup, je n’ose pas mettre les gourmettes, de peur de les perdre également. Elles viennent de ma belle-famille. Je ne les mets que les we où nous recevons (et encore…) Par contre, la tradition dans ma famille, c’est d’offrir une timbale en argent. LA symbolique est aussi forte et là, impossible de la perdre. J’ai bu dans la mienne jusqu’à ce que je quitte le cocon familial. Mes enfants feront de même 🙂

    1. Ouah c’est hyper original les timbales en argent ! Et tu peux bien les nettoyer ? Tu fais comment pour qu’elles ne noircissent pas ? Une alternative que j’ai d’ailleurs offert pour le baptême de mon neveu ce sont les ronds de serviette en argent… J’ai toujours celui de mon propre baptême !

      1. Non, aucun problème jusqu’à maintenant. Mais c’est sûr que ce n’est pas le genre de chose que je mets au lave-vaisselle ! Et comme je la lave tous les jours… J’imagine que je l’astiquerai d’ici 2-3 ans

  14. Ton article est touchant.
    Merci d’avoir partagé ça avec nous.
    Tu sais que je me suis souvent interrogée sur la gourmette de ton fils, enfin c’est un grand mot ‘interroger’. Disons qu’en tout cas j’avais noté sa présence sur son bras et je l’associe également à Pierre.

  15. Tiens j’avais complètement zappé cet article. Très simple mais ça me parle beaucoup, je suis contente que tu l’es retrouvée, elle est très belle.
    Je suis du genre étourdie et je perds souvent mes affaires, c’est pour ça que ma bague de fiançailles et mon alliance ne quittent jamais mes doigts.
    La seule chose qu’il me restait de ma maman c’était sa bague de fiançailles et je l’ai perdu… Ce jour là j’ai cru que j’allais devenir dingue ! Heureusement on s’en remet avec le temps.
    Cette année pour mes 30 ans, mon mari m’a offert de jolies boucles d’oreilles mais je les trouvais trop chère et trop classe pour être portées tous les jours. Alors je lui ai demandé de les échanger pour des paires ordinaires que je peux porter plus souvent et que ce ne serait pas trop grave si jamais je les perdais. La bijoutière a beaucoup rigolé d’entendre que je demandais quelque chose de moins cher 🙂

    1. J’imagine ta peine quand tu as perdu la bague de ta maman… Et j’imagine aussi assez bien la surprise de la bijoutière quand vous avez échangé tes boucles 🙂 . En tout cas je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule à perdre mes affaires 😉 .

  16. Et oui! C’est ça être maman, on égard parfois des objets précieux et puis quelque jour plus tard on les retrouve à nouveau, voilà à nouveau le bonheur.
    On passe tous par-là, c’est dû au stress, donc essayons de nous détendre un tout petit peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *