Je n’aime pas le cinéma (ni les séries TV)

Je n’aime pas le cinéma (ni les séries TV)

Je ne sais pas ce qui m’a pris la semaine dernière. Un coup de tête, comme ça, une envie de dire oui à ces amis que j’apprécie tant, une envie de sortir aussi, sans bébé, libre, « comme avant ». Alors j’ai dit : « Oui, ok, d’accord, je viens avec vous au cinéma ». Ça faisait plus de deux ans que je n’y étais pas allée, je me suis dit : « Aller, on ne sait jamais, un miracle s’est peut-être produit entre temps, qui sait, ça va me plaire ? ». Et en fait non. Et je crois qu’il est temps de l’accepter désormais. Je sais que personne ne me comprend, que ça fait de moi une fille un peu spéciale. Mais à 33 ans passés je crois que c’est définitif, que je dois l’accepter. Je n’aime pas le cinéma.

IMG_4763

– Ah bon mais pourquoi ???

Parce que systématiquement il y a un mec grand devant moi. Un mec grand dont le haut de la tête depasse un tout petit peu et mord sur ma vision d’écran. Un mec donc dont je vais passer une heure 30 minimum à détailler le cuir chevelu, presque incapable de me concentrer sur autre chose.

Parce qu’avec un peu de chance, ce mec se trouve assis à coté d’une fille ultra bruyante. Une fille qui va pousser des « oh » et des « ah », rire la bouche ouverte ou tousser fortement. Une fille qui rendra donc ma concentration encore plus difficile.

Parce que c’est très cher (pour ce que c’est). Huit ou neuf euros pour une heure et demie que je ne suis jamais sûre d’apprécier je trouve ça cher, oui. Ne soyez pas surpris je vous ai déjà dit que j’étais économe. Alors en comparaison avec un brunch, une pizza, un verre en ville…

Parce que c’est un rendez-vous inutile (1). Un rendez-vous avec tout ce que ça comporte comme contraintes : s’habiller, être à l’heure, faire garder le bébé désormais. Alors que finalement je pourrais faire la même chose ou presque devant ma télé grand écran – en pyjama et avec un stock de bonbons sous la main qui plus est.

Parce que c’est un rendez-vous inutile (2). Au cinéma on y va généralement pas seul mais avec des gens qu’on apprécie. Or ces gens qu’on apprécie on s’interdit de leur parler pendant toute la soirée ?! Et si on n’a pas la bonne idée de partager un verre avec eux avant ou après la séance on ne leur parlera carrément pas du tout – ou alors juste dans la file d’attente pour acheter ses billets. Mais alors ça servait à quoi de se rencontrer ?

Parce que ça m’ennuie, systématiquement. Je dois être trop hyper active, ça doit être ça. Au bout d une heure environ je finis par regarder ma montre, toujours.

Alors voila je n’aime pas le cinéma. Je préfère éventuellement regarder un film chez moi. Mais en vrai de vrai ça aussi je le fais très rarement. Une dizaine de fois par an maximum. Et comme vous êtes des lecteurs attentifs vous avez déjà repéré cette mention dans mon titre : je n’aime pas le cinéma au cinéma, c’est un fait. Mais je n’aime pas non plus vraiment le cinéma à la maison. Et là, révélation : je n’ai jamais – jamais de toute ma longue vie – vu une série TV (à part « Hélène et les garçons » quand j’avais 12 ans et la série historique « Un village français » pendant mon alitement – mais je ne suis pas sûre que ça compte, si ?).

En fait je crois que c’est la fiction sur écran qui ne me convient pas. Et là je suis en mal de vous donner de bonnes explications rationnelles. Cela ne m’intéresse pas, voilà. C’est un plaisir sans doute trop passif pour moi. Vous allez me dire que j’aime lire et que ce n’est pas une activité très remuante non plus. Bien joué. Mais je ne lis jamais plus d’une heure d’affilée. Et puis je lis souvent quand je ne peux pas faire autre chose, pour passer le temps. Et puis j’ai toujours l’impression d’apprendre des choses en lisant. J’ai rarement la même sensation devant mon écran.

Il y a autre chose aussi j’avoue. Je suis ultra sensible face à l’écran. Je n’arrive pas à me dire que c’est pour du faux, du cinéma, que les acteurs vont se relever juste après la tuerie. Alors je ne peux pas voir le sang, la violence tout ça. Ça me rend vraiment très mal. Je n’en dors pas la nuit, j’y pense sans cesse, je rumine. Mon mari considère que c’est un véritable handicap. Je ne sais pas à quoi cela est dû, peut-être à mes parents un peu trop protecteurs sur ce point, qui m’ont interdit très longtemps de voir des films un peu violents. En tout cas je ne rencontre pas ce problème avec l’écrit. Mais concernant les écrans c’est vrai j’en suis toujours réduite à voir des comédies grand public… Ça limite forcément un peu le choix.

Vous trouverez sans doute cette confidence anecdotique mais je peux vous assurer que de nos jours, ne jamais avoir regardé une série de sa vie et aussi peu de films que moi vous exclue automatiquement d’un très grand nombre de discussions. Notamment de ces petites discussions sympas qu’on mène souvent à la machine à café, vous voyez ? Les allemands appellent ça le « small talk ». Le pire c’est que les gens s’imaginent souvent que je suis trop élitiste pour cela. Que pendant qu’ils regardent « Greys anatomie » je lis de la philosophie. Je les rassure généralement rapidement en leur racontant en détails la dernière saison de « danse avec les stars » (version allemande). Je n’aime pas les films ni les séries mais les émissions de variété si vous saviez ! Elles sont toujours pleines de bons sentiments, ne demandent pas la même concentration, et autorisent généralement une petite activité parallèle (manger, se passer le vernis, consulter ses mails)… Bref, elles me conviennent et j’en raffole !

Et vous alors ? Vous aimez le cinéma et les séries ? Ou vous préféreriez plutôt discuter avec moi du dernier concours Eurovision 😉 ?

49 réactions au sujet de « Je n’aime pas le cinéma (ni les séries TV) »

  1. Personnellement, je raffole des films et des séries, il y en a certain que je peux regarder des centaines de fois (bon, pas d’affilé, hein).
    Par contre, je suis d’accord avec tes deux arguments comme quoi 1) c’est cher pour ce que c’est, alors faut vraiment que le film soit grandiose sur grand écran pour qu’on y aille, surtout depuis FeuFolet, 2) j’avoue pour une soirée entre amis, c’est un peu inutile puisque tu ne peux pas vraiment discuter …
    D’ailleurs, nous on va régler le problème : on va installer un home cinéma dans le grenier, les avantages du grand écran, sans les inconvénient du ciné 😉

    1. C’est drôle moi je n’ai jamais vu un film ou lu un livre deux fois ! Le home cinéma, ça fait partie des rêves de mon mari, pourquoi pas au moins un jour je pourrai peut-être regarder l’eurovision en très grand 😀 .

      1. Il y a des séries en livre dont j’aime tellement les personnages que je peux les relire tout les ans. ^^
        Et pour la violence à l’écran, chez moi, c’est ma mère … dans ma fratrie on a même une échelle de valeurs en fonction d’elle XD

  2. Non Alice !!! Moi qui nous prenais pour des soeurs ou presque voilà que tu nous balance ça
    Sinon je ne te trouve pas étrange. Je comprends tout à fait tes raisons. Et j’avoue moi j’y vais parce que j’ai envie de voir tel ou tel truc quand ça sort mais je crois que ca veut aussi dire que j’aime ça ! Un peu comme les series moi ça me détend mais je regarde des trucs pour ados donc pas de violence !
    Après je peux comprendre que si cela ne te détend pas cela ne vaut pas le coup

      1. Oh chouette !! Alors moi j’ai beaucoup aimé la prestation du russe ! En revanche celle de l’allemande… « Peinlich » comme ils disent !

    1. Je suis désolée j’ai brisé le mythe nous avons donc au moins une différence 🙂 . En revanche je ne suis pas étonnée d’apprendre que tu es aussi sensible que moi devant l’écran, le contraire m’aurait étonnée je crois 😉 .

  3. c’est fou ! moi aussi ca m’est déjà arrivé d’être dérangée au cinéma, mais pas à chaque fois..après je suis d’accord c’est devenu hors de prix. je n’y vais que très rarement, pour les films  » a grand spectacle » . à la télé je n’aime pas trop les séries violentes non plus. je me rappelle ne pas avoir dormi pendant 3 semaines après avoir vu le 6eme sens.. par contre je suis une addict de friends, ça me capte complètement !! je suis d’accord avec toi, si on veut voir des amis le ciné n’est pas le meilleur endroit ! par contre je me souviens de super soirées entre copines à regarder l’eurovision, et là les commentaires fusaient !!

    1. Eh eh mais je pense que nous allons créer un groupe de fans de l’eurovision en fait je me rends compte que je ne suis pas la seule à regarder ! Tu regardes Friends en VO ? Car je me dis que c’est peut-être ça mon problème au fond, comme je ne regarde pas l’anglais en VO, ça gâche le truc peut-être…

  4. Je suis très ciné, très très très séries et très télé de manière générale. Depuis que je suis maman le ciné est devenu très rare alors je me rabats sur les séries. Avec leur format court et les replay ou autre streaming c’est très pratique ! Après je comprends tes arguments. C’est vrai que le ciné est très cher et qu’on ne sait pas sur quel voisin on va tomber ! Il en faut pour tous les goûts de toute façon ! Moi ce que je regrette c’est d’avoir moins de temps pour lire, alors que j’adore ça ! Mais je lis des blogs maintenant, c’est un peu de la littérature aussi !

    1. Oh c’est très gentil de nous comparer à de la littérature 😉 . Mais en tout cas c’est sûr c’est de la lecture et souvent intéressante même (je ne parle pas spécialement pour mon blog hein 😉 ). Au fond je trouve ça super que les séries permettent à tant de gens de s’évader et de se détendre. C’est juste un peu bizarre de se sentir à coté du phénomène parfois.

  5. Le côté exclusion je connais bien , je n’ai jamais eu la télé donc autant te dire que sur les bancs de l’école j’étais l’OVNI !
    Mais depuis je bouffe beaucoup de série j’adore ça ! Par contre pas en restant sur mon canapé, pareille je trouve que c’est un peu du temps perdu donc souvent je dessine devant. J’ai besoin d’un fond sonore pour m’occuper l’esprit quand je dessine !
    Je suis beaucoup moins films par contre, trop long et court à la fois.

    1. Ah donc tu m’apprends quelque chose les séries ne demandent pas trop de concentration ? Je pensais que c’était un peu comme les films… Enfin en ce moment d’un autre côté je n’ai pas de temps libre en trop donc bon je ne me cherche pas une nouvelle occupation 🙂 .
      Ce que tu dis sur les films me parle, j’ai oublié de le mentionner dans mon article : j’aime le fait qu’un livre m’accompagne plusieurs semaines le plus souvent. Avec les films c’est trop rapide pour moi, pour m’attacher à l’histoire et aux personnages.

      1. Ça dépend de la série là aussi, mais une bonne série policière américaine style Bones ou NCIS franchement ça s’écoute d’une oreille ! Par contre un Sherlock ou un Docteur Who ça se savoure doucement pour moi 🙂

  6. Bon, si je te dis que je kiffe le Bachelor, tu ne me prendras pas de haut alors? Ouf 😉 (pour de vrai j’adore ça). Je comprends ce que tu dis quand tu parles du réconfort que t’apportent les émissions pleines de bons sentiments. C’est bon de prendre les choses au premier degré. Tu m’as l’air d’être très sensible, mais au moins tu peux te réfugier dans la lecture qui t’offre un panel d’émotions tout aussi fortes <3

    1. Niveau émissions de variétés je ne peux prendre personne de haut je n’ai pas osé révéler mes pires addictions 😉 . C’est vrai que je suis sensible surtout face aux écrans… Et heureusement que la lecture m’ouvre davantage de portes !

  7. Haha. Je crois que tous tes arguments m’ont hérissé les poils parce que vraiment films et séries (et livres) sont absolument inhérents a ma vie. C’en est même douloureux pour moi de me dire que des gens n’aiment pas ça, vraiment je n’arrive pas à comprendre comment c’est possible. Mais d’un autre côté je comprends un peu ce que tu resséns aussi, car moi je n’aime pas la musique. Pas que je deteste va mais ca ne m’apporte rien, je n’en écoute qu’en voiture et en soirée, je pourrai totalement vivre sans musique (j’ai besoin d’histoires). Et quand je le dit on me regarde tjrs bizarrement. Alors je comprends le sentiment d’exclusion que ca peut genererê.

    1. Oh ben mince je ne pensais agacer personne avec cet article tu vois ! Ça ne me dérange pas du tout que les autres aiment les séries tu sais 😉 . C’est étrange ce que tu dis sur la musique… Si tu dis que tu as besoin d’histoires tu as déjà essayé les chansons à texte comme Benabar par exemple ? Enfin bon tu n’es pas obligée d’aimer non plus hein 😉 .

      1. Pardon, chacun ses goûts hein, c’est juste que quand quelque chose est très important pour soi c’est parfois dur de se dire que d’autre n’aiment pas ca. Mais je respecte complètement hein. Mon amoureux ne lit pas du tout de livres alors que je lit tt led’être, ca ne nous empêche pas d’être ensemble 🙂

  8. +1 pour les sorties ciné, trop cher et si bizarre comme sortie. Parcontre j’adore les series mais je suis aussi super sensible alors j’évite quand c’est trop violent. Par exemple je me sens bizarre en ce moment parce que je suis la seule de mes amis à ne pas regarder game of thrones.
    J’ai plutôt tendance à passer trop de temps devant la télé et quand j’en n’ai pas ça ne me manque pas. Je ne tiens qu’aux series et je dois de toute facon utiliser internet pour les avoir en VO, alors je n’ai plus de télé depuis des années. On va avoir du mal à discuter divertissement toutes les deux!

    1. Oh zut alors 😉 . Mais si on se rencontre un jour je ne doute pas que nous aurons des tas d’autres choses à échanger !

  9. Alors moi, c’est l’inverse : je suis très très cinéma (on y allait trois à quatre fois par semaine avant l’arrivée de Poupette et c’est clairement l’une de nos activités de couple qu’ils nous manque le plus! , beaucoup séries (et Mister F. aussi), et beaucoup beaucoup lecture !
    Certes, je comprends tes arguments, mais pour moi ces trois activités sont clairement étroitement liées, et je ne pourrais me priver d’aucune d’entre elles (bien que, bébé oblige, je suis à la diète sèche côté ciné !).
    Par contre, je suis vraiment allergique à la télé, presque pour les mêmes raisons que toi ; trop de violence, ça ne m’intéresse pas et je décroche très vite, pas de contrôle sur le timing et le programme. Bref, nous n’avons plus de télé depuis la naissance de Poupette et nous sommes très heureux comme ça. (ce n’est donc pas avec moi que tu pourras parler Eurovision !). Du coup, l’effet « no small talks for me », je le ressens aussi
    Mais en toute sincérité, ton article me fait penser que tu n’as simplement pas encore trouvé série à ton pied : il existe beaucoup de séries comme « Un village français » (que j’ai bien apprécié, d’ailleurs) que tu pourrais apprécier. Il existe aussi des formats courts, qui te permettent de te détendre tout en te faisant les ongles ou en lisant tes mails. Et il existe aussi des versions longues sur plusieurs saisons qui te permettent de t’attacher aux personnages comme tu le ferais sur un bon bouquin. Si jamais ça t’intéresse, je suis disponible pour en discuter !!

    1. Grâce à cet article je suis en train de réaliser que tu as peut être raison ! En fait un de mes problèmes principaux – que j’ai oublié de mentionner est que, comme pour les livres, je ne supporte pas les traductions. Et comme je ne regarde pas l’anglais en VO déjà ça limite mon champ aux séries françaises et allemandes. Si tu rajoutes à ça que je ne veux pas trop de violence ni de sang… Il te reste des idées ? Apres je n’ai pas de temps « en trop » en ce moment mais qui sait, pour les prochaines vacances !

      1. Ah oui, en effet, ça limite le choix : je ne connais pas de bonnes séries allemandes, et je suis rarement friande de séries françaises (quoique ces derniers temps, avec les séries Canal +, il commence à y avoir de bonnes séries françaises).

        Pourquoi est-ce que tu ne regardes pas de séries en VO anglais ? Est-ce qu’avec le français et l’allemand, ça fait trop à gérer en même temps ?
        Moi qui ne supporte pas les doublages, je regarde toujours les versions originales sous-titrées en français, que ce soit des séries anglaises, suédoises, danoises, israéliennes, etc….
        Bref, si c’est uniquement « pas d’anglais » plutôt que « français ou allemand », je peux te trouver de super série dans d’autres langues : les pays de Nord font des séries top, ces derniers temps ! Je pense notamment à la série politique « Boergen », sur une femme Première Ministre au Danemark ! 🙂

        1. Le fait de passer toutes mes journées en deux langues est très fatigant en effet c’est pourquoi pour mes loisirs je n’en tolère plus d’autres (je sais que c’est dommage mais je préserve mon cerveau de la surchauffe…). Alors oui désolée je parlais de séries allemandes ou françaises uniquement… 🙁 Cela dit avec une langue que je ne parle pas du tout, je pourrais peut être essayer les sous titres ! Je note donc ta proposition danoise, en plus sur un thème qui pourrait me plaire 😉 .

          1. En série légère et dans une langue que tu ne parles pas, y’a tout ce qui est drama, les séries asiatiques, j’en ai regardé pas mal durant les études 😉
            (Où comment avoir quelques notion de japonais XD)

          2. Oui c’est vrai ça a l’air super sympa et en plus j’adore la culture japonaise ! Si j’ai le temps j’essaierai !

  10. HÉRÉTIQUE ! AU BÛCHER ! (ah ben zut, tu regardes pas de série, tu vas pas comprendre la référence :D)

    Non ben moi, comme tu le sais, je regarde des séries et je vais aussi au cinéma. Après, je le ferais beaucoup moins si je n’étais pas mariée à un geek de première catégorie qui comme tout bon geek est cinéphile et sériphile. Livrée à moi-même, je ne regarderais sûrement que Grey’s Anatomy (avec cette orthographe-là :p) et autres séries très grand public du même genre, et j’irais beaucoup moins au cinéma (d’ailleurs, je ne sais jamais ce qui sort, et je ne suis jamais celle qui choisit le film, sauf rares exceptions).

    Pour autant, j’aime ça. Je suis d’accord que ça demande une certaine disponibilité intellectuelle (et un certain temps) que je n’ai pas toujours, mais ça fait partie du plaisir, justement, de se poser et de se plonger complètement dans l’histoire des heures durant.

    Enfin, je suis heureuse d’apprendre que tu regardes des émissions, je me sens moins bête (au début, j’avais mal lu, je n’avais pas vu que tu parlais d’un a priori, et je croyais que tu lisais vraiment de la philosophie tous les soirs) 😉 Parce que pour le coup, ça, mon mari ne regarde pas, mais moi j’en suis très friande aussi 😉 Et effectivement, c’est cool, ça me permet de faire plein d’autres trucs en même temps (alors que là, on a regardé trois épisodes de Legends of Tomorrow, et du coup je suis hyper à la bourre pour les blogs !) (ne parlons même pas du mien !).

    P.S : Euh, l’Eurovision, pour les allemands, vaut mieux pas trop en parler, non ? :p (je me moque je me moque, mais jusqu’à l’année dernière, la France était abonnée aux avant-dernières places… mais enfin, tu dois le savoir, si tu regardes ;))

    1. Hi hi je n’étais en effet pas sûre de l’orthographe et puis je n’ai pas vérifié j’ai pensé que mon propos serait encore plus authentique avec fautes dans ce cas 😉 . Concernant les émissions oui je suis presque imbattable et je dois dire que je ne m’en vante pas toujours 😉 . Enfin pour l’Eurovision oui l’Allemagne était nulle mais bon tant mieux hein pour une fois que la France fait mieux ! Enfin bien sûr nos maris ont une influence sur ce genre de loisirs et le mien tu t’en doutes n’est pas très cinéphile non plus…

  11. Je te comprends. Je regarde peu de séries ou de films. En fait, quand je tombe dessus en zappant, et encore… Je n’ai plus la « patience » de regarder des films. Je trouve ça ennuyeux. En général je regarde 3 trucs en même temps…
    Pour le ciné, cela faisait quelques années que je n’y étais pas allée. J’y suis retournée récemment, seule, voir le dernier James Bond. Le premier quart d’heure a été difficile. Trop d’informations, trop fort, j’avais l’impression d’être entourée de stroboscopes! Je sais, j’ai l’air d’une vieille quand je dis ça, mais ça m’a un peu agressée. Une fois la phase d’acclimatation passée, c’était mieux. Mais je n’ai pas envie d’y retourner…

    1. Ah enfin quelqu’un qui me comprend je me sens moins seule du coup 😉 . Le sentiment d’agression devant cet écran gigantesque je l’ai ressenti aussi c’est exactement ce que tu décris !

  12. Je te comprends, même si je suis une grande fan de ciné et addict au série 😉 Le cinéma est un loisir vraiment onéreux… Chez nous le soir c’est une série ou un film devant un home-cinéma. Et bien je préfère regarder les films dans ces conditions plutôt que dans une salle de cinéma. Je suis très sensible aux bruits et à la lumière, en fonction du film (et de la salle – certaines règlent mieux le son que d’autres) la séance peut se révéler assez difficile et payer pour ne pas passer un bon moment, c’est quand même dommage ! Concernant la sensibilité aux images, je comprends aussi, il m’est plus difficile de prendre du recul face à la violence en image qu’en lecture.
    Pour les séries, je n’étais une très grande fan avant de découvrir la VO ! Je n’arrive pas à les regarder en version traduite. Par contre, il existe quelques bonnes séries françaises (si ça t’intéresse)…

    1. Oh oui ça m’intéresse ! J’ai beaucoup aimé « un village français » alors pourquoi pas ?! Payer pour ne pas profiter en effet c’est vraiment trop dommage c’est pourquoi je ne pense pas renouveler l’expérience de si tôt 😉 .

      1. Un Village français est une série sympa effectivement. J’adhère beaucoup aux séries d’Arte, leur sélection est assez fine. Voici une petite liste (non exhaustive) : Ainsi soient-ils (j’ai vu la première saison, il y en a deux autres, c’est l’histoire de séminaristes, il y a toute une réflexion sur l’engagement dans une vocation), Au service de la France (une comédie super chouette sur les services secrets français dans les années 60), Trepalium (une société dystopique où la population est séparée en deux par un mur, d’un côté la zone et de l’autre la Ville où les gens travaillent pour une unique entreprise), Section 0 (une série canal, un monde dirigé par des multinationales où la police est en train d’être changée par des robots, par contre elle est assez violente, j’ai réussi à faire abstraction parce que la thématique m’intéressait). En séries venant du Nord de l’Europe : Boergen (je crois que Louna en a déjà parlé), Occupied (la Norvège décide d’arrêter la production de pétrole et est envahie par la Russie). J’espère ne pas t’avoir assomée sous les propositions…

        1. Oh c’est génial et non au contraire tu ne m’as pas assommée ! Je vais regarder lors de mon prochain passage en France si je peux m’en procurer certaines, merci beaucoup !!

  13. Bon alors comme Chat-Mille je vis avec un geek donc le ciné et les séries font parti de mes loisirs principaux. Après je suis également une grande amatrice de dramas et autant les séries, je ne revisionne jamais (ou très peu) autant les dramas, il y en a certains que j’ai déjà revisionnés plein de fois. Je pense que le format si prête plus : En général 15 ou 20 épisodes max (avec une fin). Après je te rejoins sur la VO, c’est hyper rare que je regarde les séries en vf (pour les dramas c’est juste inimaginable) et les sous-titres souvent me piquent les yeux (à cause des fautes) !!! Je suis une fan d’émissions tv en tout genre. En général, j’en regarde au moins une par semaine.

    1. C’est vrai que ton article sur les dramas m’avait bien tenté ! Qu’est ce que tu me conseilles alors pour commencer (sans sang 😉 ) ? Je dois acheter un coffret ? Je suis bien tentée d’essayer, tiens !

  14. Ayant grandi sans télé, je me suis tournée très tôt vers le ciné et j’adore ça ! De 15 à 20 ans, je lisais le mercredi les critiques de TOUTES les sorties et choisissais ma séance du samedi. Avec l’arrivée des enfants, je n’y vais presque plus (snif) mais je regarde toujours les sorties (tiens on est mercredi !). Je partage ton avis sur le fait que ce n’est pas une activité de groupe, et c’est pourquoi j’ador(ais)e y aller seule, dans un petit cinéma de quartier afin d’éviter popcorn, ados se bécotant ou autres nuisances. Enfin, là où je ne suis pas du tout d’accord, c’est quand tu dis que tu n’apprends rien au cinéma. Mais pourquoi ? C’est comme pour les bouquins, il y a de tout ! De très bons biopics (Rush, Love&Mercy, La Môme…), des films historiques documentés (Royal Affair, 12 years a slave, le discours d’un roi…), des films de société qui font réfléchir (2 jours et 1 nuit, Nevada…) Bref, le cinéma ne se limite pas au méga production américaine et heureusement !! Avec l’arrivée des enfants, c’est ce qui me manque le plus !
    PS : tous les films que j’ai cités sont conseillés et non violents (ok, un peu de violence dans l’esclavage) !

    1. Tu as raison on peut aussi apprendre beaucoup de choses avec un film. En fait pour préciser ma pensée comme un livre m’accompagne généralement pendant plusieurs semaines j’ai le temps de m’en imprégner et il me marque vraiment. Avec le film ça va presque trop vite et du coup je retiens moins bien…
      À part ça c’est aussi sans doute en s’y intéressant comme toi qu’on devient amateur – il me manque probablement les bases pour apprécier un cinéma de bon niveau.

  15. Bien que je partage (en grande partie) ton manque de motivation pour le cinéma je dois dire que je suis une addict aux séries (enfin.. un peu moins depuis que j’ai un blog…) et que je m’ennuie à mourir devant les émissions TV : Il ne s’y passe rien! On revoit la même scène 4 fois commentée par des gens différents… C’est vraiment pas mon truc! Mais je comprends ton point de vue sur le fait de faire mille choses en même temps, moi c’est ce que je fais avec les séries^^

    1. Grâce à cet article j’ai appris beaucoup de choses et notamment que les séries ne demandaient pas une concentration à 100%… Du coup je suis presque tentée attention ! 🙂

  16. Oh non Alice !! 🙁 Tu brises mon petit coeur d’amatrice de cinéma snif…
    J’aime beaucoup voir des films (j’évite seulement les genres horreur et gore, qui me font très peur, ça me marque pendant des années……) et j’adorais aller les voir au ciné pour l’énorme écran, le sentiment d’être plongée dans le film, le son. Avec mon mari, on a eu un abonnement UGC pendant 4-5 ans, on y allait 1 à 2 fois par semaine !
    Toutefois, je te rejoins sur absolument tous les points. (Oui j’ai pas dit que j’étais une fille raisonnable ni logique) Aller au ciné veut dire se taper les gens impolis et les crétins bruyants. J’évite personnellement d’y aller avec mes amies car elles discutent et commentent le film à voix +/- haute alors que j’aime être dans un silence total…
    A côté de ça, ne pas aimer regarder un film, c’est vrai que c’est plutôt rare mais après tout pourquoi pas ? 😉
    Par contre, je ne peux pas pardonner d’aimer les émissions de variété nan nan nan :p (en vrai ça m’arrive si je veux juste « rien faire rien penser »)

    1. En fait je peux imaginer que plus on va au cinéma plus on aime ça, sans doute les goûts s’affinent, on devient plus connaisseur… Mais je regrette d’avoir brisé ton petit coeur pour si peu j’espère que tu me pardonneras 😉 .

  17. Ouhouuuu quelqu’un de ma trempe! Quel bonheur de savoir que quelqu’un d’autre que moi n’aime pas le cinéma! Ça pourrait effectivement faire un article chez moi aussi… Je me sens si seule!

    Alors non, ce n’est pas un handicap. Moi c’est bête, je ne sais pas pourquoi j’ai eu peur devant Mulan, probablement en associant le ridicule du dragon au harcèlement scolaire que je subissais depuis deux ou trois ans mais depuis je n’aime pas le cinéma, ni les séries.

    Le cinéma, aujourd’hui je m’en remets, j’ai vu plusieurs films, mais NON, on n’aime pas en regardant à mesure. Après chez moi il y a très peu de films que j’apprécie, on ne m’amène pas au ciné comme ça et j’ai toujours une looooongue réflexion avant de regarder un film. Je ne le fais jamais seule. En revanche, quitte à en voir rarement, je préfère me taper le luxe d’aller au cinéma (très rare, mais en revanche, je vais au théâtre…). Du coup j’entretiens cette idée de l’élite malgré moi, d’autant plus que comme je fais de l’histoire de l’art, j’ai un certain regard (en une pub j’ai analysé le personnage de Largo Wynch, type du cinéma hollywoodien, entre les problèmes « d’homme à homme » très sérieux, la force et le courage de survivre à une explosion et la capacité de reproduction – sisi, comme à l’époque moderne, voir Cosme 1e en St Jean Baptiste de Léonard de Vinci…) Du coup pour moi ça ne fait qu’entretenir le sexisme ambiant ; plus tu rajoute qu’il y a au moins une scène pornographique (oui) par film, quel qu’il soit, on en montre toujours plus et je trouve ça gênant, tout ça pour faire vendre en plus… BEURK.
    Le cinéma t’exclue des discussions, je crois bien que les séries sont encore pires. J’ai vu les séries policières qu’aiment mes parents mais j’ai fini par me lasser, c’est toujours la même chose, toujours plus violent et réaliste pour le spectacle (notre société actuelle est assez voyeuriste, je trouve et de fait la télé en profite beaucoup j’ai l’impression). Bref j’ai horreur de ça encore plus que le cinéma et moi perso quand un film passe je ne peux rien faire pendant, sinon ça sert à rien, je préfère encore mettre de la musique.

    Par contre effectivement, je n’aime pas plus les divertissements, je regarde plus des reportages, mais sur mon ordi,je refuse de payer une télé juste pour ça.

    Enfin, désolée pour le pavé et merci de m’avoir un peu remonté le moral 🙂

    1. J’ai été faire un petit tour sur ton blog et a priori tu es bien plus jeune que moi alors je vais te rassurer doublement : plus on vieillit, plus il est facile d’assumer ce genre de choix ou de goûts. Et puisque j’ai été faire un tour sur ton blog même si je n’ai pas bien compris où je t’encourage sincèrement à partir ! J’ai quitté ma ville natale à 17 ans pour beaucoup de destinations et c’est une très belle aventure 🙂 .

      1. Effectivement je suis plus jeune que toi 🙂 J’assume déjà pas mal en revanche, je ne comprends pas que la vie des gens ne tourne qu’autour de ce qui se passe à la télé et sur Facebook. Un ami dirait « mais vis! »…
        Merci beaucoup pour ces encouragements! Je ne savais pas trop où j’allais partir quand j’ai écris ce texte mais maintenant je sais, même si je préfère laisser planer le mystère : Poitiers. Je ne compte pas forcément m’y enfermer cependant, ce serait dommage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *