Jolies vacances

Jolies vacances

Cette semaine, comme vous le savez déjà si vous avez la bonne idée de me suivre sur Facebook, j’étais en vacances. La crèche était fermée pour Pâques et je devais rester à la maison m’occuper de Pierre. J’en ai d’ailleurs profité pour refaire la mise en page de ce blog, qui j’espère vous plaira, mais ce n’est pas le sujet.

Cette semaine de vacances en tête à tête avec mon fils – ou presque, son papa partant tôt et rentrant tard, je l’ai appréhendée avec un peu d’anxiété. Il faut dire que le mois précédent n’avait pas été facile-facile. Au moment même où la fonction « marche » semblait se débloquer chez lui tous les autres acquis se sont mis à dérailler subitement. Il paraît que c’est classique, ce n’est pas pour autant agréable.

Pierre ne dormait plus la nuit, ou très peu, m’empêchant régulièrement de cumuler mes six heures de sommeil minimum. La journée, les crises de pleurs se succédaient : au moment de le déposer à la crèche (cœur de maman en miette), au moment de lui mettre ses chaussures (« je veux faire SEUL »), au moment des repas (« puisque je t’ai dit que je voulais faire SEUL »)… Bref je me demandais bien ce que cette semaine allait donner et je m’étais déjà préparée psychologiquement à rester calme en toutes circonstances.

Et puis cette semaine justement, sans que je sache vraiment pourquoi tout s’est arrangé. Pierre a recommencé à faire des nuits et des siestes longues et prévisibles. Les repas se sont mieux passés. Et puis tout d’un coup il s’est mis à jouer seul. Oui seul et plus d’un quart d’heure parfois ! Je n’en reviens toujours pas. C’est tellement bon de pouvoir prendre enfin une douche tranquillement. Il passe me voir, me montrer ce qu’il fait, puis repart dans sa chambre ou son parc l’air de rien. Une révélation. L’autre révélation de la semaine sans doute liée à l’acquisition de la marche cette fois c’est le bac à sable. Nous sommes allés presque tous les jours au parc et ce fut un énorme succès ! Je vais devoir rapidement investir dans une pelle et un seau si ça continue.

IMG_3737

Bon je vais être honnête j’ai du faire des concessions pour retrouver la paix. Déjà, j’ai acheté un bavoir récupérateur, le plus connu, celui de Babybjörn et je peux vous dire qu’il tient ses promesses. Pierre peut enfin manger seul ou presque, sans repeindre le sol de ma cuisine et ses habits au passage. Je m’en trouve nettement plus détendue ! Ensuite, je l’autorise de temps en temps à regarder un épisode de petit ours brun sur mon portable. Je ne suis pas à l’aise avec cette idée, mais en cas de grosses frustration ou de poussée dentaire, petit ours brun est le seul à savoir lui arracher un sourire. Alors tant que ça reste exceptionnel… Enfin j’ai lâché du lest sur la sucette. Suite aux otites de l’année dernière, je limitais son usage au dodo. Il me la réclame désormais plus souvent, et je cède régulièrement. Je sais que ce n’est pas super, mais vous savez que j’ai grandi le pouce vissé dans la bouche… Et ça va je parle bien 😉 .

Alors voilà cette jolie semaine se termine. Et moi j’ai la boule au ventre qui revient, celle qui m’accompagnait pendant toute ma scolarité le dimanche soir. Pas envie que ça se termine, pas envie d’y retourner. J’aime tellement ce rythme à la maison, ce rythme qui se cale sur le sien, à la fois fixe et doux. J’aime aller chercher le pain avec lui chaque matin, sortir au parc l’après-midi, y retrouver d’autres mamans. Quand je constate le plaisir que j’y prends, je me dis que j’étais peut-être faite pour être femme au foyer au fond ? Je me rappelle, au catéchisme, on nous avait dit que c’était ça, une vocation : faire quelque chose et se dire qu’on est fait pour, que personne d’autre ne pourrait mieux le faire. Mais être femme au foyer, indépendante financièrement et avoir une femme de ménage, ce n’est pas très courant. Et je sais que je ne suis pas prête à renier ces derniers éléments.

Alors j’essaie de me convaincre, que la crèche est bonne aussi pour lui, qu’il ne doit pas rester qu’avec moi, qu’il y apprend beaucoup de choses… Je me dis que mon travail n’est certes pas passionnant mais que j’ai aussi encore beaucoup de choses à y faire. Et puis que c’est mieux comme ça, que je ne dois pas être que maman…

Et je compte les jours… jusqu’aux prochaines vacances.

22 réactions au sujet de « Jolies vacances »

  1. Je suis contente de lire que tout s’est bien déroulé.
    Concernant ta frustration de ne pouvoir être toute la journée avec ton fils, est ce que tu n’as pas peur que dans une dizaine d’années quand il sera autonome, de regretter ton job si tu étais à plein temps à la maison. Tant que les enfants sont petits on a envie de les choyer et d’être avec eux et c’est bien normal.

    1. Si bien sur et ca fait partie des raisons pour lesquelles je ne m’imagine pas femme au foyer en fait. Mais je dois juste reconnaitre que j’aurais aimé que cette semaine dure toujours et que je n’ai pas envie d´y retourner demain 😉 . Disons que c’est plutot de l´ordre de l’émotionnel. Rationnellement je sais que c’est mieux comme ca…

  2. Arf, la note de la fin est en demi-teinte … après, je t’avoues que même si ton boulot n’est pas toujours passionnant, moi, je t’envie d’avoir déjà un boulot qui te permet une indépendance financière tout en ayant tes après-midi avec Pierre ^^.
    Pour la tétine, j’ai le même problème que toi … surtout que j’ai des réflexions d’amis ayant des enfants plus jeune (ou plus sévère que moi) … mais si c’est facile de la limiter les premier temps, plus ils sont capable de communiquer, plus il est difficile de passer outre :-s. Quand ça fait 10/15 minutes qu’il pleure devant les différents rangement en disant « ninin » (qui semble vouloir dire tétine, ça te laisse imaginer combien j’ai dit non) …

    1. Je n’ai pas encore eu de réflexions directes sur le thème de la sucette mais je les redoute… C’est pour ca que je suis un peu plus dure à l’extérieur d´ailleurs et que je réserve la sucette plutot à la détente à la maison 😉 . Après d’un autre coté si je venais à en avoir je dirai ce que je dis dans cet article : j’ai sucé mon pouce jusqu’à huit ans et alors ?
      Concernant mon travail je sais que j’ai beaucoup de chance je ne voulais pas donner l’impression de me plaindre ! C’est juste que j’ai un petit pincement au coeur ce soir 😉 .

      1. Je ne pensais pas que tu te plaignais, au contraire, je comprend le pincement au coeur et il y a des jours où je le dépose à la nounou en me disant que quand même, je pourrais le garder 😉
        Pour la tétine, le problème c’est que FeuFolet l’a plutôt associé au réconfort et le doudou au dodo (alors que nous aurions préféré l’inverse …). Donc dès qu’il se fait mal ou qu’il est contrarié, il l’a réclame :-s J’essaye de ne pas lui donner à chaque fois, mais quand on est en déplacement ou qu’il y a du monde, je préfère céder pour la tranquillité de tous (et donc me prendre un max de réflexion).
        Il faudrait que j’essaye d’avoir plus souvent son doudou sous la main pour lui proposer comme alternative, peut-être qu’on peut (encore?) inverser la tendance 😉

  3. Ah je comprends le fait d’être tiraillée entre l’envie de s’occuper h24 de son enfant et le besoin/la volonté/la nécessité/… d’être autre chose qu’une maman. Chaque dimanche soir je m’endors le coeur serré en me disant que ma fille va énormément me manquer quand je serai au boulot !!! Dur dur d’être une femme, les hommes se posent moins de questions je pense! En tout cas bon courage pour la reprise et bravo pour la nouvelle mise en page du blog, c’est très frais et joyeux, avec une touche girly que j’aime beaucoup!

    1. Tu as raison, je me dis aussi souvent que mon mari semble moins contrarié 😉 . Merci pour la mise en page je suis ravie que ça te plaise !!

  4. Quel joli article ! Je me reconnais forcément sur la fin de l’article, et je suis ravie de voir que les vacances se sont bien passées. En fait, j’adore le nouveau design du site 🙂 🙂 🙂

    1. Je sais que tu as aussi du mal à laisser ton petit alors bon courage pour cette nouvelle semaine… Merci pour la mise en page je suis super contente qu’elle te plaise ! D’autant plus que j’aime beaucoup la tienne 😉 .

  5. Il avait peut être juste besoin de retrouver sa maman a plein temps le petit Pierre. J’adore passer du temps avec le Choupi mais pour mon équilibre psychologique, j’ai besoin d’aller bosser. Pour la tétine, j’ai envie de dire que tu fais comme tu le sens et que ce que pensent les autres, tu t’en fiches !!! Moi j’avoue je ne lui interdit pas la tétine parce que je pense qu’avec les poussées dentaires, il a besoin de mâchouiller un truc. Après on essaye de lui faire enlever quand il n’en a vraiment pas besoin et maintenant il le fait de lui même.

    1. J’y ai pensé aussi, j’étais moi même plus détendue… Oui pour la sucette c’est vrai que ça m’est égal au fond. J’ai juste peur que ça gêne sa parole mais je ne sais pas si ma peur est fondée. Comme je le dis dans l’article perso je parle bien 😀 malgré mes huit ans de pouce !

      1. Moi je tétouillais mon doudou (on ne sait pas du tout d’où vient la lubie du Choupi !!!!) en mettant ma langue sur mes dents du bas et à force de le faire j’ai tellement poussé les dents du bas qu’elles sont passées devant celles du haut (et j’ai porté un appareil dentaire pour ça).

  6. Les progrès qui se font tous en même temps, j’ai connu ça aussi avec Colombe ! D’ailleurs je me souviens bien de la première fois que je l’ai vue quitter une pièce sans moi ! Pour elle ça s’est fait avec l’acquisition du 4 pattes. Je suis restée bouche bée, mais j’avais enfin l’impression d’un peu de liberté !
    Avec Petit O’ c’est différent : j’ai moins vu le changement car depuis longtemps il joue dans sa chambre avec sa soeur. Mais j’ai paradoxalement moins l’impression de liberté, car avec 2 enfants, il y a immanquablement 2 fois plus de demandes.

    1. Oui c’est étonnant quand ils franchissent un cap comme ça ! À part ça tu ne me donnes pas trop envie d’avoir deux enfants là 😉 .

  7. Je pense qu’il ne faut pas se prendre la tête avec la sucette 😉 On n’a jamais vu un adulte sucer une tétine donc ça finira bien par partir et même s’il devait y avoir des soucis de parole ou dentaires, il y a des spécialistes qui sont là pour régler cela. Si le bénéfice est plus grand pour l’enfant que les éventuels inconvénients, il ne faut plus culpabiliser et faire au mieux ! (et c’est une maman de croquette sans tétine qui te le dit)
    Je suis comme Hermy, j’ai besoin de travailler et d’être loin de ma fille un minimum pour garder mon équilibre. Mais je pense que ça ne rend les retrouvailles que plus grandioses ! Je sais en plus qu’elle aime aller à la crèche alors même quand certains jours je préférerais rester avec elle, je vois bien qu’elle est contente d’y être. Ca aide à passer le désagréable cap du matin 😉

    1. Je pense que la crèche me pèse en effet car depuis le début je n’ai pas l’impression que mon fils s’y éclate… D’un autre côté c’est peut être aussi de ma faute, il ressent mon malaise… Bref avec l’acquisition de la marche et son autonomisation en cours j’ai l’espoir que ça s’arrange ! Et pour la sucette en effet il ne faut pas dramatiser. D’autant plus que ça reste quand même peu fréquent…

  8. Moi aussi j ai cédé sur qq minutes de dessin animé de temps en temps. Après avoir énormément culpabilisé, je me dis que ma fille profite également de plein d autres activités et que l ensemble en fait un bebe plutôt epanoui. J aime beaucoup aussi le design du site.

    1. Oui comme tout c’est une question d’équilibre… Quelques minutes une fois par semaine ça va ! Et merci pour le design ça me touche beaucoup !

  9. ah les vacances! Nous on les entame avec mon Petit Putois. Pareil, en tête à tête pour cause de congé de nounou.
    J’espère qu’elles seront jolies et qu’aucun de nous deux ne jetera l’autre par la fenêtre XD
    Pour la tétéine, Petit Ours Brun et tout le reste, je pense qu’il faut ssavoir faire preuve de souplesse. A toi de le sentir aussi. Si Pierre est plus tranquille et toi aussi, il n’y a aucun mal à se simplifier la vie parfois. Nous aussi en tant qu’adulte on se donne des extras, des choses rassurantes, … un petit chocolat pour le plaisir, on reste regardé un film qui fini tard alors qu’on se lève tôt … faudrait pas non plus culpabiliser. C’est pareil pour les enfants, non?

    1. C’est vrai tu as raison, chacun ses petits extras 😉 . Et bonnes vacances alors j’espère que les tiennes se passeront aussi bien que les miennes !!

  10. Quel bonheur de passer du bon temps avec son tout-petit-qui-grandit-trop-vite-on-est-drôlement-fière-mais-ça-pinçouille-le-coeur-quand-même-cette-histoire ! 😉
    Bref, je suis heureuse de savoir que vous avez bien profité, petit Pierre et toi, de ce repos forcé. Et j’adore le « comme par magie » : ça marche un peu toujours comme ça, avec nos petits, non ? Et quelque chose me dit qu’ils n’ont pas fini de nous surprendre !
    Sinon, en ce qui concerne Petit Ours Brun et la tétine, je t’approuve et t’admire d’avoir su lâcher du lest, et j’aimerais pouvoir être capable d’en faire autant. Je ne sais jamais où fixer la limite, et j’ai peur d’être vite débordée. Typiquement, la tétine, c’est vraiment un sujet sensible chez moi…. Bref, bravo ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *