Grosses frayeurs

Grosses frayeurs

IMG_3161Ces dernières semaines Pierre m’a fait trois grosses frayeurs. De celles qui me font avoir vraiment peur, pour son avenir ou pour sa vie. De celles surtout qui me font me sentir très coupable, et très nulle aussi.

Il y a trois semaines, un samedi, je me préparais dans la salle de bain. Pierre ne pouvait accéder qu’au couloir et à sa chambre – des lieux normalement sécurisés. Sauf que j’avais allumé le radiateur ce matin-là. Nos radiateurs ne sont jamais brûlants mais ils peuvent devenir très chauds juste après l’allumage. Je jette un coup d’œil dans le couloir et je vois Pierre, debout contre le chauffage, le visage crispé de douleur. Il s’était mis debout en s’appuyant contre l’appareil et ne l’avait pas lâché : quelques secondes avaient suffi pour lui brûler la main. J’ai vite essayé de refroidir la zone avec de l’eau mais il ne se laissait pas faire et ne cessait de crier. J’étais un peu paniquée. Heureusement mon mari-médecin était là. il a jugé que la brûlure n’était pas très profonde. On a donné un paracétamol à Pierre pour calmer la douleur et ses pleurs se sont apaisés. Le lendemain, deux grosses cloques impressionnantes sont apparues sur ses doigts. Je suis allée les montrer au pédiatre qui m’a rassurée : un peu de pommade cicatrisante chaque soir, et les petits doigts guériraient vite.

Quelques temps après, un jour où j’étais seule avec Pierre, je suis allée dans la cuisine préparer son repas du midi. Pierre ne pouvait alors accéder qu’à sa chambre et la salle de bain, des lieux également sécurisés (quand je dis sécurisés je veux dire que les accès aux placards et aux prises sont protégés). Mais c’était sans compter sur ses nouvelles capacités : en mon absence il a réussi à ouvrir la cuvette des toilettes et en sortir le diffuseur de gel parfumé qui s’y trouve. Lorsque je m’en suis aperçue j’ai eu très peur qu’il l’ait porté à sa bouche – même si rien ne l’indiquait. J’ai pensé empoisonnement, vomissements, brûlures… J’ai failli appeler le centre anti-poison ! Et puis je me suis raisonnée au bout de longues heures en faisant des recherches sur l’ensemble de la composition du produit : finalement la même que celle d’un produit vaisselle.

Le pire pour la fin, malheureusement : mardi soir, l’horreur, Pierre est tombé de sa chaise haute. Je vais vous paraître prétentieuse, hein : je n’aurais jamais imaginé que cela puisse m’arriver. C’est l’accident typique, celui contre lequel tous les pédiatres mettent en garde. Comment ça s’est passé ? En début de semaine, j’ai retiré la housse de sa chaise pour pouvoir la laver. Et je l’ai mal remontée, un cran de sécurité étant mal indiqué – à ma décharge, mon mari non plus ne s’en était pas rendu compte. Pierre a donc pu se détacher. Je n’ai pas vu la scène car il était avec mon mari à ce moment là mais nous avons eu tous les trois horriblement peur. Et Pierre a pleuré comme jamais. À tel point que cette fois, nous sommes même allés à l’hôpital. Je ne vous raconte pas la nuit que j’ai passée sur place, entre les larmes inconsolables de Pierre et mon sommeil impossible à trouver. Gardés 24 heures en observation, finalement tout va bien. Mais quand même…

Apres tout ça les pensées se bousculent dans ma tête. Pourquoi c’est arrivé ? Je ne suis pas assez attentive ? Notre appartement n’est pas assez sécurisé ? Est-ce que je devrais laisser Pierre plus souvent dans son parc et arrêter de le laisser crapahuter librement ? Dois-je faire en sorte de ne jamais détourner mon attention en sa présence, de prendre ma douche et de cuisiner quand il dort ? Je me sens archi-nulle et archi-honteuse. D’ailleurs je n’ai pas encore raconté l’épisode de la chaise à mes propres parents. Et j’ai failli demander à l’hôpital de ne pas envoyer de compte rendu au pédiatre.

Ce n’est vraiment pas simple, hein, de bien les surveiller. De trouver le juste milieu entre leur liberté et leur sécurité, leurs envies et nos contraintes. D’autant plus que leurs capacités évoluent si vite ! Quelques jours seulement avant l’accident des toilettes Pierre n’était pas encore capable d’en ouvrir la cuvette…

J’en ai discuté sur Instagram avec vous et dans mon entourage et je me suis rendue compte que je n’étais pas seule – ça m’a ma fait du bien, merci ! Même ma sœur – mon modèle – m’a raconté que ma nièce avait un jour avalé de la biseptine. Ma mère m’a confié que j’étais tombée de mon lit à barreaux à 18 mois en tentant de m’évader ! Bref oui, ça arrive a tout le monde c’est aussi ce que le médecin de l’hôpital a dit en ajoutant qu’il ne servait à rien de culpabiliser – il a dû voir ma mine déconfite . Et d’un autre côté faillir dans la protection de la sécurité de son enfant c’est le pire non ? Comment peut-on mettre en danger ce à quoi on tient le plus au monde ?

J’ai fait un test de personnalité un jour en entreprise et il en était ressorti que j’étais quelqu’un d’assez perfectionniste. D’un autre côté est-ce que quelqu’un de perfectionniste se tromperait en montant la chaise de son bébé ? En tout cas une chose est sûre je suis très exigeante avec moi, je ne me pardonne rien, je cogite beaucoup. Peut-être que finalement ces accidents arrivent à toutes et que les autres le vivent simplement mieux… Ma mère ne m’avait même pas emmenée à l’hôpital après ma chute, quelle ingrate ! 😉

Pour le moment en tout cas, je suis avertie et redouble d’attention dans tous les recoins de la maison. Je ferme toutes les portes et ne laisse plus à Pierre qu’un accès libre à sa chambre. Mais j’ai encore tellement peur de louper quelque chose ! J’imagine que j’arriverai mieux à me raisonner une fois que cette série noire sera oubliée… Cependant, si vous avez de bons conseils à me donner, je suis preneuse. Je voudrais que chez nous, 2016 soit l’année de la sécurité 🙂 .

53 réactions au sujet de « Grosses frayeurs »

  1. Je comprends tes frayeurs … gloups, la chaise haute, on a retrouver une fois FeuFolet sur la table, il était sorti de sa chaise haute … Depuis, il faut qu’on rabaisse le reposoir des pieds, mais on a pas encore pris le temps de le faire …

    Après, comme tu dit, ça arrive à tout le monde, ma hantise, ce sont les queues de casseroles, tu as beau penser à les rentrer, il suffit de devoir remuer le plat rapidement et paf, tu oublies …
    Je ne pense pas qu’il faille parquer Pierre, tu as sécuriser ta maison au maximum, il trouvera toujours quelques choses à faire auquel tu n’aura pas penser.
    Si ça peut te rassurer (ou paniquer, au choix), chez nous FeuFolet est libre de monter et descendre les escaliers seul : il ne sont pas raide et il maîtrise bien. Bon, il y a toujours un risque qu’il tombe un jour … mais on ne peut pas tout empêcher.

    1. Oui c’est ce que je me dis aussi, de toute façon ce n’est pas mon genre de tout lui interdire et je n’y arriverai pas. Mais j’avoue que je fais 1000 fois plus attention depuis ces événements et que j’utilise désormais plus souvent le parc.

  2. Comme je te l’ai dit sur IG, une petite seconde d’inattention et hop badadoum du canapé. Chez nous aussi plus de peur que de mal mais j’ai beaucoup culpabiliser. Après on est juste humaine et des fois on n’oublie certaines choses. Tu ne pourras pas toujours le protéger de tous les dangers, il faut juste faire au mieux pour les éviter. Bon courage avec ton petit kamikaze (j’ai le même à la maison !!!).

    1. Merci tu m’as sauvée de la dépression l’autre jour sur IG (en plus je sortais d’une nuit blanche) 🙂 . On se sent tellement nulle sur le coup ! Mais je vais essayer de m’améliorer pour l’avenir.

      1. Ma tante barrait aussi l’accès à l’escalier avec quand mes cousins étaient petits et se trouvaient à l’étage. Tant mieux si ça te sert!

  3. Comme je te comprends ! Et pourtant, sans enfants, je suis sans doute pas la mieux placée pour dire quoique ce soit.
    T’imagines même pas comme je culpabilise à chaque fois que le Choupi « s’explose » sur le parquet quand il est sous ma surveillance.
    Et je te raconte pas la fois où en jouant avec lui, il est tombé par ma faute :s
    Cela promet pour la suite !

    1. C´est drole parce que moi (tata indigne) je me rends compte que j´étais beaucoup moins inquiète pour mes neveux ! Mais je crois que c´est parce que ma soeur était aussi très cool. Et je me sentais moins « responsable » finalement.

  4. Je te lis au moment où la housse de la chaise de Lucie est mise au lavage… Ahahaha T_T Je ris mais vraiment ne culpabilise pas, apprend de chaque erreur mais te bouffe pas de remord. Il va bien, tu auras quelques aventures à lui raconter plus tard !!!
    Ici il n’y a pas de parc mais cela devient impossible de lâcher Lucie d’une semelle, elle bouge de plus en plus… Tout n’est pas sécurisé chez nous en plus… Je sais même pas comment nous on a réussi à survivre… Mais comme je t’avais dit sur IG et comme tu dis, dur de faire la parte entre leur laisser la liberté et les protéger. Plein de bisous !

    1. Du coup comme tu connais la chaise : c´est le clip entre les deux jambes que je n´avais pas suffisamment enfoncé. Du coup Pierre a glissé en dessous.
      Quand ils commencent à etre vraiment mobiles, comme lui qui est ultra rapide à 4 pattes et escalade tout, c est en effet un défi de bien les protéger !

      1. Ce matin je regardais sa chaise et justement je me suis arrêtée sur ce clip, la housse vient de sécher, je dois tout remettre pour le repas de ce midi. J’aurais préféré que le Chti soit là pour faire ! ^^’
        Après comme il a dit ce matin en partant, de toutes façons en ce moment elle mange debout -_-

        Lucie est de plus en plus mobile elle va d’une pièce à l’autre, elle est encore lente mais dans deux mois je pense que j’aurai les mêmes soucis que toi…

        1. Hummm par hasard la marque de cette chaise ne commencerait pas par un S ? Parce que je pense que j’ai la même et qu’en effet il faut faire super gaffe avec le clip entre les jambes. D’ailleurs je pense qu’en rentrant ce soir je vais vérifier s’il est bien en place.

          1. Si c’est ça… La chaise qui coûte un bras et qui n’indique même pas un défaut de montage. Car je n’ai pas voulu trop détailler dans mon article mais en fait ça faisait une semaine que nous l’utilisions comme ça ! Ca tient aussi très bien sans « clic ». Je ne trouve pas ça vraiment normal…

  5. Wahou! Que de malheurs! Heureusement, plus de peur que de mal mais je comprends tout à fait ta culpabilité. Bien sûr que notre rôle est de les protéger et de garantir leur sécurité mais il me paraît impossible de tout sécuriser dans une maison ni de surveiller son petit à chaque instant.
    J’aimerais te dire que ça n’arrivera plus mais je suis plutôt persuadée du contraire. Les petits bobos, y en aura d’autres! Ne te prends pas la tête, il arrivera de toute façon à se faire mal quoique tu fasses.
    Ce sentiment que ça n’arrive qu’aux autres est terrible car je me dis ça aussi…mais surtout pour les cas les plus graves (genre eau bouillante sur la tête ou chute depuis la fenêtre). On fait attention mais ces petits sont tellement rapides…
    De prime abord je ne te conseillerais pas de le limiter dans ses déplacements mais de sécuriser encore un peu plus ton appart (bloque-cuvette ou retirer le sent-bon). Puis je suis certaine que dorénavant tu vérifieras quinze fois la chaise haute et la température du chauffage (même s’il ne faudrait pas tomber dans la psychose).
    Je dois avouer que de ce côté là on est plutôt relax à la maison mais Junior n’a accès qu’au salon et à sa chambre, que la plupart des placards sont bloqués, les produits dangereux en hauteur et/ou sous clé…La pire chute a été dans la baignoire il y a quelques mois. Junior tenait bien debout, je les mis debout pour l’envelopper dans la serviette sauf qu’il a glissé et sa tête est venue taper la baignoire (heureusement en plastique). J’ai surveillé son comportement, un éventuel vomissement…mais heureusement, RAS. Après, Junior est du genre à porter à la bouche tout ce qui traîne parterre…et il a déjà mangé une moitié de crotte de lapin et du papier…
    Il faut vivre avec ce risque d’accident mais essaye de ne pas psychoter. 🙂

    1. La crotte de lapin ca m´a faite rire il n´y a donc pas que le mien qui mange n´importe quoi meme le plus dégueulasse ! Le mien fait les poubelles aussi, oups…
      Sinon tu as bien résumé la situation, des petits ultra rapides qu´il est vraiment difficile de protéger de tout. J´espère qu´ici la série noire est passé et que ca va aller maintenant ! Par ailleurs comme tu l´as écrit ca m´a servi de lecon et je suis plus attentive désormais…

        1. Je suis tellement nulle en films que je n’ai même pas vu le monde de Némo !! Mais je pense que c’est une référence à ma portée, je tâcherai de le voir 🙂 .

          1. Que…quoi? Comment? Bah en gros, Papa poisson veut élever Bébé poisson dans une bulle de sécurité…et une copine poisson répond au Papa « bah c’est bête de le protéger pour qu’il ne lui arrive rien sinon c’est ce qui risque de lui arriver, rien. »
            Mais c’est plus une histoire de confiance…bref, tu sais ce que tu peux regarder demain soir 😉

  6. Choupie aussi a avalé de la biseptine, une fois (je ne sais pas ce qu’elle a avec ça, elle essaie toujours d’en manger… sauf que cette fois, le flacon était ouvert). Enfin, je ne sais pas si elle l’a vraiment avalée, j’ai juste vu le truc ouvert à sa bouche, mais en tout cas, j’ai eu vraiment très peur. Elle est tombée trois fois des escaliers (enfin, des trois marches entre le salon et la cuisine) aussi. Ben oui, d’habitude elle sait monter et descendre sans problème, mais il suffit qu’elle se déséquilibre un peu et qu’on ne soit pas à proximité immédiate… Elle est déjà tombée de notre lit en faisant l’andouille avec son père. Elle est tombée deux fois de son cheval à bascule (bon, c’est un peu moins grave… et au moins elle a compris qu’il fallait pas lâcher les mains !!). Evidemment elle est tombée par terre en courant/trébuchant/même marchant un nombre incalculable de fois. Et hier elle s’est fait griffer sur la joue par le chat (je te fais la scène (j’étais dans la pièce à côté, je ne la voyais pas, j’entendais juste) : « Hi hi hi » « Fffvvvv » « Choupie, arrête d’embêter Bubulle ! » « Hi hi hi » « Fffvvvv » « Choupie ! » « Hi hi… Ouiiiiin ! »).

    Ça veut peut-être dire qu’on est des affreux parents, hein, qu’il lui soit arrivé plein de trucs comme ça (bon, on n’est encore jamais allés à l’hôpital, je touche du bois). Mais bon, d’une part Choupie est terriblement aventureuse, énergique, et elle n’en fait qu’à sa tête… Et d’autre part, on refuse de vivre dans la crainte constante de l’accident. Chez nous, de sécurisés, il y a certains placards (les produits d’entretien et la bouffe – parce qu’elle la sort, hein, même pas parce que c’est dangereux, la nourriture), les prises et c’est tout. Sinon elle peut librement grimper partout et tomber/se brûler contre les radiateurs/se coincer les doigts dans les portes… Je crois que ça fait partie des expériences que les enfants doivent faire, et auxquels aucun parent (sauf peut-être le super sécuritaire super vigilant) n’échappe.

    (Pour l’anecdote : quand elle était petite, ma sœur s’est cassé les deux poignets en tombant d’une balançoire lancée à pleine vitesse, et cette même sœur – décidemment !! – avait bu une grande gorgée de javel que la femme de ménage avait mise dans une bouteille d’eau… Bon, ben aujourd’hui elle va très bien :p)

    1. Décidément la biseptine semble etre la boisson à la mode chez les jeunes filles d´un an 🙂 .
      Je suis de ton avis sinon : certaines expériences sont bonnes à faire finalement… D´ailleurs au sujet du chauffage, j´aurais bien sur préférer lui épargner cette douleur mais au final il n´a rien eu de grave du tout et maintenant il est beaucoup plus prudent avec les objets chauds. Après ces événements m´ont quand meme servi de lecon pour la suite et je pense quand meme que je vais etre un peu plus attentive… (Ta soeur, une vraie aventurière dis donc ! Pour l´eau de javel elle a été hospitalisée ?).

      1. Non, mes parents ont appelé le centre anti-poison, lui ont donné du smecta et ont attendu de voir s’il se passait quelque chose (je suppose que c’était la recommandation du centre anti-poison)… et il s’est rien passé 🙂 (oui, je m’en souviens bien, c’était pas y’a si longtemps, en plus – enfin, sûrement au moins quinze ans… c’est quand tu commences à dire que y’a quinze ans, c’était y’a pas longtemps que tu te rends compte que tu vieillis !)

    2. Mouhihihi j’ai trop rigolé sur l’anecdote avec le chat (tu retranscris très bien ce que dit le chat^^). Mais je suis quand même désolée pour Choupie, qui a déjà un joli palmarès à son actif!

  7. Ça nous arrive à tous !!! Ce n’est pas de ta faute, on a beau tout sécuriser, il y aura toujours un truc auquel on aura pas pensé Avec Pierre, on a déjà aussi eu nos visites aux urgences A 2 mois, j’ai laissé trop longtemps de l’huile d’olive chauffer dans une casserole. Il y a eu de la fumée, j’ai eu peur, on a passé 48 heures à l’hôpital! Et 1 mois après ses 1ers pas, il est tombé la tête la 1ère contre l’encadrement de la porte, Il a eu une plaie ouverte sur le front …. Récemment, il est tombé du dossier du canapé sous mes yeux !!! C’est allé tellement vite que je n’ai rien pu faire Mercredi, on part chez mes parents et j’ai prévu les protections pour les prises électriques

    1. Merci tous ces commentaires me rassurent ca fait du bien de les lire ! Je me rends compte que je ne suis pas la seule à avoir eu quelques frayeurs… (et il parait que ce n´est pas fini !).

  8. De mon côté, ma plus grosse frayeur résulte de la serpillère : j’avais tout lavait par terre, le voici qui arrive en courant et zip ! super gamelle et tête qui s’explose contre le carrelage… Ah et puis la jambe cassée aussi parce qu’il est mal tombée de 20 cm de haut (mais comment c’est possible ?!) Bref… les parents qui disent ne jamais avoir eu peur sont des menteurs !
    Sinon, pour te rassurer et le laisser libre, tu peux le prendre avec toi. Tu cuisines / te prépares ? Tu prends un jeu que tu mets dans la cuisine / salle de bain. Je fais toujours ça, même quand je me douche !

    1. Ca alors tu vois je n´y avais encore jamais pensé au sol mouillé ! Décidément comme tu dis, nous finissons tous par avoir peur 🙂 . J´essaie souvent de le prendre avec moi en fait le souci c´est qu´il ne tiens pas en place. Mais depuis peu j´ai appris à fermer les portes au moins il n´a pas le choix : il reste sous mon controle !

  9. Je comprends votre culpabilité: c’est notre ainé qui est tombé de la table à langer tanfis que j’étais au téléphone avec ma soeur tandis que mon conjoint s’en occupait. Lui aussi est trés perfectionniste et s’est défendu en le mettant dans un premier temps sur mon dos. Et puis il a dû faire avec la culpabilité. Ma seconde s’est cassée la figure de notre lit. Retour à l’envoyeur…….. Néanmoins, avec un second, on relative aussi bcp……… parce que ce n°2 tombe bcp à cause de l’ainé. Ca se pousse, ca tire les jouets et boum, les petites pattes en l’air. Ma n°2, à 10 mois, grimpe (genre le bureau de son frére). Je mentirais si je disais que je suis rassurée et que je la laisse faire. Non non, je craque, je prends ma douche que quand le papa est là et lave la vaiselle quand elle est au sol, la porte fermée. Mais il faut avouer qu’elle est débrouillarde et pallie vite aux difficultés. Il faut apprendre à leur faire confiance d’une certaine manière. On apprend aussi avec nos enfants à devenir des parents.

    1. C’est vrai que ce week-end nous avons vu des amis avec un deuxième enfant, celui-ci a sauté du canapé et s’est vraiment explosé au sol… Ils n’ont pas eu l’air très inquiet. Je pense en effet qu’avec le temps on relativise ce genre d’incidents. Mais il faut quand même rester vigilant pour éviter le pire. Un subtil équilibre à trouver !

  10. Ici l’appart est tellement petit qu’il n’est jamais bien loin. Les quelques fois où je n’ai pas fait gaffe cependant j’ai aussi eu de grosses frayeurs. Une fois je vidais une valise et il a réussi à choper 2 vernis à ongles qu’il entrechoquait ensemble. J’ai entendu de gros pleurs subitement et quand je suis allé voir j’ai vu une marre de sang! Grosse panique, larme à l oeil, le temps de trouver d’où venait ce sang. Les vernis s étaient ébréchés et il s était coupe le doigt. La pharmacie m’a rassurée, ce n’était pas grave, mais j ai cette vision de mon bébé pleurant dans tout ce sang hiiiii et je m’en suis vraiment voulu. Sinon il a aussi explosé la façade de mon ordi, failli tomber de sa chaise, grimpé sur le radiateur, est monté sur la table, à attrapé un couteau… Je crois que rien ne peut être sécurisé à 100 %, des trucs deviennent accessibles du jour au lendemain comme tu dis. Et chez moi impossible de tout sécuriser. Du coup j’essaye de l’avoir à portée d oeil. Quand je suis seule avec lui, pour la douche j’ai résolu le problème en la prenant avec lui le matin (Comme ça en plus ça m’evite un truc à faire le soir et me permet parfois de prendre un bain!). Pour la bouffe quand je suis seule je mange un peu à l’arrache. C’est pas de tout repos hein!

    1. Oh la vision d’horreur en effet ! Et d’un autre coté je n’y aurais même pas pensé… Pour la douche j’ai pratiqué un temps cette solution mais je dois dire que ce n’est pas vraiment la détente non plus… Comme tu dis ce n’est décidément pas de tout repos 🙂 !

  11. Je suis une vraie stressée de la vie, je surprotège tellement les enfants qu’ils ont marché tard vu que je ne les laissais pas essayer…
    Je me force à être un peu moins sur leur dos car je ne veux pas les bloquer dans leur envie d’autonomie, mais je reste vigilante malgré tout, et parano du moindre danger…
    Je suis donc mal placée pour te conseiller quoique ce soit 😉
    allez courage!
    bizzz

    1. Oui finalement les extrêmes comme toujours sont à éviter. Et d’un autre côté là maintenant tout de suite je t’envie presque, tu me fais rêver ! 😉

  12. Malheureusement, les accidents domestiques sont fréquents et … ça reste des accidents. On ne peut pas tout prévenir, même si on aimerait tout contrôler, tout sécuriser. Tu es une maman attentive, bienveillante et aimante, et je suis sûre qu’en 2016, même si d’autres petits accidents se produisent, ton loustic restera en pleine forme et en sécurité 🙂
    Dans le même genre … mon frère s’amusait à manger la mousse d’un vieux matelas, ou du vernis à ongle … à chaque fois que ma mère passait un coup de fil (à l’époque où le téléphone sans fil n’existait pas, histoire de rendre le truc encore plus drôle).

    1. C´est exactement ca, des accidents par définition ce n´est pas voulu… J´ai beaucoup culpabilisé mais à la lecture de tous les nombreux gentils témoignages recus je vais mieux. Je me rends compte que ca arrive vraiment à beaucoup !

  13. J’ai eu mal pour toi, et pour Pierre, rien qu’en lisant ton texte. Et pourtant je connaissais l’heureux dénouement vu que je te suis sur instagram.
    Je peux pas te dire le nombre de fois où mon fils s’est cogné la tête depuis qu’il est né. Le nobel de physique ne sera plus pour nous vu les neurones envolés. Parce que comme tout bébé qui apprend la motricité, il chute beaucoup. Parce que c’est rigolo de se jeter en arrière quand on fait les fous aussi (sauf quand maman ou papa sont trop loin pour rattraper, j’en ai jeté des coussins à travers la pièce…). Et puis il a eu un coup de genou de son père dans la tête de mon tout petit bébé. Une autre fois,sa charmante maman l’ayant dans les bras a glissé et est venu cogner sa tête de nourrisson contre les barreaux de mon lit (en fer forgé). Hier sa bouche était grande ouverte autour des ciseaux à ongles (les pointus bien sûr).
    Mais tu me déculpabilise en parlant de parc, j’en ai récupéré un à noël et je ne savais pas si c’était très bien de les mettre en parc.
    Je crois qu’on sert les dents souvent et on s’en veut parfois parce que c’est un peu de notre faute (pour moi de laisser les ciseaux à ongles sur la table basse, mais toi dans les situations que tu décris je ne vois aucune faute).
    Et sinon l’autre fois il s’est tellement débattu quand je lui ai lavé le nez au serum phy que je l’ai fait saigner un peu …

    1. Pour le parc moi j´en ai un depuis que Pierre a trois mois. Je l´utilise occasionnellement et c´est justement parfait pour les laisser en sécurité quelques minutes. Pierre a toujours beaucoup aimé le sien que j´ai aménagé avec des coussins et des jouets. Bref aucune culpabilité à avoir de mon point de vue du moment qu´il n´y passe pas toutes ses journées !
      Pour le reste tu ne peux pas savoir comme je suis rassurée après cet article de voir que ca arrive vraiment à tout le monde !

  14. Tout le mond connaît ce genre d’ expériences , on ne peut pas les protéger de tout. Le mien avait glissé sur un tapis alors qu’ il commençait à marcher et s’ est ouvert l’ arcade sourcilière car il avait heurté le pied du lit.
    Je confirme pour les barrières amovibles, c’ est une très bonne solution .
    Concernant la fameuse chaise S, je ne l’ ai pas utilisée lorsque mes enfants étaient bébés, la trouvant peu sûre. J’ ai préféré un modèle plus traditionnel . En revanche, à partir du moment où ils ont mangé à table avec nous, vers 2 ans, nous avons utilisé les chaises S et les utilisons encore.

    1. Merci pour ton témoignage 🙂 . Est-ce que tu pourrais me dire pour quel modèle tu as opté pour les plus petits bébés ? Je m´en souviendrai pour BB2 !

  15. Pour finir de te rassurer et que ça arrive même aux professionnels : Retour à la crèche hier et le choupi (kamikaze ???) s’est jeté en arrière, il est tombé en dehors des tapis et du coup s’est fait mal à la tête (c’est juste la troisième fois depuis qu’il y va) donc il a fallu qu’on surveille le soir s’il n’avait pas de comportements anormaux. Ca a la tête dure ces petites choses !!!

  16. Je comprends tes frayeurs, mes loulous m’en ont fait quelques-unes bien stressantes mais il faut avouer que ça arrivera encore, ce sont des accidents du quotidien auxquels malheureusement, même avec la plus grande surveillance possible, on échappe pas parfois.
    Donc rassure toi, je confirme aussi, cela arrive à tous les parents, même les plus attentionnés.

  17. Je continue mon rattrapage (t’as pas chômé toi!^^)
    Bref, comme ça à déjà été dit, tu ne peux pas être partout, tout le temps, tout sécuriser, c’est pas possible. Et ne culpabilise pas, il y aura d’autres chutes, d’autres bosses, d’autres frayeurs.
    Ici je n’ai jamais eu de parc, on avait mis une barrière pendant un temps pour Pindoulf, entre la cuisine et le salon parce qu’il y a quelques marches, mais on ne l’a pas remise pour Ninulf. Les seuls trucs « de sécurité » qu’on ait c’est les caches pour prises (et c’est vraiment le truc qu’ils ne touchent jamais, mais bon ça pardonne pas ça), et les produits d’entretien sous clé. Pour le reste, rien.
    Ninulf se lève sur sa chaise haute depuis qu’il sait se mettre debout (je ne sais même pas à quoi ça ressemble une chaise haute « sûre » ^^’), il en est d’ailleurs tombé une fois, je l’ai rattrapé au vol, il est aussi tombé du lit, du canapé, de la table à langer alors que j’étais collé à celle-ci…etc…
    Tout ça pour dire que tu ne peux pas tout éviter, telle une destinée à bleus, s’il doit chuter il chutera ^^
    Je dis ça sur le ton de la plaisanterie, et je suis bien consciente que parfois, une chute peut être mauvaise (voire très mauvaise), ça arrive, mais à moins de laisser ton enfant seul chez toi tu n’as pas à te blâmer.
    J’aime beaucoup la comparaison avec Le monde de Némo, c’est plein de bon sens 🙂

    1. Merci de me rassurer, après cet article j’ai moins culpabilisé même si je redouble quand même d’attention. Une chose m’impressionne : tes fils ne touchent pas les prises ? Pierre c’est sa passion heureusement les notres sont protégées mais j’ai l’impression que d’avoir essayé d’interdire de les toucher les ont rendues hautement intéressantes, argh…

      1. Et oui les prises ne les ont jamais attirés, je ne sais pas pourquoi.
        Sinon oui mais c’est ça ! Dès qu’on anticipe un peu trop sur le danger, « non ne touche pas ça ! Houuu! », lui se dit  » mmmh, ça fait de l’effet quand je fais ça, je vais le refaire… ».
        C’est vraiment tout un art d’interdire, il faut être claire, détendue, impressionnante et grave. Le truc infaisable quoi ^^

        1. Aaaaaah oui c’est exactement ça !! J’ai explosé de rire en lisant ton commentaire. Je crois que je vais devoir m’entraîner encore un peu à cet art d’interdire 🙂 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *