Première étape : Lille – Paris

Première étape : Lille – Paris

Me revoilà pour vous confier en direct les impressions de notre grand voyage d’un mois à travers la France ! J’espère que cela vous intéressera même si ces articles à venir ne seront pas des articles de fond. En ce moment, j’ai envie d’utiliser mon blog comme un journal de bord de façon à ne rien oublier des premières grandes vacances de mon bébé.

Ça y est nous y sommes ! Ulrich met plus d’une heure à charger la voiture. Je râle car je veux partir tôt et d’un autre côté je reconnais la difficulté de l’exercice – et vous aussi puisque vous avez lu ma liste de choses à emmener. Finalement nous partons avec un peu de retard, mais ce n’est pas si grave : notre première étape nous emmène à Lille, à seulement quatre heures de route.

Dans la voiture, Pierre alterne les phases de sommeil – géniales, les phases d’éveil – chansons et jeux et… les crises de nerfs. Dans ce cas, je découvre que son papa et moi sommes instantanément d’accord sur la conduite à tenir : nous nous arrêtons sur la première aire d’autoroute accessible et prenons le temps de jouer avec lui, de le divertir, avant de repartir.

En retrouvant mon pays je suis transportée de joie. Nous nous rendons dans un supermarché pour faire nos premières courses. Je pourrais tout acheter tellement tous ces produits me manquent ! J’acquiers dans le centre commercial attenant une carte SIM : j’ai de nouveau un numéro français ! C’est idiot mais ça me fait drôlement plaisir.

8Malheureusement le temps reste plutôt maussade tout au long de notre séjour dans Lille, je ne peux donc pas vraiment dire que j’ai apprécié cette ville. Mais je dois reconnaître que le centre historique est charmant. Par ailleurs nous avons logé dans un appart’hôtel très agréable avec une vue fantastique du 11ème étage ! Nous en avons bien profité.

Lors de ces tous premiers jours de vacances je découvre ce que ça fait, d’avoir un mari en congé parental. Et c’est le pied ! Spontanément, il m’aide, se lève la nuit, change et berce. C’est magique et je me sens vraiment libérée. Au même moment parait sur mon blog mon article sur la vie de couple après bébé. Tous les commentaires que je reçois me font énormément de bien et m’aident à approfondir ma réflexion. Je crois bien que ces vacances seront celles des retrouvailles avec mon conjoint !

9 (2)Le quatrième jour, il est temps de quitter Lille pour Paris. C’est la marraine de Pierre, ma meilleure amie, qui nous héberge là-bas. Pour notre arrivée elle a préparé à ma demande un dîner traditionnel juif tunisien. Je me régale des kémias et du couscous-boulettes. Je suis si heureuse d’être là et de la retrouver !

Le lendemain, Ulrich, Pierre et moi partons visiter mon ancien quartier, Passy. J’aime beaucoup cet endroit, j’y ai été particulièrement épanouie. Dans le métro j’assiste à une scène hors du commun et très drôle : Pierre découvre pour la première fois qu’il existe des hommes noirs 🙂 . Il est totalement intrigué, un peu apeuré, et dévisage donc notre voisin pendant tout le trajet ! Nous terminons notre promenade sur l’herbe au Trocadéro pour admirer la tour Eiffel, sans aucun doute mon monument préféré de Paris.

Jeudi, c’est quartier libre ! Ulrich garde Pierre pour que je puisse aller me promener avec ma meilleure amie. On se déshabitue vite à être maman – même si j’avoue avoir consulté mon portable très souvent, surtout les deux premières heures. Quel bonheur de flâner sans penser au prochain repas, de prendre mon temps dans une petite crêperie pour déjeuner, de pouvoir discuter à bâtons rompus avec ma chère amie. Nous marchons quatre bonnes heures de Saint Germain des près à Nation en passant par les quais.

10Aujourd’hui nous avons mangé des sushis !! C’est mon petit plaisir quand je suis à Paris. Je n’en trouve pas dans ma ville allemande et j’adore ça. Ensuite nous avons profité du soleil pour rejoindre le Louvre et nous détendre dans les jardins des tuileries. Mais nous n’avons pas pu rester trop longtemps : il fallait déjà rentrer préparer notre chargement.

Les premiers jours, je suis gênée de perturber le rythme de Pierre, je culpabilise un peu aussi en voyant qu’il ne dort pas bien la nuit. Petit à petit, j’ai l’impression qu’il s’habitue à cette nouvelle vie nomade et qu’il prend ses repères. En tout cas il garde son sourire et ne semble pas plus ronchon que d’habitude. Ses habitudes alimentaires seulement sont un peu perturbées. Il raffole du biberon et rechigne un peu à la cuillère. De mon côté je crois que j’arrive à profiter ! J’ai de petits moments de stress c’est vrai, où le confort de mon quotidien me manque. Mais le soutien de mon mari compense énormément. Et puis je suis chez moi, dans mon pays, je parle ma langue, et les expatriées comprendront, j’espère, que cela suffit à me coller un grand sourire pour la journée.

Notre première semaine de voyage se termine déjà, demain nous prendrons la route pour l’Isère où un grand mobil-home nous attend pour une semaine. J’espère que nous ne galérerons pas trop sur les routes. A suivre !

8 réactions au sujet de « Première étape : Lille – Paris »

  1. Tu as l’air de bien profiter de vos vacances !
    Je n’ai pas eu le temps de commenter ton dernier article, et pourtant j’aurais voulu ! Et quand je lis celui-ci, je constate que vous retrouver tous les 3 vous fait du bien. Chacun a l’air de trouver sa place : Papa est plus disponible pour son bébé, et toi, tu es plus disponible pour toi (c’est le grand défi des mamans au foyer -tiens, ça me donne une idée d’article ça !).
    Chaque long voyage est source de stress pour moi (mais je suis sûre de ne pas être la seule !) et pourtant dès l’instant où on quitte la maison je me sens bien. Comme dans une petite bulle intime dans laquelle seule ma famille compte. Papa À Dada n’a plus le travail en tête, les enfants ont plein de nouvelles choses à regarder et profitent de leurs deux parents, et moi, je laisse la journée défiler puisque généralement tous les repas sont prêts à l’avance et que nous avons toutes les affaires des enfants à portée de main !
    Bonnes vacances ! Au plaisir de lire les prochaines étapes (j’aime bien cette idée de journal de bord)

    1. Je suis comme toi, stressée avant le départ, puis heureuse et soulagée une fois la porte fermée ! Je suis contente que ce journal de bord te plaise, la prochaine étape nous emmène près de vous je crois sur la côte d’azur. Au fait bébé dort en ce moment avec sa moustiquaire spécial lit bébé, merci encore de ton conseil d’achat !!

      1. Je suis contente si mes conseils t’ont été utiles pour la moustiquaire ! 😉
        Effectivement si vous venez sur la Côte d’Azur, nous ne serons pas très loin ! Fais moi signe si tu en as envie (et si tu en as le temps, je sais que quand on rentre dans sa famille on a souvent un planning très chargé !)

        1. Oh oui l’envie absolument mais le temps ça risque d’être difficile… Quand je suis sur la côte ou à Paris mon emploi du temps est toujours très chargé. Ca aurait pourtant été avec plaisir ! Tu es dans quelle ville exactement ?

  2. J’avoue qu’une journée sans bébé, sans poussette, sans sac à langer, ça doit être sympa !! Surtout à Paris ! La dernière fois que je m’y suis vraiment promenée, j’étais enceinte de Pierre … C’est-à-dire une éternité ^^
    Je crois que la seule solution en cas de crise dans la voiture, c’est effectivement de s’arrêter 🙂 C’est mieux pour les nerfs de tout le monde … Le voyage prend certes un peu plus de temps mais ça évite de devenir dingo 😉
    Profitez bien de cette étape en Isère. En mobil-home, c’est un peu comme à la maison et plus simple avec un bébé 🙂

    1. J’espère que tu pourras renouveler l’expérience à Paris un de ces jours, c’est magique ! Nous sommes maintenant arrivés dans notre mobil-home et c’est en effet très confortable avec un bébé. La suite au prochain épisode !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *