De 0 à 6 mois – mes produits chouchous

De 0 à 6 mois – mes produits chouchous

C’est un peu un classique des blogs de maman, la liste des indispensables, des produits à acheter avant d’accueillir bébé. J’en ai lu des très bien – je vous conseille notamment celle du blog Rose comme trois pommes – et je ne pense pas du coup qu’il soit nécessaire de vous proposer la mienne. Je ne pourrai pas faire mieux ! En revanche j’ai envie de vous proposer autre chose. Au delà des indispensables il y a tout un tas de produits de puériculture pour lesquels mon mari et moi nous sommes demandés : « Est-ce que l’investissement vaut le coup ? ». Ces objets ne sont clairement pas nécessaires – il est tout à fait possible d’accueillir un bébé sans. Ils sont même parfois un peu chers. Et d’un autre côté, ils promettent aux jeunes parents de leur faciliter grandement la vie. Alors on hésite, acheter ou pas, mettre sur la liste de naissance ou pas… On a envie de se faire plaisir et d’un autre côté on ne veut pas jeter l’argent par les fenêtres. Parmi ces non-indispensables, je vais vous donner la liste de nos produits chouchous, ceux-que nous avons finalement achetés (ou qui nous ont été généreusement offerts) et pour lesquels nous n’avons jamais regretté l’investissement !

Une petite précision : je cite les marques et les modèles précis dans cet article. Il va de soi que je n’ai aucun lien avec ces entreprises ! Nous avons tout acheté au prix fort, oui oui !

Le parc hexagonal de Fabimax

Les parcs n’ont plus la côte de nos jours. On y voit de mini-prisons pour bébés. Il n’est sans doute pas judicieux de les y laisser toute une journée, bien sûr. Je laisse Pierre vagabonder à son aise dans tout l’appartement la plupart du temps. D’un autre côté, je n’ai jamais regretté cet achat que nous avons effectué assez tôt, quand il avait trois mois. Pierre y va très volontiers et y passe en moyenne une heure par jour. Je l’utilise généralement pour qu’il se calme après un jeu plus remuant. Ou pour le laisser en sécurité lorsque j’ai quelque chose d’urgent à faire (répondre à la sonnette ou aller au toilettes). Le notre est hexagonal, ce qui donne une vraie sensation d’espace : Pierre y fait des roulades incroyables ! Son fond est réglable, comme celui d’un lit : lorsqu’il était tout petit, je le mettais à hauteur maximale pour jouer avec lui.  Lorsqu’ils sera plus grand, nous pourrons enlever trois barreaux pour le laisser entrer et sortir à son aise. Je me dis que ce sera alors sa petite cabane et sa cachette à jouets ! Bref c’est un investissement que je recommande et que j’aurais presque tendance à classer dans les indispensables si comme moi vous êtes seules avec bébé une bonne partie de la journée.

Le babyphone vidéo d’Avent (SCD 603)

Lorsqu’Ulrich m’a proposé de mettre un babyphone sur notre liste de naissance, je lui ai ri au nez. Je trouvais ça totalement ridicule dans un appartement de seulement 80 m2 ! Je ne voulais pas ressembler à ces parents inquiets qui passent leurs soirées à guetter la moindre mise en route de l’appareil et avec lesquels il est impossible de dîner. Et puis Pierre est né, j’ai commencé par dormir près de lui et je me suis vite rendue compte qu’il m’était très difficile de passer ne serait-ce qu’une minute sans contact visuel avec lui. Je suis peut-être un peu particulière sur ce point (vous avez dit maman poule ?), mais du coup le babyphone vidéo s’est imposé comme la solution. C’est grâce à lui que j’ai accepté, quand Pierre a eu trois mois, qu’il dorme seul dans sa chambre. Il me permet aussi en ce moment, où j’essaie de lui apprendre à s’endormir seul, à le surveiller sans qu’il me voie. C’est très pratique ! Le modèle Avent fait ce qu’on lui demande : il retransmet à la demande, ou au moindre bruit, le son et l’image de la chambre du bébé.

Le porte-bébé ergonomique Manduca

Lorsque j’étais enceinte, je savais que je voulais essayer les solutions de portage : écharpe ou porte-bébé ergonomique. Chacune demandant un investissement d’au moins 80 €, je devais choisir. Plus à la mode, mais aussi davantage conçue pour les initiées, je me suis laissée convaincre par l’écharpe JPMBB. Pierre a adoré cette solution pendant les deux premiers mois. Il y était toujours calme et bien. Mais à partir de ce moment là, c’est devenu compliqué. Il a commencé à se tortiller avec une telle énergie que j’ai eu peur que le nœud lâche et qu’il tombe. J’ai essayé d’apprendre un autre noeud mais je n’ai jamais vraiment réussi à le réaliser. Mon mari a fait un blocage et trouvait l’utilisation de l’écharpe dès le début trop compliquée. Ma soeur nous a alors donné son vieux Manduca, déjà utilisé avec succès par mes neveux. Ce fut une révélation : Pierre y passerait volontiers toutes ses journées ! Le mettre et l’enlever se fait en un quart de seconde, il n’y a rien à apprendre. Et puis je suis rassurée, je sais que la position est la bonne, que rien ne risque de se détacher en route… Pour ces raisons, si vous hésitez, je recommande de mon côté cette solution les yeux fermés !

La lampe nomade de Pabobo

Ah la question de la veilleuse ! J’ai épuisé tous les sites de parents pour choisir la bonne. Et je n’ai longtemps pas été sûre de mon choix. Je sais que certains font l’impasse sur cet achat. Il parait que, s’ils y sont habitués dès la naissance, les bébés peuvent dormir dans le noir. Mais je vais vous faire une confidence : moi, à 32 ans, j’ai un peu peur du noir. Alors je ne me voyais pas du tout imposer l’obscurité à mon bébé. Et puis en cas de réveil nocturne, les parents aussi ont besoin d’éclairage !

La lampe nomade de Pabobo est toute petite, de la taille d’un gros œuf. Débourser une trentaine d’euros pour son acquisition peut sembler un peu exagéré ! Mais elle est vraiment très bien conçue. Elle peut être prise en main, mise en bouche par votre bébé sans aucun danger. Posée à côté du lit, elle éclaire suffisamment la pièce pour s’y déplacer en sécurité. Elle peut faire office de lampe de poche, par exemple pour chercher désespérément la sucette qui vient de tomber du lit (hum). Elle s’éteint automatiquement aux premières lueurs du jour. Elle est rechargeable et fonctionne sans pile. Elle peut être emmenée partout sans aucune difficulté: chez des amis pour une nuit, en vacances. Elle rassure du coup notre bébé dans un environnement inconnu et fait partie intégrante de son rituel. Et puis elle a un design trop mignon, il faut quand même le souligner ! Bref, surtout si vous êtes amenés à vous déplacer, à partir en vacances, à faire dormir votre bébé ailleurs que dans sa chambre, je vous conseille vraiment de l’acheter !

Le newborn set de Stokke

Lorsque nous nous sommes penchés sur l’achat d’une chaise haute, Stokke s’est imposé comme la marque de référence des chaises évolutives. Cette chaise est hors de prix, je ne l’aurais personnellement sans doute jamais achetée. Mais ma belle-mère tenait à nous l’offrir. Le siège Stokke standard Tripp Trapp est utilisable à partir du moment où bébé peut s’asseoir et jusqu’à trois ans. Pour les bébés avant six mois, la marque propose une coque sous le nom de Newborn Set pour environ 90 €.

Très vite, Pierre a eu énormément de plaisir à aller dans cette chaise. A la différence d’un transat classique, elle permet à un petit bébé de quelques semaines seulement de se trouver au même niveau que ses parents. Il a toujours adoré ! Lorsque nous avons commencé la diversification, elle nous a aussi été très utile. A un âge où bébé ne tient pas encore parfaitement assis, il était bien installé et en sécurité ! Nous avons finalement utilisé le Newborn Set jusqu’à maintenant. A mon sens aujourd’hui seulement, Pierre a acquis suffisamment de stabilité en position assise pour que nous puissions envisager de changer. Nous avons donc utilisé la chaise quotidiennement pendant huit mois, Pierre y a passé de très bons moments, je valide l’investissement !

Voilà, vous connaissez nos produits superflus préférés pour les six premiers mois de bébé 🙂 . Vous en avez aussi à me recommander ? La plupart de ces produits peuvent être bien sûr achetés d’occasion, ce qui en limite le coût. J’attends encore un peu, d’ici quelques temps je reviendrai sans doute avec ma liste de six mois à un an !

6 réactions au sujet de « De 0 à 6 mois – mes produits chouchous »

  1. Je regrette énormément de ne pas avoir acheter la tripp trapp avec ou sans newborn set 🙁 A la place, on a une chaise haute énooooorme qui m’énerve !! Surtout quand je vois les fils d’une amie qui utilisent encore les leurs à 6 et 9 ans ! L’investissement vaut vraiment le coup !
    Par contre, je n’ai utilisé le manduca qu’après 6 mois parce que plus petit, Pierre hurlait dedans (mais pas du tout dans l’écharpe, va comprendre !). Du coup, pour nous, il est devenu indispensable à partir de 6 mois et surtout pendant les vacances ! J’ai hâte de pouvoir le ressortir quand mon gros ventre aura disparu !
    Et mon non-indispensable super pratique, c’est la chancelière pour le cosy (en hiver). Pas besoin de mettre de combinaison à bébé pour sortir (qui sont en plus dangereuses en cas d’accident de voiture) et pas de chaud/froid quand tu rentres/sors des magasins. On ouvre, on ferme et c’est bon !

    1. Je ne connais pas cette chancelière faut que je regarde sur internet ca a l’air top ! Et pour la stokke je comprends tes regrets. Tu ne craqueras pas pour le deuxième ?

  2. Tu me donnes envie pour le parc. C’est un peu la grosse question qu’on a avec mon mari. Lui est plutôt pour , moi plutôt contre. Mais le parc dont tu parles me semble être un bon compromis entre lui et moi. Je vais peut être en reparler avec lui du coup…

    1. Oui franchement vu que ce parc est spacieux et que tu peux l´ouvrir, je trouve que c´est un super compromis. Et encore une fois du moment que tu ne laisses pas ton petit dedans des heures durant, c´est avant tout un bon moyen de le laisser en sécurité quelques minutes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *