Partir en vacances avec bébé

Partir en vacances avec bébé

Ça y est les vacances approchent ! Le jour où cet article sera publié nous serons même a priori déjà partis. Quatre semaines sur les routes de France avec bébé ! Ce ne sera pas son premier voyage : en mars, alors qu’il avait tout juste quatre mois, nous nous étions rendus à Cologne (à deux bonnes heures de route de chez nous)  pour un week-end prolongé ; en mai, nous avions passé une semaine dans le sud de la France, chez mes parents. Notre bébé sera sans doute amené à voyager dans sa vie, ne serait-ce que pour rendre visite à son deuxième pays, la France. Je ne suis pas encore experte sur le sujet, je le serai sans doute un peu davantage à notre retour. Mais je peux déjà vous donner quelques informations !

Avant de partir, je constitue toujours une liste de ce que nous devrons amener à l’avance. Je complète cette liste au fur et à mesure que les idées me viennent, pour ne rien oublier. Si cela vous intéresse, vous trouverez la liste que j’ai utilisée pour nos vacances actuelles ci-dessous.

AlimentationHygièneHabillementAutres
2 biberons à soupe1 paquet de couche7 bavoirs2 doudous
1 biberon à lait2 paquets de lingettes imprégnées7 langesJouets
1 biberon à eau et/ou tasse à bec2 paquets de lingettes sèches4 serviettes de toiletteAttache-sucette
5 cuillères en plastiquesBassine7 gants de toiletteVeilleuse
BabycookProduits pour le bain7 pantalons ou shortsTransat
Récipients AventCrèmes7 tee-shirts manches courtesManduca
3 petits pots légumesLiquide physiologique7 tee-shirts manches longuesPoussette
3 petits pots fruitsTrousse de toilette7 bodysLit pliant
3 petits pots repasParacétamol7 pyjamasCorde à linge
4 paquets de céréalesMoustiquaires2 housses de litThermomètre de chambre
4 boîtes de lait infantileLingettes désinfectantes7 paires de chaussettesBaignoire
3 bouteilles de VolvicLessive1 paire de chaussonsPlaid
2 sucettesAdoucissant3 vestesBabyphone
Egouttoir à biberonsThermomètre de bainChapeau
2 torchonsCrème solaireMaillot
Chauffe-biberonSolution de réhydratationLunettes de soleil
Produit vaisselle
2 éponges
Goupillon

Une précision : j’ai prévu certaines choses, l’eau minérale par exemple, seulement pour les premiers jours, je compte ensuite bien sûr faire des courses sur place. Je compte aussi, évidemment, faire plusieurs lessives au cours du voyage, impossible sinon de tenir quatre semaines.

Comme vous pouvez le constater en parcourant cette liste, j’ai souhaité emmener le maximum de choses. C’est peut-être idiot, je vous le dirai à notre retour, mais je pense qu’il sera sans doute un peu rassurant pour Pierre de retrouver son univers, ses affaires. Nous partons quatre semaines, nous allons changer fréquemment de lieu, je souhaitais donc par exemple qu’il dorme toujours dans le même lit. De la même façon je n’avais pas envie de perturber ses repas. Il n’a jamais mangé de petits pots encore, alors je ne me voyais pas soudainement lui imposer ce changement. Qu’à cela ne tienne, on emmène le babycook avec nous ! Mais je vous concède que tout n’est pas forcément strictement nécessaire…

Si vous partez à l’étranger, pensez aux papiers d’identité. Même si à l’intérieur de l’union européenne ils ne sont pas obligatoires, je suis quand même plus tranquille d’en avoir. En Allemagne, il est très facile d’obtenir un « Kinderreisepass ». J’ai dû simplement me rendre à la mairie avec quelques documents et le passeport m’a été remis sur le champ. En France, il n’y a pas de procédure simplifiée pour les enfants. J’ai réussi pour ma part à obtenir une carte d’identité française (j’y tenais) en passant par le consulat de Francfort. Le gros défi des papiers d’identité, c’est la photo biométrique ! J’ai du faire prendre celle de Pierre alors qu’il n’avait que trois mois, ce n’était vraiment pas évident. Mais les autorités sont assez conciliantes quand il s’agit d’un bébé.

En avion, les conditions varient grandement en fonction des compagnies. En mai nous avons voyagé avec la compagnie Air Berlin. Pierre avait droit comme son père et moi à un bagage en soute de 23 kilos. En plus et sans surcoût nous avons pu prendre la poussette et le maxi cosy. Nous avons été automatiquement placés seuls au premier rang de l’avion et c’était vraiment très appréciable. Dans l’avion j’ai découvert qu’il y avait une mini-table à langer cachée dans les mini-toilettes. Le pédiatre nous a conseillé de faire boire Pierre au décollage et à l’atterrissage pour ne pas qu’il ait mal aux oreilles. En plus, il nous a prescrit des gouttes pour son nez si nécessaire.

En voiture, il faut gérer le surplus de bagages généré par la présence d’un bébé à bord ! Pour faire face à cette montagne de choses à emmener sans forcément acheter de nouvelle voiture, nous avons fait un investissement très familial : un coffre de toit. Si vous souhaitez vous aussi vous lancer dans cet achat, voilà mes petits conseils : privilégiez un format supérieur à 300 litres (tant qu’à faire), faites attention à la hauteur totale du véhicule après installation (au delà de 2 mètres, certains tunnels et parkings pourraient vous être interdits), et renseignez vous sur les possibilités d’ouverture du coffre (certains ne s’ouvrent que sur l’arrière, une ouverture sur les côtés est peut-être plus pratique). A part ça, nous avons prévu de respecter le rythme de Pierre en faisant de grandes pauses au moment de ses repas. Nous avons aussi essayé d’être raisonnables avec des étapes de quatre heures de route en moyenne. Comme nous partons le jour de sa fête patronymique, nous lui avons acheté de petits cadeaux censés l’occuper pendant le voyage : hochet, boîte à musique… J’ai aussi imprimé les paroles de ses chansons à rallonge préférées : « Il était un petit navire » et « Cadet Rousselle ». J’espère qu’il sera sage !

Sur place, j’aimerais essayer de respecter un maximum le rythme de Pierre avec une petite sieste en journée mais je ne sais pas encore si j’y parviendrai. Ca va aussi être un peu une aventure ! Le fait de partir dans un pays connu et dont je maîtrise la langue (et pas qu’un peu hein 😉 ) est en tout cas un grand soulagement. Je ne me fais aucun souci concernant ce que je trouverai sur place ou pas. Je pense que tout se passera bien lorsque nous logerons seulement à trois. Je nous fais confiance pour recréer rapidement notre petite routine. Lorsque nous serons hébergés chez des amis, cela sera peut-être un peu plus compliqué. Je n’aime pas beaucoup effectuer le rituel du coucher en public par exemple, c’est un moment que j’aime avoir rien qu’à nous. Si Pierre a un jour « sans », il sera peut-être un peu agaçant de n’avoir nulle part où nous « réfugier ». Mais j’espère que je ne vais pas stresser pour rien. Il faut que moi aussi, en tant que maman, j’apprenne à m’adapter ! Et surtout j’aimerais vraiment, vraiment, en profiter.

Voilà nous sommes prêts à partir… J’essaierai d’écrire et de commenter régulièrement pendant notre absence mais je prendrai sûrement du retard. Je ne serai pas en permanence connectée mais dépendante des points wifi que nous trouverons sur notre route. Ne vous impatientez pas, nous revenons bientôt !

13 réactions au sujet de « Partir en vacances avec bébé »

  1. Ah lalala, les vacances avec un bébé, il vaut mieux prévoir un camion ^^ En voyant ta liste, j’ai pensé à notre premier déplacement avec Pierre (à Cologne aussi 🙂 mais pour 2 semaines). C’est simple, on avait TOUT pris !! Même la baignoire !!! 🙂 Je revois mon mari essayer de tout faire rentrer dans la voiture (en fait, on avait même un utilitaire avec un trèèès grand coffre pour l’occasion).
    Depuis, on a changé de tactique : on prend le stricte nécessaire (poussette, manduca, lit parapluie, le nombre de repas nécessaires pour sa survie avant de trouver un supermarché, doudou, tétine, gigoteuse, 1 ou 2 livres/jouets, eau, changes et vêtements en quantité limitée). La dernière fois, on est même parti sans le lit parapluie (on en avait réservé un à l’hôtel), on s’est senti super léger 🙂 Il faut dire qu’on a eu de l’entraînement en partant avec ryanair : valise de 10 kg/personne + sac de 5 kg pour bébé … C’était un gros défit !! ^^ Du coup, on achète beaucoup sur place. Si on est chez mes parents, ils sont équipés 🙂
    Pour le trajet, quand c’est possible, on part au moment de sa sieste et on roule tant qu’il ne râle pas trop. On essaie de respecter son rythme autant que possible pendant tout le voyage (les siestes et l’heure du coucher). C’est mieux pour tout le monde sinon il fait des terreurs nocturnes et c’est juste l’horreur !
    Bref, chacun a sa façon de faire 🙂 Clairement, on prend parfois le risque de manquer de quelque chose … Mais on est du genre à faire nos valises dans l’heure qui précède le départ ! Je me dis qu’on trouvera toujours de quoi le nourrir (parfois, tu découvres des petits pots exotiques !) et des couches 🙂
    Bonnes vacances !! 🙂

    1. Hi hi hi oui c’est sans doute un truc de maman débutante, d’emmener la maison avec soi 🙂 . Mais pour le moment on vient d’arriver en France et je ne le regrette pas même si c’est vrai mon mari galère un maximum à chaque chargement !

      1. J’avoue que plus le temps passe plus on voyage léger Par contre, on revient souvent plus chargés ! Mon mari a déteint sur moi, avant je faisais de belles listes comme la tienne et j’avais toujours une énorme valise ! Je crois que c’est plutôt un état d’esprit que le fait d’être une jeune maman ^^ Ma mère nous faisait toujours des valises pour 3 mois on partait
        Je me demandais ce que vous aviez comme voitures pour mettre autant de choses dedans … Jusqu’au paragraphe sur le coffre de toit
        Bon courage à ton mari pour le tetris des vacances

  2. Woah la vache ça fait peur ta liste !! Après je pars que 2 semaines moi et là-bas on a préparé la venue de Lucie. Quand tu pars un week-end avec lui comment fais tu avec tes petits pots fait maison ? Je savais pas trop comment gérer le voyage avec mes pots congelés et je voulais pas prendre le babycook donc j’ai habitué Lucie à des petits pots industriels ce mois ci pour qu’elle mange des deux. Et ça passe (surtout le Blédina Pomme Poire, son régal !). Mais je m’étais beaucoup interrogée là-dessus, pour 2 semaines je sais pas si je prends le babycook, je voudrais me reposer parce que je suis vraiment fatiguée, donc je sais pas…
    C’est vrai qu’en tant que maman, on aime bien nos petites habitudes, c’est rassurant de savoir où tout est, de pouvoir faire une machine dès qu’on en a le besoin, etc.

    1. Si je partais deux semaines chez mes parents, je te rassure, je n’emmènerais pas la moitié car ils sont équipés aussi. Pour les petits pots je ne trouve ça pas dramatique du tout que Lucie en mange sur la période si tu te sens fatiguée n’hésite pas. Sinon tes parents ont bien une casserole et un moulin à légumes classiques non ? Car ça suffit finalement, pas besoin du babycook forcément. Nous on part 4 semaines, parfois dans des hôtels et des locations donc pas évident de trouver partout ce qu’il faut…

  3. Demain je dois faire la valise de ma fille (bouououh), je pense que je vais m’inspirer de ta liste 😉 Pour le reste, nous on est encore jamais partis plus longtemps et ailleurs que chez nos parents en week-end… si on part vraiment un jour, je tâcherai de retrouver cet article 🙂

    Bonnes vacances !!

    (j’espère que c’est pas mon troisième commentaire, ça a cafouillé. Sinon tu supprimes, hein ! -mais garde pas le premier, y’a une grosse faute)

    1. Merci !! Et ne t’inquiète pas je n’ai même pas vu les deux premiers commentaires donc pas de trace de l’horrible faute – le grand internet a su faire le tri tout seul 🙂 .

  4. Wow honnêtement je croyais que tu faisais une blague avec la liste ! (pas sur le principe même de la liste hein, mais sur son contenu) Pressée que tu nous dises à ton retour si c’était réellement utile ou non ! 🙂 On part la semaine prochaine en vacances, on ira peut-être dans un camping (oui oui on n’a pas encore réservé, on ne sait pas encore, on aime les plans de dernière minute) donc effectivement une telle liste pourrait m’être utile, merci pour le post et tous les conseils 🙂
    La seule chose absente de ta liste que je compte emmener, ce sont des tapis de change (lavables ou jetables) même si c’est clair qu’on peut faire sans !
    Pour le reste, allaitement + DME, je peux rayer la première colonne. Pas de solution de réhydratation (parce qu’allaitement), pas de thermomètre de bain (on n’en a jamais utilisé, je fais confiance à mon coude), pas de lessive ni adoucissant (on utilise pour elle la même lessive que pour nous), pas de lingettes désinfectantes ni de lingettes imprégnées (on n’en utilise pas), pour le paracétamol je n’y avais pas pensé et j’hésite (je me dis qu’on ira en acheter à la pharmacie en cas de besoin, je n’aime pas le principe des médicaments qui restent dans la chaleur de la voiture), pas de bassine (tu emmènes bassine + baignoire ?). Pas de jouets je pense (parce qu’à son âge un nouveau lieu à découvrir, un trousseau de clés ou une pince à linge peuvent déjà l’occuper longuement), pas de doudou parce qu’elle n’en a pas, pas de veilleuse, de lit pliant, de poussette, de thermomètre ni de babyphone (parce qu’on n’en a pas (cododo), mais j’avoue qu’en vacances le babyphone m’a déjà manqué).
    Ouf parce qu’on n’a qu’une Twingo, sans remorque ni coffre sur toit ! Hihi 🙂
    Lors de nos dernières vacances, ma Louvette n’a pas semblé être perturbée par le changement d’habitudes, vu que sa principale habitude est d’être dans nos bras, que ce soit à la maison ou en pleine forêt pour elle ça ne change pas grand chose (ça y est ! j’ai enfin trouvé « l’avantage » des bébés glue ! :-O 🙂 ).
    Je te rejoins totalement sur l’éventuelle difficulté du rituel du coucher quand on est chez des amis. Il faut savoir faire fi de leur regard et de leur jugement, mais c’est vrai que ce n’est pas facile du tout, et comme toi je crains les « jours sans » !
    Bonnes vacances en tout cas ! 🙂

    1. Hi hi hi non ce n’est pas une blague on a vraiment emmené tout ça 🙂 . C’est vrai que l’allaitement, et le cododo et la DME ont des avantages notamment le peu de matériel nécessaire. Après, je reconnais que beaucoup de choses ne sont pas nécessaires, mais ça me rassure de les avoir, on va dire que c’est mon doudou à moi 🙂 . J’aimerais que tu nous racontes votre expérience en camping avec bébé à ton retour !

      1. Oui oui je comprends tout à fait pour le côté rassurant 🙂 En fait on aurait une grosse voiture et un coffre de toit, on ferait sûrement pareil que vous. Mais comme ce n’est pas le cas, on part (très) léger et on se rend compte une fois sur place que ce n’est pas si mal ! Mais j’espère ne pas avoir été blessante dans mon message précédent, je suis désolée.
        Bon et finalement on triche, on ne partira pas en camping mais en chambre d’hôte. Donc tout de suite ça fait moins aventureux :p En tout cas merci encore pour ta liste qui me permettra de vérifier qu’on n’oublie rien ! (moi aussi je suis une fan des listes faites plusieurs jours à l’avance et qu’on complète petit à petit 🙂 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *