La blogosphère d’il y a dix ans

La blogosphère d’il y a dix ans

SR1Comme je l’évoquais dans mon premier article, ce blog n’est pas le premier que j’ai créé. C’est même le dernier d’une longue série. Mon premier blog, je l’ai ouvert en 2004 quand j’avais… à peine plus de vingt ans. Ça fait drôlement longtemps n’est-ce-pas ?! (Oui bon ça va…) Il portait un nom russe – il faut croire que j’ai toujours eu un goût pour les mots étrangers. Il était hébergé sous 20six. 20six, vous connaissez ? C’était une plateforme du même type que Canalblog aujourd’hui. Elle a disparu des écrans français en 2007 je crois. La blogosphère a tellement changé depuis. Eh toi la petite nouvelle, tu veux que la mamie du blog te raconte comment ?

Il y a dix ans, je n’avais pas peur pour mon anonymat. Facebook n’existait pas, Google n’était pas l’empire qu’on connait, je n’imaginais pas encore ce que pouvais être un smartphone. La toile semblait comme déconnectée de la vie réelle. C’était pour moi un immense espace de liberté au sein duquel je pouvais à la fois faire une thérapie en ligne – et il y avait pas mal de boulot – et raconter au plus grand nombre mes exploits sexuels. Vous regrettez de ne pas m’avoir lue à l’époque, non 😉 ? La plupart des blogs comme le mien étaient de véritables journaux intimes. Il n’y avait pas encore eu de procès retentissants – notamment de la part d’employeurs. Les blogueurs étalaient leur vie et leurs états d’âme sans retenue et sans crainte de se faire démasquer. C’était bien avant que tout le monde se mette à créer des blogs mariage ou y raconte ses vacances. Nous avions l’impression d’appartenir à une petite communauté bien cachée. Et c’est quelque chose que je regrette un peu, je dois l’avouer.

Il y a dix ans les moyens techniques étaient très différents. Je venais tout juste d’acquérir mon premier appareil photo numérique. Mettre des photos en ligne demandait un temps certain, rien à voir avec l’instantanéité permise par nos téléphones aujourd’hui ! La plupart des blogs étaient donc des blogs de texte pur. Les possibilités de mise en page aussi semblaient beaucoup plus réduites. Ou bien il y avait beaucoup moins de tutoriels en ligne ? En tout cas la plupart des blogs dont je me souviens étaient très sobres et beaucoup moins jolis que ceux que je vois aujourd’hui. Sur ce point je dois dire que la nouveauté a apporté beaucoup de gaieté sur nos écrans. Un blog illustré est toujours plus agréable à lire. Cependant, je reste un peu vieux jeu : j’ai du mal avec les images animées (GIF) quand elles sont trop présentes. Elles me font mal aux yeux ! Je n’arrive pas à me concentrer sur un texte quand trop d’images bougent à côté. Mais je suis peut-être la seule dans ce cas ?

Il y a dix ans, il me semble qu’on trouvait sur le net une plus grande variété de styles. Ou plutôt chacun gardait le sien. Les fameuses listes de « 10 conseils pour faire un blog à succès » qu’on trouve désormais partout n’existaient pas encore. Aujourd’hui, je regrette parfois une certaine uniformisation des méthodes, même si je dois reconnaître en utiliser certaines. Ainsi, à l’époque, je ne répondais pas forcément à tous les commentaires, mais seulement à ceux qui suscitaient un questionnement. Je ne publiais pas à un rythme fixé d’avance mais comme bon me semblait. Je n’avais aucune ligne éditoriale autre que mes humeurs. Aujourd’hui encore, j’ai un peu de mal avec les tons à l’humour forcé, et je n’aime pas quand la moitié de chaque phrase est systématiquement barré. Ca fait trop « style blogging » à mon goût. Et j’ai peut-être fait trop d’études littéraires pour l’apprécier.

Il y a dix ans, les rêves de blogueurs étaient différents. La gloire suprême, c’était d’être contacté par un éditeur pour se voir proposer l’écriture d’un roman. C’est arrivé à certains, je me souviens même avoir acheté un de ces romans. Il n’était pas terrible d’ailleurs. Petit à petit, des encarts de publicité sont apparus sur quelques blogs connus. Je sais que certains blogueurs arrondissaient leur fin de mois avec ça. Personnellement je n’ai pas voulu le faire, je trouvais ça trop laid, je n’en avais pas besoin financièrement – et j’avais toujours mon problème d’image qui bouge ! Je crois qu’alors personne n’aurait imaginé qu’un jour il y aurait des blogueurs professionnels, qui gagneraient leur vie ainsi, dont ce serait le métier ! Depuis les marques ont investi le territoire des blogs. Le chic, c’est d’être contacté par l’une d’entre elles pour tester ses produits ou organiser un concours. Je trouve dommage que certains blogs aillent trop loin et deviennent alors des espèces de catalogues. Mais finalement il suffit pour moi de ne pas les lire s’ils ne me plaisent plus.

Il y a dix ans, on se rencontrait très rapidement dans la vraie vie. Alors sur ce point, je ne suis pas sûre que les choses aient vraiment changé, à vous de me le dire. Le problème, c’est sans doute plutôt que j’ai grandi (comment ça vieilli ?). A l’époque j’étais célibataire, étudiante, et j’habitais Paris. J’ai rencontré via mon blog plusieurs personnes qui sont devenues de vraies amies. Je passais des heures à chatter sur msn avec les autres. Aujourd’hui, j’habite au fin fond du nord de l’Allemagne (au secours). Mais… J’ai déjà rencontré une de mes lectrices qui par un hasard incroyable habite la même ville que moi ! Comme quoi !

En fait il y a des choses qui n’ont pas changé, et que j’aime, et c’est pour ça que je suis ravie d’avoir enfin ouvert cet espace ! Ce qui n’a pas changé c’est le plaisir de témoigner, d’échanger, de débattre. De rencontrer de nouvelles personnes. Et d’écrire aussi, sûrement. Alors c’est vrai que je fais plus attention. Je n’écris pas tout. Je me demande toujours avant de publier quelque chose, si mon chef ou mon père pourraient le lire sans que j’en meure de honte. Je ne l’espère pas et tente de l’éviter, mais je sais que ça peut arriver. Je ne montre pas le visage de mon fils. Je montre le mien parfois, mais je prends des précautions…

La blogosphère est devenue plus raisonnable. Je l’aime bien comme ça. Mais je suis contente aussi de l’avoir connue avant. Ce n’est pas donné à tout le monde, d’être une mamie du blog 😉 !

25 réactions au sujet de « La blogosphère d’il y a dix ans »

  1. Moi je suis sur la toile depuis longtemps aussi, mais pas dans le blogging, que j’ai découvert il y a peu… C’est tout internet qui à évolué, plutôt en mal je dirais, surtout par l’usage que les gens en font le plus souvent.
    Et puis comme tu dis, on grandit, on vieillit, on murit…Un jour peut être on sera même complètement larguées. Je pense que j’aurais préféré le coté intimiste de l’ancien blogging, je regrette de ne pas m’y être mise plus tôt. J’aime beaucoup l’état actuel des choses hein, sinon je n’aurais pas ouvert de blog, mais ce que tu décris, les marques, les blogs catalogues etc…c’est pas joli-joli. J’ai un peu du mal à suivre parfois, tout le monde est partout (et nulle part ^^).
    Pfiu, nous voilà toutes deux mamies alors! 😀

    1. Eh oui ma bonne dame 😉 ! C’est vrai que le côté intimiste d’avant était sympa. Sinon je n’ai pas très bien compris ce que tu voulais par « tout le monde est partout », tu m’expliques ?

      1. Tout le monde est partout, je parle surtout des réseaux sociaux (twitter, facebook, etc), que j’utilise moi aussi hein, tout en m’y paumant un peu ^^. Concrètement je ne sais pas comment font les autres pour être actifs sur tous les réseaux en plus du blog, c’est dans ce sens là que je n’arrive pas à suivre. Mais c’est pas grave, ça ne m’empêche pas de dormir.
        Par contre j’ai oublié de rebondir sur le gif! Moi j’adore ça le gif, je découvre aussi un peu j’avoue, mais passer des heures à chercher le bon gif pour illustrer un paragraphe, j’aime bien 🙂 A utiliser avec parcimonie, c’est mieux, mais le format est assez fun.

        1. Je suis moi même assez présente sur les réseaux sociaux mais j’ai sans doute plus de temps libre que toi (un seul bébé et à la maison à 100%). Je pense que, quand je reprendrai le travail, je serai obligée de prioriser. J’espère que je me concentrerai alors sur le blog et encore, ma fréquence de publication baissera forcément.
          Concernant les GIF, figure toi que j’ai hésité à écrire cette phrase à cause de toi j’avais peur de te vexer 😉 et puis je me suis dit : « Elle n’est pas bête, elle sait bien que si je suis son blog c’est qu’il me plait ! ». Tu es donc la blogueuse qui me réconcilie avec les images animées (avec parcimonie comme tu dis) !

  2. Je pense qu’au-delà de la blogo en 2004, c’est le web qui a changé profondément. En 2004 il n’était pas pareil du tout. J’ai été joueuse de mmo avant d’être blogueuse (ça j’ai dû commencé en 2006 je crois) et c’était pas du tout la même ambiance que maintenant. On était une petite communauté beaucoup plus ouverte et solidaire qu’aujourd’hui où vie online et IRL sont identiques, avec les mêmes bassesses, les mêmes petitesses, les mêmes comportements.
    Par contre j’ai dès le début était la même online et offline, je m’impose les mêmes limites depuis le début et sépare mon vrai nom de mon identité numérique (pas de façon imperméable mais au moins indirect).

    La blogo aujourd’hui a des stars, des conflits et plein de trucs de ce genre, mais vu que j’en reste au-dehors, je continue de vivoter ma vie en lisant des blogs comme le tien dont l’auteur me plaît ^^ Par contre le style blogging comme toi avec moults gifs, des textes barrés, des gras, des couleurs, des listes, l’humour forcé etc. j’avoue que j’aime pas. J’aime les textes authentiques et naturels.

    1. Merci de me suivre 🙂 Les jeux MMO je ne connais pas du tout, j’ai même du chercher la signification du sigle ! Et sinon je n’ai pas l’intention non plus de devenir une star du web, ça m’ennuierait presque.

        1. Ouah ça valait donc le coup 🙂 . Figure toi que de mon côté, j’ai oublié de l’écrire dans cet article, un couple s’est formé parmi mes commentateurs il y a plusieurs années ! Ils sont désormais mariés !

  3. Merci Mamie pour cette leçon d’histoire bien écrite ! La première fois que j’ai entendu le mot « blog », ça devait être aux alentours de 2004, avec la définition, en effet, de « journal intime sur internet ». Intime et worldwide web, ça ne semblait pas antinomique à l’époque !

  4. Je suis pas une aussi vieille routière que toi, puisque mon premier blog n’a « que » huit ans (enfin, il a plus rien du tout, puisque je l’ai effacé après l’incident dont je parle chez Zou)(enfin j’en parle aussi chez elle, mais je ne le décris pas plus, pas besoin de touts vous y ruer, bande de curieux)(quoique après, elle pourra vraiment dire que je lui amène des visiteurs), mais je reconnais pas mal de choses dans ce que tu dis.

    Je ne me suis pas du tout mise à écrire en voulant devenir une star du web, c’était juste invraisemblable, je crois, à l’époque. Comme tu dis, il n’y avait pas les réseaux sociaux pour fédérer le monde du blog, chaque blog était une entité à part. Et il y avait moins, je crois, cette catégorisation des blogs (maman, voyage, cuisine), le fourre-tout intime était plutôt la norme (mais alors moi je racontais pas -vraiment- mes ébats sexuels, j’avoue que je suis curieuse de comment tu présentais ça, toi qui me parais justement plutôt discrète ;)).

    Ce qu’il y a, je pense, c’est que le blog est devenu le moyen le plus simple, clés en main, de faire un site internet avec des mises à jour régulières et a finalement dévié de sa fonction initiale de journal intime, pour devenir un objet de promotion : de ses services, de ses produits, de son savoir, ou même de soi-même. C’est peut-être parce que je nage dedans du matin au soir, mais j’ai l’impression que sur internet, il y a des blogs partout.

    Et puis moi j’aime bien les codes du blog, je suis plutôt friande des gifs, de l’humour parfois vache, des top 10 et des phrases barrées… mais bon, moi ce n’est clairement pas ma spécialité, alors même si je le voulais, je n’arriverais pas à faire ça tout le temps (d’ailleurs les gifs, j’ai encore jamais sauté le pas)(encore une chose qui a changé en dix ans : avant les gifs, c’était aussi le top de la déco de site internet, mais c’étaient des chatons qui hochaient la tête et des chiots qui remuaient la queue, pas des extrait de série tv :p).

    1. Aaah les petits chatons qui hochaient la tête c’est vrai !! Je les vois comme si c’était hier !
      A part ça personne ne m’a encore jamais dit que j’étais discrète c’est drôle !? Tu veux dire quoi ?
      Bon et le reste en message privé : puisque tu es une lectrice et commentatrice fidèle, puisque j’ai toujours mes archives dans mon ordi, tu as gagné un article hot en exclusivité (et je te fais confiance pour ne pas le publier) !

      1. Mais oui, je veux du croustillant en message privé !! N’hésite pas !

        Ce que je veux dire par « plutôt discrète », c’est qu’on sent que tu te protèges beaucoup, en publiant très peu de photos de toi, aucune de ton fils, en ne donnant pas non plus son prénom, ni le tien, et en évitant de mettre les pieds dans le plat. Ton blog est clairement moins exhibitionniste que le mien, par exemple (qui est lui-même encore soft par rapport à d’autres où TOUT est livré sans le moindre voile) 🙂

  5. Il me semble que j’ai du commencer en 2005, vers 17 ans, sur skyblog… Un vrai journal intime !
    Sinon je suis bien d’accord avec toi pour les gifs, les articles type trumblr, je n’y arrive pas du tout, dès le 2ème gif j’abandonne ma lecture !

    1. Skyblog oui je me souviens aussi ! C’était davantage pour les jeunes, j’imagine que tu es donc un tout petit peu plus jeune que moi ? En tout cas félicitations, tu es une mamie du blog aujourd’hui 🙂 .

  6. Je me suis rendue compte que hier je n’étais pas allée voir la sélection Hellocoton, du coup j’ai écrit mon article sans lire le tien, mais je pense que je vais ajouter un lien, puisque je parle un peu des blogueuses qui racontent comment c’était avant ^^’

    1. Merci c’est gentil ! Du coup j’ai lu ton article et même si je ne connais pas grand chose aux blog de la mode je le trouve très intéressant ! Je reviendrai faire un tour pendant la prochaine sieste 🙂 .

  7. Bon moi je viens d’arriver sur la blogo…Avant mon fils je ne lisais pas les blogs (en tout cas pas régulièrement) et je ne bloguais pas non plus. J’imagine que l’effet de « starisation » de la blogosphère c’est un peu lié à l’évolution de la société en général. Une société où l’on ne cherche pas à vivre de sa passion (musique, danse…) ni à travailler son talent mais à devenir célèbre, point. J’imagine qu’en 2004, personne n’ouvrait un blog pour devenir connu ou pour avoir des cadeaux gratos. Quant à devenir auteur…certains devraient d’abord se réconcilier avec la grammaire (oui bon, je fais probablement des fautes moi aussi, mais je trouve que je m’en sors pas trop mal non? X.X)
    J’ai lu ces guides du blogging dont tu parles, j’en ai pas compris la moitié (genre le référencement, le SEO?, toussa toussa). Et au final, je me retrouve à écrire comme je parlerais autour d’un coca avec mes copines. C’est pour ça que j’utilise le texte barré. Je ne me justifie pas hein, enfin si un peu. Tu vois c’est comme les « hein » que je mets, souvent. Pour une littéraire ça doit te faire mal aux yeux…à moi aussi d’ailleurs quand je me relis parfois. Mais je suis comme ça en vrai aussi.
    Je me souviens t’avoir traité de mamie de la blogo (ou de fossile…je ne sais plus), je confirme mes dires. Moi qui pensais être une vieille parce que j’avais connu Caramail… 😉

    1. Tu t’en sors très bien niveau grammaire, en tout cas je n’ai jamais rien remarqué ! Et vraiment, ne te sens pas visée quand je parle de blogs où la moitié de chaque phrase est barrée. J’aime ce que tu écris et la façon dont tu le fais, sinon je ne te suivrais pas et ne te commenterais pas non plus, je ne suis pas totalement maso hein ! Mais je parlais de sites – qui ne se trouvent pas dans mes favoris donc, mais sur lesquels je suis tombée parfois par hasard – où cela est vraiment systématique et ne fait plus sens, plus rire, plus rien (juste m’énerver).
      Tu m’avais traitée d’antiquité coquine !! Et franchement c’est la loose parce que quand même, je crois que je suis une des plus vieilles parmi les mamans 2014 bouhouhouhouhou…

  8. Ah ah ah, les blogs d’il y a 10 ans, je m’en souviens comme si c’était hier ! 🙂
    J’en lisais quelques uns, et c’est vrai, beaucoup de textes, pas de photos, pas de pub. 🙂
    Tout ça a bien changé, mais au fond, je préfère la blogosphère de ma jeunesse;)

  9. 10 ans, ça passe vite. J’ai découvert les blogs il y a… 9 ans, grâce à un cours d’espagnol au collège. Autrement, je ne passais pas beaucoup de temps sur Internet (qui n’était pas illimité, par ailleurs) et j’ignorais donc totalement ce qu’était un blog. J’ai créé mon premier site dans la foulée (pour ce cours), on peut donc accuser le collège de m’avoir rendue accro au net ! Hahaha ! Depuis, la blogosphère a énormément changé, en bien comme en mal. J’aime le fait que les contenus ce soient enrichis, que la qualité ce soit améliorée, ça donne envie d’apprendre la photographie, à pratiquer l’écriture… J’aime moins le côté commercial du blogging qui rend aujourd’hui les blogueuses (ou certaines, du moins) beaucoup moins accessibles et on ne se sent plus à la hauteur à côté d’elles. Pour ce qui est de rencontrer des gens en vrai, je n’y arrivais déjà pas il y a 10 ans, alors je ne vois pas de différence aujourd’hui ! :p Je crois que si l’on est sociable, on peut toujours y arriver.

    1. Oh oui c’est vrai les premiers abonnements internet de 2h par mois ! Comment ferait-on aujourd’hui ? Tu as raison il y a aussi des choses très sympas aujourd’hui ce sont tous les tutoriels ou les bonnes idées qu’on trouve en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *