Premières vacances chez papi et mamie

Premières vacances chez papi et mamie

En ce moment Pierre passe ses toutes premières vacances en France, son deuxième pays ! Nous sommes chez mes parents, dans la ville où je suis née et ou j’ai grandi jusqu’à mes 18 ans. Et c’est tout drôle pour moi sa maman, de revenir ici dans ce « nouveau rôle ». La dernière fois que j’étais la, j’étais enceinte de 5 mois. Dans cette ville, chaque rue ou presque me rappelle un souvenir du temps ou j’étais écolière. Je repense a mes grands-parents, mes premières cigarettes ou mes petits copains. Je revois mes plus vielles amies du lycée. Je me rappelle aussi notre mariage, que nous avons célébré ici. Tout me semble familier, presqu’intemporel. Je crois que c’est a tout ça qu’on reconnaît « d’où on vient ». Et qu’est ce que change alors, avec mon bébé ?

D’habitude quand je viens ici je ne fais rien d’autre que me détendre, voir ma famille et mes amis et manger – beaucoup. Mes parents s’occupent de tout et c’est bien agréable ! Cette fois c’est très différent. Je profite des bras des grands-parents pour me reposer un peu mais bébé reste assez pot de colle – ou maman trop anxieuse, au choix. La nuit c’est toujours mon mari et moi qui sommes de garde, bien sûr. Or, nous dormons pour la première fois dans la même chambre que Pierre avec pour résultat que nous ne dormons pas beaucoup ! On n’imagine pas le bruit et la gymnastique que font un bébé de cet âge la nuit !

Depuis que je suis arrivée, dans la rue et ailleurs, je rêve de rencontrer d’anciens amis du lycée ou de vieilles connaissances, rien que pour le plaisir d’exhiber mon bébé trop mignon. Mon immense fierté de maman se confirme donc ! Quand on me dit que mon bébé est beau, un « vrai poupon », a de beaux yeux, j’ai beau savoir qu’on doit le dire a 99,9% des mamans ce n’est pas grave je le crois et je ne peux pas m’empêcher de répondre un petit « oui » gêné.

Je me régale à voir Pierre écouter attentivement toutes ces personnes qui lui parlent français. A la maison je suis la seule, et j’ai l’intuition qu’il sait déjà différencier les langues.

Hier j’ai voulu faire un peu de shopping pour lui – avant d’en faire pour moi, mais c’est prévu aussi. J’adore acheter ici des choses de marques inconnues la bas et que tous ses petits copains allemands bientôt envierons. Je trouve d’ailleurs souvent des choses mignonnes et raffinées en France, qui sortent un peu de l’ordinaire allemand. J’ai ainsi commencé une petite collection d’habits aux inscriptions françaises. Dans le même ordre d’idées, mes parents lui ont enfin offert une « Sophie la girafe » – ce grand classique du jouet français – il l’adore !

Pierre de son côté semble ravi de découvrir tous les jouets abandonnés par ses grands cousins. Je me rends compte d’ailleurs qu’il fait maintenant une nette différence entre ses jouets connus qu’il identifie en un coup d’œil et auxquels il sourit et de nouveaux jouets, qu’il découvre avec curiosité. Il se montre très sociable avec ses grands parents -heureusement, je crois qu’ils auraient été un peu frustrés s’il ne les avais pas reconnus. En revanche des que le cercle s’élargit et qu’on retrouve plusieurs personnes il fait « le timide ». Je dois dire à ce sujet que je regrette que les gens accordent tant d’importance au fait que bébé « sourie ». Quand 10 nouvelles paires d’yeux le fixent, il ne le fait pas et encore moins sur commande, on peut le comprendre, non ?

En Allemagne je suis assez isolée, nous voyons mes beaux-parents plutot rarement et je n’ai pas une relation très simple avec eux – j’y reviendrai. Je suis donc principalement entourée d’amies pareillement jeunes mamans. Nous nous comprenons trop bien, évidemment. Je découvre ici ce que c’est quand la famille s’en mêle, la vague de conseils qui nous submerge soudain, les comparaisons entre cousins… Peut être parce que les conseils viennent en l’occurrence de ma famille, il ne me dérangent pas plus que ca : ce sont des conseils, pas des ordres et je reste libre de les appliquer ou pas. Et puis tous ceux qui m entourent ici ont au moins élevé deux enfants avec succès – dont moi ! – alors je pourrais peut-être meme en apprendre quelque chose, qui sait. Les comparaisons entre cousins restent bienveillantes pour le moment.

Voila nous sommes donc en vacances dans ma famille et c’est donc un article d’ « actualité » que je signe aujourd’hui. Ne m’en voulez donc pas si je suis peu présente sur vos blogs ou sur hello coton que je n’ai même pas pris le temps encore de configurer. On rentre vite ! Mais pas trop vite quand même le temps de déguster la bonne cuisine de ma maman et de profiter de la douceur de l’air méditerranéen.

Et vous les retours chez papa et maman nouvellement papi et mami, ça se passe comment ?

3 réactions au sujet de « Premières vacances chez papi et mamie »

  1. Je me retrouve dans l’espoir de tomber sur une vieille connaissance qui s’extasie devant mon bébé ^^ Par contre, on n’habite pas chez mes parents, ils ont des chats et mon homme est asthmatique. Ca nous permet de préserver une zone d’intimité familiale à 3 🙂 Et ce n’est pas plus mal car depuis que Pierre est là, tout le monde le « veut ». J’avoue que ça m’agace quand on lui demande 15 fois de suite « fais-moi un sourire » … Mais je comprends aussi que les grands-parents/arrière-grands-parents veulent profiter de sa présence au maximum.
    Pour la langue, depuis notre dernier séjour à Pâques, il dit beaucoup plus de mots qu’avant. Au début, des mots simples en français « papy, mamie, tata, tonton », etc. (et « coquelicot », va comprendre ! ^^), puis depuis quelques jours, en allemand « Oma, Opa » et hier, il nous a surpris avec un « neiiiiiiiiiiiiiiin » 😉 J’ai l’impression qu’il a eu une sorte de déclic en étant plongé dans un environnement français. Quand il était plus petit, il faisait déjà la différence entre les 2 langues car quand je lui chantais quelque chose en allemand, il me regardait l’air étonné …
    Et pour la mode, je te rejoins 🙂 J’adore lui acheter des vêtements « français » (et qu’on me dise « c’est troooop mignon » – et moi de répondre « oui, je l’ai acheté à Paris » avec un sourire niais ^^)
    Bon séjour et profitez-en bien !!

    1. C’est drôle de voir comme nos vies se ressemblent :). D’ailleurs nous non plus nous ne logeons plus chez mes parents. Nous n’avons pas d’excuse, pas d’allergie au chat 😉 mais je tiens aussi à préserver une petite intimité quand nous allons là bas sinon ce ne serait plus un plaisir. En revanche nous louons du coup un petit appartement et nous devons quand même dormir avec bébé, la poisse ! :).
      C’est intéressant de lire les progrès de ton loulou avec le langage. J’ai hâte de savoir comment ça va évoluer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *