Le lit de mon bébé

Le lit de mon bébé

20150506-macaron-litLorsque j’ai vu passer ce tag sur plusieurs blogs que je suis régulièrement, et qui consiste à présenter le lit de son enfant, j’étais partagée entre deux sentiments : le premier, l’envie d’en faire partie ! Je trouve l’idée très sympa, bravo d’ailleurs à celle qui l’a eue. Le deuxième, la peur d’en faire partie : vous allez maintenant découvrir à quel point mon mari et moi sommes obsédés par la mort subite du nourrisson, à quel point je suis nulle en décoration… mais tant pis ! Je remercie Chat-mille de m’avoir nommée et je me prête à l’exercice avec plaisir.

Je commence avec une vue d’ensemble, ensuite je vous détaillerai les objets un par un (oui oui, je suis méthodique). Je n’ai rien changé en vue de l’article, je vous promets ! Le lit est tel qu’il l’utilise quotidiennement. Il n’y a aucune décoration accrochée au dessus car mon mari et moi avions trop peur qu’un objet se détache du mur en notre absence. Quand je vous disais qu’on est du genre anxieux ! Il est placé près de la fenêtre. Lorsque la nuit ou la sieste sont terminées, je remonte les stores et mon bébé s’émerveille en découvrant la lumière, les fleurs du balcon et le ciel apparaître. Je laisse pour cela souvent le rideau entrouvert. Dans le lit, j’ai posé ma gigoteuse préférée commandée sur Verbaudet avant la naissance de Pierre. Elle ne lui allait pas les premiers mois, elle était trop grande, mais il peut l’utiliser maintenant et j’adore le petit chien qui la décore. Le lit lui-même fait partie d’une chambre pour bébé hors de prix de la marque Paidi. Nous avions craqué dessus avec mon mari et pensé que ce serait un investissement pour tous nos futurs bébés (?!).

Au fond du lit, je vous présente nos amis les doudous ! Pour mon fils je voulais absolument un doudou de la marque Kaloo. J’aime beaucoup leurs formes arrondies et leurs couleurs joyeuses. En plus, cette marque n’est pas distribuée dans notre région, alors je savais qu’ainsi il aurait un doudou presque unique. Avec mon mari, pendant ma grossesse, nous nous sommes rendus dans un petit magasin de puériculture de ma région natale et nous avons acheté ce petit ours mignon. Il reste toujours dans le lit, et Pierre aime jouer avec quand il se réveille. Mais en fait, celui qu’il a choisi pour le moment comme doudou… c’est l’autre !

Ce doudou a été un des premiers cadeaux que j’ai reçu à la maternité. Il m’a été offert par une cousine éloignée, et vient du même magasin de puériculture, donc aussi de ma ville natale. C’est tout bête mais c’est important pour moi. A la base je n’étais pas fan des doudous « carrés ». Sauf que mon bébé, lui, adore ! Il se frotte les yeux avec le tissu pour s’endormir. Et finalement, je l’emmène toujours avec nous, pour qu’il puisse s’endormir sereinement dans la voiture ou la poussette. Pour le moment j’attends encore un peu (bébé a six mois) mais je crois bien qu’il va être adopté comme doudou officiel. Si cela se confirme, le petit magasin en a encore un ! Je filerai au mois d’août (lors de nos prochaines vacances) en acheter un deuxième.

Accrochée au doudou, cela ne vous a pas échappé, il y a une sucette. J’étais contre… avant. Après deux mois de lutte pour endormir mon bébé, je suis devenue pour. Mais bébé n’en voulait pas. A ce moment là ma sœur (que ferais-je sans elle) m’a conseillé d’essayer une autre marque. Depuis, les sucettes Avent sont devenues l’accessoire indispensable de nos nuits comme nos journées. Au passage, tous les trois mois j’offre à Pierre un petit attache sucette en bois personnalisé que vous devinez sur l’image, mais il ne dort jamais avec.

Le mobile est le cadeau de naissance de ma sœur justement. J’en avais mis un autre sur ma liste, avec des formes rondes et des couleurs toutes douces. Ma sœur ne prenant pas en compte mes tentatives de recherche esthétique, elle a choisi celui-ci, aux couleurs très criardes (et je ne vous parle pas de la musique). Sachant qu’elle est mère de quatre enfants, je lui ai fait confiance. Quelle succès ! C’est LE jouet préféré de Pierre depuis qu’il a deux mois sans hésitation. Il ne s’est jamais endormi avec mais si j’ai besoin de 20 minutes pour moi, je l’allonge en dessous et quelle que soit son humeur, il reste subjugué. Jusqu’à trois fois par jour ça peut marcher. Depuis peu il arrive à toucher les boutons, c’est moins calme… mais ça l’occupe aussi !

Enfin, pliée sagement au bout du lit, il y a une couverture multicolore. Elle n’a jamais servie en fait encore. Les couvertures sont interdites pour risque de mort subite, et elle n’était de toute façon pas assez chaude pour l’hiver. Mais cette couverture, j’ai peut-être besoin de la voir tous les jours. C’est moi qui l’ai crochetée pendant ma grossesse (ouaaaaah quel talent). Je faisais un carré par semaine environ. Je l’ai terminée la veille de l’accouchement. Je l’aime parce qu’elle me rappelle, à quel point ce fut dur, ces huit mois. Mais elle me rappelle aussi, que ce petit bout, c’est moi qui l’ai fait. Et je ne sais pas comment l’exprimer, oui, peut-être que toutes ces difficultés, cette réussite au bout, c’est (un peu) ma fierté.

Voilà je vous ai fait la petite visite ! Ça vous plait ? Bon sincèrement, ce n’est peut-être pas très beau, ni très douillet, mais Pierre y dort très bien, c’est le principal, non ? A mon tour de nommer des participantes… C’est difficile car la plupart des blogs que je lis sont déjà passés ! Bon j’ai quand même envie de proposer à Violaine, une autre expatriée, même si son bébé est déjà grand et le prochain vraiment trop petit !

9 réactions au sujet de « Le lit de mon bébé »

  1. Je crois que le prénom de ton fils apparaît par erreur 😉 (ce n’est pas vraiment Pierre c’est bien ça ?)

    Sinon, moi aussi au début même des tableaux sur le mur, je ne voulais pas. Et puis petit à petit, on se relaxe.
    Le lit est encore en position haute, c’est mignon !

    1. Aaah il fallait bien que ça arrive !! Je passe mon temps à me corriger. On a longtemps hésité avec le prénom Pierre et c’est pour ça que j’ai choisi ce pseudo. Au final j’aurais peut être mieux fait de me contenter de la première lettre ! Bref, merci de me l’avoir indiqué ;). Et sinon oui encore en position haute mais plus pour longtemps bébé devient trop mobile le week-end prochain on le descend… Déjà !

  2. Hii, ça me fait tout bizarre de voir « mes » tags 😉 Merci de t’être prêtée au jeu !

    Comme Julia, la première chose que j’ai remarquée c’est « Tiens, son lit est encore en position haute. » Il faut dire que ton bébé est plus petit que les nôtres, aussi, et Choupie aussi l’a gardé longtemps (jusqu’à notre déménagement, je crois, donc ça fait qu’on a attendu presque neuf mois ! Comme quoi, tu es large !)

    Ta gigoteuse est toute mignonne. Et pour ton mobile, je me souviens avoir dit exactement ce que tu en dis dans un article (mais dans le sens inverse), que nous avions un magnifique mobile avec des couleurs douces mais que pour intéresser un bébé, rien de tel qu’un mobile bien flashy 😀 (http://choupiechat.canalblog.com/archives/2014/06/17/30095176.html) Les grands esprits se rencontrent ! Ah et puis ta couverture, quel travail, et le résultat est magnifique. Le genre d’objets précieux qu’il pourra garder toute sa vie !

    1. Ah ah trop drôle ce que tu écris sur les mobiles en effet ! C’est fou le mauvais goût qu’ils ont :). Et ça marche avec à peu près tous les jouets chez nous, plus c’est flashy, plus ça fait du bruit, mieux c’est !
      Je me rappelle que Choupie a marché à 9 mois tu es courageuse d’avoir laissé le lit en position haute jusque là ! Nous on va bientôt le descendre, il me fait déjà peur des fois…
      Merci pour la couverture, c’est vrai qu’elle est précieuse !

      1. On l’a quand même descendu avant qu’elle marche 🙂 On a déménagé alors qu’elle venait d’avoir 9 mois (et il y a eu une période avant et après où elle a dormi sur son matelas à même le sol à côté de nous) et elle a marché à 9 mois et 3 semaines. C’est vrai que c’est une petite fille très dynamique (là elle est en train de grimper sur une petite chaise et en saute en se tenant aux étagères) mais dans son lit, même si c’était sûrement un risque de le laisser haut aussi longtemps, ce n’était pas un gros risque, parce qu’elle ne s’y endort jamais seule et pleure à la seconde où elle s’y réveille. Donc au final elle ne crapahutait jamais dedans sans qu’on soit là pour le voir ! Ça nous a permis de ne le démonter qu’une seule fois au lieu de deux… mais bon, on est un cas particulier 🙂

  3. Je me mets au boulot dès que j’aurai rangé la chambre de Pierre … Après 2 semaines d’absence, c’est clairement le gros bazar ! On a le même mobile mais on ne l’a jamais mis sur le lit … J’avais peur qu’il effraie mon bébé !!! C’était aussi un cadeau Il a fini dans le parc !

  4. Je suis super contente de voir l’idée tourner, ça permet de découvrir plein d’univers de bébé !! 🙂
    J’aime beaucoup le tien, il est comme le mien mais en rangé ! Coloré par les jouets, mais pas décoré comme dans les livres. Ça me déculpabilise !!

    Je dirais pas que vous êtes anxieux en fait, mais que vous réfléchissez trop : moi je pense pas à tout ça genre les tableaux qui tombent du mur ! Mon mari est comme vous, résultat mes cadres prévus pour au-dessus du lit sont dans un placard ^^

    1. Oh ça me fait plaisir que l’initiatrice de cette super idée passe par là !! Tu as raison, notre univers est rangé mais pas « décoré comme dans les livres ». D’une part je ne sais pas faire et d’autre part je n’aime pas trop je crois, car les livres ne sont pas vivants justement ! D’ailleurs ce principe de non-décoration s’applique à tout notre appartement quand j’y pense :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *