Baptisé !

Baptisé !

Ce week-end mon petit bébé a été baptisé. Vous avez compris que ce blog ne suit pas toujours un ordre chronologique, n’est-ce-pas ? Il le sera sans doute quand j’aurai fini de remonter le temps avec mes chroniques mensuelles. J’espère quand même que vous vous y retrouvez. Ce week-end donc Pierre a fait son entrée au sein de l’Eglise catholique.

Pourquoi avoir fait ce choix ? Je me considère comme catholique, c’est vrai. Je ne vais pas à la messe tous les dimanches, loin de là. Je n’applique même pas dans ma vie toutes les recommandations du pape (Hum hum notamment une, vous avez compris laquelle ? Disons que sinon je n’en serai pas à mon premier bébé à trente ans !!). Mais c’est une composante importante de mon éducation passée et de ma personnalité d’aujourd’hui. J’aime la spiritualité que cela implique. J’aime les valeurs d’amour, de respect et de tolérance que cette religion véhicule aujourd’hui. Alors cela me semblait important de transmettre cela à mon fils. Bien sûr un jour il pourra choisir de lui-même ce qu’il en fera. Il pourra même renier son baptême si bon lui semble. Mais pour le moment ça fait partie du bagage que j’ai envie de lui donner. Au même titre que ma langue, par exemple.

Au delà de l’aspect religieux, j’aime la fête du baptême et ce qu’elle représente : le fait de célébrer l’arrivée d’une nouvelle vie, d’exprimer de la gratitude pour cela… et puis la possibilité de choisir un parrain et une marraine aussi ! Ils sont souvent très importants pour les enfants. Je trouve donc aussi très bien qu’il existe des baptêmes laïcs, même si je n’ai jamais eu l’occasion d’y participer.

Pour moi donc, ce fut clair même avant la naissance : mon bébé serait baptisé. J’avais d’ailleurs commencé à me renseigner dans ce but avant l’accouchement, pendant mon arrêt. Alors qu’Ulrich et moi nous sommes mariés religieusement en France, nous avons souhaité organiser ce baptême en Allemagne, dans notre ville. C’était ainsi une occasion d’inviter pour la première fois nos proches français chez nous.

J’avais imprimé les invitations moi-même et les avais glissées avec les faire-parts de naissance pour les personnes concernées. Nous avons convié une quinzaine de personnes. Pour le grand jour, j’ai préparé quelques petits éléments de décoration : des menus en français et en allemand, la version imprimée de notre prière dans les deux langues et des porte-noms pour le dîner placé. J’ai réalisé l’ensemble avec du beau papier bleu et des autocollants, c’était assez facile et bon marché. Pour les dragées, j’ai crocheté moi-même (grande fierté) une dizaine de petits sachets. Nous n’avons pas trouvé d’amandes au sucre en Allemagne et nous les avons donc commandées sur Amazon. Ce n’était pas les meilleures, mais ça allait !

J’ai passé beaucoup de temps à trouver une tenue pour Pierre. Je trouvais les traditionnelles robes de baptême pas vraiment adaptées pour un garçon. Je cherchais une petite tenue chic et moderne mais je n’ai rien trouvé qui me convienne à 100%. Par ailleurs, je refusais de mettre plus de 70 € dans ce qu’il ne porterait qu’une journée. Et il me fallait quelque chose de chaud ! Le jour du baptême, il faisait 10°, je ne pouvais pas me permettre d’acheter une tenue estivale. Finalement j’avais trouvé via Amazon un petit smoking blanc doublé polaire pour 40 €. Je dois avouer que je le trouvais un peu « kitsch ». Mais tous les invités ont adoré !

La cérémonie s’est très bien passée. Nous avons eu de la chance, car Pierre était le seul baptisé ce jour là. La célébration était donc très intime. J’ai regretté l’absence de préparation avec l’Eglise allemande. Je m’attendais à rencontrer d’autres familles mais ce ne fut pas le cas. Nous avons tout juste eu un entretien d’une heure avec le prêtre deux jours avant la date. En revanche j’ai apprécié la liberté qui nous a été donnée pour la rédaction de la prière universelle et les interventions des parrains.

Après la cérémonie, nous sommes allés dans un café situé dans un grand parc près de l’Eglise. Ensuite à 20 heures nous avions réservé une table dans un restaurant traditionnel de la ville, afin de faire goûter des spécialités aux français.

Dans l’ensemble je crois que la fête a été très réussie. Malheureusement il faisait vraiment un temps mauvais et il a plu presque toute la journée. Mais c’est quelque chose qu’il faut accepter. Pierre a été plutôt collaboratif : adorable pendant la cérémonie, très sage pendant l’après-midi. Au restaurant seulement le soir, il a fait une belle crise de pleurs mais je m’y attendais. C’était sa première soirée loin de son lit. Mais finalement cela n’a pas duré : au bout d’une dizaine de minutes, il s’est endormi profondément dans mes bras.

Dans mon cœur, je retiens notamment que toute ma famille s’est déplacée jusqu’à nous pour nous voir. Même mes grands-parents de plus de 80 ans ! Je retiens aussi les mots touchants de ma grande amie Laura, la marraine de Pierre. Et tous les petits cadeaux reçus qui sont autant de preuves d’amour pour mon bébé et nous. Mon seul regret : c’est passé trop vite ! Et j’ai un peu le cafard depuis que chacun est remonté dans son avion ou son train.

6 réactions au sujet de « Baptisé ! »

  1. Félicitations au petit baptisé ! Vous avez eu de la chance d’être les seuls ce jour-là. Pour le baptême de Pierre, ils étaient 5 et c’était un peu à la chaîne … A la fin, le prêtre ne disait même plus les 3 prénoms de mon fils ^^ Bref ! Par contre, on a eu du beau temps, c’était le jour le plus chaud de l’année avec 38° !

    1. C’est drôle tu m’as fait penser que notre prêtre n’a accordé aucune importance au deuxième prénom de mon fils (il n’en a que deux). C’est peut-être une spécificité allemande ? J’ai l’impression que tu habites plus au sud que moi, 38° chez nous, ça n’arrive jamais 😉 !!

  2. Je suis à côté de Saarbrücken ! Nous, ça arrive 1 fois dans l’année, le jour du baptême forcément 🙂 On a fait la fête dans sous une grande tente … Une chaleur horrible ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *