Première sortie

Première sortie

Cette semaine pour la première fois depuis sa naissance, je suis sortie sans mon bébé ! Nous avions planifié ça la semaine précédente avec le papa. J’ai réalisé que je commençais à craquer, avec mon Loulou toujours accroché à moi, que j’avais besoin de retrouver un peu de temps pour moi. Alors il m’a proposé de le garder un soir et de sortir avec une copine. J’ai sauté sur l’occasion ! Dès le lendemain je prenais contact avec Saskia pour lui proposer de dîner ensemble.

A mesure que la date approchait, soyons honnêtes, je stressais un peu. Est-ce que le papa allait réussir à gérer la mise au lit ? Et si il n’arrivait pas à lui faire boire son biberon ? D’un autre côté j’étais rassurée. Je n’allais pas loin et le papa avait promis de m’appeler en cas de problème. Et puis si mon fils se couchait un peu plus tard ou buvait un peu moins bien un soir, il n’allait pas en mourir !

Le côté positif de tout ça, c’est que ça m’a forcée à impliquer davantage le papa. Les jours précédents la sortie, je l’ai plus que jamais mis à contribution, lui proposant de rendormir lui même bébé lors des réveils nocturnes ou de lui donner le biberon à l’occasion.

Et puis le grand jour est arrivé ! Je n’en menais pas large, je crois que j’espérais secrètement que mon amie annule. Mais elle ne l’a pas fait et j’ai décidé de me forcer un peu. Ma curiosité naturelle pour les petits ragots qu’elle devait me raconter a suffi à me motiver. Tout se présentait sous les meilleurs hospices : bébé de bonne humeur et reposé, papa rentré du travail pas trop tard. Alors j’ai donné quelques dernières instructions sur l’heure du coucher et la taille du biberon et je suis partie.

Ouahouuuu la sensation quand je suis montée dans la voiture ! Quelle légèreté ! Pas de maxi cosy à installer, pas de poussette à plier. Et puis au volant : pas de coups d’œil stressés vers le siège passager, pas de sucette à remettre rapidement en bouche au feu rouge. Rien, rien d’autre que la radio à régler. C’est fou comme ça fait drôle après 4 mois ! A l’arrivée au restaurant mêmes sensations. Pas de poussette à caser dans l’allée qui agace les serveurs, pas d’anxiété a base de « pourvu qu’il dorme, pourvu qu’il dorme ». Rien, rien que mes petites fesses à poser sur la chaise : « Un panaché et une pizza végétarienne s’il vous plaît ! ».

Au bout des dix premières minutes, l’euphorie retombée, mes deux hommes (surtout le plus petit) ont déjà commencé à me manquer. Ma copine compréhensive m’a autorisée à envoyer un petit SMS. Et le papa adorable m’a définitivement rassurée en m’envoyant quelques photos de mon bébé apaisé.

Le reste fut une soirée normale finalement. Sauf qu’à 21h mes yeux piquaient. Et qu’à 22h n’y tenant plus j’ai demandé l’addition. Au retour je savais déjà ce qui m’attendait : un biberon de nuit vers 2h du matin et un réveil en fanfare à 6 ! Malgré tout et surtout mon immense difficulté à couper le cordon avec mon fils (je sais je sais) j’ai bien aimé l’expérience. Promis je recommencerai !

6 réactions au sujet de « Première sortie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *